Gillian Community


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Et si Scully était mariée ?? ( terminée )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
ChtitCat

avatar

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Et si Scully était mariée ?? ( terminée )   Dim 9 Avr - 23:13:18

Bon bah voilà, c'est ma première fanfic sur X-files, car enfait je viens tout juste de "découvrir" la série. Donc si lescaractères des personnages ne sont pas très bien respecter, je m'en excuse. Comme le titre du sujet l'indique, jechange un peu les règle du jeu, puisquedanscette fic, Scully est mariée. Je vous pricise tout de même que je suis une shippeuse confirmée lol J'espèreque ça vous plaira ....


Les rayons du soleil couchant filtraient à travers la fenêtre, striant le visage de la jeune femme assise sur le bord du lit. Elle passa une main hésitante dans sa belle chevelure rousse puis attarda son regard sur la bague qu’elle portait. Une alliance sans aucun doute. Elle la fit tourner, et la retira. Elle la tenait par l’extrémité de ses doigt et l’observa longuement. C’est lorsqu’elle entendit la porte de la salle de bain s’ouvrir qu’elle l’enfila à nouveau et qu’elle se leva.
« Cette robe te va à ravir. »
Mulder se trouvait au pas de la porte, les cheveux encore un peu humide et une cravate en main. Scully lui sourit et s’approcha de lui. Elle saisit la cravate et la lui passa autour du cou afin de la nouer.
« Tu devrais en porter plus souvent. »
Scully ne portait qu’une simple robe en soie, légèrement décolletée dans le dos, mais qui la mettait habilement en valeur.
« Voilà. »
Mulder lui sourit pour la remercier. Il savait pertinemment que ce soir, elle ne le suivait pas par gaieté de cœur. Pour dire vrai, à aucun moment de cette enquête elle ne s’était sentie réellement à l’aise. Deux semaines auparavant, Mulder s’était vu attribuer une nouvelle affaire non classée des plus étranges. Plusieurs couples avaient été sujets aux enlèvements et à des homicides. Dans chaque cas, l’homme était retrouvé assassiné et la femme, toujours enceinte, disparue ! On ne la retrouvait que quelques jours plus tard, complètement amnésique, mais surtout, plus du tout enceinte. Mulder était ainsi persuadé que cette affaire avait un lien avec l’enlèvement de Scully, trois ans auparavant. Ils n’avaient pas trouvé d’émetteur dans la nuque des jeunes femmes, mais Mulder, comme toujours, était convaincu de sa théorie. D’autant plus qu’une chose réunissait tous ces couples : la stérilité ! Tous avaient été traités par le même docteur, qui semblait faire des miracles. D’après certains dires, il apparaissait qu’il faisait une sorte de sélection des couples qui pourraient avoir recours à son remède miracle. Il l’avait dit lui-même à Mulder :
« Ce n’est pas moi qui fait des miracles, mais c’est l’amour qui unit le couple qui opère le mal… »
D’après lui, seuls les couples qui s’aimaient d’un amour pur et vrai, pourraient recourir à cette opération. Du beau barratin pour Mulder. Cela dit, ils n’avaient pas vraiment eu le choix. Lui et Scully s’étaient présentés à la clinique de ce fameux docteur Deep, comme une couple fraîchement marié, qui n’arrive pas avoir d’enfant. La véritable stérilité de Scully les avait aidé à gagner la confiance du docteur. Ils n’avaient plus qu’à faire semblant de filer le parfait amour.
Pourtant, ils n’avaient rien trouvé. Absolument rien de suspect. Et même si un homme venait tout juste d’être retrouvé mort, ils manquaient de preuves. Si bien que l’affaire allait bientôt être abandonnée.
« Il faut vraiment aller à cette soirée ? »
« C’est une conférence importante donnée par Depp, tous les couples, toutes les victimes potentielles seront là. Ainsi que le présumé complice du docteur Depp. »
« Comment peux-tu être si sûr qu’il a un complice ? »
« Il est forcément dans le coup Scully ! A mon avis, il ne fait que transmettre une liste. »
« Une liste ? »
« La liste des couples. Et autant dire que ce soir, il nous sert sur un plateau …. »
« Hum…C’est embêtant, cette robe est bien trop serrée pour y glisser mon arme. »
« J’ai la mienne, ne t’inquiète pas. Et puis, je suis ton mari, c’est à moi de te défendre en cas de pépin. »
Il lui sourit. Mais elle garda son air sérieux.
« Promets moi que si cette fois encore, nous ne trouvons rien, nous rentrerons à Washington. »
Il respira profondément. Il savait à quel point cette enquête la bouleversait. Il ne pouvait pas se permettre de lui faire endurer ça plus longtemps, même si lui mourrait d’envie de connaître le fin mot de l’histoire.
« C’est promis. »

La salle grouillait de monde. Scully avait perdu de vue Mulder depuis quelques minutes déjà. Elle espérait seulement que, s’il était allé farfouiller dans les bureau à la recherche d’une éventuel liste, il ne se ferait pas découvrir.
Elle saisit délicatement la coupe de champagne posée sur la table devant elle et la porta à ses lèvres. Elle remarqua alors l’homme qui s’avançait d’un pas assuré vers elle. En fait elle avait bien vu qu’il la fixait depuis quelques temps déjà. Il lui semblait qu’elle le connaissait. Et lorsqu’il se présenta à elle comme un des assistants du docteur Depp elle comprit pourquoi. Si Mulder ne trouvait rien dans la paperasse, peut-être que elle, elle arriverait à quelque chose…

Rien, il n’avait encore une fois rien trouvé ! Et cette fois, cet échec signifiait retour à Washington ! Avoir fait endurer tout cela à Scylly pour rien ….Si au moins pour une fois il avait pu trouver ne serait qu’une preuve que…Les affaires non classée étaient-elles destinées à rester non résolues à jamais ?
Mulder scruta la salle du regard. Les discussions allaient bon train. Il se sentit tout d’un coup étonnement seul. Tous ces couples tout autour de lui. Lui…Qui était toujours aussi contraint à la solitude. Mais quelle femme voudrait partager sa vie ? Cette vie remplie de dangers, de risques, de folie…Aucune femme ne voudrait de cette vie là …
Soudain, sa respiration se coupa, à peine une seconde. Il venait de l’apercevoir. Scully. En pleine discussion avec un homme, dont les intentions étaient très claires. Elle lui souriait, et lui s’approchait de plus en plus…Il posa sa main sur la hanche de la jeune femme. Ce fut le geste de trop. D’un pas rapide et décidé Mulder traversa la salle. Scully, qui reconnut le pas et le parfum de son partenaire, eu tout juste le temps de tourner la tête en sa direction. Mulder l’attira contre lui et colla ses lèvres aux siennes, se fichant complètement de l’individu en face d’eux. Elle le laissa l’embrasser… Lorsqu’il se sépara d’elle, à bout de souffle, il la fixa droit dans les yeux. Elle avait l’air un peu étourdie, et le rouge lui était monté aux joues. Il ne savait pas exactement ce qui l’avait fait agir ainsi. Il n’en avait aucunement le droit. Mais il avait soudainement eu le besoin de montrer qu’elle était…A lui.
Il se tourna alors vers l’individu en question et lui tendit la main, se présentant.

Finalement il n’avait rien pu tirer de cet homme, ni Mulder, ni Scully avant lui. Cette fois c’était vraiment fini.
Mulder coupa le moteur et détacha sa ceinture. Il venait tout juste de se garer devant leur hôtel.
« Tu n’as pas prononcé un mot du retour. Quelque chose ne va pas ? Tu devrais pourtant être heureuse, je n’ai rien trouvé. On rentre à Washington ! »
« Ne crois pas que cela m’enchante, que tu n’ais rien trouvé. Je veux tout autant que toi, comprendre pourquoi ces personnes se font tuer. C’est juste que… »
« Juste que quoi ? »
Scully tourna la tête vers lui.
« Mulder…Pourquoi ce baiser ? »
« Nous sommes censé être un couple parfaitement amoureux non ? Alors disons qu’en temps que mari très amoureux, je n’ai pas supporté de voir ma femme se faire draguer. »
« Il ne me draguait pas. »
« Que tu crois… »
Scully haussa les épaules.
« Je vais aller payer la note, je te rejoins dans 5 minutes. »

Il en mit à peine 3. Lorsqu’il pénétra dans la suite, la première chose qu’il fit c’est retirer cette maudite cravate, qu’il jeta négligemment sur la table basse du petit salon. Ils avaient dû sortir le grand jeu cette fois, et c’est pourquoi ils avaient pris une belle suite d’hôtel plutôt qu’une chambre de motel. Il se dirigea ensuite vers la chambre, pour prendre des affaires, bien décidé à prendre une bonne et longue douche. A peine était-il entré dans la pièce qu’il stoppa net son élan. La porte donnant à la salle de bain était ouverte et une ombre se dessinait sur cette porte. L’ombre de Scully. Il ne fit pas un bruit, et ne pu s’empêcher de regarder cette ombre bouger. Cette ombre se déshabiller…Pour se rhabiller à nouveaux. Lorsqu’elle quitta cette pièce Scully sursauta légèrement en le voyant. Mulder eu du mal à lever les yeux vers elle. A voir ce qu’elle portait habituellement au travail, il n’aurait jamais pu soupçonner qu’elle puisse porter des tenues pareilles. Nuisette en dentelle…Il déglutit. La jeune femme s’approcha de lui.
« Quoi ? »
« Rien. Bonne nuit Scully. »
Il se pencha sur le lit pour attraper un des deux oreillers.
« Je ne voudrais pas faire attendre le canapé. »
Puis il repassa devant elle, direction la salle de bain mais elle lui retint la main.
« Ne fait pas l’imbécile, ça fait deux semaines que tu dors là dessus, ce n’est pas très bon pour le dos. Et le lit est assez grand pour nous deux. »
Il la dévisagea, de haut en bas. A vrai dire, il hésita. Une seconde.
« Avec ce que tu portes je ne suis pas sûr de pouvoir me comporter en parfait gentleman, je ne préfère pas tenter le diable. »
Scully leva les yeux au ciel. Mulder lui sourit, d’un demi-sourire, puis il alla s’enfermer dans la salle de bain.

La route n’avait pas été très longue pour rentrer à Washington et ils étaient partis de bonne heure. Devant la porte de leur bureau au sous sol Mulder et Scully se demandaient ce que Skinner leur dirait en premier après avoir lu leurs rapports respectifs. Allait-il d’abord leur passer un savon pour ne pas encore avoir pas résolu l’enquête ou pour avoir louer une chambre hors de prix, même aux vues des circonstances ?
« Même si ça n’a pas été très concluant, ce petit séjour à jouer les maris éperdument amoureux m’a bien plu. Monsieur et Madame Mulder…»
« La prochaine fois, je choisirai le nom de famille… »
« Ne sois donc pas jalouse ! Et puis Fox Scully, ça ne va pas du tout ensemble ! »
« Parce que Dana Mulder ça va mieux ? »
Il la fixa en souriant.
Le bruit des portes d’ascenseurs qui s’ouvrent se fit entendre. Quelques secondes plus tard, la silhouette d’un homme portant le badge « visiteur » et s’avançant vers eux se fit apercevoir.
« Dana ! On vient de me dire que tu étais rentrée. »
Il s’approcha d’elle, l’enlaça et l’embrassa tendrement. Elle lui rendit son baiser.
Mulder ne s’était jamais senti aussi mal à l’aise.
« Nous venons tout juste de rentrer. »
Il adressa un bref bonjour à Mulder, préférant dévorer des yeux sa femme.
« Tu en as encore pour longtemps ? »
« Et bien, nous devions encore rédiger nos rapports… »
Son mari fit la moue.
« Laisse tomber Scully, profite de ta journée. »
« Mais Mulder, et le rapport ? »
« Skinner pourra bien attendre jusqu’à demain pour l’avoir, et puis au pire, je sais très bien imiter ta signature. »
Elle lui sourit, en guise de remerciement.
« Je vais chercher quelques affaires et j’arrive. »
Scully disparut dans le bureau, laissant les deux hommes seuls. David suivit d’un regard inquiet sa femme.
« Ne vous inquiétez pas, je me suis bien occupé d’elle. »
« Evitez juste de trop vous approcher d’elle. »
David lui lança un regard glacial, qui disparut lorsque Scully les rejoignit. Alors que le couple disparut dans l’ascenseur, Mulder retira de son doigt l’alliance qu’il avait dû porter pour feindre leur mariage. Il l’observa, puis la laissa tomber dans la corbeille de son bureau.


A SUIVRE ....


Dernière édition par le Dim 23 Avr - 1:45:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Et si Scully était mariée ?? ( terminée )   Dim 9 Avr - 23:26:05

Hey bravo pour cette première fic! J'aime beaucoup l'idée du fait que tout au long de cette partie on a un doute sur le réel mariage de Scully et quand on arrive à la fin on voit nos soupçons confirmés. Impatiente de connaitre la suite parce que cela sent le shippy à plein nez(jalousie-dispute-réconciliation avec un divorce à la clé pour Scully)

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
Cat

avatar

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Et si Scully était mariée ?? ( terminée )   Lun 10 Avr - 0:34:59

J'adoOore!!!!!
j'ai toute de suite été attirée par le titre : Scully mariée! je n'y avais jamais pensé, et je dois dire que j'accroche à fond!!!! c'est une situation des plus interressantes
J'aime beaucoup le prenom du mari Wink

Poste vite la suite please!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Et si Scully était mariée ?? ( terminée )   Lun 10 Avr - 0:44:49

rhaaaa!! et dire que c'est un peu grâce à mouah *proud* lol trooop bon pour une première fic!!!! franchement, super bien, moi j'avais trop pas pigé qu'elle était *vraiment* mariée!! lol trop cruche!!! mais c'est tendu ke-même, j'espère que Mulder va péter un câble!! et pis entre "depp" et "david" hum hum... vive les allusions!! lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
redhead

avatar

Nombre de messages : 375
Localisation : Everywhere
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Et si Scully était mariée ?? ( terminée )   Lun 10 Avr - 1:19:15

Pour une première je te tire mon chapo... c'est génial l'idée est super et ça promet plein de rebondissements... ça me fait penser à Arcadia lol sauf que David n'y existait pas... J'attends la suite avec impatience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-filesfanfic.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si Scully était mariée ?? ( terminée )   Lun 10 Avr - 12:10:23

Très bonne qualité pour une première fic...
C'est une très bonne idée d'introduire une Scully marié... à un autre homme que Mulder.
Ils étaient bien tous les deux à l'hôtel, on ne disait peut être que... pi il dit qu'il va squatter le canapé Sad . Et là pire que tout (mon homme il a pas intérêt...), Monsieur le mari vient la chercher au boulot Shocked . Naméo !!! C'est du ScullyNapping ça ! Il a pas le droit !!!
C'est Scully avec Mulder, ou à la rigueur Mulder avec Scully, mais il n'y a pas d'autres couples possibles !!! tongue
Suspect Je me suis un peu égarée en cours de route là...

Faut pas nous laisser une Scully comme ça, hein ?
J'espère que la suite va arriver bientôt !!!
Revenir en haut Aller en bas
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Et si Scully était mariée ?? ( terminée )   Lun 10 Avr - 12:55:53

Mulder fait quelque chose ... ne la laisse pas avec lui, il ne m'inspire rien de bon celui la ... je ne sais pas pourquoi ?! peut-etre l'intuision féminine !!

sinon j'adore ... l'idée est super sympa et originale ... et ... bin ... j'ai hate de lire la suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite
Revenir en haut Aller en bas
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Et si Scully était mariée ?? ( terminée )   Lun 10 Avr - 19:25:04

waaaaa j'adore trop! franchement chapeau t'écris vachement pr ta première fic! t'as rien à ns envier (ou perso à m'envier mdrr je veux pas mettre tt le mde ds le même sac que moi)

j'adore et trop hâte de savoir ce qu'il va se passer!!! (aime pas david mdr)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
ChtitCat

avatar

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Et si Scully était mariée ?? ( terminée )   Lun 10 Avr - 19:33:27

Oh merci pour ces joulis compliments !! J'avais un peu peur de m'introduire dans ce monde, vu que je suis pas aussi calléeque vous en X-files !! Lol J'ai casiment fini le 2ième chapitre, ça sera pour ce soir je pense ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Et si Scully était mariée ?? ( terminée )   Lun 10 Avr - 19:33:36

MOUARF !! Ca c'est l'idée du siècle !

Très bonne idée, très bien écrit, très bon Mulder, très bonne Scully !

Félicitations ! Pour une première, je te trouve vraiment douée moi
David, n'importe quoi EH même pas vrai d'abord ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: Et si Scully était mariée ?? ( terminée )   Lun 10 Avr - 20:10:46

GAaaa j'adooore too !! pareil que Ju ! J'adore cette ambiance de on se demande se que sa veux dire ... étant une fan de fics (rho c'est berau sa !! ) je veux la suiiiite !
Revenir en haut Aller en bas
ChtitCat

avatar

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Et si Scully était mariée ?? ( terminée )   Lun 10 Avr - 20:22:34

Skinner laissa tomber le rapport sur son bureau. Il était très mécontent. Non seulement il n’avait qu’un rapport sur les deux, et en plus cette affaire était très loin d’être résolue. Malgré le sermon qu’il venait de lui passer, il avait bien remarqué que Mulder était distrait, comme ailleurs.
« Et pourrais-je savoir où est l’agent Scully ? »
Il capta enfin toute son attention.
« Je lui ai dis de rentrer chez elle. Cette enquête a été assez éprouvante pour elle… »
Skinner ne répondit pas. Si Mulder ne l’avait pas fait, il se serait charger lui-même de la renvoyer chez elle.
« Vous savez que ce rapport est très insatisfaisant ? »
« Monsieur… »
« Vous êtes parti pas moins de deux semaines, aux frais du FBI en plus, et il n’y a rien dans ce rapport qui justifie tout ça. »
« Cette histoire ne se réglera pas en quelques semaines ! Vous savez très bien de quoi il en retourne ! »
« Moi je le sais, mais les personnes qui cherchent à vous faire tomber s’en contre-fiche elles ! Il va vous falloir trouver quelque chose. »
« Vous savez que je ne laisserai pas tomber cette affaire aussi facilement. La résolution de cette enquête pourrait être la clef pour trouver la vérité. Mais… »
« Mais quoi ? »
« Je ne peux pas demander à Scully de me suivre encore là-dessus… Et sans elle, nous n’avons plus de couverture. »
« Alors tâchez de trouver un moyen de découvrir ce qui se passe sans cette couverture ! »
Mulder serra la mâchoire. Il avait déjà résolu un grand nombre d’enquêtes sans elle, bien avant qu’elle ne soit assignée aux affaires non classées, mais maintenant, après autant d’années de collaboration, il avait besoin d’elle à ses côtés. Son raisonnement à elle lui avait permis maintes fois de se tempérer ou même d’échapper à la mort.
Il se leva sans rien ajouter de plus et se dirigea vers la sortie.
« Si je puis me permettre, j’aurai un conseil à vous donner. »
Une main sur la poignée de la porte, Mulder se retourna à peine vers son supérieur pour écouter ce qu’il avait à lui dire. Skinner le fixa quelques secondes avant de reprendre la parole.
« Oubliez-la. »
Cette fois, Mulder se retourna complètement, prêt à rétorquer, mais aucun son ne put franchir ses lèvres.

Scully ouvrit doucement les yeux. Instinctivement, elle se retourna afin de se blottir contre le corps de son mari. Mais elle n’entra en contact qu’avec la fraîcheur des draps. Etonnée, elle se redressa dans le lit. Elle appela son mari mais elle n’obtint aucune réponse. Elle tourna la tête vers le réveil. Il affichait 20 :15.
Elle attrapa ses affaires, s’habilla et quitta enfin la chambre. Dans la cuisine elle trouva, collé sur le réfrigérateur, un mot de son mari. Celui-ci avait dû se rendre très vite à l’hôpital pour une urgence. L’inconvénient d’être mariée à un médecin…C’était d’ailleurs comme ça qu’elle l’avait rencontré, lorsqu’elle pratiquait encore la médecine à plein temps. Ils auraient même pu travailler ensemble, avoir leur propre cabinet…Il auraient pu passer tout leur temps ensemble. Mais cette perspective ne plaisait finalement pas tant que ça à Scully. Depuis qu’elle travaillait au FBI, elle avait prit goût à l’aventure, peut-être même aux risques. De plus on avait toujours besoins de ses aptitudes en médecines. Rester toute la journée dans un cabinet à faire des consultations, semblait dorénavant assez ennuyant. Et puis, si elle n’avait pas travaillé au FBI, elle n’aurait jamais rencontré Mulder…Et cette perspective là, la laissait plutôt amère.
Résignée à passer la reste de la soirée et de la nuit toute seule, elle se prépara une tasse de café puis s’installa devant son ordinateur portable. Elle avait encore tout un rapport à rédiger…

Lorsqu’elle tapa le point final, deux heures et demie s’étaient écoulées. Elle lança l’impression, puis saisit le combiné du téléphone et composa un numéro. Elle entendit pas moins de dix sonneries. Lorsque l’on donnait un coup de fil dans un hôpital, il valait mieux être patient. On lui répondit enfin. Elle se présenta, puis demanda à pouvoir parler à son mari. On la fit de nouveau patienter.
« Je suis désolée madame, mais je ne le trouve pas. »
« Il m’a laissé un mot, en me disant qu’il avait une urgence, mais ça fait déjà plus de deux heure, et il n’a toujours pas appelé. »
« Il ne répond pas à mes appels. Je peux retourner faire un tour dans le service si vous voulez ? »
« Non, non ça ira merci. Mais si vous le voyez, dîtes lui de m’appeler s’il vous plait. »
« Je n’y manquerai pas. »
Scully raccrocha et soupira. Où pouvait-il bien être ?
Elle regarda à nouveau l’heure, et hésita. Elle se décida enfin à composer un autre numéro. Celui de Mulder. Mais à peine l’avait-elle fait qu’elle raccrocha, levant les yeux au ciel. Il était tard, et elle ne voulait pas l’embêter avec ses problèmes personnels.

Lorsqu’elle arriva au bureau, le lendemain matin, Mulder venait de raccrocher le téléphone et de saisir sa veste.
« Bonjour Mulder. »
« Ah Scully, tu es là, ça tombe bien. »
« Qu’est-ce qui se passe ? »
« Aussi incroyable que ça puisse paraître, la femme de la dernière victime vient d’être retrouvée ! »
« Mais on les retrouve toujours. Qu’est-ce que ça change cette fois ci ? »
« Elle est toujours enceinte ! »
« Quoi ? Ce n’est pas logique ! Ou alors ce ne sont pas les mêmes ravisseurs. »
« Bien sûr que si, se sont les mêmes. Le mode opératoire est exactement le même ! »
« Mais pas la finalité ! Pourquoi ? »
« Ca c’est que nous allons essayer de découvrir en l’interrogeant. »
« Elle n’est pas amnésique comme toutes les autres ? »
« Disons qu’elle l’est beaucoup moins. »
« Où a-t-elle été retrouvée ? »
« Dans un petit village paumé, à 3heures en voiture d’ici. »

La jeune femme en question, Sally Manning, n’avait aucune blessure grave apparente, comme pour les autres victimes. Elle était juste un peu perturbée, effondrée par la mort de son mari, et terrifiée pour la vie de son bébé.
Scully ne se sentait pas de l’interroger, c’est Mulder qui s’en chargea. Il fit preuve d’une délicatesse et d’une tendresse incroyable.
« Madame Manning, est-ce que vous avez le moindre souvenir de ce qui s’est passé ? »
Elle respira profondément.
« Je ne me souviens pas de grand chose, je n’ai que…Quelques flashs qui me reviennent partiellement à l’esprit. Rien de très précis. Tout était assez blanc et il y avait des ombres tout autour de moi. Je serai incapable de vous dire combien. »
« Vous ont-ils fait du mal ? »
Elle secoua négativement la tête.
« Tout ce qui semblait les intéresser, c’est mon bébé. »
Mulder la fixa, silencieusement, alors que les larmes montaient aux yeux de la jeune femme. Scully s’approcha du lit et saisit le dossier médical qu’elle lut rapidement.
« Madame Manning il est inscrit ici, que vous avez une marque de piqûre ? »
« Oui, sur le ventre. »
Elle releva un peu sa chemise pour lui montrer.
« Je ne sais pas ce qu’il m’ont injecté. »
« Injecté ? »
« Oui, ça je m’en souviens très bien, c’était un liquide vert… »
Mulder se tourna vers Scully.
« Aucune forme de toxine n’a été révélée dans votre sang… »
« Mais on lui a bien injecté quelque chose, ça ne fait pas le moindre doute. Madame Manning, est-ce que je pourrais regarder votre nuque s’il vous plait ? »
« Ma nuque ? »
Scully se sentit obligée de s’expliquer pour Mulder.
« Certaines femmes qui se font enlever, sont retrouvées avec une espèce d’implant à cet endroit, nous voudrions juste vérifier…
La jeune femme acquiesça et releva sa chevelure pour laisser Mulder l’examiner. Lorsque celui ci se redressa, il fit un signe négatif de la tête vers Scully.
« Il n’y a rien. »
Les deux agents se fixèrent. Ils étaient encore une fois dans une impasse.

« Alors, que penses-tu de tout ça ? »
Scully s’installa dans la voiture, aux côtés de son partenaire.
« Qu’est-ce qui te fait croire que j’ai déjà une idée ? »
« Allons Mulder je t’en pris, je te connais par coeur ! Je sais très bien que tu as quelque chose derrière la tête ! Alors, à quoi tu penses ? »
« A des bébés extraterrestres. »
Scully souleva un de ses sourcils, septique.
« Comment ça ? »
« Disons que je pense que le remède miracle du docteur Deep n’existe pas ! Ces femmes, elles ne sont pas tombées enceinte miraculeusement tu es d’accord ? »
« C’est vrai que sur un point de vue strictement médical, cela tient du miracle. »
« Alors imaginons, que Deep fournissent une liste de toutes ces femmes stériles, afin que soit pratiquées sur elles certaines opérations… »
« Ce ne tient pas debout ! Lorsqu’elles sont enlevées, elles sont déjà enceintes ! »
« Le docteur Depp se chargerait de les inséminer. »
« Pourquoi se font-elles enlever dans ce cas ? »
« Pour un contrôle. Et cette substance qu’on leur injecte, c’est peut-être pour que le bébé reste en vie jusqu’à terme de la grossesse. Ou peut-être pour accélérer le processus »
« Ca fait beaucoup de peut-être. »
« Tu vois une autre explication Sculy ? »
Elle soupira.
« Très bien. Imaginons une seconde que ta théorie soit exacte. Pourquoi faire tout cela ? »
« Les hybrides ne leur suffisent peut-être plus. »
« Tout ça reste très flou Mulder. »
« Mais c’est déjà une piste ! »
« Dans ce cas pourquoi avoir relâcher Sally Manning avec son bébé ? »
« Elle ne devait pas convenir. »

Scully ne s’étonnait même plus des théories que Mulder pouvait avancer. Souvent de fois, il avait vu juste. Mais là, était-ce vraiment possible ? Toute cette conspiration, tous ces peut-être au sujet d’une entité biologique extraterrestre faisant leur expérience sur des être humains…Ca dépassait de loin ce que Scully pouvait imaginer. Pourtant, elle en avait déjà vu des choses.
De retour a Washington en fin d’après midi, après avoir remis son rapport à Skinner, Scully était rentrée chez elle afin d’étudier plus en profondeur le dossier médical de Sally Manning, ainsi que quelques autres documents. C’est alors quelque chose lui sauta aux yeux. Aussitôt elle saisit le combiné du téléphone et composa le numéro de Mulder. Elle tomba sur la messagerie vocale.
« Mulder, c’est moi. Je viens de découvrir quelque chose d’assez étrange. Sally Manning n’était pas stérile. Ce n’est écrit nulle part sur son dossier médical. Alors je me suis dit, que c’était peut-être lui, son mari, qui l’était ! C’est peut-être pour ça qu’elle a été relâchée avec son bébé. C’est peut-être ça le critère, il faut que se soit la femme qui soit stérile ! »
Elle regarda sa montre. Elle affichait 22h04.
« Il est assez tard, mais je vais me rendre à l’hôpital, pour essayer d’avoir accès au dossier du mari. Rappelle moi dès que tu auras ce message. »

Sa carte du FBI et son doctorat en médecine lui avaient facilement donné accès aux réseaux informatique de l’hôpital. Ses recherches furent plus que fructueuses, puisqu’il s’avéra qu’elle avait vu juste. Dan ce couple, c’était bien le mari qui était stérile et non la femme. Elle s’empressa alors d’imprimer cette page de dossier.
Les couloirs étaient déserts et étonnamment calme. C’est alors qu’elle entendit une voix qui lui était familière. David.
Elle sourit, et pressa le pas. Elle l’avait vu à peine cinq minutes ce matin , elle n’avait même pas eu le temps de lui demander comment c’était passé son urgence. Mais c’est alors qu’une deuxième voix se fit entendre. Une rire. Celui d’une femme. Scully stoppa net. C’est la femme qu’elle vit tout d’abord. Une grande blonde. Puis son mari apparut, il lui donnait la main. Instinctivement, elle se plaqua contre le mur, afin d’échapper à leur regard. Vu ce qui suivit, elle se dit qu’elle aurait beau eu se trouver en plein milieu du couloir, qu’ils ne l’auraient même pas vue ! Son cœur se serra.
David colla la jeune femme contre une porte et l’embrassa sauvagement. Le cœur de Scully se brisa. Et alors qu’ils pénétraient dans la salle, toujours l’un contre l’autre, une larme dévala la joue de Scully, toujours sous le choc. Elle ferma les yeux et secoua la tête, comme pour se convaincre qu’il ne s’était rien passé. Mais quand elle ouvrit de nouveau les yeux la réalité la frappa de plein fouet. Elle était toujours dans les couloirs de l’hôpital, et son mari était toujours avec cette femme dans la pièce d’à côté.
Une bouffée de chaleur l’envahit alors, la colère monta en elle. Crispée et folle de rage, elle fonça en direction de la salle dont la porte venait de se refermer, pour demander des explications à David.
La main sur la poignée de la porte elle s’arrêta, stoppée par un nouvel éclat de rire. Les voix lui parvenaient, mais elle n’en comprenait aucunement les paroles. Elle ravala un sanglot…Mais elle ne put faire de même avec le suivant. Scully fondit en larmes.
Un frisson lui parcourut tout le corps, ses jambes la firent chanceler. Elle se rattrapa de justesse contre le bord du mur.


A SUIVRE...


Dernière édition par le Mer 12 Avr - 10:56:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Et si Scully était mariée ?? ( terminée )   Lun 10 Avr - 20:55:03

Tatatata MULDEREEEEEEEERRR ! (c'est un petit air que je viens d'inventer, c'est dommage que vous ne puissiez l'entendre lol c'est l'air de Super Mulder)

Tout ça pour dire que Super Mulder va venir à la rescousse pour réconforter la seule femme de sa vie Rolling Eyes et que je m'en réjouis d'avance tongue

Trop bonne fic, vraiment, je l'adore. Vivement la suite Smile

Sale type ce David, je le savais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redhead

avatar

Nombre de messages : 375
Localisation : Everywhere
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Et si Scully était mariée ?? ( terminée )   Lun 10 Avr - 20:59:22

La pauvre femme je ne sais pas si vous avez vu ça mais Scully s'en ramasse dans toutes les fic... lol Quel drôle de destin.... j'ai mal au coeur pour elle... comment ce c*** peut la tromper, il l'a mérite pas... Vivement qu'elle se rende compte qu'elle a commis une bétise et qu'elle a toujours aimé Mulder désespérément à la folie! lol Bravo donne nous vite la suite c'est génial.... bounce affraid cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-filesfanfic.skyblog.com
redhead

avatar

Nombre de messages : 375
Localisation : Everywhere
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: Et si Scully était mariée ?? ( terminée )   Lun 10 Avr - 21:00:51

MDR MARIA AVEC SA CHANSON :D :D :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-filesfanfic.skyblog.com
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Et si Scully était mariée ?? ( terminée )   Lun 10 Avr - 21:25:02

aaaaaah de plus en plus fan! sérieux ce david quel mufle! je l'aimais pas ben mainenant je sais pkoi!!
allez scully fonce chez mulder lui raconter tes malheurs et il va te fair une gros calinou et pis... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Et si Scully était mariée ?? ( terminée )   Lun 10 Avr - 21:28:31

mdr... la pauvre Scully, on aurait dû l'appeler "Sophie" pour "les malheurs de..." lol C'est clair qu'entre les enlèvements, les séquestrations, la stérilité, les balles, les maladies, les morts de ses proches et maintenant, elle se fait tromper... je sais même pas comment elle fait pour rester debout!! lol

En tout cas,c ette fic est trop bien!! j'adore ça qu'elle soit mal notre Scully comme ça Mulder va venir l'aider. Et puis l'enquête est bien ficelée et donne envie de connaître la suiiite!! viiite!! hihi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
Cat

avatar

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Et si Scully était mariée ?? ( terminée )   Lun 10 Avr - 21:46:18


ACCRO !!!


J'adhere à 100%!!! l'enquete et ce qui se passe à coté...
et le "oubliez là" de Skinner!!! je fond, suis trop fan!!!!
Et VIVE SUPER MULDER!!!!ptdrr

LA SUITE !!! bounce bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si Scully était mariée ?? ( terminée )   Lun 10 Avr - 23:09:58

Maria... Ca va pas ça...
A cause de ta petite chanson fort charmante, je viens de me faire un méga trip hilarant de 5 minutes Laughing . Quand on me dit chanson, je pense choré (bah voui, comme dans la chanson de l'été mdr). Je vois Mulder en train de chorégraphier en costard... avec des petits pas, des mouvements de bras, des tours sur lui-même Rolling Eyes

Nan mé c'est n'importe quoi... Je vais tâcher de me faire interner dans la soirée...

Sinon, la fic me plait de plus en plus... Je pense que notre sadisme envers Scully vient du fait que nous l'aimons... Ne dit-on pas : "qui aime bien châtie bien" ?
Revenir en haut Aller en bas
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Et si Scully était mariée ?? ( terminée )   Mar 11 Avr - 10:56:27

l'hymne de maria colle très bien moi je trouve !! Wink vive mon inc' !

j'adooooooooooooooooooooore cette enquete ... moi je ne sais pas vraiment en faire ... pas assez d'idées et toi là tu t'en sors trop bien ... franchement j'admire !!!

et la MSR ... mamamia ... la MSR ... comme je l'aime Wink

vite la suite miss
Revenir en haut Aller en bas
ChtitCat

avatar

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: Et si Scully était mariée ?? ( terminée )   Mer 12 Avr - 10:46:19

Désolée, j'ai été plus longue que prévue à poster la suite, mai bon à cause des cours j'ai pas trop eu le temps !! :s


Elle n’aurait peut-être pas du prendre le volant dans cet état. Les yeux embués de larmes, elle ne voyait pas grand-chose à la route. Son cœur lui battait la poitrine. Comment ? Comment pouvait-il lui faire ça ? Comment avait-elle fait pour ne pas le voir venir ? Depuis quand ? Pourquoi ? Elle n’arrivait pas réfléchir.
Elle arrêta la voiture à un feu rouge, et laissa tomber sa tête sur le volant, toujours en larmes.
C’est le coup de klaxon d’un automobiliste mécontent qui la sortit de ses songes. Du revers de la main, elle essuya les larmes sur son visage et écrasa la pédale de l’accélérateur.
Qu’allait-elle faire à présent ? Rentrer chez elle, attendre que David rentre et faire comme si elle n’avait rien vu ? Tout oublier ? Non elle ne pouvait pas…Un sentiment de colère bouillonnait tout au fond d’elle, mais aussi une immense tristesse. Elle avait besoin de…De…De Mulder. Elle ressentit soudainement le besoin de le voir, de lui parler, de se blottir dans ses bras pour qu’il la console. Lui seul pourrait le faire.
Elle n’hésita pas plus longtemps et prit la direction de l’appartement de son partenaire.

Les portes de l’ascenseur s’ouvrirent. Encore toute tremblante Scully s’avança jusqu’à la porte numérotée 42 et y frappa doucement. Il était peut-être tard, mais elle était persuadée qu’il ne dormait pas. La porte s’ouvrit quelques secondes plus tard et laissa apparaître…Une femme ! Une magnifique grande brune élancée, et surtout, très peu habillée. Elle ne portait qu’une simple chemise sur le dos. Une des chemises à Mulder. Et elle sentait son parfum…
Scully en resta bouche bée. Etait-ce un cauchemar ?
« Je peux vous aider ? »
« Euh je…Je m’appelle Dana Scully…Je voulais parler à Mulder, mais je vois qu’il est occupé…Excusez moi. »
Sans oser regarder la jeune femme une nouvelle fois, Scully lui tourna le dos et s’enfuit encourant vers l’ascenseur.
La jeune femme en question la regarda s’éloigner, interloquée. Elle referma alors la porte.
« Qui c’était ? »
Mulder s’avança vers elle, en caleçon, torse-nu les cheveux tout en batail. Elle en profita pour se blottir tout contre lui.
« Une femme, une rouquine, je n’ai pas retenu son nom. »
« Scully ? »
Elle se mit sur la pointe des pieds et lui mordilla l’oreille.
« Hum, oui, c’est ça. Tu l’as connais ? »
« C’est ma…Ma partenaire. »
« Non c’est juste du passé. Cette nuit, ta partenaire, c’est moi. »
Il la fixa un instant. Alana n’était peut-être pas la femme parfaite, mais elle était libre. Skinner avait raison. Il devait oublier Scully, elle n’était pas pour lui. Elle appartenait déjà à un autre.
Il prit alors le visage de la jeune femme entre ses mains et l’embrassa tendrement.

*********

Mulder pesta contre son téléphone pour la énième fois. Mais bon sang, où était Scully ? Cela faisait déjà une bonne demi-douzaine de fois qu’il essayait de la joindre. En vain. Ce n’était pourtant pas son habitude d’arriver en retard au boulot, et encore moins de ne pas prévenir.
Enervé de n’obtenir aucune réponse, mais surtout - il devait se l’avouer - assez inquiet, il se leva et attrapa sa veste au passage.
Il n’eut pas le temps de franchir le seuil de la porte. Quelque chose lui coupa le souffle. Ou plutôt quelqu’un. Il se sentit brutalement poussé en arrière. Il manqua de perdre l’équilibre mais la bordure du bureau lui évita la chute.
« Où est-elle ? »
Mulder put enfin découvrir le visage de son agresseur avant que celui-ci ne l’empoigne à nouveau. David.
« Où est-elle ?! »
D’un geste brusque Mulder le repoussa.
« Bats les pattes ! »
« Où est Dana ? »
« Ce serait plutôt à moi de vous poser cette question ! Jusqu’à preuve du contraire, ce n’est pas moi son mari, ni avec moi qu’elle habite ! »
Cette dernière remarque sembla calmer un peu David. De toute évidence, Mulder ne savait pas non plus où sa femme se trouvait. Il passa nerveusement une main dans ses cheveux.
« Elle n’était pas à la maison lorsque je suis rentré. Je l’ai attendue toute la nuit, mais elle n’a montré aucun signe de vie. Je n’arrive pas non plus la joindre au téléphone. »
« Nous sommes deux sur ce point. »
« Mais où peut elle bien être ? »
Mulder hésita quelques secondes avant de lui révéler la visite de Scully la veille.
« Elle…Elle est venue à mon appartement hier, assez tardivement dans la soirée mais…Je ne lui ai pas parlé, ce n’est même pas moi qui lui ait ouvert… »
« Je ne comprends pas. Ce n’est pas dans ces habitudes de s’en aller sans prévenir… »
Mulder le dévisagea.
« Il ne s’est rien passé qui aurait pu l’inciter à quitter votre maison ? »
« Qu’est-ce que vous insinuez par là exactement ? »
« Que si Scully est partie, c’est qu’il y a une raison. »
« Et si elle n’était pas partie ? Si on l’avait enlevée ? »
Mulder dû s’avouer que l’idée l’avait effleuré, mais il voulait à tout prix repousser au plus loin cette hypothèse.
« Votre boulot est tellement dangereux, avec tous ces criminels dans vos enquêtes…Et si c’était l’un deux qui avait fait le coup, pour ce venger ? »
« Vous ne… »
« Tout ce danger, tous ces risques, franchement, je ne vois vraiment pas ce qui la retient au FBI. »
Intérieurement, Mulder se surpris à prier pour qu’il soit une des raisons.
« Continuer à débattre des risques du métier ne nous aidera en rien à la retrouver. »
« Que proposez-vous de faire ? »
Mulder secoua la tête, puis sourit ironiquement.
« Je la cherche de mon côté, vous la cherchez du votre. Et le premier qui la trouve, gagne. »
David se rapprocha de lui, menaçant.
« Ce n’est pas une chasse au trésor monsieur Mulder, c’est de ma femme dont il s’agit ! »
« Raison de plus pour ne pas perdre de temps. »

Et Mulder était bien décidé à la retrouver en premier. Comme il l’avait fait remarqué à David, si Scully avait agit ainsi, c’était pour une raison. Une bonne raison. Tout de suite après que David ait quitté son bureau, Mulder s’était précipité sur son téléphone. C’est Byers qui lui répondit.
« Salut vieux, dis, j’aurais besoin d’une petit service, c’est assez urgent. »
« Nous t’écoutons. »
« Scully a en quelque sorte…Disparu. »
« Disparue ?! »
« Elle n’est pas rentrée chez elle hier soir, et n’est pas venue au bureau ce matin. »
« Et tu voudrais qu’on te dise, si par exemple, elle n’aurait pas utilisé sa carte de crédit dans la nuit ou ce matin ? »
« Whaou, tu lis dans mes pensées ! C’est possible ? Je n’ai pas son code mais… »
« Ce n’est pas vraiment un problème pour nous. »
Mulder, le combiné du téléphone coincé entre sa joue et son épaule, s’abaissa pour ramasser sa veste par terre.
« Tu as de la chance ! Tu as de quoi noter ? »
« Ouais, va s’y. »

Un motel. Elle s’était réfugiée dans un motel ! Sa carte de crédit avait été utilisée dans la nuit aux alentours de 7h00 du matin dans un petit village en Virginie. Elle avait dû rouler toute la nuit. De nombreuses questions se bousculèrent dans l’esprit de Mulder alors qu’il réglait la note au chauffeur du taxi. Pourquoi était-elle venue jusqu’ici ? Pourquoi ne répondait-elle pas au téléphone ? Dans quel état la trouverait-il ?
D’un rapide coup d’œil il remarqua la voiture de Scully. Il vérifia son estimation lorsqu’il aperçut le porte-clef qu’il lui avait offert, accroché au rétroviseur.
Il apprit rapidement par le gérant dans quelle chambre se trouvait sa partenaire. Il toqua doucement à la porte.
« Scully ? Tu es là ? »
Il n’obtint aucune réponse.
« Scully, c’est moi ! »
Toujours rien. Curieux, il jeta un coup d’œil à travers les rideaux. Il fut rassuré de la voir, étendue de tout son long sur le lit.
« Scully… Ne m’oblige pas à défoncer la porte s’il te plait ! Mes économies sont destinées à m’acheter un plus grand aquarium, et non pas à rembourser le gérant du motel pour avoir fracassé sa porte ! »
Après quelques secondes, la porte s’ouvrit enfin. Mulder sortit sa carte.
« FBI ! Puis-je entrer ? »
Scully soupira et lâcha un petit grognement. Ses yeux avaient l’air de ne pas supporter la lumière. Elle s’enfonça de suite dans la pénombre de la chambre, laissant Mulder libre d’entrer. Mulder referma la porte derrière lui, alors que Scully se laissa tomber sur le lit.
« Alors, tu me dis ce qui se passe ? Où je dois deviner ? »
« Comment m’a tu retrouvée ? »
« En pistant ta carte de crédit. »
« Et tu as fait ça tout seul comme un grand ? »
C’est à ce moment que Mulder remarqua le nombre incroyable de canettes de bières jonchant le sol. Il grimaça.
« Je vois que tu as fait la fête, tu aurais pu m’inviter. »
Scully se redressa difficilement.
« Je ne voulais surtout pas te déranger pendant ta partie de jambes en l’air avec cette fille… »
Mulder resta interdit.
« Comment elle s’appelle ? »
Il hésita.
« Alana. C’est une…Une vielle connaissance. »
« Avec qui, lorsque tu te sens seul, tu passes du bon temps ? »
« Il y a de ça aussi. »
« Bah les hommes…Tous les mêmes. »
La tournure de la discussion ne lui plaisait pas vraiment. Ni cette situation. Qu’est-ce qui avait pu mettre Scully dans cet état là ? Il s’approcha doucement d’elle et l’observa.
« Combien de bière as-tu prises ? »
Elle haussa les épaules.
« J’ai arrêté de compter après la dixième. »
« Scully…Bon sang, qu’est-ce qui s’est passé ? »
« Ca, ça ne te regarde pas ! »
Elle se leva brusquement. Trop brusquement. Etourdie, elle perdit l’équilibre. Mulder la rattrapa. Elle ne bougea plus, se blottissant même contre lui. Il lui caressa tendrement les cheveux.
« Raconte moi… »
Scully renifla.
« Je…Je suis allée à l’hôpital pour...Pour…Chercher des documents. »
« Sur le mari de la victime ? »
« Ouais c’est ça…Le mari. Dis, quand on est marié, ça ne veut pas dire que l’on est engagé totalement envers son conjoint ? »
« Si. En théorie c’est ça. »
« Alors pourquoi le mien s’envoi une blonde dans les salles désertes de l’hôpital ? »
Elle fit la moue, à nouveau au bord des larmes. Mulder comprit tout en un éclair.
« Tu…Tu l’as vu, avec une autre femme ? »
« Pas avec, mais plutôt sur une autre femme… »
Mulder ne su pas quoi répondre à ça. Il se contenta de la serrer plus encore contre lui. Si David lui tombait sous le main il le…
« Oh ma tête… »
Scully se détacha un peu de lui, mais elle se sentit bientôt vaciller. Ses jambes ne la tiendraient plus longtemps debout.
« Viens je t’emmène, on rentre.»
« Non je veux pas rentrer. »
« Si, il le faut. »
« Mulder… »
Elle tenta, sans grande conviction, de le repousser, mais elle n’en avait ni la force, ni l’envie.
Il la souleva dans ses bras, attrapa les clefs sur la commode au passage et la porta jusqu’à la voiture.

Scully n’avait plus prononcé un seul mot de tout le trajet, s’étant endormie profondément. Et même lorsqu’il l’avait portée dans l’ascenseur, puis déposée sur son lit, elle n’avait pas réagit. Il lui retira ses chaussures puis déposa une couverture sur son corps si frêle, pour qu’elle n’est pas froid. Il s’attarda quelques instants à l’observer. Elle était si fragile et si…Belle. Il ne put s’empêcher de repousser une de ses mèches rousses derrière son oreille, et de déposer un baiser sur son front.

Mulder quitta la chambre et se laissa tomber lourdement sur le canapé. Qu’était-il censé faire dans une situation pareille ? Il se prit la tête entre les deux mains. Le regard qu’elle lui avait lancé, lorsqu’il lui avait parlé d’Alana, l’avait rendu fou. Il s’en était même senti coupable. Et la voir pleurer ainsi, ça lui brisait le cœur. Il ne le supportait pas.
Un petit bruit le fit se redresser.
« Scully ? »
Cette dernière frôlait le mur qui séparait le salon de la chambre à coucher. Mulder se leva et s’approcha d’elle. Il la percevait à peine dans la pénombre de la pièce.
« Tu ferais mieux de retourner te coucher. »
« On est où ? »
Visiblement, l’alcool faisait encore beaucoup d’effet sur elle.
« Chez moi, dans mon appartement. »
Elle laissa passer quelques secondes sous silence avant de reprendre la parole.
« Je crois que…J’ai la gueule de bois. »
Mulder ne put s’empêcher de sourire, il n’aurait jamais pensé l’entendre dire ça un jour.
« Tu dois me trouver pathétique hein ? »
« Non. Non tu ne l’es pas. »
Elle fit un pas mais manqua une nouvelle fois de s’écrouler. Mulder la rattrapa de justesse. Puis il la serra contre lui. Scully ne se fit pas prier. Elle se sentait si bien avec lui, dans ses bras… Elle releva la tête et le fixa tendrement. Ses yeux étaient brillants. Doucement, elle approcha son visage du sien, ses lèvres des siennes
« Scully, qu’est-ce que tu fais ? »
« Une chose que j’aurais dû faire depuis longtemps. »
« Tu es complètement bourrée. »
« Au contraire, je n’ai jamais été aussi lucide. »
Il la dévisagea un instant. Il aurait préféré qu’elle agisse ainsi dans d’autres circonstances, et non pas sous l’emprise de l’alcool ou de la tristesse. Et si elle ne se servait de lui que comme un simple réconfort ?
Scully lui caressa doucement la joue, puis passa un doigt sur ses lèvres. L’alcool faisait peut-être encore effet sur elle, mais son regard ne trahissait pas. Elle savait parfaitement ce qu’elle faisait. Il se pencha à son tour sur elle, et prit l’initiative du premier d’une longue série de baisers.

A SUIVRE....


Dernière édition par le Mer 12 Avr - 21:14:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Et si Scully était mariée ?? ( terminée )   Mer 12 Avr - 11:46:14

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
mais aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa quoi !!!!

c'est trop bon ! et toi tu nous coupes l'herbes sous le pied là comme ça !?
Comment oses-tu ??

Tu peux nous mettre la suite stp missssssssssss ?!
Revenir en haut Aller en bas
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Et si Scully était mariée ?? ( terminée )   Mer 12 Avr - 12:09:30

RAAAAAAHHHHH mais est-ce possible ?! Comment tu nous coupes dans notre élan quoi ! Smile

Je sens le sale c** de David (j'pensais pas dire ça un jour) se ramener en défoncant la porte pour se ruer sur Mulder et lui défoncer la figure No

Viiiite, je suis trop impatiente là tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si Scully était mariée ?? ( terminée )   Mer 12 Avr - 12:11:46

FRUSTRATION EXTREME là !!!!

On ne coupe pas une scène shippy en plein milieu !!!! C'est inadmissible !!!
Une Scully toute fragile et pourtant si déterminée... Comme je l'aime I love you

Et pi on se calme les papillons dans mon ventre aussi ! Oh ! Ca sait pas se tenir un ventre...

Enfin bon... Tout ça pour dire :

ENCORE
s'il te plait !!!
Revenir en haut Aller en bas
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Et si Scully était mariée ?? ( terminée )   Mer 12 Avr - 12:30:24

wahouuuuu cmt je suis trop fan de ta fic!!! haaaaan c'est pas la fin qd même hein?? j'en veux encore moi des tites boules ds le ventre (chacun son truc ashani.. toi c'est des papillons mdr)

franchement je suis gaga complètemnt!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si Scully était mariée ?? ( terminée )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si Scully était mariée ?? ( terminée )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» mariés en face de l'église
» Signification de "mariés en face d'église" de LAURENT et COSNAY !
» Surpris au lit avec une femme mariée, il fuit par la fenêtre
» Parure de mariée
» Quels sont ces produits MAC que vous avez terminé?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gillian Community :: Arts :: -
Sauter vers: