Gillian Community


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sol lucet omnibus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
trust_no1

avatar

Féminin Nombre de messages : 2085
Age : 28
Localisation : Canada, Qc
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Sol lucet omnibus   Dim 26 Nov - 7:28:58

HAAAAA Shocked !!! Ça devient de plus en plus INTÉRESSANT ! ...même si c'est un peu triste... mais bon ! je suis dedans à fond donc....

comme on dit...

bounce J'EXIGE la suite bounce !!!! Pourvu que ça ne prenne pas trop de temps à être posté Crying or Very sad .....

alors VITE !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spooky_Amy

avatar

Féminin Nombre de messages : 339
Age : 29
Localisation : dans les bras de mon homme...
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Sol lucet omnibus   Dim 26 Nov - 13:21:37

Je veux et j' EXIGE la suite !!!!

c'est si dur de les voir souffrir ainsi, mais c'est tellement bien écrit qu'on en veut encore et toujours plus !
Je veux savoir ce qui va leur arriver, ce qui leur est arrivé pour se retrouver ainsi.

alors viiiiiiite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://commentgagnerdeuros.ifrance.com
RedCheek
Invité



MessageSujet: Re: Sol lucet omnibus   Jeu 12 Avr - 2:32:04

Après des mois sans y avoir touché, je me relance !
J'ai probablement fait tomber le suspence et donc tout la fic à l'eau mais je me dois de la terminer. C'est de ma faute, c'est à moi à m'en mordre les doigts !
J'ai toujours tout en tête, je n'ai rien oublié mais gèrer l'écriture et les études... je pensais pas que ce serait si compliqué Suspect !
La suite est courte mais je ne pouvais pas couper plus loin... J'ai 'coupé' là où ça me semblait le plus juste.


Part 13


Au portail dans l’entrée du bâtiment, elle esquissa un sourire au garde tout en lui montrant son badge. Tout dans ces quartiers du FBI se résumait à un badge représentant les marches grimpées pour en arriver là. Les hommes dominant encore davantage et les femmes se livrant batailles pour gagner leur place.
Malgré elle, habituellement, Scully avait une prestance qui n’échappait pas aux yeux des autres ; elle était enviée des femmes et aimée des hommes. Pourtant aujourd’hui, ce n’étaient pas des sentiments de haine ou d’amour qui émanaient des gens qu’elle croisait mais des sentiments de pitié. Elle baissa la tête et ignora les chuchotements, ils savaient tous que quelque chose n’allait pas. Les ragots étaient chose courante dans un endroit si vaste. Ils se répandaient à vive allure se déformant au gré de leur parcours.
Pas de tailleur, pas de maquillage. Scully était soumise à des décisions qui se répercutaient sur son apparence et sur sa personne.
Machinalement, elle appuya pour descendre au sous-sol rejoindre ce bureau si loin de tout. Un îlot au milieu de nulle part entouré par un gang de requins près à attaquer au moindre fléchissement ; mais une fois les portes ouvertes, elle se ravisa et pressa un autre bouton.
A cet étage, elle rencontra une jeune secrétaire récemment engagée par le Bureau. Elle avait des cheveux noirs noués en une queue longue et des yeux verts pénétrants. Son jeune âge lui donnait un air candide et naïf…

« Bonjour, je suis l’agent Dana Scully. Je souhaiterai consulter un dossier. »
Scully savait qu’elle allait devoir mentir et qu’elle en aurait les répercussions cependant, en ce moment, elle remercia le ciel que cette jeune recrue soit encore loin des commérages.
Elle signa un registre permettant de vérifier les allées et venues ayant eu lieu aux archives ainsi que le dossier consulté ; et de nouveau, elle montra son badge à un garde qui lui ouvrit la porte.
Elle parcourut les rangées sans même regarder ce qu’elles comportaient. Elle s’arrêta devant l’une d’elle et s’y avisa. Cette allée comportait les nouveaux dossiers dont les indices manquaient pour pouvoir les clore.
Elle y prit le dossier qui l’intéressait et en prit des photos afin de ne pas s’éterniser dans cet endroit qui lui avait été interdit pour quelques temps par son supérieur jugeant l’affaire trop personnelle.

« Après, je serai sûrement défaite de mes fonctions... »
Elle rangea le dossier à sa place et plaça son petit appareil photo numérique dans la poche de son jean. Elle prit une profonde inspiration et passa une main dans ses cheveux roux désormais ondulés par manque d’attention depuis quelques temps.
Une fois prête à affronter de nouveau le monde extérieur, elle prit la direction de la sortie d’un pas déterminant.


-----

Lorsqu’elle ouvrit les yeux, la seule image qui s’offrait à elle fut celle d’un ciel bleu lumineux dans lequel, seuls quelques nuages venaient se perdre. Aucun son ne lui parvenait.
Elle porta la main à son front pour éviter que ses yeux ne soient éblouis par la lumière que dégageaient les rayons du soleil, puis se redressa et pris appui sur ses coudes.
Elle était là, en plein champ, le corps recouvert d’une longue chemise de nuit dont elle n’avait connaissance.
Prise de panique, elle se releva d’un bon et tourna sur elle-même dans le but d’assimiler le lieu où elle était. Seulement, ce fut peine perdue. Seule de l’herbe s’étendant à perte de vue l’entourait. Ce fut lors de cette réalisation qu’une violente migraine vint se manifester, l’obligeant à se rasseoir sur ce sol dont l’herbe était asséchée et jaunie par la chaleur régnante.
Angoissant au fil des secondes qu’elle serait condamnée à mourir seule dans cet endroit dénué d"existences, elle hurla à tout poumon mais le son de sa voix ne résonna pas dans ses oreilles. Elle porta les mains à sa gorge et tenta à nouveau d’émettre un son néanmoins, rien ne vint.
Assaillie par la détresse, elle laissa les larmes dévaler son visage rougi par le soleil. Aucun son ne provint de ses sanglots. Aucun son ne provenait de ce milieu.


- - - - -

Suite à de nombreuses réflexions, elle était retournée à son appartement sans même prendre la peine de prévenir ses proches.
Elle n’avait pas ouvert les persiennes ni même lavé et rangé ce qui traînait. Tout était telle quel depuis sa dernière visite.
Elle se contenta seulement de s’asseoir sur le canapé enveloppée du châle qu’il lui avait offert pour elle passer les nuits d’hiver sans lui.
Son regard était perdu. Le sourcil relevé, elle fixa la table basse. Le clignement de ses paupières était lent. Son cerveau n’enregistrait plus aucune des données que ses yeux lui envoyaient.
Doucement, elle s’allongea dans le fauteuil et recouvra son corps frêle et amaigri avec le châle. La chaleur émanant de ce cocon qu’elle venait de créer, fit cesser les tremblements de ses jambes. Bientôt, sa résistance au sommeil ne fut qu’un vague souvenir. La fatigue avait pris place emmenant avec elle, les démons loin d’être exorcisés.
Revenir en haut Aller en bas
RedCheek
Invité



MessageSujet: Re: Sol lucet omnibus   Sam 14 Avr - 4:15:26

Petit post avant de repasser à l'action proprement dite.


Part 14

Quelques heures à peine s’étaient écoulées lorsqu’elle poussa un cri d’effroi et se réveilla en sueur. Elle avait perdu tout repère et il fallu de longues secondes pour que sa respiration soit de nouveau régulière.
Elle se dirigea d’un pas mal assuré vers la salle de bain. Ses yeux lui jouaient des tours semant des tâches blanches sur tout ce qui l’entourait. Elle s’arrêta et prit appui sur le chambranle de la porte attendant que ce malaise passe.
Elle ne pouvait se rappeler à quand remontait son dernier repas. Son appétit avait dangereusement diminué. Elle savait pertinemment que si elle ne reprenait pas du poids, elle devrait être hospitalisée cependant son souci premier n’était pas son alimentation.
Sa seule préoccupation était le bien être de son compagnon.
Une fois ses vêtements enlevés et jetés à même le sol, elle pénétra dans la douche refermant derrière elle la vitre formant une cabine autour d’elle. D’un geste manquant d’assurance, elle tourna le robinet et se plaça sous le pommeau de douche une fois la température adéquate. Elle laissa l’eau dégouliner le long de son corps, lavant et rafraîchissant les moindres parcelles de celui-ci. L’eau qui s’écoulait dans le siphon engendra un bruit de fond qui empêcha toutes pensées concrètes.
Bientôt elle ferma les yeux et se remémora d’autres instants délicieux… Des plaisirs simples qui faisaient autrefois son bonheur comparé aux jours sombres d’aujourd’hui qui la rendaient morose de jour en jour.
Sa peau rougissant avec le jet d’eau chaude, elle sortit de la douche et s’enveloppa dans un peignoir après avoir noué ses cheveux en turban avec une serviette de bain.
Le miroir se présentant à elle, elle ne pu qu’observer son reflet dans celui-ci. C’est à peine si elle se reconnu elle-même. Son regard était sombre et son teint était blafard. Les os de son visage étaient visibles et des cernes avaient pris une envergure effrayante.
Ne supportant pas cette image, elle parti de la pièce et choisi des vêtements propres dans sa garde-robe. Son choix se porta sur un jean et un pull blanc.
Ensuite, elle brossa ses cheveux encore humides et les laissa retomber comme tel sur ses épaules. En déposant la brosse sur sa commode, elle ne pu se retenir d’observer cette photo d’eux deux. Ils semblaient détendus et amoureux l’un de l’autre. Ils ne fixaient pas l’objectif, ils se regardaient l’un et l’autre se moquant éperdument des mouvements autour d’eux pourvu qu’ils soient ensemble.
Malgré un état de mélancolie s’affichant de plus en plus ouvertement, elle sourit face à cette image et regarda l’anneau qui ornait sa main gauche. Avec le jeu de lumières dans la chambre, il atteignit un éclat qui ne la laissa pas de marbre… Une lueur d’espoir prit place en elle. L’envie de se battre pour lui. Pour eux. Pour retrouver cette magie et cette insouciance d’une relation à deux. Pour revoir dans la glace, le reflet d’une jeune femme se trouvant belle parce que l’homme qui se tient à ses côtés l’épanouit.
Les remords qui l’avaient accablés le matin même reprirent de plus belle.
Un élan d’énergie et de courage se manifesta si fortement qu’elle quitta son appartement précipitamment.
L’endroit se retrouva une fois encore dans une luminosité réduite où chaque passage de sa locataire entraînait une accumulation de désordre.
Un désordre représentant l’état d’esprit de Scully. Une bataille acharnée entre l’envie d’oublier et celui d’affronter la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
docmagoo
Invité



MessageSujet: Re: Sol lucet omnibus   Sam 14 Avr - 13:04:48

affraid affraid C'est mystérieux, intriguant mais ça donne envie
de savoir le pourquoi du comment des tortures qu'ils ont subit,

qui a bien pu leur faire ça et pourquoi Question

Scully arrivera-t-elle à reconstruire leur bonheur Question

Vivement la suite en tout cas Wink
Contente que tu te sois remise à écrire sur cette fic :D
Revenir en haut Aller en bas
bartawel

avatar

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 39
Localisation : rhône alpes
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Sol lucet omnibus   Sam 14 Avr - 19:28:54

waow, suis vraiment pressée de connaître la suite moi aussi :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DanaLane1013

avatar

Féminin Nombre de messages : 111
Age : 33
Localisation : limoges
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Sol lucet omnibus   Jeu 17 Mai - 1:51:27

aaaaaaaahhhhhh!!!!
je viens de tout lire d'une traite!!!!!!! c'est vrai que j'ai eu un peu de mal au début pour comprendre ms là je suis accros!!!!!!!!

tu l'oublies pas cette fics j'espère!!!

je veux la SSSUUUIIIITTTEEE!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dana-lane.skyblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sol lucet omnibus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sol lucet omnibus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Sol lucet omnibus
» EMISSION SPECIALE : SE LIBERER DE L'ALCOOL
» Vends Jojo Omnibus japonais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gillian Community :: Arts :: -
Sauter vers: