Gillian Community


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Seven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Dine

avatar

Féminin Nombre de messages : 1598
Age : 30
Localisation : L'Ouest
Date d'inscription : 26/01/2006

MessageSujet: Re: Seven   Ven 3 Mar - 0:44:50

aaaaa je kifff
je sens ke sa va me faire peur mais j'aime ça hihi :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Seven   Ven 3 Mar - 17:35:12

Avant de partir, je vous poste un bout!
-----------------------------------------------------------------------------------
DaCosta se retourna, lui lançant un regard lourd de sens.

Scully: Alors? Il y a une nouvelle victime?
Moore: Oui. Ce matin à 6 heures, sur le parking de la salle de musculation. Un père de famille, 33 ans….euh McLaggen Francis pour être exact. Même procédé que la première victime, strangulation puis visage fracassé par une pierre.
Smith: Sauf que cette fois ci, il y a eu une bavure. Il y a un témoin.
Scully: C’est vrai?
Smith: Oui, il a vu le tueur s’enfuir et il s’est précipité sur la victime pour tenter de la sauver…mais il était trop tard.
DaCosta: Et donc nous étions en train d’attendre sa majesté l’agent Dana Scully pour pouvoir aller l’interroger.
Scully: Je vous pris de m’excuser pour mon réveil tardif….mais personne ne vous empêchez d’y aller sans moi.
DaCosta: Si. Moore.
Scully: Maintenant que je suis là, nous pouvons y aller.


Poste de Police, Montréal:

Scully, Moore, Smith et Dacosta entrèrent dans la salle communicante à celle où avaient lieu les interrogatoires. A travers le miroir sans tain, Scully vit le témoin: il paraissait fatigué, nerveux. Il ne cessait de bouger et de se tordre les mains.

Moore: Voici Clyde Duval: père français, mère anglaise, il a passé la moitié de sa vie en France. Il est résident canadien depuis huit ans maintenant.
Scully: Je peux?

Mais avant qu’elle ne fasse un pas, DaCosta sortit de la pièce puis entra dans l’autre pour faire l’interrogatoire lui même.

Scully: D’accord. Parfait.
Smith: Agent Scully? Ne faites pas attention. DaCosta est impulsif et il aime résoudre ses enquêtes seul….
Scully: Seul et sans entraves?
Smith: Oui.

Scully se plaça près du miroir: Clyde Duval regarda dans sa direction, enfin il regarda ce qui n’était qu’un simple miroir pour lui. Pourtant il semblait s’attarder: Scully bougea mais au même moment il détourna son regard pour répondre à la question que DaCosta venait de lui poser.

Clyde: J’étais sur le parking, j’allais comme chaque matin faire mon sport. Et c’est là que j’ai entendu des cris, je me suis précipité et je l’ai vu….ce type agenouillé tenait cette pierre avec laquelle…oh mon dieu…il a défiguré cet homme…alors j’ai hurlé.
DaCosta: Hurlé? Hurlé quoi?
Clyde: Ces conneries que l’on peut hurler dans la panique… « au secours » ou « à l’aide »….
DaCosta: Lequel avez vous prononcé? Au secours ou à l’aide?
Clyde: Comment voulez vous que je m’en rappelle? Il y avait un cadavre à mes pieds.
DaCosta: Et après? Que s’est il passé? Le tueur a agit comment?
Clyde: Dès que j’ai crié, il s’est enfuit…je me suis précipité sur la victime…j’ai essayé de lui faire un massage cardiaque…enfin, vous voyez? Il y avait tellement de sang…tout ce sang…il était mort. Mort.
DaCosta: Merci pour toutes ces précisions.
Clyde: Vous savez je suis dessinateur….j’ai vu le tueur, je peux le dessiner.

DaCosta se leva sans un mot et sans un regard et retourna auprès des autres.

DaCosta: Ce Duval je ne le sens pas….il me semble pas clair du tout.
Moore: Je ne vois pas sur quoi tu fondes ton avis.
Smith: Regarde le il est traumatisé.
Scully: Je peux l’interroger?
Moore: Va y.

Scully attrapa ses affaires et changea de salle.

Scully : Bonjour.

Sa voix était beaucoup plus douce, elle devait rassurer et mettre en confiance le témoin.

Clyde: Bonjour…vous êtes aussi de la police judiciaire?
Scully: Pas tout à fait…je suis agent spécial.

Elle lui tendit un calepin et un crayon ,souriant avec bienveillance.

Clyde: Merci….je peux…je peux faire son portrait robot.

Il commença à dessiner avec une rapidité déconcertante: il donnait des coups de crayons frénétiques, nets, d’une précision incroyable. Scully l’observait, détaillant le moindre de ses gestes.

Clyde: Je peux fumer?
Scully: Bien sûr.

Il sortit son paquet et un briquet en argent: à trois reprises, la flamme vacilla, ses doigts dérapaient sur la pierre. Enfin le bout se consuma et une odeur de tabac enivrante s’installa dans la pièce.

Scully: Nerveux?
Clyde: Très.
Scully: C’était la première fois que vous voyez un cadavre?
Clyde: Oui et j’espère la dernière. Vous…vous êtes habituée à voir toutes ces horreurs?
Scully: Oui dans mon métier j’y suis confrontée jour après jour. Mais ce n’est pas pour ça que je n’ai plus de réactions face à un cadavre. Loin de là.

La jeune femme se pencha pour attraper un dossier dans son sac: tout en l’attrapant, une pièce à conviction, bien enfermée dans son plastique, tomba à terre dans un bruit mat. C’était le garrot que le tueur utilisait pour étouffer ses victimes et cette fois, dans la précipitation il l’avait oublié sur le parking.

Clyde: c’est quoi ça?

Il se leva et à la vue de l’objet, il recula jusqu’au fond de la pièce.

Clyde: Vous l’avez fait exprès n’est ce pas? C’est ce qui a tué entre autre…ce type ce matin…c’est ça, pas vrai? Vous l’avez fait exprès?

De l’autre côté du miroir sans tain, DaCosta se tourna vers Moore et Smith:

DaCosta: Elle joue à quoi là?

Clyde s’était rassit, il avait éteint sa cigarette et repris son dessin.

Scully: Vous allez bien? Je suis désolée c’est tombé de mon sac.
Clyde: Comprenez moi…tout ce sang…je…j’ai fait tout ce que je pouvais.
Scully: C’est bien, vous avez fait preuve de courage. Vous avez votre brevet de secourisme?
Clyde: Non. J’ai fait ces gestes que l’on voit à la télé…vous savez?
Scully: Je vois. Dites moi, de quoi avait il l’air? Le tueur?
Clyde: Ils avaient …des yeux extrêmement brillants, glaçants. Ses cheveux pouvaient être blonds….il avait une barbe, pas la barbe d’un jour, non, c’était une barbe entretenue….je peux vous le montrer, je l’ai vu des mes yeux.
Scully: Calmez vous…
Clyde: Je pourrai avoir un verre d’eau s’il vous plait?
Scully: Je vais vous le chercher.

Elle se leva, laissant toutes ses affaires dans la salle. Elle pénétra dans l’arrière salle, où elle fut accueillit par DaCosta:

DaCosta: Vous faites quoi là? C’était votre petit numéro d’agent du FBI?
Smith: DaCosta tu sais quoi? Ferme là pour une fois.

Un silence glacial s’installa dans la pièce. Enfin Moore prit la parole:

Moore: Alors, tu en penses quoi?
Scully: Je pense qu’il n’a rien à voir dans cette histoire: il était au mauvais endroit, au mauvais moment. Par contre, il peut être un élément clé de l’affaire puisqu’il va nous livrer un portrait robot.
DaCosta: Si j’ai le droit de parler, j’aimerai juste vous demander comment nous pouvons être sûrs qu’il est au dessus de tout soupçon?
Scully: Déjà les marques retrouvez sur le coup de Morin, la première victime montrait que le tueur est gaucher, Clyde lui a allumé sa cigarette avec sa main droite et surtout il dessine de cette main il est donc droitier. J’ai laissé mon dossier ouvert sur la table: il y a le profil psychologique du tueur, mes notes, tout y est. Si c’est lui le tueur, il est probable qu’il essayera d’y jeter un coup d’œil. Nous savons que les psychopathes ont des schémas cérébraux différents: si on prononce des mots comme  arbre, maison, voiture, viol, inceste, meurtre, le schéma cérébral d’un homme normal change, son lobe frontal réagit. Les psychopathes, eux n’ont aucune réaction. Ils réagissent de la même façon à l’idée de viol et de meurtre qu’à celle de conduire une voiture, ils n’ont pas de connexions émotionnelles. Ce que je veux dire c’est que Duval, lorsqu’il a vu le garrot, il a eu une véritable réaction, un choc et du dégoût.

Tous dans la salle sursautèrent lorsque Clyde plaqua contre la vitre le dessin qu’il venait de finir.
Scully était à présent dans le couloir, en train de boire un verre d’eau lorsqu’elle sentit une présence dans son dos. Se retournant vivement, elle se retrouva nez à nez avec DaCosta:

DaCosta: Le cerveau d’un psychopathe…c’est ce que l’on vous apprend au FBI…vous travaillez sur des théories, dans vos bouquins.

Scully tenta d’avancer mais il l’en empêcha:

Scully: Oui c’est vrai.

Elle tenta de se dérober sur sa droite: là encore il l’en empêcha.

DaCosta: Je n’arrive pas bien à vous cerner avec vos trucs là…
Scully: Je ‘ai pas de trucs.
DaCosta: Conneries. Vous venez juste de nous faire une petite démonstration.

A suivreee!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Seven   Ven 3 Mar - 19:04:14

Mais il va finir par la lâcher oui !!? Naméo il se prend pour qui cet abrutis ?!

Moi je dis que Smith il est pas au dessus de tout soupçon, je sais pas pourquoi mais il est trop gentil pour être honnête scratch

Enfin ma Miss Shoes, c'est de plus en plus excellent ... mais où allez-vous chercher toutes ces idées ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El0die
Invité



MessageSujet: Re: Seven   Ven 3 Mar - 21:12:36

putin dacosta il es un peu pot de colle la !!!!!!!!
ptdr la suite !!! I love you !!
j'espere qui va pas touché a elle hein !
Revenir en haut Aller en bas
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: Seven   Ven 3 Mar - 22:39:01

AAlalalalala que je suis fan !! j'ai hate grave la !! vite vite !!
Revenir en haut Aller en bas
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Seven   Ven 3 Mar - 23:03:51

wooooo j'aime de trop cette ambiance et ce dacosta t'as le droit le le faire crever ds d'atroces souffrances! pis aussi je veux mulder qui arive à cheval comme zoro ce serait fuuuun!! cheers

sinon moi la soirée pyjama suis partante!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
Sam

avatar

Féminin Nombre de messages : 825
Age : 30
Localisation : Bdx, France
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Seven   Ven 3 Mar - 23:58:34

AAAAhhhhh ! J'suis trop à fond dedans !!!!
C'est archi bien comme ambiance, et puis ce DaCosta, il a la trouille, j'suis sûre que c'est pas juste une histoire de territoire, huhu, j'le sens pas ce gars là...

Encore miss Shoes ! Pleasseuh !
I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone1013.skyblog.com
Spooky
Invité



MessageSujet: Re: Seven   Sam 4 Mar - 0:13:00

Han vive DaCosta!!! Fait le vivre le plus longtemps possible chéri (zallez voir enfaite c'est un gentil!!) et pitié fait que Mulder ne vienne pas... Vive Scuscu lol!

Sinon euh... La suite...? lol! Quand est ce que ScuScu risque sa vie...? Razz
Revenir en haut Aller en bas
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Seven   Sam 4 Mar - 5:27:27

pppfffouaaa!! Ju je t'aimeuuuhhh!!! Jte jure, tu écris toujours des fanfics plus passionnantes les unes que les autres, et ce scénario... j'arrive pas moi à calculer autant de détails et d'informations, pour toi on dirait que c'est un jeu d'enfants. et les caractères, mon Dieu, tu as un don pour les forger et les reproduire tout au long de tes descriptions ou de tes dialogues. J'adooore cette tension entre DaCosta et Scully, j'aime bien quand il y a quelqu'un qui la fait chier parce qu'intérieurement, j'attends avec hâte le moment où il se prend le retour de la branche!! lol

Juste un détail, une erreur que souvent les scénaristes font dans les films du fait que ton témoin dessine de la main droite et que le meurtrier ai tué de la main gauche, ça ne veut pas dire qu'ils ne font pas qu'un, car personnellement, je joue au tennis de la main droite, j'écris de la main gauche, je dessine de la main droite et je mange de la gauche... je suis ambidextre, peut-être que le tueur l'est également, donc moi, pour l'instant, je soupçonne tout le monde!! lol Je Trust No 1 comme dirait Mulder!! Et contrairement à Spooky, c'est quand qu'il débarque Mulder pour jeter des regards noirs à DaCosta du genre "pas touche, chasse gardée" loool

En tout cas chapeau, je suis tout à fait sous le charme de cette fic, un vraiii bijou, comme toutes celles que tu écris d'ailleurs, tu as une de ce s imaginations, je suis trop jalouse!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Seven   Sam 4 Mar - 12:07:12

Oula mercii pour tous vos commentaires!!!

Polly: Qui a dit que Scully et moi même allons nous contenter d'une explication aussi simple que celle d'être droitier ou gaucher? Wink Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Seven   Sam 4 Mar - 17:11:44

ah mais j'ai jamais dit que tu ne t'en tiendrais qu'à cette explication!! loin de moi cette idée, quand on a lu plusieurs fic que tu as écrites, on sait trèèès bien que tu vas nous ficeler tout ça avec un grand art!!! j'adooore ça justement!!!
bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Seven   Sam 4 Mar - 21:35:37

mon amante ... je suis fan ...
j'adore ton travail sur les psychopate et tout ... ca a du être du boulot et ca rend trop bien ! je sui fière de toi !!
l'histoire est vraiment prenante ...
vivement la suite !!!

ps : stp ne fait pas souffrir scu la chieuse (je sasi c'est l'hôpital qui se fout de la charité mais quand meme)

ps bis : je taimeeeeeeeeeeeeeeeeeee
Revenir en haut Aller en bas
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Seven   Dim 5 Mar - 23:59:27

La suiiite!
___________________________________________


Elle tenta de se dérober sur sa droite: là encore il l’en empêcha.

DaCosta: Je n’arrive pas bien à vous cerner avec vos trucs là…
Scully: Je ‘ai pas de trucs.
DaCosta: Conneries. Vous venez juste de nous faire une petite démonstration.

Ils furent interrompus par Clyde Duval qui sortait de la salle. Scully passa devant DaCosta et lui lança un regard qui en disait long sur son état d’esprit.


Clyde: Agent Scully? Je peux vous parler une seconde?
Scully: Oui. Excusez moi mais je ne me suis pas présentée à vous, comment savez vous que je m’appelle Scully?
Clyde: C’est votre collègue qui me l’a dit.
Scully: Vous vouliez me dire quelque chose?
Clyde: Oui, je voulais m’excuser si je me suis montré agité tout à l’heure. Je suis encore sous le choc de ce que j’ai vécu ce matin.
Scully: Je sais ce que c’est.
Clyde: Merci.

Il s’éloigna d’un pas rapide et Scully ne put s’empêcher de le regarder partir. Il était grand et fin, il avait une carrure d’athlète pourtant quelque chose en lui semblait fragile. Ses cheveux bruns et sa barbe naissante lui donnait un petit côté mystérieux et elle se surprit à penser qu’il était un beau brun ténébreux. Mais ce qu’elle retenait de lui, c’était ses yeux. Bleus. Expressifs. Pénétrants.


L’hôtel Méridien, Montréal:

Scully avait passé une nuit agitée et lorsqu’elle se leva, elle tenta de faire un miracle pour cacher la fatigue qui se lisait sur son visage.
Elle descendit prendre son petit déjeuner dans la grande salle où elle trouva Smith et DaCosta qui l’attendaient devant des cafés bien chauds et des croissants. Faisant glisser ses lunettes de ses cheveux sur ses yeux, la jeune femme s’installa et les salua.


DaCosta: On joue à la star agent Scully? Ici c’est Montréal et non Hollywood, mais vu votre jeu d’hier vous auriez votre place sur un plateau de tournage.

Scully enleva ses lunettes et les claqua avec force sur la table. Elle se tourna vers lui:


Scully: Un dessin ou vous voyez les cernes sous mes yeux? Je vous félicite, vous avez réussi à faire une phrase avec plus de deux verbes. C’est mieux que hier, non?

Surpris par son ton brusque, il plongea dans son café au lait.

Smith: Voilà Morin, la première victime. Sa sœur l’a identifié, notre base de donnée avait vu juste. Il était plongeur professionnel.

Il lui tendit des photos montrant un homme souriant, équipé de bouteilles et s’apprêtant à se jeter à l’eau.

Smith: Il travaillait pour son compte depuis longtemps. On a parlé à sa sœur et elle nous a dit qu’il avait disparut depuis une vingtaine de jours.
DaCosta: L’élément perturbateur c’est que même mort à présent, ses cartes de crédits sont encore utilisées.
Scully: Que savons nous de plus sur lui?
Smith: Pas grand chose. Il habitait seul, avait peu d’amis, se consacrer plus à son travail qu’à sa vie sociale.

Un silence s’installa pendant lequel Scully regardait les différentes photos.

Dacosta: Au fait Smith, t’en a déjà fait toi de la plongée?
Smith: Avec ma première femme. On était pas à huit mètres de profondeur qu’elle a commencé à paniquer.
DaCosta: Avec la grosse poitrine qu’elle a, j’ai jamais compris comment elle pouvait couler.
Smith: Le problème c’est pas de couler, le problème c’est qu’elle ne restait pas au fond.

Tous deux partirent dans un fou rire. Scully, toujours plongée dans ses photos et dans son dossier tenta de ne pas faire de réflexion. Elle détestait que l’on dénigre les femmes, étant elle même souvent victime de remarques sexistes.

DaCosta: Bien joué, elle était bonne celle là!
Smith: Et vous agent Scully, vous en avez déjà fait de la plongée?
DaCosta: Elle a pas le temps, elle doit disséquer des cadavres.
Scully: Je n’ai jamais eu ce plaisir.
Smith: J’ai beaucoup aimé…c’est paisible comme activité.

Le téléphone de DaCosta sonna, il décrocha la bouche pleine:

DaCosta: Ouais?

Smith: Je suis sûr que ça vous plairait. C’est calme. Les poissons qui nagent autour de vous, la nature sous marine si extraordinaire. C’est vraiment magnifique.

DaCosta raccrocha et posa son portable devant lui:

DaCosta: Il y a un témoin qui a reconnu le portrait robot.
Smith: Où ça?
DaCosta: Arrondissement du Saint Laurent.

Smith et Scully se levèrent, prêts à partir.

DaCosta: Vous faites quoi là? J’ai pas fini de manger.

Scully n’avait qu’une envie: dégainer son arme et lui tirer une balle. Sa patience avait des limites. Elle fouilla dans son sac et sortit une photo qu’elle avait prise à la morgue: c’était la première victime, et la photo ne représentait que son visage entièrement fracassé. Elle jeta le cliché devant DaCosta: révulsé, il se leva et les suivit, se promettant de s’occuper du cas de Scully avant son départ.

Saint Laurent, Montréal

Smith, DaCosta, Scully et le gardien de l’immeuble discutait devant la porte de l’appartement numéro 27:

DaCosta: Vous êtes sûr que c’est lui?

Il tenait le portrait robot que Clyde avait réalisé.

Gardien: Oui sûr. On le voit plus en ce moment. Il me doit soixante dollars de téléphone. Vous allez l’arrêter? C’est un meurtrier? Vous pourriez peut être me payer cet argent?

DaCosta lui prit la clé des mains et la donna à Smith.

DaCosta: Vous savez quoi? Venez je vous accompagne et vous allez faire la facture, on verra ce que l’on peut faire.

Il invita le gardien à s’éloigner de l’appartement.
Scully et Smith sortirent leurs armes: ce dernier ouvrit la porte et passa le premier pour couvrir Scully. Après un rapide coup d’œil, ils virent qu’il n’y avait personne. Smith commença alors à fouiller.


Scully: Nous n’avons pas de mandat.
Smith: Des preuves agent Scully. Nous voulons des preuves. Je pense que pour cette fois ci nous pouvons passer outre le règlement.

L’appartement était dans un état d’insalubrité avancée. Les meubles étaient recouverts de bâches en plastique, sauf ceux de la chambre. Sur les étagères, des bocaux de formol, d’acide et d’eau iodée étaient à l’abandon. Des assiettes de nourritures moisies traînaient comme si on les avait abandonné dans la précipitation ou comme si le propriétaire ne semblait pas dérangé de vivre dans un tel lieu. Des canettes jonchaient le sol et une odeur nauséabonde caractérisait à elle seule l’état de l’endroit. Attiré par le bruit de l’eau qui coule, Smith se dirigea vers la salle de bain. Les murs étaient recouvert de rouille ou de sang séché, il ne savait pas définir si l’un ou l’autre était préférable. Ne sachant pas ce qu’il allait trouver derrière le rideau de la baignoire, il l’ouvrit d’un coup sec: soulagé, il ne vit que de l’eau. Juste de l’eau. Il ferma le robinet pour que le bruit cesse. De son côté Scully inspectait la chambre. A part le désordre flagrant, rien ne laissait supposer qu’un homme pouvait vivre ici. Un défaut au plafond attira son regard: braquant sa lampe de poche, elle vit que c’était un faux plafond. Montant sur le lit, elle se mit sur la pointe des pieds et essaya de pousser la plaque qui était déjà à moitié ouverte. Étant trop petite, elle ne pouvait rien voir. C’est à l’aveuglette qu’elle engouffra son bras et que sa main commença à chercher la présence d’un quelconque objet. Sa main frôla un sachet en papier qu’elle attrapa avec difficulté. Elle le passa à Smith qui en versa le contenu directement sur le lit. Avec une pince il dispersa les divers objets et se mit à les inspecter: un gant en plastique, un briquet, trois paires de lunettes, une gourmette en or et…

Smith: Bon sang!
Scully: Quoi?

N’ayant pas de réponse, elle détourna son regard et regarda le rassemblement d’objets hétéroclites à ses pieds. Smith souleva à nouveau le gant avec sa pince et elle ne pût réprimer une exclamation de surprise mêlée de dégoût: il y avait un doigt qui avait été arraché grossièrement à son propriétaire. Le membre déjà en décomposition portait encore une magnifique opale.

Scully: Pièce à conviction?
Smith: J’aimerai juste savoir où est le reste…

Mais avant qu’il ai put ajouter le moindre mot, deux plaques du faux plafond cédèrent dans un craquement sinistre. Smith attrapa Scully par la taille et la souleva. Un cadavre tomba dans un bruit mat sur le lit, juste où Scully se tenait 20 secondes auparavant.

Scully: Le reste?
Smith: Je crois. Vous allez bien?
Scully: Merci de…merci.

Elle replaça les mèches de cheveux qui tombaient sur son visage et sourit d’un air gêné.

________________________________________________

Je m'excuse si ma fic peut paraître brouillon: il y a beaucoup d'informations à vous faire parvenir avant de commencer la véritable enquête. Pour ce qui est du faux plafond, je ne sais pas si vous voyez clairement ce que je veux dire: pensez à l'épisode Whitout, lorsque Skinner se fait attaquer dans la chambre d'hosto et qu'il est retrouvé dans le plafond au dessus de la chambre. Si vous avez des questions, posez les moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: Seven   Lun 6 Mar - 1:09:51

oui j'avoue j'ai 1 question : Ou est Mulder ?

Sinon j'adore je sais aps du tout ou sa va mener mais j'dhere !! ses explications, ses détails moi j'en veux encore !! cheers
Revenir en haut Aller en bas
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Seven   Lun 6 Mar - 1:29:34

rholalala!!! c'est ça le truc avec toi, c'est que tu ajoutes des détails, des tonnes de détails, et c'est ça que j'adore dans tes fics, tu as une telle précision dans tes enquêtes et tes intrigues... les objets qu'ils trouvent, les petits dialogues qui traduisent les caractères des persos comme DaCosta...
Et puis Scully qui est elle-même et à la fois une Scully différente, celle qui n'est pas en compagnie de Mulder pour enquêter... J'adore parce que tu arrives à adapter les caractères à des situations différentes, voire opposées : Mulder et DaCosta sont le parfait contraire, l'un est macho dans ses démarches, l'autre est... comment dire... plus "gentleman" on va dire, parce qu'il n'agit pas dans le but de rabaisser, contrairement à ce *$£!GµR* de DaCosta!!!
J'attends la suite avec impatience, et je l'aime bien ce pti Smith (oh, le jeu de mots, sans faire exprès en plus! mdr...) et le fait qu'il rattrape Scully avant qu'elle ne se fasse applatir comme une crêpe! lol

Contiiiinue!! et vite la suiiiiiteuh!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
Spooky
Invité



MessageSujet: Re: Seven   Lun 6 Mar - 1:35:54

Oh ma chéwie j'adore!!! J'adore aussi Dacosta... T'aurais put le laisser finir tout de même... Et cet appartement... J'aime!!! ^^' Par contre je m'imagine Scully sur un lit mito aggripait au plafond... lol!
Bref vite la suite, et t'inquiètes c'est pas brouillon dutout on comprend tout, tout bien I love you

PS: Vous devenez lourd avec votre Mulder lol!


EDIT: Merci Polly de ne pas vouloir que Mulder arrive je t'aime xD
Revenir en haut Aller en bas
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Seven   Lun 6 Mar - 2:03:29

ouais Spooky!!! Laissons Mulder avec les vidéos qui ne lui appartiennent pas, concentrons nous plutôt sur Scully!!! lol Tiens, tu devrais aimer ma prochaines fic alors Spooky, Mulder est plus ou moins laissé de coté... loool

VITE LA SUITE JUUUU!!! ET JE VEUX PLEINS DE SCENES TENDUES AVEC CE DACOSTA ET SCULLY!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
Spooky
Invité



MessageSujet: Re: Seven   Lun 6 Mar - 3:36:07

Du temps qui crêve pas je ne suis pas un homme comblé lol!
Revenir en haut Aller en bas
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Seven   Lun 6 Mar - 13:44:36

meuh moi je veux bien que mulder ne vienne pas ms je veux que dacosta se prenne une raclée!!! il est pas kiool comme gars!
sinon j'adore tjs autant et l'enquête est super!! franchement continues comme ça c'est excellent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: Seven   Lun 6 Mar - 14:17:09

et moi j'ai pas demandé a ce qu'il revienne juste savoir ce qu'il fait !
Revenir en haut Aller en bas
Spooky
Invité



MessageSujet: Re: Seven   Lun 6 Mar - 14:18:41

Ouais ouais... Ou est Mulder?! Si ça ça sous entend pas "qu'il vienne!" Petite shippeuse compulsive va! lol! Tu tends rends même plus compte! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Seven   Lun 6 Mar - 14:20:25

mdrrr spook! ns shippeuses? même pô vrai d'abord! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: Seven   Lun 6 Mar - 14:30:08

nan franchement je veux juste savoir ou qu'il est !! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Spooky
Invité



MessageSujet: Re: Seven   Lun 6 Mar - 14:31:23

Dieu a dit: Tu seras pardonné de tes péchés!

EUh... Voilà geek
Revenir en haut Aller en bas
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Seven   Lun 6 Mar - 15:14:50

aaaah c'est kiool ça! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seven   

Revenir en haut Aller en bas
 
Seven
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gillian Community :: Arts :: -
Sauter vers: