Gillian Community


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
LisA

avatar

Féminin Nombre de messages : 611
Age : 25
Localisation : appartement 42
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo   Sam 6 Mai - 12:34:02

Cette fic est genial mais je veux les voires se reconciliés! Rolling Eyes La suite stp !!!!!!!! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo   Sam 6 Mai - 12:58:21

Je crois que Polly a trouvé le mot: drogue.
Je te jure, j'aurais trop voulu ne pas lire une miette de cette fic' jusqu'à la toute fin, ensuite l'imprimer et la dévorer au soleil... C'est un délice, je suis en mode accro ! Les mots me manquent pour te dire à quel point j'aime ce que tu fais, tu touches à plein de thèmes en même temps, tu nous entraîne hors du contexte X-Files en parvenant à respecter tout à fait les personnages... Et c'est que du bonheur !
Tu as le don de couper au bon moment, toi aussi... Je te promets que si je rentre et que je ne trouve pas la suite, je fais un scandale, j'me suicide avec une enveloppe, je sais pas mais... ACCRO, je te dis, je veux la suite !


JeN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
Cat

avatar

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo   Sam 6 Mai - 14:03:25

Je suis tout à fait d'accord!!!! on ne peut etre qu'ACCRO à cette fic, et le mot DROGUE convient parfaitement!!!
on est tout de suite pris au piege dans cette spirale de suspense, d'angoisse, de décors idylliques, d'une Scully plus belle que jamais, des liaisons dangeureuses qu'elle entretient avec un homme aussi tendre que mysterieux...et Mulder qui s'éloigne... AH! LA! LA! et cette coupure!
Jen a parfaitement raison! sur le fait que cette fic soit hors du contexte habituel, c'est déroutant et elle n'en est donc que plus exaltante!!!
Bref un grand moment cette fic!!!! MERCI MILLE FOIS !!!!

et VIVE LA SUITE !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi
Invité



MessageSujet: Re: Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo   Sam 6 Mai - 17:57:14

I love you amouresuse de ta fic I love you tout simplement merci
Revenir en haut Aller en bas
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo   Dim 7 Mai - 1:00:56

Suiiiite, j'en suis déjà à 18 pages(et toujours pas de NC-17? Mais que se passe t'il?) et je ne sais pas du tout quand j'arriverai au bout de cette fic'. Je vous souhaite une bonne lecture et encore merci pour tous vos commentaires!

____________________________________________________________

- Samir?
- Rentre là dedans.

La porte de verre claqua sur eux.


*********


Il la poussa avec violence à l’intérieur, renversant un vase sur son passage.

- Alors?

Elle recula jusqu’à toucher la paroi de verre: son dos collé à la vitre, la respiration coupée, elle n’osa parler. L’avait il entendu?


- Alors quoi?
- Pourquoi parle tu de couverture? De quelle protection s’agit il?
- Je ne vois pas ce que tu veux dire.
- Tu m’excuses mais j’ai entendu toute ta conversation. Qui es tu?
- Tu le sais très bien.
- Je ne crois pas.
- Je t’assure que cette conversation n’est pas ce que tu penses….une dispute avec un ami…qui veut faire du mal à ma réputation et qui veut envoyer les médias ici dans ta villa pour qu’ils puissent nous surprendre…et faire encore de sales pages avec des informations concernant notre vie privée….mais je lui ai demandé de ne pas détruire ma couverture puisque tout le monde pense que je suis encore à Paris et non ici….

Avec lenteur, il sembla se calmer. Lâchant le poignet de Scully qu’il tenait fermement depuis le début de leur conversation, les traits de son visage se radoucirent.

- Samir à quoi pensais tu pour t’énerver à ce point?
- J’avais peur que tu ne sois pas celle que tu laissais paraître. Tu sais je déteste le mensonge…et je n’ai pas envie de te perdre. Excuses moi je ne te pas fait peur au moins?
- Non…je vais bien.

Une sueur froide glaçait Scully: elle venait d’éviter de justesse le cataclysme. Replaçant une de ses mèches brunes qui lui tombait devant les yeux, elle se força à relever son visage et à regarder ElKadir: il semblait vraiment désolé de cette situation.

- Sarah? Regarde moi dans les yeux. Je ne voulais pas t’effrayer, crois moi. Mais sache que j’ai déjà été trahie par une femme alors j’ai peur.

Ses yeux sombres disaient la vérité: la jeune femme était en train de fondre sous cette apparence si sublime. Ses mains se posèrent sur son torse où elle s’empressa d’enfuir son visage. Samir à son tour partit se blottir dans le cou de Scully: ses cheveux lui chatouillaient le visage, sa bouche parcourait la peau douce et sucrée de la jeune femme.

- Samir?
- Mummmm?
- Que penses tu d’une nuit à la belle étoile? J’ai envie de voir la mer….la plage…
- Merveilleuse idée mais on va devoir faire quelques kilomètres pour atteindre la côte.
- Je sais mais ça vaut le déplacement non?
- Pour toi aucun déplacement n’est vain. Vos désirs sont des ordres Miss Poe, nous partons dès maintenant!

Leurs lèvres se touchèrent avec délice. Scully ferma les yeux telle une enfant recevant son premier baiser: avec Samir elle redécouvrait les joies de l’amour.

- Tu vas aller te préparer et prendre quelques affaires pour la nuit pendant que je m’occupe de nous réserver une plage pour ce soir.
- Une plage privée rien que pour nous?
- Rien que toi et moi, les vagues et le sable chaud.

Tout signe suspect d’énervement avait disparut: il déposa un tendre baiser sur sa joue avant qu’elle ne s’éloigne. ElKadir soupira et se dirigea vers son bureau: il s’en voulait de s’être emporté de la sorte avec Sarah car elle ne méritait même pas qu’un homme lui fasse peur ou mal. Regrettant cet acte d’emportement impulsif, il s’assit et téléphona pour prévenir de sa venue.
Scully prit son maillot de bain, une robe et un gilet en prévision d’une nuit fraîche, si la fraîcheur pouvait exister dans ce pays si chaud. Alors qu’elle recoiffait ses boucles brunes, son portable se mit à vibrer: c’était Kersh.


- C’est Kersh, Sarah.
- Bonjour Monsieur.
- Plutôt bonsoir, avez vous oublié l’heure américaine?
- Non excusez moi monsieur je n’y pensais plus. Il y a t’il un problème pour que vous m’appeliez sur ma ligne?
- Cela concerne les rapports que vous m’envoyez: ils sont quasiment vierges. Pauvres en informations.
- Monsieur il est de mon devoir de vous relater les faits tels que je les apprend: or je n’apprends rien. ElKadir semble parfaitement soucieux de la loi, et chaque investigation que j’ai pu faire auprès de lui ou de ses amis se sont révélées car ils n’ont rien à se reprocher.
- J’espère que vous avez raison. Maintenant je voudrais vous parler d’une autre chose.
- Je vous écouter Monsieur.
- Que faites vous avec ElKadir? Jusqu’où poussez vous le jeu de la séduction?
- Excusez moi?
- Avez vous eu des relations sexuelles avec le présumé suspect? Je pense que ma question est claire, non?
- Déjà je ne devrais même pas répondre à cette question mais cela peut vous rassurer je suis ici pour une mission et non pour autre chose. Je m’investis dans cette infiltration, mais je connais les limites.
- Il en va de votre réputation et de celle du FBI.
- Je le sais, faites moi confiance.
- Au passage, essayez d’éviter toutes ces couvertures de magazines: le Pentagone a interdit l’importation de deux journaux parce que vous étiez en première page:,même à l’étranger nous ne pouvons pas prendre le risque de vous faire reconnaître.
- D’accord Monsieur.
- J’attends votre prochain rapport mais d’ici là, faites attention.
- Merci.

Lorsqu’il raccrocha, un instant de flottement sembla envahir la pièce dans laquelle était Scully. Tentant de se détacher de ce sentiment étrange, elle partit rejoindre ElKadir.

- Tu es prête?
- Oui je pense.
- Mon jet nous attend, nous serons sur une des plages d’Almeria dans moins de deux heures.
- Fantastique.


La nuit était presque venue: le lent crépuscule tombait sur eux comme une fine pluie de cendre. Une lueur de braise les aveuglait, un coucher de soleil enflammait l’immensité figée de la mer calme. Se rapprochant du rivage, ils cherchaient désespérément à rattraper l’horizon pour pouvoir capturer encore ne serait-ce qu’un rayon oblique. Mais l’irrésistible nuit semble vouloir établir son empire et elle enveloppe de son manteau l’eau turquoise, éteignant ainsi le voile rougeoyant. Une couverture posait sur le sable chaud leur servait de protection et face à la mer, le silence qu’ils imposaient était presque religieux. Il y avait tant de beauté dans ce tableau de la nature que Scully ne pouvait émettre le moindre commentaire. Seule sa main, à tâtons, partit chercher celle de Samir. Lorsqu’elle rentra en contact avec les doigts d’ElKadir, elle s’y agrippa, et dans un ballet magique, leurs doigts s’entrelacèrent dans une étreinte fascinante. Alors il se déplaça et sans lâcher sa main, se mit derrière elle. L’attirant tout contre lui entre ses jambes, elle s’appuya contre son torse et fermant les yeux, se laissa bercer par le chant des vagues. Il caressait avec attendrissement le visage de la jeune femme, se délectant d’un moment aussi unique. Tout près de son oreille, pour ne pas troubler le calme envoûtant de ce lieu, il lui chuchota:

- Je ne voudrais être nulle part ailleurs à ce moment…et surtout je ne voudrais être avec personne d’autre que toi. Tu es mon étoile Sarah….

Les paupières toujours closes mais un sourire éblouissant aux lèvres, Scully ne put s’empêcher de frémir des pieds à la tête, touchée par cette simple phrase qui voulait dire beaucoup pour lui. Et pour elle.

- Alors à mon tour je peux te dire que ce moment est sûrement le plus beau de toute ma vie…cet endroit est merveilleux et ta présence ne fait que sublimer la magnificence de ce que je suis en train de vivre.
- Depuis que je te connais, j’ai l’impression de reprendre goût à la vie….ou de connaître une deuxième vie où tout se passe comme dans un conte de fée….je rencontre une princesse solitaire qui à mon grand étonnement veut bien m’accompagner à une soirée…et tout s’enchaîne jusqu’à ce soir…
- Une deuxième vie…
- Tu sembles mélancolique tout d’un coup…
- Je suis désolée…un petit moment de nostalgie…peut être le mal du pays.

Elle savait très bien que l’expression l’avait touché en plein cœur: une deuxième vie. C’était ce qu’elle vivait: elle n’était pas Dana Scully, médecin et agent du FBI, elle était Sarah Poe. Une autre. Une deuxième vie de mensonge. Mais d’amour. Au delà de la mission, elle était tombée amoureuse de Samir. Un vrai coup de foudre: il était attentionné et prenait soin d’elle comme personne ne l’avait fait. Personne.

- Sarah?
- Oui?
- Je t’aime.

Avait il lu dans ses pensées à ce moment précis? Les mains de Scully tremblèrent mais lorsqu’elle prononça à son tour ces mots enivrants, sa voix ne tressaillit pas.

- Je t’aime aussi…

Sans changer de position, il baissa son visage et embrassa la déesse qu’il portait entre ses bras. Tout était calme. Le ciel scintillait de milliers d’étoiles, la lune commençait sa folle course nocturne, éclairant la plage des amants. Une divine soirée pointait à l’horizon…

A suivre!!!

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo   Dim 7 Mai - 1:54:35

rho c'est tout simplement magnifique chérie ... ya t'il besoin que j'en rajoute ?! (en tout cas tu peux etre sur que je m'y vois de trop tellement les descriptions sont ... wow)
Revenir en haut Aller en bas
LisA

avatar

Féminin Nombre de messages : 611
Age : 25
Localisation : appartement 42
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo   Dim 7 Mai - 12:36:33

c'est genial,j'adore!!!!!!! mais comme beaucoup d'autre,mon ame de shippeuse en a prit un coup,vivment la suite


Dernière édition par le Dim 7 Mai - 12:53:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChtitCat

avatar

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo   Dim 7 Mai - 12:43:52

Rolalala....Que dire ?Mon peti coeur de shippeuse est tout brisé là mais c'est tellement bien fait que...Voilà quoi !!! J'espère que la couverture de Scully va vraiment pas tomber, parceque vu comment il réagit :s la povr' ! Mais bien sûr Mulder sera là hihihi mdrr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo   Dim 7 Mai - 14:55:21

Petit coeur brisé, et pourtant... Et pourtant, sous le charme.
La Scully que tu nous montres est à des années lumières de celle que je connais, et malgré tout, c'est tellement ELLE aussi.
Tu nous l'a sortie de tout ce qui se rattache à XF, de tout son passé, de tout ce qu'elle a connu avant pour ne nous donner qu'un concentré de ce qu'elle est, de ce qu'il y a de plus pur et de plus vrai chez elle.
Je calme de plus en plus mes hormones de shippeuse chronique, je veux dire que je ne suis plus aussi euphorique qu'avant. C'est comme un grand secret, j'ai des étoiles au fond de mes p'tits yeux, mais je ne saute plus partout. Jamais je n'aurais réussi à faire dire à Scully "Je t'aime" à quelqu'un d'autre, mais toi, tu y arrives, justement parce que tu te concentres sur ce qu'il y a de plus pur en elle, en oubliant ce qu'il y a tout autour, ce qu'elle a vécu, etc... Enfin, c'est comme ça que je ressens les choses, moi Laughing
J'accorde de plus en plus ma confiance à ce ElKadir, je ne sais pas si je devrais. J'ai certes mis plus de temps que Scully pour le faire, mais je doute de plus en plus du fait que l'on devrait avoir quelque chose à lui repprocher. Je m'attache presque à lui, en fait. Je dirais même que j'ai mal pour lui. Parce Scully est amoureuse d'ElKadir, mais ElKadir est amoureux de Miss Poe... Et Miss Poe, ce n'est pas Scully. C'est une partie de Scully, certes, mais ce n'est pas elle.

Pour finir, comme on dit chez nous:

Chapeau melon, l'artiste !


Je m'incline bien bas, parce ce que tu fais, c'est énorme...



JeN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo   Dim 7 Mai - 16:55:41

Une petite suite pour celles qui sont intéréssées....
-----------------------------------------------------------------------------------

Sans changer de position, il baissa son visage et embrassa la déesse qu’il portait entre ses bras. Tout était calme. Le ciel scintillait de milliers d’étoiles, la lune commençait sa folle course nocturne, éclairant la plage des amants. Une divine soirée pointait à l’horizon…



*******************




- Non arrête…s’il te plaît ne fais pas l’enfant…Samir!

La portant tout contre lui, une main sous ses genoux et l’autre dans son dos, il entra dans l’eau encore tiède malgré l’heure tardive.

- Je t’assure que si tu me lâches, je te le ferai payer.
- C’est vrai? Alors je vais peut être ….
- Je t’en supplie je porte une robe blanche…arrête…

Il avança jusqu’à avoir de l’eau au niveau de sa taille: il tenait Scully tout contre son torse, encore à l‘abri de l’onde claire. Alors, en douceur, il avança s’immergeant totalement dans cette mer calme et paisible: Scully se laissa faire, ne pouvant daigner l’agréable sensation que pouvait lui apportait ce bain de minuit.

- Je vois que tu es têtu…
- Ce n’est que maintenant que tu le remarques?

Toujours accrochée à lui, elle refusait de se défaire de cette étreinte: il la tenait comme on tenait un enfant, il la faisait tourner dans l’eau, refusant qu’elle se détache de lui.

- Ne me lâche pas…
- Jamais je ne te lâcherai…

Un baiser quelque peu salé les plongea dans un fou rire.

- Je te trouve sublime sous ce clair de lune.
- Tu n’es pas mal non plus…

Il aimait son regard pétillant de malice: qu’avait il fait pour ne pas la rencontrer plus tôt? Une telle femme pouvait elle être réelle?

- Samir…pourquoi tu me regardes ainsi?
- Je demandais quel Dieu je devais remercier pour t’avoir mis sur mon chemin.

Dieu: le cœur de Scully se mit à bondir dans sa poitrine. Depuis quand n’avait elle pas prié? Depuis combien de jours n’était elle pas rentrée dans une église? Elle pensa à sa Bible au fond de son sac.

- Dis moi…pourrais tu m’emmener dans une église demain?
- Oui…il y en a tellement ici.
- Tu rentreras avec moi?
- Bien sûr…ce n’est pas parce que je prie Allah que je ne peux respecter un autre Dieu et rentrer dans une église.
- Et tu me feras visiter une mosquée?
- Tu t’intéresses à l’islam?
- Je m’intéresse aux cultures en général mais je ne connais rien à la religion islamique…tu veux bien m’en parler?
- Oui…déjà je suis pratiquant mais dans la limite du normal…je hais les fanatiques comme tu dois haïr les fanatiques de ta religion…il y a plusieurs prières…je ne les fais pas toutes, je fais celles qui me paraissent les plus importantes. Il y a la prière au Prophète:

allahumma salli ’ala muhammad wa ’ala ali muhammad
kama sallayta ’ala ibrahim wa ’ala ali ibrahim
wa barik ’ala muhammad wa ’ala ali muhammad
kama barakata ’ala ibrahim wa ’ala ali ibrahim fi-l ’alamin
innaka hamidun majid


Elle écoutait cette vois suave qui s’élevait dans la nuit telle une incantation.


- Il y a t’il une traduction à cette prière?
- Littéralement, ce la veut dire:

"O mon Seigneur-Allah, répand Tes grâces sur Mohammad et sur la famille de Mohammad, comme TU les as répandues sur Ibrahim et la famille d’Ibrahim, à TOI les louanges et la gloire ; et bénis Mohammad et la famille de Mohammad, comme TU as béni Ibrahim et la famille d’Ibrahim, à TOI les louanges et la gloire".



- Donc la prière au prophète demande la protection?
- Oui, celle là je la fais cinq fois par jour, respectant les horaires imposés. Après je dois réciter au choix une partie du Coran connue par cœur: je récite généralement la sourate Al - Nass, et cet acte est appelé Fatiha.
- C’est magnifique.
- De?
- De voir des personnes comme toi qui respecte encore la religion telle que Dieu nous l’a offerte.
- Dieu t’as déjà aidé?
- Dieu a t’il déjà aidé quelqu’un?
- Je pense oui…quand je récite le Coran, je me sens animé d’une force exceptionnel…c’est ici qu’Allah m’aide jour après jour: il m’aide à me lever et à porter le fardeau de la vie afin de la rendre meilleure.

Submergée par une émotion qu’elle tenta de refouler, Scully voulut sortir de l’eau.

- Où tu vas Sarah?
- Je retourne sur la plage….à moins que tu veuilles que je reste….

Il l’avait déjà attiré à nouveau vers lui pour l’embrasser .Sa bouche parcourait le cou de la jeune femme avec une agilité déconcertante. Seule dans ce paradis suspendu entre ciel et mer, Scully se sentit transportée par une vague de désir étourdissante. Les mains posées sur le torse de Samir, elle le regarda avec passion: ses yeux sombres semblaient enflammées de feux incandescents. Alors sa bouche si délicate se perdit à son tour sur la peau de Samir, ses lèvres sucrées goûtant au sel défendu de sa peau. L’attirant vers la plage, ils sortirent tous deux de l’eau. Sans pour autant se séparer, il continua à l’embrasser, l’obligeant à marcher à reculons. Ses mains expertes passèrent sous la robe de Scully afin de lui enlever: le fin tissu trempé gisait déjà au sol lorsque Scully se rendit compte de ce qu’elle allait faire. Alors qu’il défaisait déjà le nœud de son haut de maillot de bain, Scully se recula, plaçant un doigt sur sa la bouche.

- Attends…je suis désolée…tu ne penses pas qu’on devrait attendre?
- J’attendrais tout le temps dont tu auras besoin…

Un nouveau baiser scella cet accord. Elkadir s’en voulut: se laissant submerger par le plaisir, il en avait oublié la délicatesse et la noblesse des sentiments.

- Sarah…tu ne m’en veux pas?
- Au contraire…je le désire autant que toi mais…je veux attendre…

Se penchant vers les affaires, Samir attrapa sa robe de rechange et l’aida à la passer sur son corps menu. Souriant, il invita Scully à se coucher contre lui, face à la mer, sous la lune et sur son nuage imaginaire.

A suivre!!!!!



_____________________________________________________

Non je n'ai pas lu le Coran jusqu'à trouver la bonne partie pour pouvoir écrire cette fic'...^^

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.


Dernière édition par le Dim 7 Mai - 19:08:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
Cat

avatar

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo   Dim 7 Mai - 17:42:13

quelle partie sublime!!! j'ai des etoiles pleins les yeux!!!
Scully, en robe blanche, sur une plage... un instant magique!!!
tu nous emportes dans ce tourbillon avec une telle facilité!!! c'est magnifique!!!
Elkadir nous charme tout autant que Scully, on succombe avec elle, et c'est ça qui est merveilleux! tu arrives à transposer les sentiments de Scully sur nous..et en fin de compte on se retrouve dans la meme situation qu'elle!! on a envie de lui ceder tout en étant consciente du jeu dangeureux...

qu'adviendra t il de notre Scully adorée!!! Seule la suite nous le dira!!!!

Mais où est Mulder?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChtitCat

avatar

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo   Dim 7 Mai - 18:42:30

Oulalalala elle a bien faillit commettre l'irréparable !!! Jel is même plus cela comme une fanfic d'X-files mais comme un véritable bouqin ! C'est trop extra ! Et trop dur d'attendre la suite !!! lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LisA

avatar

Féminin Nombre de messages : 611
Age : 25
Localisation : appartement 42
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo   Dim 7 Mai - 18:51:01

Cette fic est genial,quand je vois "dernier message de scOullY",je me dit "Pourvu que ce soit la suite,pourvu que ce soit la suite"alors comme dit précedement Vivment la suite!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo   Lun 8 Mai - 1:10:49

Julia, je te jure, tu es faites d'or tout entier, 100%...
Cette fic m'a fait oublier les Bafta pendant plusieurs minutes, me plongeant dans ce monde passionnant d'art, de religion, d'humour, de dialogues avisé et de sentiments dévorants.
Une fois de plus, on a le droit à des passages merveilleux, nous faisant oublier ce satané Shipperisme qui dicte ma vie (et ui, tant que ça) et nous imaginer un autre monde que celui des XF, un monde à ton effigie et modelé avec brio.
Que dire de Scully qui se laisse débordé par ses sentiments et qui pourtant reste tellement elle-même? A l'affut, trouvant une justification parfaite au moment opportun, toujours aussi ensorceleuse et en même temps, en contrôle de la situation (t'empêchant par la même occasion de nous faire du NC-17, traitresse... lol).
"Au passage, essayez d’éviter toutes ces couvertures de magazines: le Pentagone a interdit l’importation de deux journaux parce que vous étiez en première page:" >> Maintenant on découvre une Scully qui commence presque à faire de l'ombre à Gillian niveau célébrité, ça y va! lol

Que dire à part que plus j'avance dans cette fic, plus elle s'insinue en moi comme une drogue, prenant chacune de mes veines en otage et ne me laissant que le plaisir extactique de dévorer chaque ligne!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
El0die
Invité



MessageSujet: Re: Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo   Lun 8 Mai - 2:29:38

ma moitié !!! j'adore PAR-FAIT hihi
vite la suiteeee
Revenir en haut Aller en bas
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo   Lun 8 Mai - 3:09:59


bon je ne sais pas si tu as compris la ... mais ... wooooooooooow ... il est 2h du mat alors ne tattends pas a un comm bien profond ... jaurai jamais cru dire ca mais j'adore quand scu est infidele d'une maniere si ... subliiiiiiiiiiiiime ! tu es vraiment la reine des déscriptions mon amante à la pomme que j'aime
Revenir en haut Aller en bas
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo   Lun 8 Mai - 4:06:40

Ahum je suis toute gênée de poster cette partie. Attention les enfants, c'est l'heure d'aller au lit. Ce morceau se finit par une scène NC-17 trés explicite(oh mon dieu j'ai honte). Euh bonne lecture quand même(je suis restée gentille quand même dans les détails..enfin je crois )

___________________________________________________________

Se penchant vers les affaires, Samir attrapa sa robe de rechange et l’aida à la passer sur son corps menu. Souriant, illuminant Scully se coucher contre lui, face à la mer, sous la lune et sur son nuage imaginaire.


*************


Le retour sur Paris avait été difficile: Scully avait passé une semaine de rêve en Espagne et elle était complètement sous le charme de ce pays. Avant de partir, Samir lui avait fait visiter une petite église de village: à l’intérieur, la décoration était sobre et épurée, au contraire des cathédrales et des églises françaises ou italiennes, où les richesses abondaient de part et d’autre de l’édifice. Arrivés près d’un grand crucifix, Scully fit le signe de la croix alors que Samir, les yeux grands ouverts, admiraient trois statues de saintes. Intrigué, il se retourna vers Scully:

- Qui sont elles?
- Ce sont Sainte Julia, Sainte Pauline et Sainte Rita. La première est une martyre du cinquième siècle: elle s’est fait crucifiée en haut d’une colline Corse avant que son corps ne soit jeté contre les rochers, elle est la Sainte qui protège les femmes. La deuxième est également une vierge martyre romaine, on sait très peu de choses sur elle mais elle est également la protectrice de tout ce qui est fragile et bon sur terre. La dernière, Sainte Rita est appelée l’avocate des causes désespérées. Ce sont trois saintes importantes car elles sont la représentation biblique parfaite de celles qui sont mortes pour défendre les plus faibles.
- Laquelle va tu prier aujourd’hui?
- Aucune des trois: je vais simplement remercier Dieu de m’avoir permis de te rencontrer, tu seras mon plus beau des cadeaux.

Alors, à deux, tenant ensemble le cierge, ils l’allumèrent et le posèrent aux pieds du crucifix. Quelques minutes silencieuses passèrent, puis sentant une pression sur sa main, Samir suivit Scully qui l’invitait à sortir dehors.

- J’aimerai que tu me fasses visiter une mosquée…
- Ce n’est pas une si bonne idée que ça car comme tu le sais les hommes et les femmes sont séparés pendant la prière et je n’ai pas envie que tu te retrouves seule.
- Je veux le faire pour toi.

Ému par cette preuve d’amour, il l’emmena dans la nouvelle mosquée. A l’entrée, il expliqua à Scully qu’elle devait absolument rentrée voilée: mettant son foulard dans ses cheveux, il l’aida à bien le placer.

- Je suis fière de toi Sarah.

Alors, avec timidité elle monta à l’étage réservée aux femmes. On regarda avec insistance cette jeune femme brune que l’on avait jamais vu aux heures de prières. Se plaçant à l’arrière, elle observa ces femmes pleines de dévotions. A genoux sur des tapis précieux, leurs corps se balançaient dans un va et vient incessant, leurs têtes touchaient le sol à plusieurs reprises et de leurs voix ensoleillées, elles scandaient des palabres dans cette langue si suave qu’est l’arabe. Une émotion grandissante s’empara de Scully devant ce tableau si simple mais tant révélateur: ces femmes unies dans la même communion avaient quelque chose de sublime, leurs voiles aux milles couleurs peut être qui donnaient à cette réunion si sérieuse un air de fête. L’imam annonça la fin de la prière et lorsque toutes les femmes furent parties, Scully se releva et rejoignit Samir qui l’attendait.- Alors?

Voyant ses yeux brillants de larmes, il attrapa ses bras et la força à le regarder:

- Que s’est il passé? Elles t’ont mal accepté? Tu vas bien?
- Ne t’inquiètes pas, c’est l’émotion…c’était si envoûtant de tous vous entendre…
- Quel plaisir de t’entendre dire cela.

C’est ainsi qu’il avait clôturé leur séjour. La limousine se gara devant l’hôtel de Scully. Un portier vint à leur rencontre, obligeant la jeune femme à sortir de la voiture:

- Dis moi Samir…tu ne voudrais pas monter? Je n’ai pas envie de te quitter maintenant…

Dès qu’ils étaient séparés plus de cinq minutes, chacun ressentait le manque de l’autre. Les bagages furent transportés dans la chambre alors que Scully était encore en train d’attendre la réponse de Samir.

- Tu ne veux pas être un peu seule? Je suis resté accroché à toi cette dernière semaine sans te laisser un moment de répit…je pensais que tu en avais assez de me voir…
- Si tu ne veux pas connaître mon plus mauvais jour, monte avec moi.

Comment pouvait il refuser une telle demande? Montant les marches de marbre, Scully ne cessait de lui jeter des coups d’œil malicieux. Remerciant le bagagiste, ils fermèrent la porte. La porte du balcon fut ouverte, afin de laisser entrer les doux rayons du soleil.

-Merci pour ces derniers jours fantastiques…
- Merci d’être venue…

S’approchant d’elle, il la prit dans ses bras. La jeune femme partit se blottir contre son torse, se laissant caresser avec amour ses cheveux. Tout d’un coup, les larmes se mirent à dévaler sur le visage de porcelaine: elle venait de se rendre compte que si l’affaire était bouclée, elle serait obligée de rentrer. Et de l’abandonner.

- Sarah?
- Excuses moi…je pensais à tout ce bonheur que tu m’apportais et au fait que bientôt je devrais rentrer chez moi…
- Mais cela nous empêchera pas de nous voir?
- Non…

Relevant tendrement le visage de Scully, il tenta d’effacer ses larmes à force de baisers légers qui glissèrent bientôt vers ses lèvres tendres et sucrées dont il s’empara avec fougue. D’abord surprise, la jeune femme resta sans réaction mais elle se reprit et répondit avec timidité à ce baiser inattendu.

- Sarah sache que ta présence à mes côtés est mille fois plus précieuse que la vie elle même.

Offrant ses lèvres à Samir, Scully l’embrassa d’abord avec tendresse mais le désir reprenant le dessus, c’est avec passion qu’elle s’attaqua à la plus belle des œuvres d’art. Les doigts de ce dernier eurent tôt fait de se perdre dans la chevelure soyeuse de Scully qui soupira de plaisir, invitant Samir approfondir ce baiser. Il ne se fit pas prier, serrant contre lui la jeune femme, ravi d’entendre battre leurs deux cœurs à l’unisson, à un rythme toujours plus rapide. Reculant vers la chambre, Scully invita Samir à la suivre: sans rompre leur baiser, il la fit basculer lentement en arrière, se retrouvant à demi allongé sur elle. Dana répondait à ses baisers avec toujours plus d’enthousiasme, ne pouvant refouler cet amour qu’elle ressentait. ElKadir se sentait léger: un poids immense, celui du désespoir s’était envolée dès que son regard avait croisé celui de Scully. Que de temps perdu, pensa t’il en caressant le visage de l’être aimé, se noyant dans ses yeux turquoises qui le fixaient avec une adoration et un désir sans borne. Il lui sourit, et pensant à la nuit magique qu’ils allaient passer, des frissons lui parcoururent le dos. Leurs lèvres s’unirent pour un autre baiser, alors que leurs mains partaient déjà à la découverte du corps de l’autre. Samir enleva rapidement le pantalon de lin qui enserrait encore le corps de Scully, interrompant leurs baisers pour ôter le vêtement. Puis il s’attaqua à son chemisier qu’il déboutonna en lui laissant au passage une traînée de tendres baisers dans son cou. Il enleva lui même ses propres vêtements qu’il ôta sans ménagement. Scully ne pouvait se lasser de caresser le corps si extraordinaire de son amant. Samir finit par dévêtir entièrement la jeune femme. Il admira ce corps si superbe allongé à ses côtés: grâce, finesse, une peau délicatement hâlée, des muscles délicats et ciselés, une finesse incomparable, un visage de statue aux joues rosies d’excitation, encadré par de fines boucles brunes, voilà la rareté qu’il détenait entre ses mains.

- Je te trouve absolument magnifique…

Scully l’interrompit, lui arrachant un nouveau baiser brûlant. Le faisant basculer, elle se retrouva au dessus de lui: elle laissa sa bouche courir le long de la mâchoire de Samir, puis descendre jusque dans son cou, s’arrêtant au niveau de la clavicule, écoutant les battements de son cœur aussi erratique que les siens. La jeune femme couvrait la poitrine de son amant de baisers et de légères morsures, animée par un violent désir, alors qu’elle sentait l’excitation de Samir durcir contre sa cuisse. Il poussa un faible gémissement, les yeux clos et le visage commençant à perler de fines gouttes de sueur. Scully ne put s’empêcher de marquer une pause pour admirer Samir: elle tendit la main pour repousser ses fines mèches noires qui collaient à son front et pour caresser son visage si parfait. Puis elle reprit sa progression. Inéluctable. Samir ouvrit brutalement les yeux lorsque les doigts de Scully, après avoir effleuré son genou, puis suivi la courbe de sa cuisse, se posèrent enfin sur sa virilité. Ce contact lui envoya un flot d'excitation sans précédent. Incapable de prononcer une phrase cohérente, il ne put que soupirer et entremêler ses doigts encore davantage dans les cheveux de Scully, qui entreprit de le caresser. La jeune femme ne cessait de descendre encore et encore, déposant une traînée de tendres baisers dans l'intérieur des cuisses de son compagnon, et lorsqu'elle atteignit enfin son entrejambe durcie par l'excitation, Samir ne put réprimer un gémissement presque plaintif. Dana ayant levé les yeux un instant pour observer les réactions de son amant, sourit et prit plaisir à exciter, taquiner, caresser jusqu'à épuisement la virilité pulsante de son amant, oubliant son propre désir. Lui souriant, elle ne put s’empêcher d’emprisonner ses lèvres, demandant encore et encore des baisers passionnés Enlaçant la jeune femme, il prit l’initiative de se placer à nouveau au dessus d’elle. Continuant sur sa lancée, il parcourut le corps entier de Scully de caresses, de coups de langue et le dévora de baisers, arrachant des gémissements incontrôlés à cette dernière .Il remonta ensuite et mordilla longtemps la jointure du cou et de l'épaule de Dana, attentif aux moindres réactions de cette beauté, alors que ses mains parcouraient son corps comme pour en mémoriser chaque détail. Il lui caressa la poitrine, en insistant sur les mamelons roses qui s'érigeaient sous ses doigts, les flancs, souriant lorsqu'il la sentit frémir sous ses doigts, les cuisses, dont la douceur l'émerveilla. Scully avait la peau la plus délicate qu'il ait jamais touché, satinée et lisse comme un pétale de fleur. Samir, excité par ce spectacle, descendit le long du corps de la jeune femme, et usa de tout son talent pour arracher à celle ci des cris de pur plaisir, que Scully entrecoupait parfois en balbutiant son nom, incapable désormais de dire quoi que ce soit. ElKadir écoutait les réactions de Dana comme s'il se fût agi de la plus belle des musiques et s'ingénia à lui prodiguer de nouvelles caresses, toujours plus audacieuses, qui faisaient gémir cette dernière de plus en plus fort. Samir regarda Scully, allongée, offerte, la peau recouverte de sueur, submergée par le plaisir, et consentit à abréger le "tourment" de sa bien-aimée. Sa bouche et ses doigts arrachèrent des gémissements à Scully, qui se muèrent rapidement en cris, alors qu’il accélérait le rythme toujours davantage. Quelques secondes seulement furent nécessaires pour que Samir ne puisse plus résister, se libérant en murmurant le nom de Sarah d'une voix étouffée et retombe sur le côté, térassé. Satisfait, Samir remonta jusqu'au visage de Scully, qui passa un bras autour de son cou en l'embrassant tendrement, presque paresseusement.
Aucun mot ne fut échangé jusqu’au petit matin: leurs corps épuisés se reposèrent et lorsque Samir eut ouvert ses yeux, Scully lui susurra à l’oreille:


- Ce fut la nuit la plus belle de toute ma vie…



A suivre(si vous êtes toujours en vie)!!!

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.


Dernière édition par le Lun 8 Mai - 15:11:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
Cat

avatar

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo   Lun 8 Mai - 11:49:12

je suis enfin revenue à la vie !!!!
WAOUW !!!! quelle partie intense !!! et pleine de consequences VIVE LA SUITE !!!!
tu ecris toujours aussi bien !!! je suis completement accro !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChtitCat

avatar

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo   Lun 8 Mai - 12:40:42

Euh...Chui mourru là.... confused
Euh bah euh, je sais pas quoi dire ! C'est magnifique, textuellement parlant mais, il est où Mulder ! :'( :'( :'(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo   Lun 8 Mai - 13:06:01

Mulder va revenir..trés bientôt.

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
Cat

avatar

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo   Lun 8 Mai - 13:16:13

ScOullY a écrit:
Mulder va revenir..trés bientôt.

cheers cheers cheers ça c'est une bonne nouvelle!!! Me tarde terriblement de lire la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo   Lun 8 Mai - 13:35:39

Alors, deux parties d'un coup, déjà comme ça, c'est dur. Mais alors finir de cette façon... Comment tu veux que j'aligne quelque chose de cohérent après avoir lu ça ? J'essaye de reprendre mes esprits.

Bon. Ce que je vais dire, c'est très grave. Je suis tombée amoureuse du couple Samir/Dana. Au secours. Sauvez-moi. Mais c'est ta faute, Ju ! La scène de l'église, puis celle de la mosquée... je trouve ça tellement émouvant, ce partage... Autant je me suis longtemps méfiée de lui, autant j'avais peur pour Scully, qui, dès le départ, est tombée sous le charme. Mais, apparemment, il n'y a pas de piège. Samir aime miss Poe, et Scully aime Samir (eh oui, au moins pour cette fic, c'est vrai ! lol). J'ai déjà mal à l'idée de les vois se quitter. Scully va bien devoir lui dire la vérité un jour ? Elle aura aussi mal que lui, et je déteste ça...
Et le retour de Mulder ? Il revient, lui ? lol
J'imagine qu'entre nos deux agents légendaires, plus rien ne sera jamais plus comme avant.
La scène finale, je l'attendais, je le savais, d'ailleurs Razz Tu fais quelque chose que je ne pourrais jamais faire (enfin, il ne faut jamais dire jamais, mais bon). La consécration pour les deux amoureux. Je suis admirative, tu t'en sors à merveille, moi, je ne pourrais pas...
Bon, à quand la suite ?


JeN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo   Lun 8 Mai - 15:04:46

oh...
Sur le cul...
C'était... sublime...
Tu décris tout leur amour avec une beauté à en couper le souffle, rendant la chose non "osée" comme certains le pensent dans les fanfictions, mais tout simplement magique et envoûtante. J'ai tout lu ce passage d'une traitre, oubliant le repas de famille derrière, entièrement plongée dans ton monde merveilleux.
Un seul regret, que ce ne soit pas Mulder, mais tu sais si bien nous le faire oublier qu'on te pardonne en un clin d'oeil!
J'adore, c'est tout simplement PARFAIT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo   Lun 8 Mai - 15:06:46

Merci pour vos commentaires, c'est un réel plaisir de les lire. Alors la suite arrive cette après midi(dans une heure Jen hein^^)

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo   Lun 8 Mai - 15:08:58

alors la je me demande bien comment cette histoire va pouvoir se finir apres un moment si intense entre scu/sarah et Elkadir ... franchement je sens que tu vas encore me surprendre !!
j'adore toujours la façon et l'exactitude avec laquelle tu nous donnes des info que ce soit sur les religions ou sur l'art ... c'est toujours un vrai régal !!!

parcontre, j'ai pas compris "en murmurant le nom de Dana" ... il dit vraiment Dana ?? il a découvert son identité ?! non pas possible ... mon cerveau a du divaguer sevère après cette si ... allèchante Embarassed Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jardin d'Hiver oOoOoFic terminéeoOoOoOo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Moucherons
» Booster son immunité avant l'hiver
» Que faire de ma lavande?
» COTENTIN côté jardin
» astuce portage en hiver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gillian Community :: Arts :: -
Sauter vers: