Gillian Community


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Fanfic: Amnesia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Fanfic: Amnesia   Ven 23 Déc - 1:46:35

Bon je me lance, j'ai besoin de vos avis ( sincères), ceci est le début d'une fanfic en plusiseurs parties:

AMNESIA


Il attendait ce moment avec impatience. Il l’entraîna hors de la cuisine et l’invita à s’assoir au salon.

- Un verre de vin ?
- Merci.

Elle était sublime. La douce lumière jouait avec délicatesse sur son visage. Elle semblait sereine, détendue, bien différente que lorsqu’ils étaient au bureau. Enfin, après une grande inspiration, il se jeta l’eau :

- Scully, il faut que je te parle de quelque chose.
- Bien sûr, je t’écoute.

Un sourire de bienveillance se dessina sur son visage et son regard pétillait de curiosité.

- Alors Mulder, je dois deviner ?
- Voilà. Cela va faire bientôt sept ans que nous nous connaissons, nous passons beaucoup de temps ensemble…
- Oui.
- Je…je crois que je suis tombé amoureux de toi Scully.

Elle lui lança un regard où se mêlait la surprise et l’incrédulité. Elle lâcha un petit rire nerveux :

- Tu parles sérieusement ?
- Oui…
- Je dois dire que je suis étonnée. Mulder je suis désolée…je tiens beaucoup à toi, tu es le seul en qui j’ai confiance et je t’assure que je serai prête à sacrifier ma vie pour te savoir en vie. Tu es mon ami, le seul, l’unique mais je ne peux partager tes sentiments.

Le visage de Mulder se décomposa à la lumière bleuté de l’aquarium. Le silence fut troublé par le bruit du verre que Scully venait de poser sur la table.

- Il vaut mieux que je m’en aille…je te remercie pour cette soirée.
- Attends tu ne peux pas partir comme ça, tu ne peux pas me faire ça.
- Mulder je suis désolée, je n’y peux rien.

Il ne put objecter. Que pouvait il faire ? La retenir malgré son refus ?
Il entendit la porte claquer, c’était fini. Il angoissait déjà en pensant au lendemain : quelle attitude allait elle adopter désormais ? Il tenta d’élucider cette question en noyant son chagrin dans l’alcool. La sonnerie du téléphone le fit sortir de sa torpeur :

- Oui ?
- Mr Mulder ? Fox Mulder ?
- C’est moi oui.
- Pouvez vous rendre à l’hôpital de la Trinité toute de suite ?
- Mais…que se passe t’il ?

Trop tard. On avait raccroché. Il attrapa ses clés et prit le premier taxi qu’il trouva. Il tremblait de tout son corps : l’hôpital de la Trinité se trouvait à deux kilomètres de Georgetown. Il s’en voudrait toute sa vie s’il était arrivé quelque chose à Scully, elle était partie de chez lui si perturbée et gênée.
Son angoisse s’intensifia lorsqu’il pénétra dans le bâtiment froid et sinistre. Sinistre par son odeur, sinistre par le malheur qui déambulait dans les couloirs, sinistre par la mort qui planait au détour de ces chambres où chacun attendait son destin. Il se présenta à l’accueil :

- Je suis Fox Mulder. Pourquoi ai je été appellé ? Que se passe t’il ?
- Votre numéro de téléphone a été retrouvé sur le lieu d’un accident il y a environ trente minutes. Deux voitures se sont rentrées dedans, elles ont commencé à prendre feu et la seule chose intacte que les secours ont trouvé est un portable avec votre numéro affiché. Le problème est que le fracas de l’accident a mélangé et brûlé tout ce qui pourrait nous aider à…à identifier le corps de la victime. Donc on vous a appellé et vous devez vous rendre de suite à la morgue pour identifier un corps. Je suis désolé.
- Et l’autre victime ?
- C’est une femme aussi…une des deux vous connaît.

Mulder, habitué, se dirigea vers la morgue du sous sol. Son visage ruisselait de larmes lorsqu’il se présenta au bureau de médecin légiste.

- Mr Mulder ?

Mulder hocha la tête, incapable d’articuler le moindre mot.

- Vous êtes là pour identifier le corps de la jeune femme ?

Impossibilité à nouveau de répondre. Son monde commençait tout doucement à s’écrouler. Il se plaça devant le rideau et attendit. Alors, avec lenteur, le corps apparut devant ses yeux. Un corps si menu, si fragile, malmené par cet horrible accident. Des mèches rousses encadraient un visage de porcelaine, ravagé par d’importantes brûlures.

- Non…non…

Ca ne pouvait pas être elle, on n’avait pas le droit de lui enlever le seul être qu’il aimait sur terre. Il scruta ce corps abîmé par le choc et les flammes. Et si c’était elle ? Et si ce n’était pas elle ? Il ne restait plus qu’une chose à faire. Il appela le médecin :

- Alors est ce que vous la connaissez ?
- J’ai besoin de votre aide….ce corps est si méconnaissable.
- Je sais qu’il est quasi impossible de reconnaître une personne qui est dans cet état.
- Avez vous déjà fait tous les examens post-mortem ?
- Oui.
- Est ce que cette jeune femme a un…un tatouage dans le dos ?
- Euh…non.
- Vous êtes sûr ?
- Ma foi, oui.
- Merci, merci mille fois !

Mulder courut jusqu’à l’entrée, riant comme un dément , il partit questionner la jeune femme qui l’avait envoyé au sous sol :

- Dans cet accident, il y avait donc une autre femme...où est elle ?
- Elle est dans la chambre 78… mais je dois vous prévenir que cette femme est…enfin elle est plongée dans un coma artificiel.

Mulder ne l’écoutait déjà plus. Il monta à l’étage et s’arrêta devant la chambre 78 pour reprendre son souffle. Il poussa la porte et la vit. Sa Scully. La femme qui faisait battre son cœur. Contrairement à l’autre victime, son corps semblait intacte. Ses yeux étaient clos, son souffle régulier. Mulder lui remit une mèche derrière l’oreille et frôla son visage avec délicatesse.

- Elle paraît sereine, vous ne trouvez pas ?

Mulder se retourna, il n’avait pas entendu entrer le médecin de Scully.

- Qu’est ce qu’elle a ?
- Excusez moi, mais qui êtes vous ?
- Agent Spécial Fox Mulder, son collègue et …ami.
- Votre amie est un véritable miracle. De l’accident elle ne garde qu’un choc crânien certes très fort mais son corps lui n’a rien. Pas un bleu, pas une fracture, pas de brûlure. Nous avons été obligé de la plonger dans un coma artificiel car nous ne savons pas quelles seront les conséquences de son traumatisme crânien : perte totale de la mémoire ? Problèmes moteurs ? J’opterai pour une perte totale de la mémoire mais le temps lui seul nous dira de quoi elle souffre. Si elle se réveille.

Pendant que le médecin annonçait la déchéance d’une vie si parfaite, Mulder serrait avec force la main de Scully.

Ainsi les semaines passèrent. Les chances que Scully se réveille se réduisaient de jour en jour. Pourtant Mulder n’abandonnait pas, il venait inlassablement s’occuper d’elle.

Il était tard dans la soirée. Mulder finissait de lire Moby Dick. Il murmura au creux de son oreille « je t’aime StarBuck ». C’est à ce moment que les yeux de Scully s’ouvrirent, reflétant une peur sans nom.

- Oh mon dieu ! Dana ?

Elle le regardait avec surprise et panique : qui était cet homme ? Où était elle ? Et surtout qui était elle ?
Ce fut le coup qui acheva Mulder : cela faisait des semaines qu’il espérait pouvoir la retrouver et voilà qu’elle ne se souvenait plus de lui.

- Scully, c’est moi, Mulder.
- Scully ? Mulder ? De quoi parlez vous monsieur ?

« Ne me fais pas ça Scully…souviens toi, je t’en supplie ». Impuissant il appela le médecin. Le diagnostic fut sans appel : une amnésie partielle suite à un choc cérébral très fort.

- Pourra t ’ elle se souvenir de quelque chose ?
- Sa mémoire reviendra peu à peu, par flash. Et ce la peut être autant demain que dans six mois.

Mulder ne put lui dire aurevoir : à quoi cela aurait il servi ?
Dans son appartement sinistre, le désespoir le submergea. Il ne pouvait concevoir sa vie sans Scully, mais pouvait il concevoir une vie avec une personne qui n’est plus elle même ? Vidé était son état. Vide serait celui de Scully. A nouveau les larmes prirent le dessus : ne valait il pas mieux qu’elle soit morte ? Cette idée le plongea dans l’horreur : comment pouvait il imaginer une chose aussi dénuée d’humanité ?
Il passa une nuit horrible, la mélancolie étant plus forte que le sommeil. Il ne faisait que penser aux moment qu’il avait passé avec cette femme si merveilleuse. Leur première rencontre au sous-sol des affaires non classées : elle était arrivée, gênée et étonnée par ce décor si hétéroclite. Elle l’avait regardé et il se promit de ne jamais oublier ce regard qui avait semblé s’embraser de mille feux lorsqu’elle l’avait aperçut. Un jour aurait elle à nouveau ce regard pour lui ? Des nouvelles larmes inondèrent son âme quand il repensa à la soirée qu’ils avaient passé avant l’accident. Il lui avait laissé un message sur son répondeur et elle était arrivée, sublime et sceptique. Il lui avait proposé de jouer au base-ball, elle avait accepté, ne montrant aucune réticence, affichant sa moue si adorable. Elle s’était placée tout contre lui et il ne s’était pas gêné pour la frôler encore et encore : c’est ce soir qu’il lui avait laissé pensé qu’elle partageait les mêmes sentiments que lui.
Il finit par s’endormir, hanté par son regard bleu et affolé.
[/i]

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Fanfic: Amnesia   Ven 23 Déc - 1:57:18

C'est trop d'un coup... Euh... euh... je trouve plus mes mots-là, tu m'as complètement retournée mais c'est hallucinant... Han , JuScoully, Déesse de la Fanfic par excellence ! Pardon c'est sorti tout seul Embarassed

Je veux la suiteuuuuuuuuuuuuuuuh !!

Mais que les choses soient claires, t'es ma meilleure amie, donc si tu veux éviter que je craque nerveusement:

JE VEUX UN HAPPY END !!
S'il te plaît c'est Noyeeeeeeeel santa

JeN. Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Fanfic: Amnesia   Ven 23 Déc - 2:01:32

Merci ma chérie Embarassed Par contre pour le happy end, je promet rien...

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Fanfic: Amnesia   Ven 23 Déc - 2:12:53

JuScoully a écrit:
Merci ma chérie Embarassed Par contre pour le happy end, je promet rien...

Ah nan faut pas déconner, tu peux pas m'faire ça, je t'aime moi ! J'en peux plus de les voir mourir, en plus je galère avec la mienne... Bon alors, t'as le droit de faire deux fins différentes, je m'en fous, mais fais quelque chooooose Crying or Very sad Crying or Very sad (et toc! Laughing). Je fais circuler une pétition s'il le faut ! ( Twisted Evil )

Encore bravo, je suis encore à l'envers là... Faut que je remette mes idées en place si je veux continuer à écrire moi. Enfin, après avoir lu ça, voilà quoi... Embarassed

JeN. Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Fanfic: Amnesia   Ven 23 Déc - 2:24:04

J'adoooooooooooooooooooooore
viement la suite ... mais moi aussi je veux une happy end ... sinon je boycot Twisted Evil Rolling Eyes
looooooool
sérieux continue elle déchire !!!
Revenir en haut Aller en bas
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Fanfic: Amnesia   Ven 23 Déc - 2:32:09

Timmy a écrit:
J'adoooooooooooooooooooooore
viement la suite ... mais moi aussi je veux une happy end ... sinon je boycot Twisted Evil Rolling Eyes
looooooool
sérieux continue elle déchire !!!

Ca te dit une pétition? Laughing

JeN. Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Fanfic: Amnesia   Ven 23 Déc - 2:43:32

ouiiiiiiiii on va la harceler ExclamationExclamation
Revenir en haut Aller en bas
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Fanfic: Amnesia   Ven 23 Déc - 3:38:19

aaaaahhhhh!! mais elle est trop bien cette fanfiiiiic!!! moi je signe la pétition, je VEUX un happy end!!!! trop belle fanfic, trop passionnante!!:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Fanfic: Amnesia   Ven 23 Déc - 3:40:18

T'as vu Scoully, j'ai réunit du monde, je l'aurai mon happy end Twisted Evil

JeN. Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Fanfic: Amnesia   Ven 23 Déc - 3:41:42

ouiiiiiiiiiiiiii on laura notre HAPPY END !!
Revenir en haut Aller en bas
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Fanfic: Amnesia   Ven 23 Déc - 3:45:35

Elle est cernée, elle a plus le choix là... Scoully, t'as le droit de faire ce que tu préssentais mais... tu vois, c'est pas, mais tes fans réclament un happy end, alors tu te dois de les contenter et nous concocter une deuxième fin (eh oui, on te donne du boulot, on est méchantes Twisted Evil )

JeN. Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Fanfic: Amnesia   Ven 23 Déc - 3:49:19

JeNScoully a écrit:
Elle est cernée, elle a plus le choix là... Scoully, t'as le droit de faire ce que tu préssentais mais... tu vois, c'est pas, mais tes fans réclament un happy end, alors tu te dois de les contenter et nous concocter une deuxième fin (eh oui, on te donne du boulot, on est méchantes Twisted Evil )

JeN. Suspect
l'idée de 2 fins au choix n'est psa bete du tout ... alors Question on l'aura notre happy end Question Question Question
Revenir en haut Aller en bas
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Fanfic: Amnesia   Ven 23 Déc - 14:10:08

Alors il y aura un happy end pour vous...et pout Sam la fin sera plus qu'explosive....

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Fanfic: Amnesia   Ven 23 Déc - 14:12:36

yeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeees (sans vouloir paraphraser une superbe photo de Gilly Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Fanfic: Amnesia   Ven 23 Déc - 14:21:26

JuScoully a écrit:
Alors il y aura un happy end pour vous...et pout Sam la fin sera plus qu'explosive....

Yeaaaaaaah t'assures ma Scoully ! Aaaah suis contente :D

JeN. Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
Sam

avatar

Féminin Nombre de messages : 825
Age : 30
Localisation : Bdx, France
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Fanfic: Amnesia   Ven 23 Déc - 15:30:17

JuScoully a écrit:
Alors il y aura un happy end pour vous...et pout Sam la fin sera plus qu'explosive....

YESSS ! cheers

Alors, mon impression : toujours aussi bien écrit, histoire un peu banale, mais ta belle écriture lui redonne du charme ! Wink
La suite s'il te plait mamzelle ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone1013.skyblog.com
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Fanfic: Amnesia   Ven 23 Déc - 15:45:27

Sam a écrit:
JuScoully a écrit:
Alors il y aura un happy end pour vous...et pout Sam la fin sera plus qu'explosive....

YESSS ! cheers

Alors, mon impression : toujours aussi bien écrit, histoire un peu banale, mais ta belle écriture lui redonne du charme ! Wink
La suite s'il te plait mamzelle ! lol!

"Les histoires les plus banales sont les plus belles et les plus sincères"
Phrase du jour, bonjour.

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
Sam

avatar

Féminin Nombre de messages : 825
Age : 30
Localisation : Bdx, France
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Fanfic: Amnesia   Ven 23 Déc - 16:09:40

Ah mais j'ai pas dis le contraire. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone1013.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fanfic: Amnesia   Ven 23 Déc - 17:20:12

Superbe fic. Et puis c'est vrai que l'histoire des deux fins est pas mal
Revenir en haut Aller en bas
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Fanfic: Amnesia   Ven 23 Déc - 20:07:23

Moi je signe pour les deux fins si c'est possible Miss Shoes tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Fanfic: Amnesia   Mar 27 Déc - 14:31:08

Voici la suite, comme toujours vos avis sincères sont importants!

Il laissa passer quelques jours, incapable de trouver le courage d’affronter cet avenir si fragile et si désespérant. Pourtant, n’y tenant plus, il se rendit à son chevet. Il toqua quelques coups à sa porte et entra. Elle était assise sur son lit et semblait en meilleure forme que l’autre soir.

- Bonjour, j’espère que je ne te…enfin que je ne vous dérange pas.
- Entrez, je vous attendez. Vous êtes bien Mulder, Fox Mulder ?
- Oui. Je ne sais pas par où commencer…comment vous sentez vous ?
- Bien, étrangement bien. A part quelques soucis de mémoire.

Elle avait dit cette phrase sur ce ton ironique qu’elle avait toujours réservé à Mulder, ce qui le fit sourire intérieurement.

- Que dit le médecin ?
- Il m’a dit que je souffrais d’amnésie partielle aussi appelée lacunaire. Mais je crois qu’il est très incompétent car d’après mon diagnostic je pense souffrir d’amnésie parcellaire.
- Excusez je ne comprends pas.
- L’amnésie lacunaire correspond à des troubles de la mémoire portant sur une période de temps donné, ce qui en surface correspond à mon cas. Mais le problème est que j’ai encore des souvenirs et des souvenirs bien précis. C’est pour cela que je dis que mon amnésie est plutôt de type parcellaire, c’est à dire que suite à mon choc, j’ai oublié des faits fragmentaires localisés, entre autres ma vie personnelle.
- Donc si je vous ai bien suivi, il ne vous reste que vos souvenirs qui ont un rapport avec le travail et la médecine ?
- Oui. J’ai pu constaté que toutes mes notions de médecine me sont encore acquises et je pense pouvoir être en mesure de vous parler de pas mal de dossiers non classées.
- Mais alors vous vous souvenez de moi ?
- Ne le prenez pas mal, mais non. Ma mémoire a occulté toutes les personnes qui constituaient mon entourage. Il ne me reste que des théories, des nombres, des thèses et des monographies…par contre de ma famille, de mes amis, de vous, je n’ai plus rien.

Mulder se sentait de plus en plus mal. Elle ne savait plus qui il était. Tout tournait autour de lui. Que faisait il là ? Que pouvait il pour elle ? Une voix intérieure lui rappela qu’il était là pour l’aider car elle était son amie. La femme de sa vie.

- Mulder ? Puis je vous demander un service ?
- Oui lequel ?
- Je vais avoir besoin de vous pour reconstituer ma vie antérieure. Ma mère est venue hier et elle m’a raconté tout ce que je devais savoir sur ma famille. Puis elle a voulu me parler de vous mais elle n’a pas pu.
- Pourquoi ?
- Elle m’a dit qu’elle ne savait pas quelle relation nous avions vous et moi, elle m’a juste dit que nous étions très proche. Alors je voudrais savoir si vous êtes prêt à m’aider.

Elle avait besoin de lui, n’était ce pas un bon début ?

- Je veux bien vous raconter tout ce que je sais, cela risque d’être long.
- Personnellement j’ai ma journée et vous ?
- En tout cas je vois que vous n’avez pas perdu votre répartie !

Elle lui lança un regard qui aurait fait défaillir le premier venu. Elle n’avait aucun souvenir de Mulder, elle se demandait comment elle avait pu oublier la beauté de ce grand brun au regard d’une splendeur rarissime.

- Alors par où dois je commencer ?
- Où nous sommes nous rencontrés ? Quelle est notre véritable relation ?
- Tout commença il y a six ans, le jour où vous êtes arrivée dans le bureau des affaires non classées où vous avez été assignée pour dénoncer mon travail hors norme. Au départ nous avons eu du mal à accorder nos caractères si différents, vous la scientifique terre à terre, cartésienne, et moi l’agent Spooky, la tête dans l’espace. Et puis au fil du temps, nous avons tissés des liens très forts. J’ai toujours était là pour vous, et vous avez toujours fait partie intégrante de ma vie. Le soir de votre accident, vous m’avez dit que j’étais votre seul et unique ami et que vous…et que vous seriez prête à risquer votre vie pour moi. Depuis quelques temps nous étions très proches.

- Est ce que nous étions ensemble ?

Le cœur de Mulder se serra.

- Non
- Avons nous été un jour ensemble ?

La gorge de Mulder se noua.

- Non. Pourquoi ces questions ?
- Je ne sais pas, notre relation semble être celle de deux amants, elle paraît si forte.
- C’est vrai.

Il aurait voulu lui dire combien il l'aimait en cet instant. Mais que pouvait elle faire d’un tel sentiment? Après tout, lui n’était plus qu’un étranger pour elle.


- Mulder ? Vous allez bien ?
- Oui excusez moi je m’étais perdu dans mes pensées.
- Puis je encore vous posez des questions ?
- Bien sûr, tout ce que vous voudrez.
- J’aimerai savoir quelle genre…de femme j’ai été. Je veux dire mon caractère, ma façon d’être avec les autres…
- Il va me falloir des heures ! Vous étiez une femme exceptionnelle !

Une ombre passa sur le visage de Scully : il avait parlé d’elle au passé.

- Scully excusez moi, ce n’est pas ce que je voulais dire.
- Ce n’est rien. Après tout, je ne connais rien de moi, je ne sais rien de ma vie antérieure et tant que ma mémoire ne revient pas, vous êtes le seul à pourvoir m’aider et vous semblez me connaître mieux que quiconque. Allez y, je vous écoute.
- Je peux vous dire que vous avez eu une vie sans ennuis avant de me connaître. Plus rationnelle que vous, il n’y a pas. Vous êtes une personne calme, réfléchie et vous aimez défendre des valeurs perdues par certains de nos concitoyens. Je crois savoir que la cause des femmes est un sujet qui vous tient à cœur. Vous aimez être reconnue pour votre intelligence et non pour votre beauté. Vos convictions religieuses renforcent naturellement votre caractère.

Scully passa sa main sur son cou et attrapa la petite croix.

- Je crois en Dieu ?
- Oui. Vous essayez d’aller à la messe le plus souvent possible et je sais que la prière vous sauve de certaines de vos angoisses.
- Je vis seule ?
- Oui, dans un appartement en plein cœur de Georgetown.
- Je n’ai pas d’enfant ?

A nouveau le cœur de Mulder se serra : il ne pouvait pas lui parler d’Emily, pas maintenant.

- Non vous n’avez pas d’enfant.
- Je semble avoir une vie un peu triste, non ?
- Il vous est arrivé des choses qui font que votre vie n’est pas tous les jours un conte de fées.
- Duane Berry.
- Pardon ?
- Duane Berry, X-Files numéro SC45874. C’est un de mes souvenirs. Il m’a enlevé et emmené jusqu’à Sky Mountain, n’est ce pas ?
- Oui c’est juste.
- Et j’ai été enlevée…et j’apparais donc dans ce dossier non classé.
- Oui.
- Quelles ont été les conséquences de mon enlèvement ?
- Lorsque vous êtes revenue, vous étiez dans le coma et nous pensions plus jamais vous revoir en vie. Un peu comme ces derniers temps.

Scully sentit une pointe d’amertume et de tristesse dans les paroles de Mulder. Il semblait souffrir autant qu’elle de cette situation.

- Votre retour à la vie s’est vu assombri par la présence d’un cancer. A nouveau j’ai cru vous perdre. Vous étiez au stade terminal, vous que j’avais connu si forte vous n’étiez plus qu’un corps fragile qui hurlait de douleur.

Des larmes naissaient dans leurs yeux : l’espace de quelques secondes ils étaient unis face à la même peine. Scully prenait conscience tout doucement de la place que Mulder avait toujours tenu.

- Vous avez toujours veillé sur moi.
- Toujours.

Elle ne savait plus rien de cet homme et lui savait tout d’elle. Elle se sentait déjà en confiance auprès de lui et elle cherchait au plus profond de son être le moindre souvenir attaché à Mulder.

- Enfin, au dernier moment votre cancer s’est rétablit et je crois que ce jour a été le plus beau de toute mon existence. Je crois que pour les souvenirs nous allons nous arrêter là, je vois à votre visage que je vous ai fait du mal.
- Je suis désolée…tout est si…je ne sais pas je dois apprendre une vie qui a été la mienne, il m’est arrivé des choses dont je n’ai plus connaissance…
C’est à ce moment que l’angoisse prit le dessus : Scully craqua et fondit en larmes.

- Dana je suis là !

Instinctivement, il la prit dans ses bras et la tutoya.

- Calme toi.

Il prit son visage ruisselant de larmes entre ses mains et la regarda dans les yeux : ils étaient de ce bleu indescriptible, ce bleu qui envoûtait celui qui osait ce perdre dans les méandres de ce regard si magnifique. Il sut qu’elle n’avait pas changé, il avait la conviction que sa mémoire reviendrait avec le temps. Scully après s’être calmée, put enfin articuler :

- J’ai l’impression de te connaître depuis toujours.
- On se connaît depuis toujours.



Scully avait eu l’autorisation de sortir deux jours après son retour miracle à la vie. La nuit des flashs l’envahissaient, des morceaux de sa vie antérieure apparaissaient mais elle ne savait pas toujours comment les interpréter.
Elle ne supportait que la présence de Mulder et celui ci se montrait très protecteur : que n’aurait il pas fait pour combler Scully ? Le jour de son retour, il l’accompagna jusque chez elle : il s’empressa de lui ouvrir la porte et la laissa entrer. Elle fut subjuguée par la beauté de l’endroit. Elle traversa avec lenteur toutes les pièces : elle adorait la décoration et elle se demandait si elle reflétait un peu sa façon d’être. Comme s’il avait lu dans ses pensées, Mulder lui dit :

- Tu adores ton appartement. Souvent tu aimerais avoir plus de temps pour toi, pour pouvoir y faire ce que tu veux. Je sais d’ailleurs que tu sors très peu, préférant le calme de ton intérieur.

Scully, tout en écoutant Mulder, ouvrit l’armoire la plus proche : une dizaine de bougies lui tombèrent dessus. D’ailleurs le meuble tout entier était rempli de bougies diverses.

- Je fais quoi avec tout ça ? De la magie noire ?

Elle avait dit ça en souriant, Mulder rigola de bon cœur, heureux de voir qu’elle avait retrouvé ses répliques si révélatrices de sa personnalité.

- Mulder je voulais te remercier de m’avoir raccompagné. C’est vraiment gentil.
- C’est un plaisir pour moi. Si tu as besoin d’aide ou de compagnie, voici mon numéro, n’hésites surtout pas à l’utiliser.

Il lui tendait un morceau de papier qu’elle attrapa en frôlant légèrement sa main.

- Tu va t’en sortir ?
- Oui ne t’inquiètes pas. Merci beaucoup.

A peine fut il parti que son angoisse redoubla : que faisait elle ici ? Où était elle ? Elle n’avait plus aucun de repère. Sa peur la clouait au sol. Elle passa la nuit assise au pied de son téléphone n’osant pas appeler Mulder, s’avouant ainsi déjà dépendante de lui.
Le lendemain Mulder arrive de bonne heure chez Scully, il s’était arrêté en chemin pour acheter de quoi leur préparer un petit déjeuner royal. Il toqua trois petits coups à sa porte, contre toute attente il entendit une voix rauque lui dire « c’est ouvert ». Il s’empressa d’ouvrir : elle était par terre, portant toujours les mêmes habits que la vieille, le visage reflétant une détresse sans nom.

- Scully que s’est il passé ?
- Rien. Justement rien ne s’est passé.

Elle tremblait de froid. Mulder se pencha vers elle :

- Passe tes mains autour de mon cou.

Elle le regarda droit dans les yeux : qu’aurait elle fait sans lui ? Il la souleva avec douceur et se dirigea vers sa chambre. Il la déposa sur le lit, l’aida à enlever ses chaussures et à se glisser sous les couvertures.

- Mulder je suis désolée, j’ai paniqué.
- Ce n’est pas grave. Je suis là et c’est le principal. Repose toi maintenant.
- Tu peux rester avec moi s’il te plaît ?
- Je ne bouge pas d’ici, promis.

Il s’assit au pied de son lit tout en continuant à lui tenir la main.

- Monte à côté de moi, tu ne vas pas rester par terre.
- Ne t’inquiètes pas pour moi, je suis très bien.
- Mulder viens. S’il te plaît.

Il s’exécuta. Il se coucha à côté d’elle, au dessus de la couverture. Scully ferma enfin ses yeux, se sentant rassurer. Elle s’abandonna dans les bras de Morphée, épuisée par sa nuit éprouvante. Mulder lui remit une mèche derrière l’oreille, ne pouvant s’empêcher d’admirer la beauté de Scully. Avec douceur, en la frôlant à peine, il dessina une ligne imaginaire le long de son visage : ses doigts glissaient de son front si parfait, descendaient et contournaient ses yeux clos, passaient près de son magnifique nez et partaient s’attarder sur sa bouche si parfaite.



A suivre....

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Fanfic: Amnesia   Mar 27 Déc - 15:13:56

Pfiou pfiou pfiou...
Bah, que dire après ça?
T'écris toujours aussi bien, et j'aime toujours autant!
Tu m'as mis dans tous mes états lol, c'est supra angoissant de voir une Scully qui ne se souvient plus de rien, et encore moins de Mulder...
Mais ils arrivent à redevenir presque aussi proches qu'avant, c'est rassurant!
Pis la fin de cette partie... I love you
J'veux la suiteuuuuuuuuh ma chéwie!!

JeN. Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Fanfic: Amnesia   Mar 27 Déc - 15:37:36

rhalala, décidément, je suis sous le charme!! quelle fanfic magnifique!! jte jure, j'en ai presque les larmes aux yeux, voir Scully comme ça, je suis inquiète pour elle!! et leur relation est si belle, j'adore!! continue vite!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
Sam

avatar

Féminin Nombre de messages : 825
Age : 30
Localisation : Bdx, France
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Fanfic: Amnesia   Mar 27 Déc - 15:47:32

Je crois qu'on pourrait te décerner la palme d'or de la plus grande shippeuse de ce monde ! Laughing
C'est toujours aussi joliment dit.
Par contre, ça fait bizarre qu'ils se vouvoient au début.
La suiiiiite ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone1013.skyblog.com
'Lo
Invité



MessageSujet: Re: Fanfic: Amnesia   Mar 27 Déc - 15:59:34

Waoooooooh elle est magnifique cette fic ...
A quand la suite ?? lol
t'es vraiment vraiment vraiment douée tu sais !!!
j'adoore tes fics !! :D :D
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fanfic: Amnesia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fanfic: Amnesia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gillian Community :: Arts :: -
Sauter vers: