Gillian Community


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 El precio de mi dolor ~fic terminée~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
MlleX

avatar

Nombre de messages : 138
Localisation : Venus
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: El precio de mi dolor ~fic terminée~   Mer 10 Mai - 20:12:12

Ah quelle chance... Notre PAYS! J'ai hâte qu'on s'y retrouve pour aller se faire une virée dans les bars avec ces "Damn canadian beers" :dronk:


Je t'aimeuuuu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: El precio de mi dolor ~fic terminée~   Mer 10 Mai - 20:15:09

MlleX a écrit:
Ah quelle chance... Notre PAYS! J'ai hâte qu'on s'y retrouve pour aller se faire une virée dans les bars avec ces "Damn canadian beers" :dronk:


Je t'aimeuuuu
juste idem

Revenir en haut Aller en bas
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: El precio de mi dolor ~fic terminée~   Ven 12 Mai - 23:26:39

Dehors, alors qu’il décrochait son téléphone, une larme de rage s’écoula sur sa barbe naissante, il n’en revenait pas qu’elle soit devenue ainsi, il sortit donc une cigarette avant d’appeler Skinner et sa nouvelle épouse afin de faire un point ensemble, il savait que ça rassurait Mme Scully de savoir que Scully est au courant de sa présence et qu’elle passe du temps avec lui.

Un bruit sourd de verre brisé retentit, provenez de chez Scully. Il pivota sur lui-même, son cœur se mit à battre la chamade. Que cela pouvait-il bien être ? Il raccrocha son téléphone sans même savoir si son correspond était toujours à l’autre bout du fil. Il se précipita à l’intérieur où il retrouva Scully étendue sur le sol, du sang s’écoulant de sa tempe. Il fit signe aux gardiens qu’il se chargeait de la situation puis prit en vitesse son pouls, appliqua une serviette humide sur la plaie et l’allongea sur son lit une place situé de l’autre côté de la pièce, puis il referma le rideau qui servait de cloison entre le salon et la chambre à coucher. Il s’assit sur une chaise, près de Scully, le regard posé sur cette belle jeune femme amaigrie par les épreuves. Un regard protecteur, désolé et peiné.

Comment allait-il pouvoir la sortir de là ? Ils avaient toujours échappé à tout tous les deux mais y arriveraient-ils encore ? Devait-il lui dire qu’il était au courant ? Peut-être que cela l’aiderait ! Mais si au contraire cela ne faisait que la faire se braquer contre lui ?

Soudain, un gémissement le fit sortir brusquement de sa rêverie, il n’eut le temps de réagir d’avantage qu’il vit Scully assise dans son lit avec l’arme de Mulder à la main, braquée contre ce dernier. Il n’avait plus de temps pour réfléchir, il devait maintenant agir et vite avant que l’irréparable se produise.

Mulder :
Dana ?! Pose cette arme veux-tu ?
Scully : Non, tu es l’un des leurs ! Tu n’es pas l’ami que je croyais ! Je suis sure que tu as envoyé ces gens pour me tuer !

Mulder s’approcha très lentement d’elle, essayant de la faire baisser son revolver.

Mulder :
Mais qu’est-ce que tu racontes ? Je suis ton ami !
Scully : Tu as épousé cette traîtresse de Diana Fowley et tu as rejoins sa cause. J’en sais trop ?! C’est pour ça que tu es là ?

Cette crise de paranoïa ne l’étonnait pas du tout, à vrai dire il s’y attendait depuis qu’il avait fait ses recherches mais il la redoutait. Si en plus elle devenait agressive, il ne pourrait sûrement pas la contenir.

Mulder :
Pause cette arme !
Scully : NON ! Mais avoue que c’était elle que tu avais au téléphone à l’instant ?!
Mulder : C’est toi qui as cassé cette vitre en me visant ?!

Alors qu’elle armait le pistolet, Mulder prit la première chose qui pourrait l’aider à s’en sortir. Il saisit la lampe de chevet mais ne pu la soulever, par mesure de sécurité, elle avait du être fixée au meuble. Scully était sur le point de craquer, ses yeux étaient maintenant brouillés par les larmes. Discrètement, il lança l’étui de son arme à l’autre bout de la pièce ce qui détourna l’attention de Scully le temps de la maîtriser. Un second coup de feu partit, érafla l’épaule de Mulder avant de finir sa course dans le mur. Mulder passa toute fois lui-même les sangles à Scully à contre cœur pour ne pas qu’elle se blesse.

Des gardiens et des médecins avaient accouru et en voyant que l’agent fédéral avait réussi à la contenir, le laissèrent finir. Enfin, ils la conduirent dans une pièce où même les murs étaient moelleux afin d’éviter que les patients de cet hôpital spécialisé ne se blessent et qu’ils se sentent en sécurité. Ils lui administrèrent une importante dose d’antipsychotiques.

De son côté, alors que le corps de Scully semblait apaisé, Mulder, se fit soigner cette blessure superficielle avant de passer la chambre de son amie au peigne fin. Il retrouva sur le sol une douille vide provenant probablement du coup de feu qu’elle a tiré à travers la fenêtre et c’est cet éclat de verre qui l’aurait blessé à la tempe. Il jeta ensuite un coup d’œil aux effets personnels de la jolie rousse : elle tenait ou plutôt avait tenu un journal dans lequel elle avait noté les recherches sur la schizophrénie et au fil des pages, les notes devinrent de plus en plus brouillon pour à la fin laisser la place à des gribouillages et dessins enfantins. Cependant, un paragraphe se trouvait à la toute fin, elle y demandait l’aide de Dieu pour s’en sortir sans faire du mal à ceux qu’elle aime et qu’elle aimait. Ces dernières lignes furent rayées d’un trait très marqué sûrement sous l’effet de la rage, d’une nouvelle crise ou bien des deux à la fois.

Mulder prit le journal avec lui et alla voir le Dr Peters chargé de Scully et qui avait du être avertit de l’état de sa patiente. Il frappa à la porte de son bureau, très en désordre, sûrement l’œuvre d’une personne en colère.

Mulder :
Agent Mulder, F.B.I.
Dr Peters : C’est vous que j’ai eu au téléphone ?
Mulder : Oui, c’est ça ! Je ne vous dérange pas trop ?!
Dr Peters : Excusez ce désordre, votre amie lors de son dernier élan de folie a complètement saccagé ce lieu.
Mulder : Qu’en est-il de son état de santé ?
Dr Peters : Votre amie est ici depuis qu’elle a été retrouvé à l’article de la mort, complètement frigorifiée, déshydratée et affamée dans la rue, il y a de ça 5 mois environ… Généralement, on essaie de ne pas se prononcer avant au moins 6 mois ou un an de traitement et d’analyses mais si mon intuition se révèle exacte, je crains que Dana souffre de ce que l’on appelle une schizophrénie paranoïde.
Mulder : Par quoi cela se traduit-il ? C’était elle le médecin de notre duo, dit-il avec une pointe d’humour et de regret.

Le médecin sourit pour essayer de décontracter un peu cet agent anxieux.

Dr Peters :
Ca se traduit chez Dana par une haute production délirante et hallucinatoire. Elle a par exemple la conviction d’être un grand médecin reconnue mais peut-être que c’est du à son passé de médecin légiste. Elle souffre aussi de ce que l’on appelle des troubles négatifs avec principalement un trouble de l’attention et aussi de la pensée. C’est lors de l’un de ses moments là qu’elle mis à mal ce bureau, c’était la toute première fois que cela lui arrivait, je n’en explique malheureusement pas encore la raison. Ceci dit, en dehors de ses crises, elle est totalement apte à prendre des décisions et je la juge même apte à travailler, je la fais d’ailleurs régulièrement un peu travailler au secrétariat et à l’entretient du matériel. Pouvez-vous me dire s’il y a des cas de schizophrénie dans l’entourage familial de Dana ? J’ai voulu faire moi-même mes recherches mais étant donné qu’elle n’a plus aucun papier ni couverture sociale, je n’ai rien trouvé. C’est pourquoi j’ai joint le F.B.I. mais comme il s’agissait de l’une des votre, son dossier médical m’a été formellement interdit.
Mulder : A ce que je sache, il n’y a aucun antécédent de cette sorte dans sa famille mais je me renseignerai ! Vous pouvez me dire depuis combien de temps elle est … ?
Dr Peters : C’est quasi impossible à dire. Elle devait certainement développer cette maladie depuis l’adolescence. Sûrement qu’un choc a pu la faire ressortir. Je m’avancerai même à dire qu’il doit s’agir d’un sentiment de trahison étant donné le genre d’hallucinations dont elle souffre…

Le visage de Mulder se décomposa au fur et à mesure des dires du médecin, il devint tout blême, ses jambes peinaient même pour le soutenir. Un sentiment de culpabilité prenant petit à petit part de Mulder. Il s’en voulait tant ! Il aurait du prendre sa défense ce jour là au F.B.I. lors de la dispute entre elle et Diana. Il aurait aussi du la retrouver chez elle pour lui révéler qu’elle avait tort en lui dévoilant ses sentiments et son cœur mais il n’avait rien fait de tout ça. Peut-être que ça aurait évité tant de malheur dans leurs deux vies.

Voyant que Mulder était dans ses pensées et sûrement plein de regrets, le médecin dit :

Dr Peters :
Sachez que ça aurait pu arriver à n’importe quel moment, cette maladie est une véritable bombe à retardement.
Mulder : Des traitements ?
Dr Peters : Oui, Dana les suit déjà depuis deux mois mais tant que nous n’en savons pas plus sur cette dernière crise, nous ne pouvons rien faire !

Mulder quitta le bureau du psychiatre. Il se sentait complètement impuissant, il erra dans les rues de Vancouver pendant tout le reste de la journée jusqu’à ce que son téléphone sonne pour l’avertir que Scully avait repris ses esprits.

Mulder se rendit alors à l’hôpital hésitant et peu sur de lui ce qui ne lui ressemblait guerre, il demanda à voir Dana Scully. Après avoir vérifié auprès du Docteur Peters, ils lui donnèrent un accès libre à la patiente mais il devait toutefois respecter les ordres des médecins et du personnel médical. Il s’y engagea sur l’honneur puis se dirigea dans la pièce voisine à « chez « Scully. Devant la porte, une caméra de surveillance était installée et la porte fermée à l’aide de deux verrous.

Alors qu’on lui ouvrait la porte, il décida d’y frapper afin d’annoncer sa venue et ainsi de respecter l’intimité de la jeune femme. Timidement, il poussa la porte se demandant s’il n’était pas trop tôt pour revenir, si les évènements n’étaient pas encore trop frais. Il avança en regardant d’abord ses pieds puis releva la tête mais ne la vit pas dans la pièce. C’est alors que, venus de derrière lui, deux bras minces l’enlacèrent. Délicatement, il se retourna afin de lui faire face et de pouvoir l’avoir dans ses bras. Ils restèrent ainsi un bon moment, savourant cette complicité enfin retrouvée, mais pour combien de temps ? Quoi qu’il en soit, là, ils étaient bien, aucun mot n’aurait été plus approprié que ce silence pour se dire et se faire comprendre tout ce qu’ils avaient sur le cœur.

Mulder :
Ne pleure pas ma belle ! Je suis là … oui, je suis là !

Il s’assit à terre et lui tendit la main pour qu’elle vienne l’y rejoindre. Elle se blottit alors contre lui puis ne tarda pas à s’endormir. Ils restèrent ainsi près d’une heure jusqu’à ce qu’un infirmier vienne chercher Mulder pour qu’il sorte. A l’accueil, il écrivit un petit mot à l’intention de Scully qu’une infirmière posa aux côtés d’elle pour qu’elle le trouve à son réveil.

Scully passa une semaine entière dans cette salle pour s’assurer qu’elle réagissait bien aux antipsychotiques. Mulder allait la voir tous les jours sauf la veille de sa sortie, elle n’en avait eu aucune explication, même le personnel ne l’avait pas revu. Mais elle ne voulait pas le perdre à nouveau et prit donc sur elle pour se contrôler : des émotions aux agissements. Un tel self-contrôle l’avait complètement épuisé.

Quand elle fut autorisée à rejoindre sa chambre pour bonne conduite, elle n’avait toujours pas eu de ses nouvelles. Elle ouvrit la porte, essuyant une larme qu’elle n’avait plus retenir plus longtemps.

Une fois à l’intérieur, elle se dirigea directement sur son lit, sans même prêter attention aux trois personnes présentent dans cette pièce.

Femme :
Dana ?!

Elle se retourna, non, ce n’était pas possible, elle croyait que ce traitement devait diminuer les hallucinations. Elle se frotta les yeux puis remarqua Mulder qui la regardait en souriant, il s’avança vers elle et déposa un tendre baiser sur sa joue. Et si ce n’était pas une divagation ?

Scully :
Maman ?!
Maggie : Ma chérie !! Je me suis fait tellement de soucis !!

Les deux femmes s’enlacèrent tendrement.

Maggie :
On est là maintenant et on ne te laissera plus. On va surmonter ça ensemble !
Mulder : Mesdames, nous allons vous laisser vous retrouver, avec Walter, nous allons prendre l’air et régler des affaires…
Scully : Oh excusez-moi Monsieur ! Je …
Skinner : Je comprends parfaitement, ne vous en faites pas ! A tout à l’heure !

Ils les laissèrent alors se retrouver et discuter pendant ce temps, ils avaient des choses à faire, Mulder lui expliqua tout qu’il s’était passé ces derniers jours.

Skinner :
Pourquoi ne lui dites vous pas tout simplement ce que vous éprouvez pour elle ?!

Mulder resta pensif un instant, il devait certainement avoir raison. Ils rentrèrent, Mulder annonça qu’il avait obtenu l’autorisation qu’ils avaient obtenu l’autorisation des médecins pour sortir dîner.

Dana se sentait bien, elle mangea convenablement pour la première fois depuis plusieurs années.
Mulder raccompagna d’abord Margaret et Skinner à leur motel puis il gara la voiture devant le centre de soin, il posa sa main droite sur la jambe gauche de Scully.

Mulder :
Je vais te faire revenir avec moi sur Washington.

Il lui dit ceci tout en rapprochant lentement son visage du sien et finir par déposer sur ses lèvres ce baiser qui les démangeait depuis des années déjà. Ils se sourirent, il passa la main sur la joue de la jeune femme qui ferma les yeux à ce contact si agréable. Elle sortit de la voiture le sourire aux lèvres. Elle alla directement se coucher, fatiguer par de tels évènements.


Elle se réveilla, le soleil paraissait à travers les persiennes. Un bras l’enserrait par la taille, une sensation très agréable. Elle tourna la tête et vit Mulder qui lui offrait son plus grand sourire.

Mulder :
Bien dormi ?
Scully : J’ai encore fait un étrange rêve

Face au visage intrigua de son époux, elle continua :

Scully :
Sûrement un petit caprice des hormones lié à l’excitation de l’échographie, dit-elle en regardant son ventre légèrement arrondi.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
karine

avatar

Féminin Nombre de messages : 466
Age : 27
Localisation : Concarneau
Date d'inscription : 15/04/2006

MessageSujet: Re: El precio de mi dolor ~fic terminée~   Sam 13 Mai - 0:20:42

c'est bien, je m'attendais pas à cette fin, c'est shipper, j'adore. Scully folle --> Scully et Mulder --> Scully enceinte. Merci pour cette fic, elle était génial...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: El precio de mi dolor ~fic terminée~   Sam 13 Mai - 0:55:25

rhooooaaaahh!!!
Alors là, je te décerne la Palme D'Or du "menage en bateau"!!!
Quand tu as commencé à parler de schizophrénie, je me suis dit "oula, j'ai raté un épisode là scratch " et je ne voyais plus trop où était la réalité et où était la paranoïa!! lol
Ah nan mais là je te tire mon chapeau, franchement, super bien rôdé le scénario, je n'y ai vu que du feu, la fin est sublime, avec ce second revirement, ça m'énervait d'entendre parler Mulder de sa "nouvelle femme" !! lol Bravo la miss!! Vivement la prochaine!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
Clem
Invité



MessageSujet: Re: El precio de mi dolor ~fic terminée~   Sam 13 Mai - 1:05:08

OUaaa Shocked Shocked rolala cte fin ! Suis vraiment soulagée, parce qu'un scully schizophrene et un mulder qui peut pas grand chose pour elle c'est snifant Crying or Very sad Sad
Bravo pour le retournement de situation Razz
Revenir en haut Aller en bas
Sid

avatar

Nombre de messages : 265
Age : 28
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 04/02/2006

MessageSujet: Re: El precio de mi dolor ~fic terminée~   Sam 13 Mai - 9:45:24

Comment un petit retournement de situation peut changer toute l'histoire......
J'adore!! :D
Vivement la prochaine!! :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monicaetchandler.skyblog.com
El0die
Invité



MessageSujet: Re: El precio de mi dolor ~fic terminée~   Sam 13 Mai - 12:09:03

POWAAAAAAA !!! trop bien ma flash t'es douée quand même ! hein lol !tu as interet a en faire d'autres, plein j'adore cette ficccccc !!!!!!!! et puis cette fin !!! miammmmmmmmm
mmmmmmmmmmmmmmmmm
mmmmmmmmmmmmmmmmm
mmmmmmmmmmmmmmm
Revenir en haut Aller en bas
Dine

avatar

Féminin Nombre de messages : 1598
Age : 30
Localisation : L'Ouest
Date d'inscription : 26/01/2006

MessageSujet: Re: El precio de mi dolor ~fic terminée~   Sam 13 Mai - 13:28:40

Je rejoins Polly pr la Palme d'or Laughing
Je n'y ai vu que du feu, moi aussi à un moment je ne comprenais + rien , je me ss dit j'ai sans doute raté un truc là mais en fait non + j'avançais ds ma lecture + ça s'éclaircissait après !!!
Heureusement que ce n'était qu'un rêve , ppfffiiiooouuu j'aurai pas voulu voir une scully avec des troubles mentales
Un GRAND BRAVO Miss pr cette fic
Super bien écrit :D j'ai adoré !!!
Vivement la prochaine fic bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LisA

avatar

Féminin Nombre de messages : 611
Age : 25
Localisation : appartement 42
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: El precio de mi dolor ~fic terminée~   Sam 13 Mai - 13:43:43

C'est fic était tres bien bravo !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MlleX

avatar

Nombre de messages : 138
Localisation : Venus
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: El precio de mi dolor ~fic terminée~   Sam 13 Mai - 18:04:36

Encore une fois je te soumets mes éloges. Bien que tu nous offres à chaque fois un "pattern caractériel" différent de celui de la série, tes fics restent toujours très convaincantes et réussies. Je vais répéter les louanges des autres, mais c'est vraie que le coup de la schizophrénie à été très bien pensé. Écris en d'autres, je répondrais "présente"!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redhead

avatar

Nombre de messages : 375
Localisation : Everywhere
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: El precio de mi dolor ~fic terminée~   Dim 14 Mai - 22:45:18

Je suis bleuffé.. je savais que ta matière grise fonctionnait à merveille. J'ai trop aimé cette fic comme toutes tes autres! Écris en encore chui fan!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-filesfanfic.skyblog.com
lilou

avatar

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: El precio de mi dolor ~fic terminée~   Mar 16 Mai - 19:33:24

Trop bien!!Franchement, ca fait 2 fois que je la lis elle est super!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://samanthaspade.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: El precio de mi dolor ~fic terminée~   

Revenir en haut Aller en bas
 
El precio de mi dolor ~fic terminée~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gillian Community :: Arts :: -
Sauter vers: