Gillian Community


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Sam 25 Fév - 15:18:17

ms pffff!!! suis mdr! t'es trop excellente!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Sam 25 Fév - 15:22:08

Je suis comme ça !! C'est mon devoir, en tant qu'idôle, je dois réussir à faire rire mes fans même de loin tongue

Après Skinner, je vais violer Byers ! C'est dis, c'est dis et ça sera redis Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El0die
Invité



MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Sam 25 Fév - 15:23:05

ptdr xpdr ma chérie !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Sam 25 Fév - 19:17:57

ms rhooo mdr!! ok je te prend au mot et je l'intègrerais ds une fic! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
Spooky
Invité



MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Sam 25 Fév - 23:37:28

Pouah je me suis tapé tout d'un coup... Purée ça vous change un homme mdr...

Alors d'abord au contraite de Polly... Je trouve pas que vous faites qu'une mais justement que chaacune apporte son truc qui lui est propre pour former un tout totalement fluide et prenant voir boulversant (comme beaucoup l'on déjà souligné)
Ensuite je pense qu'on peut souligner le travail aboutie pour arriver à un tel résultat, et je peux être catégorique dans ce que je dis après avoir assisté en direct live chez JuScoully de tes mps Timmy...

Bref la dose de travail apporté à cette fic équivaut à la grandeur de cette dernière.... Une collaboration qui ne fait que commencer j'espère, mille bravo Razz
Revenir en haut Aller en bas
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Dim 26 Fév - 13:44:42

Merci mon petit labrador nadoré
moi faire des recherches sans arret, non Rolling Eyes Rolling Eyes
mais je suis tellement prise par cette fic que ... OUI !!
mdrrr

merciiiiiiiiiiiiiiiiiii
Revenir en haut Aller en bas
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Dim 26 Fév - 13:52:22

Merciiiiiiii mon chéri, tu l'as lu! T'es or le Pook'!(faire des recherches...ouais! c'est du savoir inné!lol)

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Dim 26 Fév - 21:54:17

Alors voilà la suite, bonne lecture à toutes et à tous!

--------------------------------------------------------------------------------




Scully : c'est une phrase tirée de la Bible. Ça veut dire : "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?" ... Mais Mulder, qu'est-ce que cela peut bien vouloir dire ??
Mulder: Tu ne me dis pas tout, tu me caches quelque chose ?
Scully: Ce sont les dernières paroles du Christ sur la croix.
Mulder : Scully, comment est-ce que c'est arrivé ici ? Qu'as-tu vu ?

Il continuait de la secouer sans s'en rendre compte, il s'arrêta quand il réalisa qu'il l'effrayait alors qu'il voulait tout le contraire

Mulder : Tes Bras ? Le sang sur le mur ? Ne me dis que tout ça à un lien ? Ce n'est pas toi quand même ?
Scully : Non bien sûr
Mulder : On ne sait jamais avec tous les cachets que tu as pris
Scully : Ce n'est pas moi, je te le jure !

Sans s'en rendre compte elle avait hurlé ces derniers mots.Plusieurs médecins ainsi que les agents de sécurité arrivèrent dans la chambre.

Mulder : Faites plutôt appeler la police.
Dr Hamilton : Monsieur Mulder ? Mais que faites-vous ici ? Laissez-moi regarder vos blessures !

Mulder hochât de la tête et fit signe à Scully de le suivre, il ne la lâchera plus, il se le promettait solennellement. Il entraîna Scully aux Urgences afin qu'ils se fassent soigner tous les deux. La jeune femme était complètement désorientée, elle se laissait faire par Mulder, incapable de pouvoir agir par elle même. Arrivés aux rez-de-chaussée, ils furent pris en charge par deux médecins. Le médecin qui s'occupait de Scully examina ses bras avec attention: avait elle tenté de suicider ? C’est alors qu'un nouveau courant d'air se fit sentir dans la salle d'examen, Mulder se rapprocha lentement de Scully pour ne pas l'effrayer, mais l'ayant déjà ressenti plusieurs fois cette nuit, il voulait essayer de préserver le plus possible la jeune femme.
Alors qu'elle commençait à s'énerver après lui, un bruit de casse se fit entendre. Les vitres des salles d'examens volaient en éclats une à une. Mulder protégea Scully comme il pouvait, la préservant de la pluie de verre qui s'abattait sur eux. Il se courba au dessus d'elle pour ne pas qu'elle soit atteinte alors que des morceaux de verre vinrent lui fouetter le dos telles des lanières de cuir.
Lorsque le calme revint, Mulder se releva doucement : Scully pleurait contre lui de fatigue et de peur. Mais ce ne fut qu'un moment de paix, le souffle s'intensifia et sans que Scully puisse agir, Mulder fut percutée par une force invisible : il fut projeté contre une armoire, son corps tombant tel un pantin désarticulé au sol. Scully perdit tout le self contrôle qui faisait qu'elle était un si bon agent fédéral. Tremblante, elle se mit à hurler "Mais que veux tu ?". Le souffle s'évanouit, semblant se perdre aussi vite qu'il était apparu. Elle n'eu pour celle réponse, un coup de vent plus intense que les précédents, une sorte de mini tornade sévissait dans cette salle d'examen, les papiers et le matériel volait dans tous les sens, les machines plus lourdes se dirigeaient dangereusement vers un Mulder toujours aussi inerte sur le sol. Une sorte de rire diabolique retenti et une voix rauque dit : « Eli Eli lamma sa bachtani ».


Cette supplication retentissait telle une lamentation, une prière qui ne trouvait pas de réponse. Scully s'effondra à son tour au sol : sa tête reposant sur les débris de verre, elle attendit. Un signe, une autre parole. Une apparition. Emily arriva, pâle et souriante. Se mettant à plat ventre, elle scruta le regard de sa mère.
Scully dans un état proche de la léthargie , ne sentait même plus les morceaux de verre qui s'enfonçait dans sa peau qui était d'une blancheur virginale. Emily la regardait de cette façon si troublante, ses yeux se perdant dans ceux de sa mère. Elle murmura quelque chose que Scully ne put entendre : ses yeux se fermèrent, elle plongea dans une inconscience profonde. La petite fille versa une larme puis, comme par enchantement, s'évanouit quelque part dans cette salle qu'elle venait de détruire. Plusieurs membres du personnel de cet hôpital accoururent en ayant entendu tout ce vacarme et trouvèrent Mulder coincé entre le mur et l'une des machines à échographies (pourquoi pas hein), Scully aussi blanche que le sol et le docteur Hamilton tous dans un état d'inconscience profond. Ils semblaient effrayés malgré cet état second. Du sang coulait de partout, il était impossible de savoir au premier abord a qui il appartenait ?Qui était blessé ? Qui ne l'était pas ?

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Dim 26 Fév - 21:54:44

Mulder, Scully et le médecin furent emmenés dans une salle d'observation qui avait été épargné par la colère d'Emily. Leurs plaies furent nettoyées, seul Mulder fut emmené en radiologie, ayant subi un choc profond. En effet, hormis sa plaie à l'oeil, Mulder avait reçu un choc très important sur la tête et les médecins le traitèrent donc pour traumatisme crânien. Déjà que Mulder avait eu des problèmes de vision à cause du verre sur la paupière, cet accident la lui troubla encore plus. Scully n'avait presque rien étant donné que Mulder l’avait protégé de son mieux et le médecin avait juste perdu connaissance à cause du choc émotionnel, il était évident que Emily avait voulu s'en prendre avant tout à Mulder. Scully se réveilla le lendemain : ses bras et ses jambes étaient attachés au lit, elle avait fait son grand retour en psychiatrie. Elle scruta le mur qui lui faisait face : les mots étaient toujours là, le sang séché donnant cet affreux aspect rouille à l'inscription. Tournant légèrement la tête, elle vit que le psychiatre l'observait.

Scully : Que faites-vous là ? Est-ce agréable de me voir dormir ? Et pourquoi suis-je attachée ?
Le psy : Pour votre sécurité et pour la notre.
Scully : Et pourquoi m’a t’on remis dans cette chambre ?
Le psy : Je veux savoir pourquoi vous avez écrit ceci avec votre sang.

Scully jeta un coup d’œil à ses bras : ils étaient entourés de pansements, mais la douleur caractéristique de la veille ne l’avait pas quitté. Elle eut envie de crier mais malgré la haute dose de calmant qu'elle avait dans le sang, elle se dit que ça ne ferait qu'aggraver son cas.

Scully : Mulder ? Où est Mulder ? Comment va t-il ? Je veux le voir ! J'ai besoin de le voir !
Le psy : Votre ami est dans un sale état à l’étage en dessous. Prenez conscience que vous n’êtes pas en position d’exiger quoi que ce soit, surtout après les évènements de cette nuit.
Scully : les événements ? Mais je n'y suis pour rien moi ! Demandez donc à Mulder ou même encore à votre collègue !
Le psy (se parlant à lui même et griffonnant sur son calepin): La patiente rejette la faute sur les autres, n'est pas consciente de ses actes, refuse de dire la vérité.
Scully : quoi ?? Vous me trouvez inconsciente ? Avez-vous été témoin de la scène qui s'est déroulée hier ? Et votre collègue ? Demandez-le lui, vous serez surpris !
Le psy: Mon collègue a été une victime d'une attaque et vous semblez la seule suspecte. De plus, il est tellement en état de choc qu'il ne parvient pas à communiquer avec nous.
Scully : oh mais ce n'est pas possible !!

Scully n'en croyait pas ses oreilles, quel message Dieu essayait-il de lui envoyer ?

Scully : ne me dites pas que c'est arrivée dans la seule de Washington qui n'est pas équipée de vidéo surveillance ?!
Le psy : Notre hôpital est un lieu où nous soignons les gens, pas une vulgaire émission de télé réalité. Vous cherchez des preuves là où il n'y en a pas.
Scully : ce que je veux c'est comprendre et que l'on m'accorde un peu de crédit, je suis quand même une agent fédéral
Le psy : Vous étiez, nuance. Vos brillants éclats de cette nuit sont dans la plupart des journaux de la ville : vous avez fait des dégâts considérables, l'image du FBI a été salie. Une fois de plus.
Scully : je voudrai parler au directeur adjoint Skinner !!! j'ai besoin de parler a quelqu’un qui ne serait pas aussi muet que vous et qui ne me traiterait pas comme une criminelle avant même que mon procès ai lieu
Le psy : Comme vous voulez, de toute façon c'est peine perdue pour vous. Vous ne devez pas vous faire d'illusions. Je vous laisse vous reposer et réfléchir aux actes que vous avez réalisés.

De son coté Mulder était lui aussi dans une chambre en isolement ... ses blessures et les soins qu'il avait du subir faisaient qu'il étaient encore plus groggy que Scully mais tout ce qui s'était passé la veille étaient clair dans sa tête ... il fallait qu'il voit Scully ! Elle devait être perdue !

Il se leva avec lenteur et fit quelques pas pour détendre ses muscles endoloris tout en essayant de trouver son équilibre, le traumatisme subi avait pour effet de le faire un peu tanguer. Emily n'y était pas allée de main morte, il était vraiment épuisé physiquement mais aussi moralement. Cette histoire prenait un tournent dramatique ce qui avait le don de l'énervait. Sortant discrètement de sa chambre, il monta à celle de Scully. A sa grande surprise, il vit le psychiatre sortir de la chambre 727, il attendit quelques instant et s'y faufila. Il chuchota :

Mulder : Scully ? Tu dors ?
Scully : Mulder ? Oh mon Dieu !

Elle éclate en sanglots, la fatigue jouant sur son état émotionnel.

Scully : Mulder on m’accuse de tout ce qui s’est passé cette nuit… je… je n’en peux plus !
Mulder : Regarde-moi. Je ne vais pas t’abandonner dans ce moment. Je dois comprendre et toi aussi. On va partir d’ici, rien que tous les deux, on va se cacher et attendre. Un signe ou un mot de sa part. Tu verras, rien ne pourra nous séparer.
Scully : C’est ce qu’elle veut… nous séparer… diviser pour mieux régner.
Mulder : oui mais en l'occurrence, j'ai compris des choses ... je ne te lâcherai plus, jamais !
Scully : mais où irions nous ? On va devenir fugitif ? Et nos carrières ?
Mulder : pour moi ma carrière importe beaucoup moins que de te savoir en vie et en bonne santé ... Dana, tu te sens de marcher ?
Scully : Oui mais détache-moi : ces liens me serrent.

C’était vrai : les liens étaient tellement serrés que les poignets déjà fragilisés de Scully avaient recommencé à saigner.

Un faible sourire s’afficha sur le visage de Mulder :

Mulder : On reparlera de ça plus tard, je prends note et je ne l’oublierai pas. Viens, appuis-toi sur moi, on va essayer de sortir d’ici .

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Dim 26 Fév - 21:55:07

Scully toujours aussi pale et toujours autant sous l'emprise des médicaments essayait tant bien que mal de ne pas trop s'appuyer sur Mulder qui lui aussi avait des difficultés à se mouvoir. Ils décidèrent de malgré tout sortir par l'escalier pour ne pas être repéré dans l'ascenseur même si ça leur faisait faire des efforts supplémentaires. Une fois rendus dehors, ils se précipitèrent derrière un bosquet quand ils entendirent des fourgons de polices arriver. Scully se blotti contre le torse de Mulder, il était complètement enivré de l'odeur qui émanait de cette jeune femme. Elle le regarda et quelque chose d'indescriptible se passa entre eux, l'impression de ne faire plus qu'un pendant un temps donné, une sensation qu'ils avaient déjà ressentie mais cette fois elle dura plus longtemps et était encore, si c’était possible, plus intense. Scully, figée par l'intensité du regard noisette de son ami, tenta d'articuler quelques mots mais aucun son ne sortit. Le bruit s'éloignant, Mulder l'aida à se relever. Sans un mot, pour ne pas briser cet instant magique. Mais le malheur et la peur reprenant le dessus, ils s'éloignèrent de ce lieu maudit, contournant tous les accès à forte fréquentation. Ils décidèrent d'aller à leurs appartements respectifs afin de chercher des affaires avant de prendre la route pour un lieu inconnu.
Ils passèrent d'abord chez Mulder où il ne prit que des vêtements confortables et passe partout et laissa les costumes de coté, il prit donc une paire de jean et n jogging ainsi que 2 chemises, 2 t-shirt et son arme supplémentaire puis filèrent chez Scully. Celle-ci se figea quand elle découvrit son appartement totalement dévasté.


Scully : Que s’est il passé ici?

Elle entra dans sa chambre où son magnifique miroir avait été brisé en milliers de morceaux.

Mulder : Après ton…accident, je suis revenu ici chercher des preuves et des réponses. Mais Emily n’a pas dû apprécier mon intrusion.
Scully : Mon appartement… dévasté. Ma vie s’effrite, plus j’avance moins ça va. Mais que veut elle à la fin ? Qu’ai-je fait pour mériter ça ?

Folle de rage, elle commença à rassembler des t-shirt, deux gros pulls à cols roulés, deux pantalons noirs et une paire de jeans. Enfilant son manteau et embarquant sa trousse de toilette, elle entraîna Mulder avec elle.

Scully : On sort d’ici, ce n’est plus chez moi…

Dans l'escalier de l'appartement de Scully, Mulder cru entendre une respiration mais préféra ne pas inquiéter Scully et hâta le pas. Il fallait qu'il trouve un moyen de locomotion, mais lequel ? Un taxi ? Non leur signalement avait déjà du être donné ? L’avion ? Pareil, trop risqué ! Les trains ? Trop aléatoires et jamais à l'heure. Ils n'avaient plus qu'une solution, même si ça n'enchantait pas Mulder de mêler ces amis à cette histoire : Les Lone Gunmen.
Ils débarquèrent chez les Bandits Solitaires, morts de peur. Sur le chemin ils avaient croisé une voiture de police mais ils ne s’étaient pas fait repérer. Byers leur ouvrit et les fit entrer :

Byers : C’est dingue vous êtes plus beaux en vrais qu’à la télé !
Frohike : Sympa la pub que vous faites pour le FBI !
Scully : Notre image passe déjà aux infos ?
Langly : Depuis une heure maintenant, mais ne vous inquiétez pas Dana, on a piraté le satellite de votre mère, elle n’a plus aucun de moyen de communication avec l’extérieur, même pas la radio, ce qui vous laisse un sursis jusqu’à ce que vous puissiez la prévenir.
Scully : Merci.
Byers : Alors c’est quoi votre histoire ?
Scully : En deux mots : Emily est revenue et elle s’acharne autant sur Mulder que sur moi. Elle provoque un cataclysme à chacun de ses passages.
Frohike : On voit, on s’en doutait que ce n’était pas vous qui provoquiez tous ces malheurs.
Mulder : On a vraiment besoin de votre aide, c’est important.

Les trois comparses échangèrent des regards malicieux : ils avaient déjà tout prévu. Langly tendit un sac à Mulder qui s’empressa de l’ouvrir. A l’intérieur il trouva de faux papiers pour Scully et lui, les clés d’une voiture qui les attendait devant la porte ainsi qu’une dizaine de portable :

Byers : A chaque appel, vous abandonnez un portable, ils ne sont qu’utilisables une seule fois. Bonne chance !

Les remerciant chaleureusement, Mulder et Scully embarquèrent dans leur Ford gris métallisé, prêt à partir dans une aventure qui pourrait se révéler sans retour. Mulder prit les papiers qu’ils leur avaient préparés. Ils devenaient Ethan et Kaitlyn Goesch un jeune couple qui vivait leur lune de miel et qui venait de s’acheter une maison dans le Vermont, à la frontière Canadienne où ils pourraient facilement aller se cacher en cas d’ultime besoin. Scully ne semblait pas très à l’aise face à cette nouvelle identité mais elle savait qu’avec Mulder, elle ne craignait rien. Elle voulu prendre les papiers pour y jeter un œil mais il l’en empêcha, esquissant un énorme sourire aux bandits solitaires qui avaient eux aussi compris ce qui le faisait sourire comme ça et qu’il ne voulait pas montrer à Scully. Il était près à partir dans cette histoire mais elle semblait réticente :

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Dim 26 Fév - 21:55:30

Scully : qu'est-ce que vous me cachez ?? Donne-moi ça !


Elle prit les papiers que Mulder avait dans les mains avec une telle hargne qu’elle le coupa sans le vouloir. Elle découvrit alors ce qui faisait tant sourire les comparses mais ne comprenait pas la réaction de son nouveau mari. Ils devaient être un jeune couple en lune de miel qui essayait désespérément d’avoir un enfant… Scully essaya de retenir sa rage mais ça bouillonnait à l’intérieur. Elle se retint tant que possible, elle ne voulait pas que ça éclate devant les 3 fous.

Scully : Démarre avant que ma colère explose et que je fasse un scandale devant tes idiots d’amis.

Le sourire de Mulder se figea dans une sorte de moue crispée qui ne plut guère à Scully.

Scully : Bien. Très bien. Dis moi voir, tu trouves ça drôle ? Personnellement après ce que je viens de vivre je n’ai pas envie de rire. Et que tu fasses le fier avec tes amis, ça ne me plait pas du tout.
Mulder : Déjà tu baisses d’un ton, on est pas marié donc tu me parles autrement Scully. C’est le stress de cette ambiance qui m’a fait rire, ne le prend pas mal.
Scully : Je viens de perdre ma fille et eux ils s’amusent à…à… m’humilier!
Mulder: Mais n’importe quoi ! En attendant, ta fille c’est une véritable furie.

Elle lui lança un regard féroce qui ne calma pas pour autant Mulder.

Mulder : Ne me regarde pas comme ça, c'est vrai ! Et si tu me crois capable de me moquer de toi aussi lâchement crois le, mais dans ce cas la ça ne sert à rien que tu montes dans cette voiture avec moi ... je crois que certaines personnes te cherches partout !

Mulder était blessé par la réaction de Scully, il faisait tout ce qu'il avait en son pouvoir et avait l'impression qu'encore une fois ça lui retombait dessus. Il vit la scène de leur dispute au FBI revenir au gallot... Mais il n’avait pas envie de se taire. Freinant brutalement, il se gara sur un bas coté :

Mulder : Descend.
Scully : Pardon ?
Mulder : Tu veux jouer à l’indignée, alors fais le dehors et tu me raconteras ce que c’est de dormir en cellule.
Scully : C’est petit, c’est bas Mulder. Comment oses tu ?

Ils avaient quitté la ville depuis déjà 15 bonnes minutes, leur voiture avançait sur une petite route de campagne déserte. Aucun d’eux ne parlaient, ils étaient tous les 2 fous de rages : Scully ouvrit la porte et sortit. Elle commença à marcher sous la pluie, son chemisier blanc devenant de plus en plus trempé. A nouveau Mulder fut saisit par sa beauté et se rendit compte combien il pouvait être gamin. Il ouvrit la fenêtre côté passager et avança au pas pour l’obliger à la faire remonter dans la voiture.


Mulder : Allez ne nous fait pas remarquer et monte !
Scully : Car c'est moi qui nous ferais remarquer ?

Mulder comprit qu'une nouvelle explication entre eux était de nouveau inévitable, il parqua donc sa voiture sur le bas coté de la route, juste devant Scully pour l'obliger à s'arrêter :

Mulder : Comment oses-tu Dana, comment oses-tu ?
Scully : Attends, il y aurait il un malentendu ? Moi je n'ose rien, c'est toi qui viens de m'intimer l'ordre de descendre de ta voiture.
Mulder : Attends c'est pas moi qui viens de te balancer que tes amis sont que de pauvres imbéciles... quand bien même cela passerait, ce qui n'est que moyennement le cas, eux comme moi nous décarcassons pour essayer de sauver les petites fesses de Dana Scully. Car excuse moi mais moi je n'étais pas interné et attaché dans la section psychiatrique d'un hôpital.
Scully : Oh c'est vrai que j'y étais attachée mais dois je te rappeler que je suis poursuivie par une âme en peine ? Si je ne m'étais pas fait enlever avec toutes tes conneries de recherche de la vérité, je n'aurais jamais eu d'enfant éparpillée je ne sais où et je n'aurais pas été attaquée et je ne me serai pas retrouver dans un hôpital où la place t'étais chauffé.
Mulder : mais tu fais ce que tu veux de tes fesses Dana, je viens de te le dire et qui nous dit que si on n'avait pas travaillé ensemble tu n'aurais pas des enfants un peu partout ... tu sais pas mal d'agents te trouvent charmante mine de rien...
Scully : Tu insinues quoi ? Que j'ai une tête à coucher avec le premier venu ? Pour ma part j'ai l'honneur de ne pas mettre taper des gens faisant partie du troisième âge... elle approche de la cinquantaine Diana, non ?
Mulder : mais moi au moins j'ai une vie ... contrairement à ce qu'on pourrait croire, je travaille peut-être reclus mais j'ai des histoires Dana.
Scully : Mais moi aussi, ce n'est pas parce que tu ne t'intéresses pas à ma vie que je n'en ai pas.
Mulder : J'ai toujours demandé à m'y intéresser mais je ne sais si tu t'en rend compte mais tu m'as souvent claqué la porte au nez mais peut être préférerais tu que je te remette sur le chemin d'Eddy Vandblundt
Scully : Et ta petite vampire, elle va comment ? Et lui a eu le courage de faire ce que toi tu n'as jamais osé, tu es beaucoup trop lâche pour ça
Mulder : Et comment es tu au courant de cette histoire la ? Tu n'étais pas introuvable ? Ou était-ce juste pour te rendre intéressante à ton retour ? Mais tu te rends compte de ce que tu dis là ... Scully je croyais que cette dispute du FBI était définitivement bouclé mais je pense que tu ne supportes pas de ne pas avoir le dernier mot.
Scully: Et toi tu es beaucoup trop fier pour t'avouer vaincu. Et sache qu'au FBI tout se sait, je suis au courant de beaucoup de choses.
Mulder : oui tout ce sait mais ce n'est pas pour autant que je vais crier sur tous les toits que tu es une personne frigide comme certains le font bien volontiers ... A tu ne le savais pas ça apparemment ! Désolée de te l'apprendre mais beaucoup d'agent te trouve froide et coincé, c'est peut être pour ça que tu n'as pas tant de possibilité de conclure finalement !
Scully : Il faudrait savoir Mulder, une fois tu doutes en me disant que qui sait j'aurai pu avoir des enfants éparpillés partout et maintenant tu me dis que j'ai une réputation de coincée. Mais dis moi, au lieu de dire "on" ou "eux", donne moi ton avis. Où n'es-tu qu'un mouton qui suit la masse, incapable de forger son propre avis ? J'aimerai vraiment savoir ce que tu penses de moi ? Alors coincée ou garce ?
Mulder : Si j'utilise des "on" et des "eux", tous ces on-dit, Scully, je croyais que tu comprendrais pourquoi ... pour moi tu étais ni l'un ni l'autre mais peut-être que je me suis trompé ... j'avais l'impression de te connaître mais je me rends compte que je me suis encore une fois trompé. Dis moi juste ce que je fais là à essayer de te convaincre de monter au moins à l'abris dans la voiture afin de ne pas attraper la mort ... je suis bien trop bonne poire je crois
Scully : La bonne poire dans l'histoire c'est moi : toujours en train de te courir après, de te couvrir auprès de nos supérieurs, de me plier à tes exigences. Ce que tu n'aimes pas, c'est ne plus avoir d'emprise sur moi. Tu as besoin d'exercer ton pouvoir dominateur sur moi mais là c'est fini. Je ne suis pas soumise au point de me faire jeter comme une malpropre de ta voiture et d'y remonter cinq minutes après. Surtout n'attrape pas froid avec la fenêtre ouverte.

Mulder fit demi tour décidé à remonter en voiture, mais il se ravisa, il avait sa fierté :

Mulder : Dana, je ne te dirai qu'une seule chose : tu veux savoir pourquoi j'agis comme ça avec toi, pourquoi ça me met tant hors de moi cette histoire : et bien, c'est tout simplement car j'ai mis toute ma confiance en toi, tu es la personne qui me connaît le plus, Dana, tu es la personne que j'aime le plus au monde, mais tu es trop fière pour t'abaisser aussi bas et bien vie ta vie et sois heureuse, tu vois je peux ne pas être égoïste .
Scully : Et comme toujours tu choisis la voie de la facilité:ça ne marche pas comme ça Mulder.

Elle continua de marcher, frigorifiée dans son chemisier complètement trempé.


Mulder : et comment veux tu que ça marche, tu te fermes a toute discussion, cria t’il a son intention
Scully : Je ne me ferme pas à toute discussion...tu n'as pas encore compris qui j'étais ? Je me ferme à tout forme de sentiment, car j'ai peur. Mais ça tu ne le vois pas.

Elle s'était arrêtée, tremblante de froid, Un sentiment d'impuissance et de lassitude s'était emparé d'elle. Mulder n'avança plus de peur de la faire fuir à nouveau.

Mulder : Mais Dana, pourquoi crois-tu que jet'ai posé toute ses questions d'ordre si intime au FBI pourquoi est-ce que je te dis tout ça, pourquoi est-ce que j'essaie autant de te faire réagir en te disant des choses que je n'ai même jamais pensé de ma vie, enfin je les ai pensé pour Diana mais ô jamais pour toi ! Dana, t'es posé la question du pourquoi ?
Scully : Parce que tu tiens à moi ?
Mulder : A ton avis ? Comment faut-il encore que je te le prouve ?
Scully : Embrasse-moi !


A suivre!

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
'Lo
Invité



MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Dim 26 Fév - 22:27:17

Waoooh ...
J'adore comment vous écrivez les disputes ...
Et puis la scène ou scully est attaché et qu'on la prend pour une folle , on s'y croit trop ... c'est tellement bien écrit que j'avais peur pour elle !
A quand la suite ? :D
Revenir en haut Aller en bas
El0die
Invité



MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Dim 26 Fév - 22:38:33

han ma moitié !!!!!
putin vous etes trop doué les filles c'ets torp super
"diviser pour mieux régner" ptdr
hé biensure vous avez coupez au movais moment !!!!!
vite la suite !!!!!!
les filleuhhhh!!!! la suite !!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Dim 26 Fév - 22:59:58

Je... je... tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien (qui est-ce qui disait ça, encore? scratch ).

J'ai pas les idées claires pour faire une review en bonne et due forme, mais je vais tenter le coup quand même.
Il y a tout ce que j'aime, c'est aussi simple que ça. Cette fic vous prend et ne vous lâche plus. Le thème de l'"âme en peine", c'est une idée sublime, et vous l'exploitez à merveille. Les disputes Mulder/Scully me mettent toujours mal à l'aise, mais avec vous, je commence presque à aimer Laughing Surtout si ça finit par un "Embrasse-moi!"! C'est une scène de ce style que j'avais déjà imaginé dans ma p'tite de shippeuse endurcie, et c'est trop bon tongue Mais, je vous connaîs trop bien... C'est trop facile... Ce sera pas une bouilloire, ni une branche cassée, ni même une abeille... vous allez bien trouver quelque chose, nan? Je vous fais confiance Laughing
Cette fic est un bijou, ce sera le mot de la fin.
Ah si, j'allais oublier: encore tongue


JeN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Dim 26 Fév - 23:04:58

ohlalalala!!! comment je suis à FOND dans votre fic les fille!! elle est tellement passionnante et réfléchie, on voit que vous savez trop où vous allez, jveux dire, la structure est tellement bien ficelée!! et puis les disputes M/S vous êtes les maîtresses (uhuh) en la matière!! ils sont tellement vrais, tellement forts, tellement euh!!! rhoalala!! j'en reviens pas, je ne m'attendais trop pas au "embrasse-moi" à la fin mais comme Jen je m'inquiète du fait que vous nous sortiez un truc du registre connu bouilloire-abaille-branche qui craque!! lol après l'avoir fait, j'aime pas le lire!! lol

trop bien ent out cas, j'attends vraiment la suite avec impatience!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
Dine

avatar

Féminin Nombre de messages : 1598
Age : 30
Localisation : L'Ouest
Date d'inscription : 26/01/2006

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Dim 26 Fév - 23:25:46

ah nan vs pouvé pas vs arrêtez là, c'est pas du zuste...
la suite encore + vite ke dabitude
I love you :D I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Lun 27 Fév - 2:10:55

... embrasse-la idiot !

bah c'est qui qui m'embrasse alors moi ?

Fic' délicieusement délicieuse les miss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
'Lo
Invité



MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Lun 27 Fév - 2:13:41

MOI !
je t'embrasse tout de suite si tu veux !
Revenir en haut Aller en bas
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Lun 27 Fév - 2:49:51

AAAAAAAAAAAAAAA ne meuuuur !!! aaaaaaaaa trop biooooo
suis cro cro fan !!!!

MAria lullu tisme toi c'est trop bien !!!
Revenir en haut Aller en bas
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Lun 27 Fév - 15:50:26

aaaah ms je suis faaaaaan c'est excellent ms les disputes j'ai du mal pfff c'est trop dur (comme les surgelés ahem) pr moi ^^ j'ai du mal à croire que dés fois ils sen balancent tant à la tronche ms après tt ds une situation pareille je comprend ^^
et pis ben voilà on reste bien sur notre faim j'ai trop hâte d'avoir la scène du baiser ms je pense que rien ne va les déranger (ou alors je suis trop shippeuses??) enfin voilà...
je vs ai déjà dit que j'adorais votre fic?? Laughing


pssst maria c'est walty qui t'embrasse ^^ (pis moi aussi tiens! Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Lun 27 Fév - 17:18:23

Thyss Samantha est en toiiii aaaaaaaa
Revenir en haut Aller en bas
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Lun 27 Fév - 21:45:07

aaaah ms mdr j'ai trop pensé à toi qd j'ai dit ca ^^
par contre j'ai mis qq tps à comprendre ton post pcq je croyais que tu parlais de la soeur de mulder et je voyais pas le rapport (il dit qu'il a plus de genoux.... rhooooo c'est pas possible ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
El0die
Invité



MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Lun 27 Fév - 21:53:59

Maria a écrit:
... embrasse-la idiot !

bah c'est qui qui m'embrasse alors moi ?

Fic' délicieusement délicieuse les miss

moi je t'embrasse si tu veu lol ptdr
ta liany
Revenir en haut Aller en bas
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Lun 27 Fév - 21:56:38

J'vais vous avouer que je prends volontier vos bisous tongue

Mais mon préféré reste celui de Walty bien sûr, c'est quand même mon fantasme caché (enfin presque lol) Razz

Les filles c'est quand vous voulez pour nous décrire le baiser de Muldy et Sculler :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El0die
Invité



MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Lun 27 Fév - 21:57:56

lol! ma choupinette hihi !!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quels sont ces produits MAC que vous avez terminé?
» Suspicion de diabète... c'est pas terminé !
» Logan / James Howlett / Wolverine (Terminée)
» Pacioretty : Saison terminée
» Contrat de travail à durée indéterminée à temps complet (modele)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gillian Community :: Arts :: -
Sauter vers: