Gillian Community


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Des vies boulversées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Des vies boulversées   Mar 7 Mar - 22:36:54

Quelle chance aujour'hui !! je peux me co sur le pc de ma mere et en plus ya plein de lectuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuure

mamour j'aimeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee
prends ton temps (oui c'est bien moi qui dit ca) ... pour poster ... j'ai hate de la lire mais ca me frustre de ne pas pouvoir me co comme je leveux !!!!

becsssssssssssssssssssssssss

ps : le theme est aussi dans ma nouvelle fic Wink
Revenir en haut Aller en bas
El0die
Invité



MessageSujet: Re: Des vies boulversées   Mar 7 Mar - 22:38:26

han nan la j'en peu PLUS du tout la suite!!!!!!!!!
je t'en pris je t'en suplie c'est ma vie tes fics et sa tu le c'est alors met met et met poste poste !!!!!!!!!!!
vite la suiteuh !!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Des vies boulversées   Mar 7 Mar - 22:40:53

*Sheer Blonde, Brillante Brunette,Soin choco-chocolat pour brunes*
Comme toujours, c'est trop bien.Je m'attendais pas à ce que Mulder débarque aussi rapidement, je pensais qu'il lui faudrait encore plus de temps. Du fait que Scully se souviene un peu de son visage, c'est un bon départ,non?(toi tu nous prépares un évènement bien méchant, je le sens).
Pour ce qui es du Thomas, je pense que de le tuer sera une trés bonne idée: comment ose t'il parler ainsi de Scully? Les femmes ne sont pas des morceaux de viande!!!! Evil or Very Mad
Tu es géniale(euh j'ai le droit de te dire je t'aime?), les actions se succèdent parfaitement bien, les divers moments en parallèles sont trop bien faits, bref c'est trop bien!
Pssst, la suiite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Des vies boulversées   Mar 7 Mar - 22:44:11

Comment tu fais pour aller chercher toutes ses idées !? Il y a plein de rebondissements et même quand j'imagine la suite bah ça n'a jamais rien à voir MDR

J'adore, j'adore, j'adore I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Des vies boulversées   Mar 7 Mar - 22:48:42

wow!! trop fort, je poste à peine et j'ai déjà plein de rep!! lol Marchiii les filles!!! (Ju : ta conso de shampooing risk de te ruiner à ce rythme!! lol) et pour la suite... aller, je craque, je vous la poste vite fait, ratant Sandra Bullock juste pour vous!! lol
marchiiiiiiiiii!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Des vies boulversées   Mar 7 Mar - 22:56:31

et voilou!! bon, je fonce sur ma télé maintenant!! lol Mais là, les envies de meurtre vont être fortes!! Notre pauvre Scully va... s'en prendre plein la gueule, ouais, c'est l'expression qui convient!! lol

________________________________


Elle tourna la tête et remarqua qu’il avait glissé sa carte sous la porte. Elle l’attrapa néanmoins et la mémorisa un instant puis la glissa dans sa poche à la hâte. Qui était-elle ? Que devait-elle faire ?

***


« Comme tu l’as suggéré, j’ai expliqué à Irène ne nous nous passerions désormais de ses services. » Annonça Thomas en entrant dans le salon.

« Oh… » Fit simplement Rebecca, se demandant si c’était réellement une bonne idée.

« Quoi ? Ce n’était pas ce que tu m’as dit ? Il faudrait savoir ce que tu veux à la fin ! » S’emporta Thomas en venant vers elle.

« Non, enfin, si… C’est juste que… » Balbutia-t-elle, inquiète de le voir s’énerver.

« C’est juste que quoi ?! » Répéta-t-il en haussant le ton, se plantant en face d’elle pour l’empêcher de se défiler.

« C’est juste que je ne pensais pas que ça serait aussi rapide. » Termina-t-elle, priant pour qu’il se calme rapidement.

« Tu sais quoi ? J’en ai plus qu’assez de tes caprices ! » Cria-t-il en empoignant son bras avec vigueur.

Elle l’observa alors dans les yeux, essayant de lui faire comprendre qu’il lui faisait mal. Son étreinte se resserra davantage, augmentant instantanément la crainte de la jeune femme. Elle tenta de reculer, mais la main de Thomas se plaqua contre son menton, l’obligeant à ne plus bouger.


« A partir de maintenant, tu vas être bien gentille et faire ce que je te dirai, quand je te le dirai, c’est clair ? » Lui intima-t-il d’une voix rauque qui la fit trembler de plus belle.

« Hum… » Emit-elle, ne pouvant parler librement.

« C’est clair ? » Insista-t-il encore, la fureur transparaissant dans son regard.

« Oui. » Murmura-t-elle, des larmes naissant dans les coins de ses yeux.

« Oh, et arrête de pleurer ! » Se plaignit-il en lui assenant un coup de poing dans la pommette.

Sous la pression soudaine, elle chancela et s’effondra au sol, une main couvrant son visage douloureux. Il se pencha vers elle, ce qui la poussa à s’éloigner comme elle pu, appuyée sur ses coudes. Subitement, ses côtes la firent terriblement souffrir, il venait de lui donner un puissant coup de pied. Elle étouffa un cri, se recroquevillant comme elle le pouvait sur elle-même, protégeant sa tête avec ses bras. Mais rien d’autre ne se passa et quand elle osa jeter un œil autour d’elle, Thomas avait disparu.

Ce fut quand elle retrouva son souffle que la porte d’entrée retentit, indiquant la sortie de son mari. Etendue à proximité du sofa, elle tendit difficilement le bras pour attraper un coussin qu’elle plaça sous sa tête. Elle resta dans cette position pendant plus d’une heure, n’ayant pas la force de se relever, et déduit que l’une de ses côtes devait être cassée.

Quand elle trouva le courage de bouger, ce fut pour s’emparer du téléphone qui gisait sur la table basse. Elle glissa ensuite la main dans sa poche, la ressortant accompagnée d’un petit carton. Depuis sa rencontre avec cet homme étrange, quelques jours auparavant, une petite voix lui avait dit de le garder sur elle. Elle soupira, heureuse d’avoir suivi cette initiative. Elle hésitait néanmoins à composer le numéro, mais il était la seule personne qu’elle connaissait. Ou du moins, qu’elle pouvait joindre, car elle ne savait pas comment contacter Irène.

Finalement, elle l’appela, rapidement accueillie par une tonalité régulière. Au bout de deux sonneries, il répondit enfin.


« Mulder. »

Elle n’arriva pas à parler, restant muette contre le combiné, retenant un sanglot.

« Scully ? C’est toi ? »

Sa mâchoire se contracta, l’empêchant d’articuler quoi que ce soit.

« Scu… Rebecca ? »

« Je… Je ne savais pas qui appeler… J’ai besoin de vous parler… » Murmura-t-elle enfin, laissant échapper dans un souffle toute la pression qui lui pesait encore quelques secondes auparavant.

« Bien sûr. Je suis à l’hôtel ClearView, il y a un bar restaurant au rez de chaussée, je vous y attendrai. » Lui dit-il d’une voix dont l’inquiétude s’accroissait progressivement.

« Dans… Une heure ? » Proposa-t-elle fébrilement.

« Parfait, j’y serai. » Lui promit-il avant qu’elle ne raccroche à la hâte.

Elle reposa le combiné à coté d’elle sur le sol. Que venait-elle de faire ? Elle ne le connaissait même pas ! Etait-elle devenue complètement inconsciente ?

Sachant que sa côte la ferait de plus en plus souffrir, elle décida de sa lever pour voir si elle pouvait atténuer la douleur avec de la glace. Il faillait qu’elle parvienne à dissimuler cette blessure, ou au moins à l’ignorer ou sinon ce « Mulder » lui poserait des questions et elle ne saurait pas quoi lui répondre.


***


Mulder avait choisi une table dans un angle de la salle, un peu à l’écart afin de leur assurer la tranquillité. Au bout de quelques minutes, il l’aperçut enfin passer l’entrée. En quelques mois, elle n’avait pas changé, toujours aussi belle, se dit-il. Sa tenue était néanmoins différente, elle portait un pantalon de toile blanc ainsi qu’un chemisier bordeaux, assorti à une paire de tongs.

Il sourit la vue de ses chaussures, peu habitué à la voir habillée si familièrement. Mais sont visage se tendit légèrement lorsqu’il réalisa qu’elle marchait avec difficulté, il voyait bien qu’elle faisait tout pour contenir sa douleur, mais sa souffrance ne pu lui échapper. Elle avait beau être portée disparue pendant de longues semaines, il la connaissait toujours aussi bien. Cette pensée le rassura, quelque part.


« Scully… » L’accueillit-il, mais se corrigea immédiatement. « Rebecca, assis-toi, ça va ? » S’inquiéta-t-il en discernant une faible grimace sur son visage lorsqu’elle s’exécuta.

« Oui, je… Ce sont juste quelques mots d’estomac, pas de quoi en faire toute une histoire. » Lui affirma-t-elle en baissant la tête.

Il remarqua qu’elle jouait nerveusement avec… Avec son alliance. Cette vision le mit mal à l’aise alors il reporta son regard sur son visage.


« Tu voulais me parler ? » L’invita-t-il gentiment.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: Des vies boulversées   Mar 7 Mar - 23:01:29

OH MY GOD !!!
Je t'aiiiime et je veux la suite parce que c'est que du bonheur !!!
Revenir en haut Aller en bas
Dine

avatar

Féminin Nombre de messages : 1598
Age : 30
Localisation : L'Ouest
Date d'inscription : 26/01/2006

MessageSujet: Re: Des vies boulversées   Mar 7 Mar - 23:06:46

ah nan polly tavé pa le droit d'arrêter maintenant lol
j'aime bien qd scully é martyrisé :$
le coup des tongs hihi j'adore
cette fic é tjr génial dc ben logikement jveux la SUITEEEEUUUHHHH siou plait :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Des vies boulversées   Mar 7 Mar - 23:22:29

aaaah ms aaaaaaaah! cmt a-t-il osé?? la gifle ok ms le coup de pied c'est horrible!!! ahlalalalalala je suis cmplètement retournée contre ce sale uç)àç("à(ç"=^ù*^ùù* de thomas!!! le mufle!!!
heureusement que mulder est là qd même....
en ts cas c'est heu... génial! ms stp là c'est dur pr elle j'éspère que ca va pas aller trop loin qd même!! Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
Sid

avatar

Nombre de messages : 265
Age : 28
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 04/02/2006

MessageSujet: Re: Des vies boulversées   Mar 7 Mar - 23:26:01

affraid c'est magnifique!!!!(sauf qd elle se prend un coup de pied...bobo!!)
moi aussi jveux la suite!!
Jveux savoir ce qu'ils vont se dire!!!!!! :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monicaetchandler.skyblog.com
El0die
Invité



MessageSujet: Re: Des vies boulversées   Mer 8 Mar - 12:56:34

affraid affraid affraid Hooooooooo Mon Dieuuuuuuuuuu
polly !!!!!!!!! c'ets trop bien écrit ma parole
il faut la suite je t'en suplie je suis trop accro la !!!!!!!!!
serait-ce de la drogue ? scratch
non quand meme pas vite la suite ma sister !!!!!!!!
Sad une tite suite cette aprem ? Sad
Revenir en haut Aller en bas
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Des vies boulversées   Mer 8 Mar - 20:18:05

La suiiiite!!!! Mulder essaie de l'aider, mais Scully/Rebecca veut-elle vraiment de ce soutien?? On se l'demande!

______________________________________



Il remarqua qu’elle jouait nerveusement avec… Avec son alliance. Cette vision le mit mal à l’aise alors il reporta son regard sur son visage.

« Tu voulais me parler ? » L’invita-t-il gentiment.

« Je… Depuis notre rencontre, je me pose tellement de questions… » Murmura-t-elle en cherchant péniblement ses mots.

« Prends ton temps, d’accord ? Je sais que c’est difficile. » Lui conseilla-t-il en posant sa main sur la sienne comme il l’avait souvent fait.

Il la retira automatiquement, pensant qu’elle ne comprendrait pas ce geste. Mais à son grand étonnement, elle n’avait pas réagi, gardant le visage invariablement baissé.

« Pendant ces trois mois je ne suis pas parvenue à avoir un seul souvenir et en l’espace d’une seconde… En vous voyant… J’ai eu un sentiment étrange… Comme si enfin mon passé essayait de se rappeler à moi. » Se confia-t-elle avec hésitation.

« C’est un bon, début, il faut juste te laisser aller, ne pas presser les choses. » Acquiesça-t-il en se voulant rassurant.

Sans pouvoir se retenir, il porta la main en direction de sa joue, la dégageant de ses cheveux qui cachaient presque entièrement son œil. Il ne put que retenir son souffle en apercevant la peau rougie de sa pommette.

« Oh mon Dieu, Scully… » Se plaignit-il avec une tristesse évidente.

« Ce n’est rien, ça va. » Répliqua-t-elle en se levant, décidée à ne pas rester.

« Scully attends ! » L’interpella Mulder, ne voulant pas qu’elle le laisse si vite.

Elle ralentit alors son pas et il cru qu’elle avait changé d’avis. Au lieu de ça, il la vit défaillir et se précipita vers elle pour la rattraper juste avant qu’elle ne percute le sol marbré. Passant un bras sous ses genoux et l’autre dans son dos, il la souleva sans effort et se dirigea vers les ascenseurs.

« Monsieur, est-ce que vous voulez que j’appelle un médecin ? » S’inquiéta un homme en voyant qu’elle semblait inconsciente.

« Non, ne vous inquiétez pas… Elle… Elle n’a pas mangé, ça va aller… » Répondit-il, réalisant que son excuse était peu crédible.

Les portes se refermèrent derrière lui lorsqu’il atteignit sa chambre, la déposant sur ses pieds pour ouvrir le verrou. D’un bras, il la maintenait toujours contre lui alors qu’elle émergeait peu à peu.

Il la porta de nouveau, afin de l’allonger sur le lit, tassant un oreiller sous sa tête. En l’installant, la chemise s’était légèrement relevée et il aperçut une race étrange sur son bas ventre. Il se permit de soulever le tissu, pour découvrir une gigantesque ecchymose qui tirait à la fois sur le bleu, le violet et le rouge foncé. Il esquissa un rictus en imaginant la douleur qui devait irradier tout le corps de la jeune femme. Le salaud qui se disait être son mari osait en plus la frapper, il n’avait qu’une envie, lui faire subir le même sort. Comment pouvait elle supporter ce type de comportement, elle qui était si forte, si indépendante… Elle aurait dû fuir depuis des semaines. Sachant qu’elle aurait besoin de soin, il ne pouvait pourtant pas l’emmener à l’hôpital, au risque de se faire repérer par les hommes qui lui avaient enlevé Scully.

A sa surprise, elle ne s’était toujours pas réveillée mais sa respiration étant régulière, il préféra la laisser se reposer. Elle avait l’air de se sentir bien et au fond de lui, Mulder espérait que c’était grâce à sa présence aux côtés de la jeune femme. Il l’observait pendant son sommeil, il ne parvenait toujours pas à croire qu’elle était bel et bien là, vivante. Durant sa disparition, il avait imaginé le pire à son sujet, connaissant le pouvoir et les méthodes du Consortium. Mais jamais il avait pensé à une telle mise en scène, à quoi avait-elle pu leur servir ?

Il alla à la salle de bain pour lui verser un verre d’eau, présumant qu’elle aurait soif à son réveil. Quand il fut de retour, il vit qu’elle ouvrait les yeux avec faiblesse.


« Hey… Est-ce que ça va mieux ? » S’enquit-il en lui s’asseyant sur le bord du matelas.

« Hum… Qu’est-ce que… Où est-ce que je suis ? » S’étonna-t-elle en se redressant sur les coudes.

« Dans ma chambre d’hôtel, ne t’inquiète pas, tu ne risques rien ici. » La rassura-t-il en lui présentant le verre d’eau.

Elle dégagea les cheveux qui lui barraient le visage et but quelques gorgées, plus pour lui faire plaisir que pour se désaltérer. Elle avait passé bien trop de temps loin de chez elle et craignait de lui demander l’heure.

« Depuis combien de temps je suis ici ? » Questionna-t-elle en se levant, une main appuyée sur le bas de ses côtes.

« Il est 18h30. » L’informa-t-il après un coup d’œil sur sa montre. « Mais tu ne peux pas y retourner… J’ai… J’ai vu la marque sur son ventre Scully… » Lui révéla-t-il en s’approchant d’elle doucement.

« Oh mon Dieu… Je dois rentrer immédiatement, il doit revenir se changer avant d’aller à un cocktail, si je ne suis pas à la maison, il… il… »

« Il va te frapper quand il rentrera cette nuit ? » Termina Mulder à sa place, résistant à l’envie de la prendre dans ses bras lorsque ses yeux se mirent à briller.

« Il va s’inquiéter. » Rectifia-t-elle en ouvrant la porte.

« Scully ! » L’interpella-t-il en courant après elle.

« Je suis désolée. » Murmure-t-elle en disparaissant encore une fois derrière les portes de l’ascenseur.

Son front vint trouver le mur et il cogna sa tête plusieurs fois, comment la convaincre ?! Il lâcha un énième soupir, priant pour qu’elle arrive chez elle avant son…“mari”. Un coup de poing dans le mur et il retourna dans sa chambre, le mini bar ne ferait pas long feu.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
El0die
Invité



MessageSujet: Re: Des vies boulversées   Mer 8 Mar - 20:37:03

han sister comment c'ets torp bien !!!!!!!!!
j'en revien pas t'es trop douée ma parole lol je me repete tout le temps !!!!!!!!!
mais voila c'est manifique !!!
la suiteuh !!!!!!!!!!!!!
I love you sunny :flower:
Revenir en haut Aller en bas
Dine

avatar

Féminin Nombre de messages : 1598
Age : 30
Localisation : L'Ouest
Date d'inscription : 26/01/2006

MessageSujet: Re: Des vies boulversées   Mer 8 Mar - 20:38:47

han mon dieu mé c tro bien, jss bouche bée là
ah mé jveux absolument savoir la suite
je t'en pris vite vite la suite pleaseee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sid

avatar

Nombre de messages : 265
Age : 28
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 04/02/2006

MessageSujet: Re: Des vies boulversées   Mer 8 Mar - 20:44:11

Mais pourquoi il la laissée partir chez ce.......
Ralala j'étais à fond dedans c pas gentil de couper commme ca !!
c trop bien! cheers
Jveux savoir la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monicaetchandler.skyblog.com
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Des vies boulversées   Mer 8 Mar - 20:56:42

Toute ces parties, d'un coup d'un seul... ça fait mal !!
Bon euh, en vrac:

Comme toujours, c'est sublime, c'est vrai que ça ressemble à l'univers de la précédente, mais tu excelles à ce niveau (pas qu'à celui-là, d'ailleurs ^^). Tu exploites ce thème à merveille, le caractère des persos est super bien respecté, même placés dans un contexte totalement différent de celui qu'on connaît.
Là, j'essaye de parler intelligemment, mais ça marche pas je crois. J'adore tes fics, j'en suis fan, je t'aime, d'ailleurs, ce que tu fais c'est formidable !!


JeN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Des vies boulversées   Mer 8 Mar - 21:08:46

hihihi, marchi les filleuuuuhhh!!! La suite... maintenant? lol Vous serez contente d'apprendre que je viens d'en terminer encore une hihi!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
Dine

avatar

Féminin Nombre de messages : 1598
Age : 30
Localisation : L'Ouest
Date d'inscription : 26/01/2006

MessageSujet: Re: Des vies boulversées   Mer 8 Mar - 21:20:36

oh ouiiiiii stp la suite pollly bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Des vies boulversées   Mer 8 Mar - 21:29:10

Voilou!! C'est l'avant dernière partie!!! Marchiiii encore pour vos coms, moi aussi je me répète mais j'adooore tellement les lire!! hihihi Bon, bah notre pauvre Scully, elle va encore subir hein, et là, bah c'est pas très joli joli... désolée pour les âmes sensibles!
_________________________________


Son front vint trouver le mur et il cogna sa tête plusieurs fois, comment la convaincre ?! Il lâcha un énième soupir, priant pour qu’elle arrive chez elle avant son…“mari”. Un coup de poing dans le mur et il retourna dans sa chambre, le mini bar ne ferait pas long feu.

***


Rebecca fit coulisser la porte vitrée sans un bruit, puis fit volte face pour se retrouver nez à nez avec son mari. Elle sursauta légèrement, réprimant un cri de surprise. Il n’avait pas l’air spécialement remonté, ce qui la rassura quelque peu.


« Je t’ai appelée. » Dit-il simplement, passant sa main dans le cou de sa femme qui resta de marbre.

« Je suis allée faire une balade sur la plage. » Mentit-elle alors qu’il l’attirait vers lui, étudiant la trace qu’il avait laissée sur sa pommette.

« Je voulais que tu m’accompagnes ce soir mais je crois que j’irai seul. » Annonça-t-il en faisant demi-tour.

Elle soupira de soulagement, faisant nerveusement tournoyer son alliance autour de son doigt. Elle rêvait du jour où elle pourrait l’ôter et la lui jeter à la figure. Finalement, elle rejoignit le sofa et l’attendit patiemment, zappant sur les chaînes sans réellement s’intéresser aux images qui défilaient devant ses yeux. Ce “Mulder” lui était si familier, elle avait l’impression d’être elle-même en sa compagnie, de ne plus se voiler la face. Après tout, pourquoi ne pas le suivre ? Pourquoi ne pas découvrir la vie qu’il voulait lui faire retrouver, elle ne pourrait être pire que celle qu’elle vivait actuellement. Malheureusement elle fut tirée de sa rêverie par la voix de Thomas.


« Je vais y aller. » Déclara-t-il sans attendre sa réponse.

Le claquement de la porte d’entrée accueillit sa réaction. N’ayant pas fin, elle éteignit le poste et se réfugia dans sa chambre… leur chambre. Après s’être déshabillée et avoir enfilé un pyjama qu’elle boutonna jusqu’au menton, elle se glissa enfin sous les draps. Le sommeil ne tarda pas à la gagner, recroquevillée à l’extrémité du lit, le plus loin possible de l’endroit où son mari dormirait.

***


Elle l’entendit qui entrait dans la chambre, ôtait ses vêtements et prenait également les siens laissés au bout du lit, pour les poser sur la commode. Tout à coup un bruit résonna dans la pièce et elle retint son souffle. Devinant qu’il s’agissait de sa boîte à bijoux, l’angoisse monta en elle avec une rapidité qui lui donna des fourmis dans le bout des doigts. Il s’arrêta un instant et il ne fit aucun bruit pendant une minute. Elle tourna les yeux vers lui avec anxiété, et vit qu’il observait quelque chose à la lumière du couloir.

Il arriva ensuite à ses côtés, soulevant les couvertures pour se placer à coté d’elle, bien plus proche qu’à l’habitude. Elle ne fit pas le moindre mouvement, feignant de dormir, mais il savait qu’elle faisait semblant.


« Je te repousse tant que ça ? »

« Thomas… » Soupira Rebecca, se retournant dans leur lit pour lui faire face. « Non, c’est juste que… Je n’arrive pas à retrouver les sentiments que j’ai pu éprouver pour toi dans le passé. Je pense qu’ils sont encore là, mais… » Lui mentit-elle pour la seconde fois de la journée.

« Mais quoi ? » L’invita-t-il à continuer, se faufilant pour se placer sur elle.

« Je n’arrive pas à les mettre à jour… je… »

Elle n’arrivait plus réellement à parler car il déposait des baisers dans son cou. Ses mains commencèrent ensuite à sa balader sous son haut de pyjama, le soulevant légèrement pour découvrir son ventre.

« Thomas… S’il te plaît… »

« Non, j’en ai assez, ça fait plus de deux mois que j’attends. On est mariés, il faut bien honorer un minimum cet engagement ! »
Réplica-t-il sans pour autant s’arrêter.

« Je n’ai pas envie… Ce n’est parce qu’on est mariés que je dois l’accepter… »

« Alors là, je me fiche que tu le veuilles ou non, j’ai été suffisamment patient je pense. »
Insista-t-il en attrapant ses poignets et les joignant au dessus de sa tête pour ne les tenir que d’une main. « J’ai le droit à ma part du contrat ! »

« Je t’en supplie… Non… » Murmura-t-elle, la voix brisée par un sanglot.

Elle eut beau protester, il ne l’entendait pas de cette oreille et comptait bien aller jusqu’au bout, qu’elle le veuille ou non. Son corps pesait de tout son poids sur elle et il n’y aurait aucun moyen de lui échapper, qu’importe la force qu’elle y mettrait, il aurait raison d’elle.


« J’ai vu la carte de l’Agent Mulder. Tu lui as parlé n’est-ce pas ?! » Cria-t-il presque en se penchant vers le creux de son oreille. « Tu sais qui tu es maintenant ! Une petite pouffiasse du FBI ! » L’insulta-t-il en déchirant l’unique morceau de tissu qui séparait encore sa peau de la sienne.

« Je t’en supplie ! NON ! ARRÊTE ! » Hurla-t-elle en se débattant de toutes ses forces.

« Maintenant que tu sais tout, j’ai plus rien à perdre, et j’aurais pas perdu 3 mois pour rien ! » Continua-t-il en l’embrassant violement, l’étouffant elle et ses cris.

***


Mulder se réveilla avec un goût peu agréable dans le fond de la gorge, ainsi qu’un mal de tête qui lui martelait le crâne. Il peina à trouver sa table de nuit en tendant le bras, reconnaissant la forme singulière du verre d’eau qu’il avait proposé à Scully la veille au soir.

Un sourire ironique se dessina sur ses lèvres : Scully… Elle n’était plus Scully, sa partenaire, la femme en qui il avait le plus confiance et pour ses sentiments étaient réciproques. Désormais elle était Rebecca Andrews, une femme fragile, voire soumise, et battue par son enfoiré de mari. Il but plusieurs gorgées mais il eut l’impression de s’étrangler. La nuit avait été atroce, le sommeil parfaitement introuvable car à chaque fois il fermait les paupières, il apercevait son visage abîmé, la peau de son ventre meurtrie… Cette vision lui donnait envie de vomir. Comment pouvait-on oser lever la main sur une femme ? Sur Scully ? Un mauvais pressentiment l’avait empêché de trouver le repos, un nœud qui se formait dans le creux de son estomac et remontait jusqu’à l’arrière de sa nuque en un frisson dérangeant, pénétrant.

Se remémorant ce mal être, les conséquences sur son organisme se firent ressentir instantanément, l’obligeant à se réfugier dans la salle de bain.

Sa nausée le laissa fatigué, assis contre le mur, à côté de la cuvette. Il s’essuya négligemment la bouche avec du papier toilette et trouva enfin le courage d’affronter son image dépravée dans le miroir. Il se fit presque peur en découvrant les cernes violacées qui soulignaient son regard vitreux. La sueur, mêlée à ses cheveux, perlait sur son front et glissait vers ses joues creusées. Ses lèvres gercées, craquelées par leur sécheresse et menaçaient de saigner à tout moment. Il soupira longuement en passant ses mains sous le robinet, les joignant pour recueillir de l’eau froide et pour ensuite s’en asperger le visage.

Quoi qu’elle en dise, il devait la revoir, et aussi vite que possible. Pour cela, il attrapa ses clés de voiture et se dirigea vers la villa où elle vivait avec cette brute.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Des vies boulversées   Mer 8 Mar - 22:14:31

aaaaah ms mon dieu quel enflure ce mec!!! c'est la journée de la femme t'aurais pu faire un effort polly mdr!!
franchement c'est prenant, y'a du suspence,... t'écris tjs super bien voire demieux en mieux (d'ailleurs c'est sûr lol)... j'adore ce que tu fais... vriament!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: Des vies boulversées   Mer 8 Mar - 22:26:44

pouaaaa !! bon ben je me répette mais ... pouaaaa !! nan mais serieux suis toujours ausi fan !! t'es un Chou ma Polly !!
Revenir en haut Aller en bas
El0die
Invité



MessageSujet: Re: Des vies boulversées   Mer 8 Mar - 22:55:38

han ma sister polly c'est trop bien !!!!!!!
je veu la suiteuhh !!!!!
en + j'ai enfin fini ma chimie lol
j'adore ta fic la suite je t'en pris !!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
mimi
Invité



MessageSujet: Re: Des vies boulversées   Mer 8 Mar - 23:37:07

hann polly je taimmeeuuuhhhh
c tro bo tro bien jadore c tro whouaaaaa^^ I love you
Revenir en haut Aller en bas
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Des vies boulversées   Jeu 9 Mar - 0:06:46

Parfait. Angoissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
Dine

avatar

Féminin Nombre de messages : 1598
Age : 30
Localisation : L'Ouest
Date d'inscription : 26/01/2006

MessageSujet: Re: Des vies boulversées   Jeu 9 Mar - 0:16:03

je c pa koi dire, c'est tellement bien écrit, je m'imagine trop la scène alalala l'attente va être interminable pr connaitre la suite !!!
Stp polly vite la suite :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des vies boulversées   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des vies boulversées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ecrire les histoires de nos vies « à la manière de George Sand »
» Elise.... a bouleversé nos vies
» Rituel de Vies Antérieures
» Apprendre à sauver des vies sous le feu
» Nouvelle série JLA : "Dreams 1 Rêve 2 Vies" 06/01/2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gillian Community :: Arts :: -
Sauter vers: