Gillian Community


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Memories of ...[En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Memories of ...[En cours]   Dim 26 Mar - 0:55:01

Auteur:JuScoully
Date:Du 25 mars au...
Note:C'est une fic assez bizarre à première vue, mais bonne lecture quand même!


*****


Memories of...




Le jeune homme sortit du cimetière en toute hâte: il pleuvait des cordes et le froid de cet hiver semblait s’insinuer en lui. Ses larmes se mêlaient à l’eau ruisselante: il s’engouffra dans sa voiture, mit le contact et s’éloigna le plus vite possible de cet endroit morne et angoissant. Personne n’était venu à l’enterrement: c’était seul qu’il avait jeté une poignée de terre. C’était fini maintenant pour lui: il n’avait plus de famille. Plus de véritable famille. La solitude semblait déjà avoir raison de lui: il avait à peine 23 ans mais il savait que sa vie serait vouée à la souffrance. Maintenant il avait encore quatre heures de route à faire pour retourner vider la maison. Récupérer des affaires, en jeter d’autre: mais il ne voulait surtout pas vivre dans ce lieu emprunt de souvenirs. Il avalait les kilomètres à une vitesse fulgurante: que lui importait la chaussée glissante en ce jour de deuil? Lui même il avait pensé la mort, ces derniers jours sa main avait attrapé l’arme qui s’était posée contre sa tempe. Mais la peur du geste, la peur d’avoir encore plus mal, la peur de se retrouver seul dans un au delà barbare l’en empêchait à chaque fois. Il aurait pu perdre le contrôle de sa voiture, mais non sa Ford semblait vouloir rester ancrée sur la route, comme pour lui dire que ce n’était pas encore le moment de partir. Trop jeune, trop révolté, trop insouciant, trop inconscient. Il ne savez pas la moitié de l’histoire, il ne connaissait que certains détails, si infimes et si dérisoires qu’il était un propre inconnu pour lui même. Comment devenir sociable quand on ne sait rien de soi? Que dire aux autres quand on a rien à dire? La pluie semblait avoir redoublé au dehors. Les essuie glaces, de par leur rythme incessant donnait une furieuse envie de dormir au jeune homme. Dormir pour oublier ses malheurs, dormir pour apprécier ces quelques secondes au réveil on l’on a oublié tous les évènements de la veille. Trouver le repos. Mais pas éternel. Non pas le repos des Justes, celui des gens fatigués de la vie. Fatigués de la douleur que nous infliges le monde. Il avait 23 ans. Et déjà un passé étonnant, curieux mais atypique. Petit bonhomme triste deviendra un homme courageux face aux revers de la vie. Lui n’était pas courageux, ou plutôt il était las de faire le courageux. Alors il avait choisi le camps des lâches: mais là le destin c’était retourné contre lui.



Une semaine plus tôt, Nevada:

Une explosion. Puis le chaos total. La maison a explosé en à peine 2 secondes, espérer retrouver une victime est impossible. La mission est finie, le jeune homme peut repartir. Les supers soldats n’avaient pas osé approcher cette maison car une sorte de mythe entouré ceux qui y habitaient. Alors lui, ce jeune et frêle garçon d’à peine 23 ans avait accepté cette mission. Les ordres venaient de haut et il se glorifiait de l’avoir fait alors que ces hybrides connus pour leur résistance et leur courage n’avaient même pas osé s’y approcher. Il rentra chez lui, seul mais heureux: il avait fait son travail.



Il roulait encore et encore. La route lui paraissait interminable. Il n’était jamais allé à Washington. Il sortit son agenda où était griffonné une adresse. Il devait se rendre à Georgetown. Georgetown. Ce nom lui plaisait, il résonnait dans sa tête comme un refrain que l’on ne peut oublier. Il se sentait mal: son cœur était rempli de remords. Pire que du remord, de la haine et du dégoût de soi. Mais avant de passer à l’acte il devait savoir. Apprendre. Voir les personnes qui pourraient peut être l’aider. Mais qui? A l’heure d’aujourd’hui le monde était sans dessus dessous, le mal régnait partout, le bien et la justice n’étaient plus que des mots. Des mots…lui il n’avait plus de mot assez fort pour expliquer combien il souffrait. Tout son être hurlait à la mort, mais il devait retarder ce moment. Le retarder de quelques heures. Quelques jours. Pas plus. Après il s’en irait payer ses fautes loin. Très loin. A des années lumières du monde dévasté par la colonisation. Si la terre s’était transformé en enfer, s’il était voué à faire la mal ici bas, il espérait que l’autre monde, celui des âmes serait alors bien différent. Mais les coupables comme lui où allait il expier leurs fautes? Le châtiment sera t’il assez fort pour lui faire oublier ses actes? Il roulait encore et encore. Inlassable refrain, destin immuable de ne jamais s’arrêter, toujours avancer, pas le droit de reculer, de faire une erreur. Ne jamais dire non, ne jamais dire stop. Enterrer son courage et se voiler dans la soumission et la lâcheté. Abandonner celui qu’on croyait être pour assouvir les désirs de ceux qui ont le pouvoir. Le jeune homme n’était plus celui qu’il devait être. A sa naissance était il voué à devenir le démon? Le mal en personne? Inceste infernal, parricide violent, mensonge éhonté, viol de l’esprit. La voiture de location était secouée par les rafales de vent qui s’abattaient sur elle mais elle tenait le cap. Les portes de Washington. Des milliers de voitures, une circulation dense, des nuages noirs et pesants. Georgetown. Il y a t’il un parc à Georgetown où les enfants jouent et rient? Il y a t’il une église où les vielles dames vont prier? Il se gara au pied de l’immeuble qui était indiqué dans l’adresse. Quel quartier accueillant! Quelle jolie façade. Des marches, encore des marches. Monter ne jamais s’arrêter. Une bifurcation, un couloir. La clé tourne dans la serrure avec un déclic rassurant, on entre et on attend. Qu’attend il? Que l’émotion le submerge?Va t’il hurler de douleur, casser un objet pour montrer combien il a mal? Le respect de l’endroit le paralyse. Il ferme la porte en douceur, sans la claquer, il la pousse du bout des doigts et elle se referme. L’appartement a été pillé, saccagé. Pire violé. Les meubles sont sans dessus dessous, les objets sont fracassés et le miroir brisé en face de lui ne lui renvoie que l’image de son côté droit. Un œil bleu clair, trop clair pour sembler naturel. Et pourtant il est vrai. Un bleu presque pastel cerclé d’or. Il sort son agenda: deux indications à suivre. Il les suit. Il rentre dans la chambre qui, par on ne sait quel miracle a été gardé intacte. Le lit est défait comme si l’on était parti dans la précipitation. Une serviette de bain traîne par terre. Le téléphone est décroché. La bible ouverte au psaume 52 de l’évangile selon Saint Matthieu indique que l’homme qui croit est celui qui vivra pour l’éternité. Il prend la bible en main, caresse le cuir vieilli, tourne les pages et tombe de ci de là sur des fleurs séchées et sur deux photos. Deux enfants. Une petite fille blonde, rieuse, merveilleusement belle. Et un bébé. Il referme la bible d’un coup sec et cherche l’endroit. Une malle près du lit: il l’ouvre et trouve ce qu’il cherche: un coffret en fer, insignifiant aux yeux des autres, merveille du monde pour lui. Il y a un cadenas à code: vite rechercher le mot. Trust. Facile comme combinaison mais tellement lourde de sens. La confiance. A qui faire confiance dans ce monde dévasté par la colonisation? A nouveau ce déclic si rassurant se fait entendre: il ouvre le coffre et enfin il peut tenir en mains ce qu’il attendait depuis si longtemps. Un grand livre à la couverture vieilli par le temps, des pages jaunies imprégnées d’un parfum délicat, des pleurs ayant ravagés le papier si fin. Sa vie. Il tenait la genèse de sa vie. De leur vie.


A suivre!

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.


Dernière édition par le Mar 11 Avr - 0:01:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
Spooky
Invité



MessageSujet: Re: Memories of ...[En cours]   Dim 26 Mar - 1:01:39

J'ai une vague idée du personnage principal mais j'ai peur de dire une connerie donc je t'exposerais ma pseudo théorie demain ^^

bah que dire si ce n'est que c'est une début brumeux mais toujours aussi bien... Toujours tes petites touches "culturelles" (je dirais Razz) qui nous éclairent peu à peu... Ton style... Enfin vite la suite :D Car si c'est ce que je crois... Je vais aimer Razz
Revenir en haut Aller en bas
El0die
Invité



MessageSujet: Re: Memories of ...[En cours]   Dim 26 Mar - 1:03:14

effectivement assez bizarre lol
ma moitié t'en fait pas j'attend la suite avec impatience pour
mieu capter kiss
Revenir en haut Aller en bas
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Memories of ...[En cours]   Dim 26 Mar - 1:14:48

"Petit bonhomme triste deviendra un homme courageux face aux revers de la vie."

Une phrase parmi tant d'autres... au fond, peu importe l'histoire, tes mots, je les bois, je les... voilà quoi !
Nan, pas peu importe l'histoire, c'est pas vrai. Parce que cette idée... enfin je veux dire, si j'ai bien compris... Je suis scotchée, je vais encore reposer ma plume pendant un moment et me remettre en question, moi... T'es une merveille, ce que tu fais est génial...


JeN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
Dine

avatar

Féminin Nombre de messages : 1598
Age : 30
Localisation : L'Ouest
Date d'inscription : 26/01/2006

MessageSujet: Re: Memories of ...[En cours]   Dim 26 Mar - 1:33:45

Moi aussi j'ai une ptite idée sur le jeune homme ...
Une fic bien mystérieuse (que j'aime ça), et tjr ossi bien écrite !!!
J'ai hâte de savoir ce que tu ns a concocté
Bisooos miss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Memories of ...[En cours]   Dim 26 Mar - 2:14:24

j'en pleure tellement ce début est... sublime. Un mélange de pensées et descriptions parfaitement enchevêtrées et retransmises. J'ai bien sûr une théorie, que William est ce jeune homme, que Mulder n'a pu lui offrir l'éducation qui aurait faire de lui l'instrument du bien, et non du mal comme cette secte que l'on découvre dans Provenance et Providence. Je présume également que c'est le journal intime de Scully, sa mère, qu'il vient récupérer pour mettre à jour on passé. J'espère simplement que ce n'est pas elle qu'il enterre au début, mais te connaissant, il y a de grandes chances pour que ce soit le cas.
Toujours est-il qu'une fois encore, tu nous offres un trésor de descriptions, je n'arrête pas de le dire, mais elles me coupent toujours le souffle tellement elles sont criantes de vérité et imagée, et précises, et poétiques et... wouaw, il n'y a pas assez de mots pour rendre compte de ton talent, tu es EXCEPTIONNELLE!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Memories of ...[En cours]   Dim 26 Mar - 3:14:00

GENIALISSIME !!

Je suis tellement fière de te connaître même si ce n'est que très peu...
J'ai l'impression d'être l'une des "heureuses du monde" !

Je te serais éternellement reconnaissante pour tout ce que tu fais pour nous et le fofo. Tes fic's sont sublimes et je me demande pourquoi tu n'essayes pas de faire publier certains de tes écrits ...

Tu es un maître pour moi et je t'aime !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sid

avatar

Nombre de messages : 265
Age : 28
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 04/02/2006

MessageSujet: Re: Memories of ...[En cours]   Dim 26 Mar - 11:25:24

OUAOU.........magnifiquement écrit.....trop beau!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monicaetchandler.skyblog.com
'Lo
Invité



MessageSujet: Re: Memories of ...[En cours]   Dim 26 Mar - 15:45:34

MAGNIFIQUE !

Tes descriptions sont vraiment a couper le souflle !

Et moi aussi j'suis fière de te connaitre ( même si c'est vraiment pas beaucoup lol mais au moins je connais ton nom et plus tard j'acheterai tes livres LOL )

Moi aussi j'pense comme Polly... Que le héros c'est william et que c'est le journal intime de sa mère Scully, mais bon te connaissant c'est vrai que c'est suremment elle qu'il l'enterre au début Crying or Very sad

Sinon bah je t'aime ! MDR
Revenir en haut Aller en bas
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Memories of ...[En cours]   Dim 26 Mar - 16:28:13

explique moi Ju pourquoi tes descriptions me laissent toujours sans mot ... c'est superbement décrit mais rien de bien étonnant avec une auteure comme toi !!!
c'est vraiment trop bon, l'ambiance, les descriptions : tous les bon éléments d'une bonne fic !!
j'ai moi aussi mon opinion sur le personnage principal et j'ai bien hate de lire la suite pour voir si j'ai juste ou pas ... et puis je vais comme d'hab' me laisser porter par ton oeuvre !!!

becsssssssssssss
Revenir en haut Aller en bas
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Memories of ...[En cours]   Sam 1 Avr - 0:03:00

Alors je reprends : le jeune homme arrive dans l'appartement et commence à lire le journal intime. lorsque vous voyez le signe (...) cela veut dire que plusieurs jours passent entre les moments d'écriture. En tant qu'inconditionels d'Xfiles vous allez retrouvez ce que Carter avait coupé pour le Pilote! Bonne lecture!

______________________________________________



Dana Katerine Scully.

Me voilà à l’aube d’une nouvelle vie, ce qui me pousse à coucher tous ces mots sur le papier. Alors qu’Ethan dort profondément à mes côtés, la fatigue refuse de venir. Alors j’écris. J’ai toujours rêvé d’être agent sur le terrain et aujourd’hui je sais déjà que je ne vais pas regretter ce choix. Alors que j’étais en train de donner un cours à Quantico , mon explication a été interrompue: j’étais convoquée de suite au siège du FBI. J’ai été assignée aux affaires non classées. Je m’attendais à tout sauf à cela. Je vais travailler aux côtés de l’agent Mulder. Le Martien. Combien de fois nous sommes nous moqués de cet agent si spécial? Mais ce n’est pas ce qui m’inquiète. Ma mission, la réelle mission, est de discréditer le travail de l’agent Mulder. Je vais devoir rendre des rapports détaillés sur ses agissements au sein des affaires non classées. Puis je gâcher l’avenir de cet homme si brillant alors que je ne le connais pas? Je pense être plus intègre que cela. Mais que vais je faire lorsqu’il faudra rendre mes rapports? Je suis déjà en train de chercher des solutions à des problèmes qui n’existent pas. En tout cas je l’ai rencontré. Mulder. Lorsque je suis arrivée dans ce couloir si sombre, je me sis demandée si je ne m’étais pas trompée. Mais non, c’est ici que je vais travailler. Quel bureau! Un amas d’objets hétéroclites, un poster extravagant et un amoncellement de dossiers à n’en plus finir. Il était de dos et il a lancé une phrase dont je n’ai plus souvenir: j’étais si absorbé dans la contemplation de cet endroit si étrange. Puis il s’est retourné vers moi, me serrant la main. Ma première impression? Il semble assez familier dans sa façon d’être mais surtout très provoquant. Il sait très bien mon rôle à ses côtés et il ne s’est pas gêné pour me le rappeler. Il m’a tout de suite mis à l’épreuve en me demandant mon avis sur une série de cliché. Et il m’a posé la question qui lui brûlait les lèvres: si je croyais en une vie extraterrestre. Quelle question absurde! Il sait qu’il parle à une femme de sciences et il vient me demander cela avec une lueur d’amusement dans ses yeux. Vais je m’entendre avec cet homme qui est mon nouveau collègue? Ethan a bien ri au dîner lorsque je lui parlé de ma nouvelle assignation, il avait comme moi des souvenirs de Spooky Mulder. Je ne sais pas pourquoi, je n’ai pas réussi à rire de ses blagues, il m’a reproché d’être froide et distante. Je m’excuserai demain comme toujours: il s’est couché sans me parler et je suis là, me sentant effroyablement seule. Demain la journée s’annonce fatigante: nous partons pour l’Oregon ce qui m’a fait annulé ma semaine avec Ethan. De toute façon je crois que mes idées sont beaucoup trop confuses ce soir: seul l’avenir me dira si j’ai eu raison de m’engager sur cette nouvelle voie…
(…) Quelle semaine épouvantable. Mulder vient de m’appeler car il avait besoin de me parler mais j’ai repoussé cette discussion au lendemain, consciente que je n’aurais pas pu parlé librement avec Ethan à mes côtés. Que s’est il réellement passé là bas? Qu’ai je vu? Que n’ai je pas vu? Un flot d’images et de données s’infiltrent en moi et je ne sais comment les repousser. Des moments surréalistes. La nuit de l’orage je me suis montrée faible: il a dû penser que j’étais en proie à une panique profonde. Je me suis précipitée dans sa chambre juste vêtue de mon peignoir et de mes sous vêtements, angoissée par la vision de ce qui n’était que de simple piqûre de moustique. Quelle gêne s’est emparée de moi! Pourtant je ne peux oublier ses mains frôlant le bas de mon dos…je frissonnais de peur et soulagée je me suis jetée dans ses bras. Et le déclic est arrivé: il m’a parlé de sa famille, de sa sœur, de son combat jour après jour pour sauver les affaires non classées. Quel preuve de courage et d’acharnement! Mais c’est un goût amer que je garde de cet enquête: toutes nos preuves ont disparut sauf ce mystérieux objet…ce bout de métal si petit et si fin trouvé dans le corps des victimes. A quoi sert il? Et puis quelle est ma place au sein de ce service? Lorsque j’ai rendu mon rapport, aucun élément accablait l’agent Mulder: je ne vois pas pourquoi je devrais me montrer fausse. Mes supérieurs n’ont pas apprécié cet acte mais cela m’importe peu. Ethan vient de se retourner dans son sommeil: il était heureux de me voir rentrer et c’est avec une passion rare que nous avons fait l’amour, il m’a manqué lorsque j’étais loin de Washington. Je m’arrête ici, le sommeil gagnant tout doucement la moindre parcelle de mon corps. Demain promet d’être encore un jour riche en rebondissement. Enfin je l’espère.



A suivre!!!

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Memories of ...[En cours]   Sam 1 Avr - 0:14:32

Tu as le don pour me plonger dans un état de léthargie pronfond

Je suis subjugée, mon esprit reste bloqué sur le monde extérieur. Je lis la première phrase et tout s'enclenche comme à l'ouverture d'une boîte à musique. Je suis bercée par tes paroles.
Tes histoires me calment et me frustre. Je suis frustrée de ne pas pouvoir y rester plongée plus longuement. Je suis frustrée que tu sois déjà prise par Mad Jen.

Félicitations pour ton talent quelque peu insolent Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilly4ev
Invité



MessageSujet: Re: Memories of ...[En cours]   Sam 1 Avr - 0:53:01

J'adooooooooore!!!! Le journal intime est génial!!!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Memories of ...[En cours]   Sam 1 Avr - 12:00:55

Ju ? quand cesseras tu de me surprendre ? STP répond moi "jamais" ... ca mettra du piment .. rrrrrrrrrrrr
franchment j'adore toujours aussi original, bien écrit, bien décrit bien trouvé ... (je dois continuer ?)

j'adoooooooooooooooooooooooore

au fait, tu vas faire les passages jusqu'au moment shippy ? STP !!!
Revenir en haut Aller en bas
Dine

avatar

Féminin Nombre de messages : 1598
Age : 30
Localisation : L'Ouest
Date d'inscription : 26/01/2006

MessageSujet: Re: Memories of ...[En cours]   Sam 1 Avr - 12:24:29

ah c'est excellent l'idée du journal intime
moi jss tjr à fond dedans :D
dc vite vite la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Memories of ...[En cours]   Sam 1 Avr - 20:40:39

purée, c'est ça qui m'énerve avec toi, ce sont des scènes qu'on connait et pourtant, avec ton écriture, on a l'impression de lire du neuf, des choses passionnantes et tellement bien écrites!! vite la suite!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
El0die
Invité



MessageSujet: Re: Memories of ...[En cours]   Sam 1 Avr - 20:45:16

C'est trop dingue comment tu écrit trop bien
ma moitié !!!!!!!!!!
vite la suiste j'adore !!!!
et je t'aime !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Memories of ...[En cours]   Dim 2 Avr - 19:48:35

Bon, par quoi je commence?

Quel talent... Je ne sais pas où tu vas trouver toutes ces idées, si tu pouvais m'en prêter un peu ! Et ton écriture... je vais pas m'étaler à nouveau sur le sujet, je t'ai déjà dit tout ça... Je trouve que tu maîtrises merveilleusement bien ce style, celui du journal intime. J'y retrouve tellement le personnage de Scully que j'ai l'impression de l'entendre (je te l'ai déjà dit, ça!). Je me pose encore tout plein de questions, j'attends la suite ma chérie! L'idée + ton écriture = je suis amoureuse...


JeN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Memories of ...[En cours]   Dim 2 Avr - 23:06:06

ju... ju... que te dire de plus que je ne t'ai déjà dit? ton style m'impressionne comme toujours car tu sais me transporter ds ton histoire et c'est là ce qu'on attend lorsqu'on se met à lire : l'évasion...
franchement un gd bravo... continue à ns emporter ds ce monde extraordinaire qu'est celui de la fiction car tu le fais diablement bien!
merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Memories of ...[En cours]   Jeu 6 Avr - 22:58:15

La suite! Le journal arrive bientôt à la fin de la première année, courage les enfants j'en ai plus que 9 à écrire! Comme toujours le singe (...) veut dire qu'elle lasse du temps entre chaque moment.
_________________________________________________________


(…) Je prends un peu de temps pour écrire. Pour souffler. Mettre en parenthèses quelques instants ma vie. Déjà deux semaines que je n’ai plus rien dit. Que je passe mes journées à travailler, mes soirées et mes nuits à m’épuiser dans des enquêtes qui se finissent généralement mal. J’enchaîne les malheurs à une vitesse folle. Cela fait trois jours que j’ai quitté Ethan. Je ne supportais plus ses crises de jalousies et tous ses sous entendus. Il me reprochait de passer trop de temps au travail et par conséquent, trop de temps avec Mulder. Il insinuait que je le trompais, c’était mal me connaître: comment pouvait il penser un seul instant que je lui étais infidèle? Me voilà à nouveau seule et pour l’instant je pense que c’est meilleur pour moi. Si j’étouffe aux affaires non classées, il faut que je respire dans ma vie privée. Le peu de temps qu’il me reste, je le passe à me remettre en questions. Je ne pensais pas que ma vie allait changer d’une manière aussi bouleversante. Mon partenariat avec Mulder m’oblige à me faire violence avec moi même: sans cesse je remets en cause mes théories et mon savoir, essayant de concilier la science et le paranormal. Mais le paranormal n’est qu’une invention du peuple craintif envers les phénomènes qu’il ne peut expliquer. C’est ce que je crois. Pourtant je vois de plus en plus de choses qu’il m’est difficile d’identifier. Lorsque nous sommes rentrer de l’Arctique, Mulder m’a demandé d’expliquer à nos supérieurs le virus que nous avions identifié dans ce camps vide et perdu. Je n’en ai pas parlé, de peur de mettre un terme à ma collaboration aux affaires non classées: ce service m’intéresse de plus en plus et si je vais dans le sens de Mulder, ils n’hésiteront pas à nous séparer. Je dois dire que Mulder est une personne…spéciale. Jour après jour, au fil de nos missions, je découvre diverses facettes de sa personnalité. Depuis cette nuit en Oregon, nos liens se sont renforcés mais une barrière subsiste encore entre nous. Une sorte de gêne, des regards fuyants, des frôlements qui nous font sursauter et tourner la tête. Je suis bête de parler de lui de cette façon: nous sommes collègues, c’est tout. Nous nous devons de bien nous attendre afin d’évoluer dans le même sens.
(…) Je le hais. Je le hais plus que tout au monde….(…) Me voilà plus calme pour écrire: mes dernières paroles étaient sous le coup de la colère. N’ayant pu agir devant lui, les mots sont tombés sur ce papier. Je viens de vivre ces deux derniers jours un calvaire sans nom. Nous étions sur une affaire lorsque cette….femme, une ex à Mulder est arrivée. Phoebe Green. Rien que son prénom sonne comme un présage de malheur. Lorsque je suis arrivée dans le couloir et que je les ai vu danser, je me suis sentie comme….trahit. Ils paraissaient si proches et lui si différent à son contact…j’ai honte de réagir de cette façon…(…)
Bientôt un mois que mon père nous a quitté. Un mois que je n’entends plus sa voix me dire bonne nuit Starbuck. Je n’avais jamais vécu un tel déchirement: je ne pensais que l’on pouvait autant souffrir. Il n’avait pas le droit de partir si vite. Je ne sais même pas s’il m’avait pardonné mon choix de carrière: je ne saura jamais si mon père était fier de moi. Heureusement Melissa s’est montrée forte pour nous deux. Et Mulder était là. Le simple fait qu’il se soucie pour moi m’a réconforté. Je me sens étrangement vide et seule pourtant….(…) Quelle honte s’empare de moi!Seule ce cahier peut écouter cette confidence: nous venons de finir notre dernière enquête au sein de cette communauté si bizarre, nous avons compris que le tueur avait tantôt une apparence masculine, tantôt une apparence féminine. Mais le pire fut lorsque Mulder m’a retrouvé dans la chambre du frère Andrew: mes souvenirs sont si confus mais je sais que j’étais sur son lit, succombant au pouvoir de cet homme. Pourquoi faut il toujours que les enquêtes se retournent contre moi? Mulder avait un regard si étonné et si inquisiteur après ce moment que je ne savais plus où me mettre. Je m’engage à ne plus risquer ma vie dans la moindre enquête…tout ça parce qu’il a eu la merveilleuse idée de se rendre dans cette communauté…et je l’ai suivie…non plus jamais je me risquerai à le suivre. (…)



A suivre!

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Memories of ...[En cours]   Jeu 6 Avr - 23:09:32

yeah j'adore être ds les pensées de scully ju! et tu le fais tellement bien!!

le coup du "je le hais" mouhahahahaha c'est déjà une preuve qu'elle est ss le charme!
et pis "je ne le suivrais plus" mon oeil!!

c'est trop bien!! j'ai hâte d'en lire plus!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Memories of ...[En cours]   Jeu 6 Avr - 23:18:07

Waou...
Cette façon que tu as de nous livrer les pensées de Scully... j'adore me replonger dans ses souvenirs, et tu te débrouilles tellement bien pour nous les retranscrire avec le plus d'honnêteté possible. C'est incroyable la façon dont tu as réussi à te "glisser" dans la peau de Scully, ça colle tellement avec la vision que je me fais d'elle. Et puis surtout, bonjour la nostalgie, j'avais presque oublié à quel point j'aime cet univers, il va falloir que je me replonge rapidement dans un épisode! J'ai hâte de lire la suite... continue de nous faire rêver avec tes mots... Tu es la meilleure.
Désolée, c'est un peu mes pensées en vrac mais je suis crevée (pauvre moi!), je tâcherai d'avoir les idées plus claires demain!
Je t'aime ma chérie.


JeN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
Cat

avatar

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Memories of ...[En cours]   Ven 7 Avr - 0:12:46

SOMPTUEUX

WAOUW!!!!

Ne cherchez plus, la verite est ICI !!! c'est tellement vrai ce que tu ecris!!! La voix de Scully résonne encore dans ma tete, et je revis tous ces moments!!!! un grand merci pour cette redecouverte fascinante!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Memories of ...[En cours]   Ven 7 Avr - 1:30:12

Je suis vraiment impressionnée par toi !

Plus je te lis plus je me dis que c'est impossible que tu n'aies pas encore publié !
Vas-y, crache le morceau !
Dis-nous ton vrai nom !
Sous quel nom peut-on trouvé tes romans déjà publié ?

Je reconnais la Scully, notre Scully dans chacun de tes mots !
Tu es une déesse de l'écriture !!
J'ai l'impression que tu ne te rends pas compte du don que tu as ! Je me trompe ?

CONTINUE, je t'en supplie, ne t'arrête jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Memories of ...[En cours]   Ven 7 Avr - 1:41:25

Wow, on dirait vraiment que c'est notre Scully qui couche ces mots sur le papier.
"Mais le paranormal n’est qu’une invention du peuple craintif envers les phénomènes qu’il ne peut expliquer." > cette phrase m'a fait réagir dans le sens où elle est vraie mais je l'ai toujours dite à propos de la religion, donc le fait de voir Scully parler en ces termes me fait rire, elle si croyante : c'est la contradiction de son personnage, comment peut-elle rejeter l'hypothèse extraterrestre et succombée à la voie religieuse aussi facielement?
Ce passage sur Phoebe est excellent et criant de vérité!! Tout comme le passage de Gender Bender!!! Merci pour cette magnifique fic!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Memories of ...[En cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Memories of ...[En cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» Un pti cours de Photo !
» Régularisation des diplômés en cours de carrière
» menus noel en video du cours de cuisine de vendredi dernier
» Exigeons des cours de Normand.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gillian Community :: Arts :: -
Sauter vers: