Gillian Community


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Jeu 23 Fév - 14:59:10

je suis très tuchée mon placard n'adorée
merciiii

ps : j'ai pas envie de te prévenir car j'ai envie de continuer de tout déchirer avec ma promise :D
Revenir en haut Aller en bas
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Jeu 23 Fév - 15:43:57

alors là je reste bouchée je vous jure les filles cette fic est formidable. J'adore me perdre dans le spensées de M&S quand ils osnt tristes, nostalgiques ou qu'ils souffrent mais alors là... vous les décrivez si bien c'est hallucinant.

ET puis, Skinne rqui joue les Apollons et veut qu'ils se se perdent pas l'un et l'autre, trop bien trouvé!

Mais la fin de cette partie est traumatisante, franchement, quand vous avez précisé "le dernier de la plaquette" j'ai direct pigé qu'il allait lui arriver quelque chose et que Mulder va croire qu'elle a tenté de se suicider ou un truc du style, j'adooore!!!!

Bonne continuation en tout cas!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Jeu 23 Fév - 19:06:20

aaaah moi aussi polly j'ai pensé comme toi! je me suis dit "si elles le précisent c'est que ça va jouer un rôle important" on est trop fortes!! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Ven 24 Fév - 20:33:26

bon voila la suite ... surement en 5 postes vu qu'on a 14 pages à vous poster ...

AVERTISSEMENTS : Ames sensibles s'abstenir ... PG-13 (mais pas de sexe)

bonne lecture study study study


---------------------------------------------------------------------------------------

Partie 4 :

De son côté, Mulder venait d'être réveillé par un affreux cauchemar, il avait le sentiment qu'on avait besoin de lui. Il repensa à ce que Skinner lui avait dit "si elle vous veut distant, soyez le" il avait sûrement raison mais il était pris d'une intime et profonde conviction que quelque chose de grave était en train de se produire. Assis dans son lit, il hésitait à prendre son téléphone et à l'appeler ou à prendre un taxi pour la rejoindre. Et si elle le rejetait, une fois de plus, une fois de trop ? Aurait-il la force d'essuyer un nouveau coup dur entre elle et lui ? Il se recoucha sur le côté, scrutant le ciel noir d'encre par la fenêtre. Il vit une étoile filante passée, puis une deuxième, il était tellement rare d'en voir ne serait-ce qu'une seule dans cette ville, que son choix fut vite fait : il fallait qu'il aille la voir, rongé par l'inquiétude qui s'emparait de plus en plus de lui, de manière quasi insoutenable, il se leva en vitesse.
S'habillant aussi vite que sa fatigue et son stress le lui permettaient, Mulder sortit sous la fine brume nocturne de Washington. Il prit le premier taxi qu'il trouva et exigea qu'on le dépose à Georgetown. Arrivé chez Scully, il toqua d'abord doucement à sa porte. Il n'y eu pas de réponse. Il toqua cette fois ci avec plus de force puis sonna ; il commençait à s'énerver et à paniquer. Soit elle allait mal et elle avait besoin de lui, soit elle refusait de lui ouvrir la porte, faisant la sourde oreille. Alors, convaincu de faire le bon choix, Mulder enfonça avec rage et puissance la porte. Il ne voulait pas perdre du temps à rechercher les clés de son amie si précieuse. Il pénétra à l'intérieur, quelques lumières étaient allumées, mais pas de Scully à l'horizon, pas de bruit. Il l'appela mais toujours rien. Dans la cuisine, il tomba sur la plaquette de calmants vide. Il espérait qu'une chose, qu'elle n'ait pas fait de bêtise. Il alla à toute hâte vers la chambre de Scully qui était elle aussi inhabitée, il tourna plusieurs fois sur lui même, ou pouvait-elle bien être ? C’est la qu'il vit de la lumière sous la porte de la salle de bain. Pouvait il pénétré dans l'intimité de son amie ? Elle avait peut-être tout simplement ses écouteurs et donc elle ne pouvait l'entendre. Cette explication ne le rassura pas : il poussa la porte et ne put s'empêcher de hurler son prénom. Le corps inerte de la jeune femme semblait sans vie au fond de l'eau. Il l'attrapa et la souleva dans ses bras : une quantité de sang effroyable s'écoulait d'une blessure à sa tête.
Il pris son pouls en vitesse avant d'aller appeler le 911. Comment avait-elle pu lui faire un coup pareil ? C'était de sa faute, il en était sur ! Si seulement il ne s'était pas disputé avec elle. Il déposa son corps si fragile sur le lit et tenta de l'enrouler dans une couverture afin de la réchauffer et de couvrir sa nudité avant que les urgences arrivent
Le temps lui paru durer une éternité alors qu'il ne fallu que 5 petites minutes à l'ambulance pour arriver. Les ambulanciers examinèrent d'abord en vitesse Scully avant de décider de l'emmener à l'hôpital pour de plus amples analyses.
Dans l'ambulance, Mulder prit place à coté de son amie. Comment en était-elle arrivée là ? Il ne pu s'empêcher de penser que c'était de sa faute, il n'aurait pas du lui tenir tête alors qu'il la savait mal dans sa peau, il aurait aussi du essayer de la rappeler avant qu'elle ne fasse cette grosse bêtise … alors que les ambulanciers, après avoir mis Scully sous moniteurs se dirigeaient vers l'hôpital, Mulder prit la main de Scully, sans presque même sans rendre compte, sentant la main chaude de son amie dans la sienne le rassura quelque peu. Il réalisa à quel point ce petit bout de femme comptait pour lui, il s'en était déjà rendu compte lors de leur dispute mais là c'était l’apothéose ... il arriverai a tout supporter sauf de la perdre. Il la regardait comme un homme remplit de désespoir pouvait regarder une femme : elle était si menue et sa blancheur était si frappante qu'il en fut encore plus bouleversé. Soudain un bip retenti et le sorti de sa contemplation, il regarda tout autour de lui quand l'un des ambulanciers vient se pencher sur Scully et commença à lui parler :


Ambulancier : Madame ? Vous m'entendez ? Si vous entendez le son de ma voix, serrez moi la main ou cligner des yeux.

Mulder regarda ahuri et ébahi les yeux de Scully s'ouvrirent péniblement, son coeur s'arrêta presque de battre tant sa joie fut grande quand il vit le profond bleu des yeux de sa partenaire mais elle referma aussitôt les yeux. Mulder regarda alors paniqué l'ambulancier qui s'occupait de Scully, il le vit faire signe à son collègue d'accélérer l'allure pour arriver plus vite à destination. L'ambulance arriva à toute vitesse à l'hôpital de la Sainte Trinité. Scully avait sombré dans l'inconscience, ce qui terrifiait Mulder.
A leur arrivée, une flopé de médecins et d'infirmiers vinrent les aider. Ils emmenèrent Scully sur un brancard jusqu'à une chambre où ils commencèrent à l'examiner sous tous les angles, tous ses hématomes …
Pendant ce temps Mulder fut obligé de rester dans la salle d'attente afin de laisser les médecins travailler comme il le fallait, il commença à faire les 100 pas. Encore une fois, il se sentait impuissant, c'était la 2ème fois de la journée et il était pressé que cette journée s’achève enfin. Rongé d'inquiétude, il prit un magasine, le reposa, alla à l'accueil pour la énième fois demander s'il y avait des nouvelles et l'hôtesse lui répéta encore une fois de manière négative à son grand désespoir et découragement.
A quelques mètres de lui, les médecins s'occupaient de cette femme dont la vie ne semblait plus que tenir à un fil. Elle était si fragile que même la toucher leur faisait peur. Avec précaution, ils s'occupèrent de sa plaie à la tête, et ils firent toutes les analyses possibles et inimaginables. Le verdict tomba : son sang révélait des traces de somnifères et d'alcool, le meilleur cocktail des suicidaires. Un médecin vint annoncer le résultat de leurs analyses à Mulder qui était nommé dans les papiers de Scully comme étant la personne à prévenir en cas de problème. Le médecin lui dit aussi qu'ils allaient la garder quelques heures ici avant de la monter dans le service psychiatrique, puisque c'est par la que passaient toutes les tentatives de suicide et que Scully n'aurait pas le droit à plus d'une ou deux visites par jours afin qu'elle puisse se reposer et que le traitement d'analyse sur soi puisse faire effet. Mulder, sous le choc, se laissa tomber sur la chaise la plus proche. Jusqu'au bout il avait essayé de se dire que ce n'était qu'un accident mais la vérité était en face de lui : Scully avait essayé de se suicider. Dans quel état de détresse devait-elle être pour tenter de mettre fin à ses jours ? Pourquoi n'était-il pas resté avec elle ? Il rejeta la faute entièrement sur lui, pensant que sa vie était brisée à tout jamais par cet acte de folie. Mulder devint tout rouge, il avait un besoin urgent d'évacuer mais il ne voulait pas se faire interdire de visite au près de Scully, alors il se retint tant bien que mal.


Dr Hamilton : vous pouvez aller la voir si vous voulez, elle ne s'est pas encore réveiller mais je sens que ça vous fera du bien, et je suis convaincu qu'elle sentira votre présence.


Dernière édition par le Ven 24 Fév - 20:42:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Ven 24 Fév - 20:35:38

Mulder entra dans la chambre de Scully comme s'il pénétrait dans un sanctuaire interdit. Elle était allongée, les yeux clos et la respiration lente. Qu'avait-il fait à Scully ? Pourquoi avait-il le don de toujours tout gâcher ? ) Le médecin sentit qu'il devait le rassurer encore :

Dr Hamilton : monsieur votre amie, a effectivement pris un cocktail détonnant mais rien ne nous dit que vous en êtes à l'origine… et puis un passage à vide peut arriver à tout le monde, je pense qu'elle aura besoin d'un ami à son réveil
Mulder : Je ne pense pas qu'elle sera heureuse de me voir à son réveil.
Dr Hamilton : Ne dites pas cela, elle aura besoin de soutient plus que vous ne pouvez l'imaginer
Mulder: Si vous le dites...

Une grande lassitude s'empara de Mulder. Il préféra sortir et appeler Skinner. Alors qu'il téléphonait à Skinner pour l'avertir de la situation comme il le lui avait promis, une infirmière lui tendit un papier qu'il lu, c'était une ordonnance signée de la main du Dr Hamilton, il lui prescrivait des anti-dépresseurs. Il était contre toute forme de médicaments qui avaient pour but d'abrutir les gens pour les empêcher d'agir. Il angoissa à l'idée de savoir que Scully serait dès à présent suivie en psychiatrie, complètement droguée. Bien que son ami lui ait conseillé de rentrer chez lui puisqu'il passerai prendre des nouvelles de Scully, Mulder préféra rester à attendre des nouvelles de celle qu'il n'arrivait plus a cataloguer comme étant son amie, elle était devenue plus que ça, dans son coeur tout du moins. Debout dans le couloir, il attendait. Un signe, un mot, il attendait sans savoir quoi exactement. Les médecins ne s'occupaient plus de Scully, la laissant dormir pour qu'elle récupère de sa soirée éprouvante.
Alors qu'il regardait par la fenêtre située sur la porte de la chambre de Scully, il la vit sursauter et agir comme si elle était totalement terrifiée. Il voulu entrer mais une infirmière le précéda, le rythme cardiaque de Dana s'était accéléré mais ne s'était pas réveillée pour autant. Son corps était parcourut de sursaut mais elle n'était pas pour autant consciente de ce qui se passait. L'infirmière tenta de la calmer en la tenant, puis elle augmenta sa dose de calmant. Scully redevint alors calme, son corps perdit de sa raideur et elle ne fit plus un geste. Ecoeuré, Mulder la regarda une dernière fois pour s'assurer qu'elle allait bien puis il s'en alla, décidé à se perdre dans les méandres des rues de Washington. Alors qu'il marchait depuis à peine 10 minutes, la pluie fine se transforma en une grosse pluie de novembre, au départ il ne la sentit pas mais au bout de quelques mètres il du se résigner à s'abriter et entra dans un bar. S'installant dans un coin à l’abri des regards, il commanda un double whisky. La serveuse le lui servit avec un clin d'oeil auquel il répondit par un regard noir de colère. Frustrée, celle se retourna et partit en claquant des talons.

De son coté, Scully fut tirée de son "coma" par la vision du corps inerte d'Emily qui articulait une phrase qu'elle ne pouvait entendre. Elle sursauta une nouvelle fois mais se réveilla cette fois, plus apeurée que jamais. Elle s'assit dans ce lit inconnu, son corps parcourut de frissons incontrôlables. Que faisait-elle ici ? Une violente nausée la secoua, l'obligeant à se calmer et à se recoucher. Elle hésita à appuyer pour appeler un médecin, mais elle se sentait vraiment mal donc elle sonna. Une infirmière vint à sa rencontre, et l'aida à s'allonger en douceur.


Scully : où suis-je ? Comment suis je arrivée ici ? Emily ???
Inf': Calmez vous, je vais chercher le médecin.

Apres avoir averti le médecin de garde, l'infirmière chercha le numéro à prévenir pour la patiente de la chambre numéro 727, puisqu'ils devaient savoir qui était cette Emily qu'elle avait réclamé, s'agissait-il de leur fille ?
Le portable de Mulder avait déjà émis une bonne dizaine de sonneries lorsqu'il daigna enfin répondre. C'était l'hôpital qui le voulait de suite au chevet de Scully.
Mulder était déjà dans un état second suite aux quelques verres qu'il avait déjà eu le temps d'ingurgiter mais il se rendit quand même à l'hôpital préférant marché pour éliminer le plus possible avant de se retrouver auprès de Scully.
Légèrement perturbé, il arriva tant bien que mal devant la chambre de Scully. Le médecin le prit à part et sonda son regard :

De H.: Vous avez bu ?
Mulder : Juste un peu. Que se passe t'il ? Elle est encore plus mal ?
Dr H : on avait quelques questions à vous poser mais je crois que vous feriez mieux de rentrer chez vous.
Mulder: Je vais très bien. Allez-vous me dire enfin ce qui se passe ?
Dr H : Elle s'est réveillée après un nouveau sursaut et …
Mulder : Et quoi?
Dr H : Elle est complètement désorientée, ne sais pas où elle est, certifie n'avoir jamais voulu attenter à sa vie et elle à réclamer ... votre fille.
Mulder : Notre quoi ? Fille ? Je n'ai pas d'enfants ... et Mademoiselle Scully n'est pas ... enfin nous ne sommes pas ... je suis un simple collègue et ami.
Dr H : oh excusez-moi ! Je suis sincèrement désolé, mais vous sembliez si proche qu'on a tous pensé que vous étiez plus que de simple collègue
Mulder : Ce n'est pas la première fois qu'on nous le dit. Vous dites qu'elle a réclamé sa fille ? A t'elle donné un prénom ?
Dr H : Amy ou Emmy, je ne sais plus très bien ce que l'infirmière m'a dit ... veuillez m'excuser mais j'entends tellement de prénoms ici.
Mulder : Emily. C'est Emily. Sa fille qui est morte il y a moins d'une semaine. Elle est plus que bouleversée par sa disparition.
Dr H : il s'agit d'un choc post traumatique alors pouvez-vous m'en dire plus et même en parler avec son psychanalyste quand il quittera son chevet, ses informations nous seront précieuses pour son traitement !
Mulder: C'est assez compliqué. Je peux juste vous dire qu'elle a appris l'existence de cette enfant la semaine dernière et elle l'a perdu tout de suite après. La jeune Emily était très ... malade


Dernière édition par le Ven 24 Fév - 20:43:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Ven 24 Fév - 20:37:29

Une infirmière quitta la chambre 727

Inf' : y a t'il un monsieur Mulder ici ?
Mulder : C'est moi.
Inf' : Monsieur, votre amie est auprès du psychanalyste et a réclamé à vous parler, elle dit que vous êtes le seul qui la comprendrez ! Si ça ne vous dérange pas le psy aimerai analyser ce qu'elle va vous dire pour préciser son diagnostique.
Mulder : Il va rester auprès de nous tout le long de notre conversation ?
Inf' : il va rester dans le fond de la pièce, pour ne pas que Dana se sente trahi il préfère lui dire qu'il veut écouter et donc rester dans la même pièce, c'est une affaire de confiance patient/médecin.
Mulder : Elle est elle même médecin, elle sait ce que c’est. Puis-je alors aller la voir ?
Inf' : oui allez-y ... et ne vous en faites pas, elle est tirée d'affaire, on ne la traite plus que psychologiquement maintenant. Et peut-être que si tout se passe bien, il vous laissera seul avec votre dame.
Mulder : Merci.

Il pénétra à nouveau dans cette chambre triste où il la vit assise, le regard complètement perdu dans des pensées que lui seul arriverait à sonder. Quand elle le vit, un petit sourire suivi d'un soupir de soulagement se dessinèrent sur son visage meurtri. Le psychanalyste nota de suite le changement de comportement de sa patiente face à son ami.

Scully : Mulder ! Enfin ! Dis-lui, explique-lui toi que je n'ai rien fait de mal. Ici ils refusent tous de croire que c'était un accident. Mais toi tu me crois, pas vrai ?
Mulder : Scully, explique-moi ce que tu as fait... je ne demande qu'à te croire mais j'ai vu les cachets Dana, je t'ai vu dans un état complètement second hier après midi au bureau, tu m'as dit des mots que je n'aurai jamais cru possible entendre de ta bouche ...
Scully : Tu ne peux pas mélanger notre dispute à l'accident que j'ai eu ! J'ai glissé et je me suis cognée la tête ! Le cachet c'était ... je voulais juste me calmer, pouvoir dormir ne serait ce que quelques heures... je suis fatiguée de tout ça Mulder, je veux rentrer chez moi

Mulder s'approcha du lit, s'assit à côté de Scully et osa la prendre dans ses bras pour la calmer

Mulder : chut, calme-toi ! Je suis là ! Mais je veux être sur que tu vas bien ma belle
Scully : Ramène-moi chez moi. Reste avec moi ... j'ai besoin de toi maintenant. Ici je ne suis personne, il me prenne pour une folle mais toi tu n'es pas comme eux. Jure moi que tu me crois.
Mulder : je ne demande qu'à te croire … mais …

Scully le repoussa avec violence

Scully : Tu n'es pas mieux qu'eux
Mulder : Ne recommence pas comme au FBI, j'étais assez mal suite à notre dispute. Je ne m'étais jamais senti aussi mal et quand j'ai voulu aller te voir pour qu'on s'excuse je t'ai trouvé inconsciente. Je me fais du souci pour toi. Je veux juste être sur que tu ne vas pas attenter à nouveau à ta vie, si jamais je signe une décharge comme quoi je veille sur toi... Dana croit bien que je souhaite de tout coeur que ce que tu me dises soit vrai. J’ai juste besoin d'être convaincu et tes médecins aussi ...
Scully : Si je te donne la vraie raison de mon état actuel, est ce que cela te suffira pour essayer de me croire ?
Mulder : c'est déjà un début ma belle. Et tu sais que j'ai toujours eu confiance en toi et j'espère pouvoir continuer à le faire et donc ... je vais te faire confiance sur ce que tu as à me dire ... mais pas de cachotterie, je t'en conjure !

Le psy nota à quel point Scully s'était apaisée en la présence de son partenaire.


Scully (à voix basse pour que le psy ne l'entende pas) : Mulder je l'ai vu. Elle était là près de moi.
Mulder : SVP monsieur, vous pouvez nous laisser seul un instant ... on a besoin de se retrouver

Le psy acquiesça et sortit, ne se faisant pas trop de soucis pour sa patiente puisque son collègue semblait être quelqu'un de stable

Mulder : Emily ? C’est Emily que tu as vue ?
Scully: Oui. Elle était là, à la fois si réelle et si irréelle. Je me relaxais dans mon bain et elle était sur le rebord, assise en train de me regarder avec insistance.
Mulder : dis m'en plus !
Scully: Elle ... semblait vouloir me dire quelque chose, je ne sais pas quoi. Son regard était si lourd de signification ... j'ai paniqué, je me suis levée en vitesse et c'est là que j'ai glissé.
Mulder : veux-tu de mon aide sur cette histoire là ou pas ? Je ne supporterai pas de me reprendre une porte en pleine tête Dana, j'ai besoin de savoir.
Scully : Tu t'y connais beaucoup plus que moi en paranormal mais c'est à moi qu'elle ait apparu, je suis la principale concernée. Je sens qu'elle veut me dire quelque chose, mais quoi ? Mais surtout pourquoi vient elle me voir ?
Mulder : il se pourrait qu'il s'agisse d'une âme en peine
Scully : Une âme en peine ? Un fantôme ? Quelle est la différence ?
Mulder : C'est une sorte de messager, si c'est bien ce que je pense qu'elle peut être, tu continueras à l'apercevoir jusqu'à ce que tu ais réaliser quelque chose d'important pour elle.
Scully : Mais que puis-je pour elle ? J’ai tout fait pour la sauver, je l'ai accompagné jusqu'à son dernier souffle ... je ne vois vraiment pas comment je pourrai l'aider
Mulder : peut-être qu'elle veut que tu fasses quelque chose de précis … te parle-t-elle ?
Scully: Je ne t'ai pas tout dit... je l'ai vu une deuxième fois, dans un rêve. Ses lèvres bougeaient, mais je n'arrivais pas à comprendre ce qu'elle disait
Mulder : Dana, j'ai besoin que tu te confies entièrement à moi si tu veux vraiment que je t'apporte mon aide. La première fois bougeait-elle les lèvres aussi ? As tu déjà entendu le son de sa voix depuis sa mort ?
Scully : Non ses lèvres ne bougeaient pas la première fois... enfin je crois, j'étais terrifiée, et le cachet faisait effet. En tout cas je n'ai plus entendu le son de sa voix depuis que je l'ai perdu
Mulder : sa veut dire qu'elle essaie de te parler de plus en plus, la prochaine étape sera peut-être la parole. Tu es sure que tu ne l'a jamais entendu ne serais ce que respirer
Scully : Je l'ai entendu... rire. Un rire magnifique, tu sais rempli de joie....
Mulder : tu l'as entendu rire ?
Scully : Oui. Deux fois
Mulder : un rire plein de joie ? Ça veut peut-être dire qu'elle est bien et qu'elle a but autre que personnel ...
Scully : Je ne sais pas... je ne sais plus en fait. Lorsqu'elle était assise sur le rebord de ma baignoire son regard était remplit d'une gravité que l'on ne trouve pas chez les enfants.
Mulder : Dana, je crois qu'avant tout il faut que tu te reposes ...

Mulder se leva mais semblait soucieux.


Dernière édition par le Ven 24 Fév - 20:44:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Ven 24 Fév - 20:38:59

Scully : Ne me laisse pas seule, si elle revient ... je fais quoi ?
Mulder : je ne peux pas rester mais demain je te fais sortir d'ici, je signerai toutes les décharges qu'ils voudront, je m'occuperai de toi, je ne te lâcherai plus. Si elle revient, écoute-la, ne prend pas peur, elle ne te veut pas de mal
Scully : J'ai peur Mulder. Peur de l'avenir. Que vais-je devenir si il me garde pour folie passagère ou s'il me classe en tant qu'instable ? Je vais tout perdre, mon travail, ma réputation...
Mulder : je ferai tout ce qui m'est possible pour que cela n'arrive pas ... tu sais que tu peux me faire confiance ...

Il s'arrêta de nouveau en pleine phrase, toujours l'air soucieux.

Scully : Que pense Skinner de tout ça ? Je dois être descendu bien bas dans son estime et dans la tienne par la même occasion
Mulder : Skinner se fait énormément de soucis pour toi tout comme moi ...

Mulder baissa la tête puis la releva timidement

Mulder : Dana ? Pourquoi un tel fossé s'est créé entre nous hier ? Comment est-ce que ça a pu se produire ?
Scully : Je ne peux te répondre. Je me suis emportée et j'ai cru que ma vie allait mal par ta faute. Mais je me suis trompée : je gâche ma vie moi même et je ne suis bonne qu'à faire du mal aux autres
Mulder : ne dis jamais ça ... tu me fais plus de bien que tu ne peux l'imaginer
Scully : Comment fais-tu ? Pour toujours être aussi fort ? Tu passes la moitié de ton temps à me rassurer, à m'aider à avancer. Et moi... je me montre ingrate. Tu devrais me haïr, rien que pour ce qui s'est passé ces derniers jours.
Mulder : Te haïr ? Mais, ça peut arriver à tout le monde un petit passage à vide
Scully : Tu sais, je n'arrive toujours pas y croire. Tu te rends compte ? Je suis presque enfermée pour tentative de suicide ! Moi, terre à terre, la tête sur les épaules, terrifiée par la mort. C'est un comble.

Il la regarda, un sourcil surélevé, se préparant à la charrier :

Mulder : tu sous entends que c'est moi qui devrait être la ?
Scully: Au départ, tu avais plus de chance de gagner une place que moi ! (Elle ria de bon coeur, pour la première fois depuis longtemps). Dis moi ce que je ferais sans toi ?
Mulder : bin sans moi ... tu aurais une vie bien rangée, sans risque, une famille, sûrement une petite maison en dehors de la ville où grandiraient de beau enfants qui te ressembleraient ...
Scully: Tu crois ? J'aime trop ce travail pour l'abandonner pour une vie aussi facile
Mulder : ne me dis pas que tu n'as jamais voulu me quitter, tout quitter ?!
Scully: Si j'ai voulu tout plaquer... mon rêve était d'être médecin de campagne, loin de la ville. Mais j'ai compris une chose : plus on s'éloigne de la civilisation, plus on s'éloigne de soi.
Mulder : tant qu'à se parler franchement, tu aurais pu avoir un autre poste au FBI, je suis sur qu'on t'en a déjà proposé ... pourquoi rester aux X-Files qui t'ont mis tant de fois en danger
Scully: Pour l'amour du risque voyons ! J'ai toujours rêvé d'être une drôle de dame !

Mulder sembla déçu de sa réponse :

Mulder : ha, content que tu sois restée auprès de moi !
Scully: Sourit Mulder ! Si je suis restée dans ce sous sol sinistre et froid, c'est pour la recherche de la vérité. Si je suis restée c'est parce que tu y étais dans ce froid et tu étais prêt à tout alors j'ai pris exemple sur toi. Et puis vois le bon coté des choses : ce métier me permet de voyager ... j'ai même peut être visité l'espace, c'est merveilleux nan ?
Mulder : je vais donc te laisser te reposer Dana, je repasserai demain si tu veux et si les médecins m’en donnent l’autorisation.

Il se pencha au dessus d’elle et déposa un tendre baiser sur son front, soulagé de la voir vivante.


Scully, d'une voix fatiguée : La nuit je suis celle que tu attendais, le jour je suis celle que tu aimais...
Mulder : Pardon ?
Scully : C'est un poème que mon père me disait avant que je m'endorme ... encore merci d'être venu...

Elle s'endormit presque aussitôt, épuisée. Mulder sorti de la chambre presque aussi groggy que son amie alors qu'il n'avait pris aucun calmant. Rien que la savoir en vie... il avait eu tellement peur ...

De retour à son appartement, il s'effondra dans son canapé. Dormir pour oublier, dormir pour se dire que demain sera un autre jour, peut être plus agréable ou pire en événements. Une image assombrit son visage : Scully inerte au fond de sa baignoire. Frissonnant d'effroi il tenta de fermer les yeux et de penser à une image positive de Dana. Il se tourna et se retourna dans son lit, il ne parvenait pas à ne penser à rien, Scully hantait son esprit. Il voulait à tout prit trouver la solution à son problème mais il n'avait pas encore assez de clé pour et ça, ça le mettait hors de lui. C'était une des rares fois où une enquête lui tournait autant le dos : il était profiler, il avait un esprit vif et des compétences hors normes. Mais ce soir il était un simple être humain, ravagé par des sentiments. Les sentiments, car oui, les sentiments étaient bien le tournant de cette affaire. Que devait-il en faire ? Devait-il continuer à les ignorer comme il l'avait déjà fait pendant des années ? Quoi que ce fût différent, ses sentiments n'avaient jamais été aussi présents. Depuis le début, il s'était interdit d'éprouver ne serait ce qu'une once d'amour pour Scully. Mais les années passant, son regard sur cette femme magnifique avait changé : en plus d'y voir une collègue plus que compétente, il avait, jour après jour, découvert une femme merveilleusement belle et sensible. C’en était finie de sa nuit, il tergiversait de trop , il prit sa veste et sorti, sans s'en rendre compte, il arriva devant l'appartement de Scully, il fouilla dans ses poches et en sorti son trousseau de clés.
Il pénétra dans le sanctuaire de la déesse avec une infinie douceur : ne pas violer cette endroit pour ne pas violer l'intimité de sa coéquipière. Il se dirigea de suite vers la salle de bain afin de la ranger : il devait s'imprégner de ce lieu afin de s'imprégner de la présence d'Emily. Il commença à ranger, il vida la baignoire, nettoya péniblement les marques de sang. C'est alors qu'il découvrit au dessus de l'armoire de la salle de bain, une trace de sang sur le mur. Il s'en approcha pour l'examiner. Comment son sang avait-il pu arriver là alors qu'elle s'était juste ouverte la tête ? Il sortit ses gants et un mouchoir et essuya le sang : il allait de suite l'emmener au labo pour vérifier que c'était bien le sang de Scully. Avant de sortir de l'appartement de son amie, il eu la soudaine envie de vérifier les médicaments de celle-ci, juste pour en avoir le coeur net. Mulder prit ainsi un comprimé d'un médicament qu'il ne connaissait pour l'apporter à examiner en même temps que le sang. Peut-être était-il paranoïaque, mais quand il s'agissait de la vie de Scully plus rien n'importait.


Dernière édition par le Ven 24 Fév - 20:45:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Ven 24 Fév - 20:40:16

Il ferma les lumières et regarda une dernière fois l'appartement : il ne put s'empêcher de murmurer "où te caches tu Emily?". Il sorti quand soudain il eut un courant d'air et la porte se claqua laissant Mulder à l'extérieur et ses clés à l'intérieur.
Il secoua d'abord gentiment la poignée qui refusa de tourner. Alors il tenta de l'ouvrir avec une pince. Au bout de dix minutes d'acharnement, la porte s'ouvrit dans un grincement qu'il ne lui connaissait pas. Que se passait il ? Alors qu'il avait éteint les lumières, celle du couloir menant à la salle de bain était allumée. Il rentra doucement dans l'appartement, voulu prendre son arme mais il l'avait laissée dans sa voiture et hors de question de partir en laissant un mystère aussi lourd planant sur le lieu de vie de son amie. Il entra dans la salle de bain où la lampe avait commencé à se balancer dans un grincement sinistre, D'avant en arrière. D'avant en arrière. Le rythme incessant angoissa Mulder. Il se regarda dans le miroir et son propre reflet lui fit peur : les traits tirés, la panique se lisait crescendo dans ses yeux. Il entendu un oiseau croasser dans le lointain, un corbeau ? La nuit ? Non, il devait rêver. Il regarda par la fenêtre et ne vit rien, il se retourna toujours aussi doucement, il se remis face au miroir, de la buée s'y était formé et un mot y apparaissait, il eu juste le temps de lire "Eli, E" que le miroir se brisa en mille morceaux. Se protégeant de ses Bras, il ne put éviter cette marée coupante. Des morceaux de verre se plantèrent sur ses mains et son visage ne fut pas épargné. Reculant encore, il se cogna contre le rebord de la baignoire. Comment ce miroir avait il pu exploser ? Il sortit de la salle de bain pour trouver de quoi nettoyer sa blessure au visage, il savait que Scully avait des pansements dans le placard de sa chambre et là à sa grande surprise, la lumière était allumée, le placard ouvert et le tiroir des pansements tiré ... Voulant attraper le nécessaire, le tiroir claqua avec fracas. Au dehors le vent s'était levé avec force. Les branches venaient heurter avec violence la fenêtre, et l'appartement résonnait de bruits les plus diverses. Une vie s'était emparée de l'endroit et Mulder savait qu'il n'était pas seul. Son désir était de sortir au plus vite, de mettre la plus grande distance entre lui et cette force qui s'acharnait à lui faire du mal. Représentait-il une barrière. Entre Emily et sa mère ? Etait-il l'entrave à l'amour d'une fille pour sa mère ?
Face a tout ces évènement dont il avait un peu l'habitude à force de les étudier, Mulder perdit pieds et commença à avoir peur, il devait faire quelque chose pour Scully, il ne pouvait pas la laisser rentrer dans son appartement ... et si cette âme perdue la cherchait, la trouverait-elle à l'hôpital ? Le coeur de Mulder s'accéléra. Il essaya de se rassurer en se disant que ce n'était pas possible, qu'il devait se réveiller mais sa blessure à la tête lui rappela qu'il l'était bien. Du sang coulait de son arcade et tombait sur sa joue et parfois sur le sol. Il retourna dans la chambre de Scully et se regarda dans le miroir de l'armoire, sur son visage, le sang avait formé un mot : reliops !
Il n'en revenait pas, ce n'était pas possible, il avait du mal voir. Il réfléchi, était-ce un mot ? Une goutte de sang lui tomba dans l'oeil alors qu'il découvrait que Reliops à l'envers donnait spoiler. Il ressenti une douleur très vive et eu l'impression de perdre la vue du côté droit. Il sorti alors à touts jambes de l'appartement. Une fois dehors, il appela un taxi et demanda à se rendre à l’hôpital de la trinité, il avait comme un mauvais pressentiment.
Lorsqu'il s'installa sur la banquette arrière d'un taxi, le chauffeur le regarde avec un soupçon d'étonnement mais ne dis rien. Mulder ordonna d'être emmené à la Trinité, ce que le chauffeur pensa également en le voyant dans cet état. Quand à lui, Mulder ignorait la souffrance physique, se demandant pourquoi ce mot spoiler lui était apparu en lettres de sang. Que gâchait il ? Et que s'était-il passé dans l'appartement de Scully ? Il espérait juste que cette 'chose' ou 'puissance' bénéfique ou maléfique ne le suive pas jusque là bas, il ne voulait pas qu'elle s'en prenne à Scully. Il intima au conducteur d'accélérer l'allure, toute cette histoire ne lui laissait présager rien de bon. Et si Emily n'était pas une âme en peine ? Elle pourrait donc s'en prendre à Scully. Il essaya de comprendre mais le sang semblait autant brouiller sa vue que son esprit. Le taxi se gara devant l'hôpital, il paya en vitesse et courut jusqu'au hall d'entrée.
A l'hôpital, les infirmiers se ruèrent sur lui pour soigner sa blessure mais lui ne voulait qu'une chose, voir Scully pour s'assurer qu'elle allait bien. Malgré le personnel médical qui essayait de le retenir en lui disant qu'il devait d'abord le soigner et qu'en plus les heures des visites étaient finies depuis longtemps, Mulder arriva devant la porte vitrée de la chambre de Scully et la vit se débattre dans un rêve très agité. Ou peut être n'était-ce pas un rêve, il vit une ombre passer et un courant d'air faire bouger les rideaux de la chambre 727. Repoussant un médecin qui tentait de la calmer, Mulder pénétra dans la chambre de la jeune femme. Ce qu'il vit glaça son sang et il sut que jamais il ne pourrait oublier cette image dévastatrice. Scully était assise sur son lit, les bras en sang, le visage figé dans une expression de douleur et de terreur inimaginable. Son corps était secoué de spasmes violents et à travers la lumière de la lune qui filtrait par la fenêtre, il vit que sa chemise de nuit était entièrement collée de sueur. Lorsqu'elle vit que Mulder était là elle sauta hors de son lit pour aller se blottir dans ses bras, il eu des difficulté à entendre que Scully lui soufflait à l'oreille "ne me quitte plus" Mulder était tout retourné par la situation, il ne voulait pas la lâcher pourtant son oeil le faisait souffrir le martyr. Ses frêles bras ensanglantés serraient Mulder avec force. Il attrapa ses poignets et scruta ses blessures : qu'avait-elle fait ? Scully continuait toujours de souffrir et pensait que son coeur allait sortir de sa poitrine tant il battait fort. Mais l'oeil de Mulder attira son attention : se concentrant sur son ami pour oublier sa propre douleur et sa propre peur, elle tourna le plus doucement sa tête.


Scully : Mulder… tu as un éclat de verre... juste près de la paupière. Que s'est il passé ? D'où vient tout ce sang ?

Mulder ne su quoi lui répondre ...

Mulder : euh ... je ne sais pas ... mais que s'est il passé ici ? Tu vas bien ?

Alors, au bord de la crise d'hystérie, Scully montra quelque chose avec son doigt. Mulder suivit la direction et crut défaillir par ce spectacle : sur le mur, en lettres de sang, on pouvait lire "Eli, Eli, lamma sa bacthani"

Mulder: c'est quoi ce charabia ?

Scully, elle, savait. Ses jambes fléchirent et elle tomba à terre. Un silence de mort s'installa, seules leurs respirations fortes et désordonnées se faisaient entendre. Mulder commença à relever Scully et à s'énerver contre elle, la secouant avec violence il lui parla d'une voix dure

Mulder: Tu sais ce que ça veut dire ? Pas vrai ? Scully, tu dois me le dire, sinon je ne pourrai pas nous aider !
Scully : Nous ? Tu as dit nous, Mulder ?
Mulder: Réponds-moi d'abord. Cela veut dire quoi ?
Scully : c'est une phrase tirée de la Bible. Ça veut dire : "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?" ... Mais Mulder, qu'est-ce que cela peut bien vouloir dire ??
Mulder: Tu ne me dis pas tout, tu me caches quelque chose ?
Scully: Ce sont les dernières paroles du Christ sur la croix.


A SUIVRE ...
Revenir en haut Aller en bas
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Ven 24 Fév - 20:56:13

woooooooooow!!! géniaaaaaaal!!!
je vs aime épousez-moi ttes les deux!!! dite vs vs êtes inspirées de Stigmata pr faire cette fic?? pcq l'ambiance s'y retrouve trop j'adooooore!!! j'ai trop hâte de savoir la suite! haaan j'ai plus de mots j'suis trop fan!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Ven 24 Fév - 20:57:35

Thyss a écrit:
woooooooooow!!! géniaaaaaaal!!!
je vs aime épousez-moi ttes les deux!!! dite vs vs êtes inspirées de Stigmata pr faire cette fic?? pcq l'ambiance s'y retrouve trop j'adooooore!!! j'ai trop hâte de savoir la suite! haaan j'ai plus de mots j'suis trop fan!!
bin non on s'est inspirée de rien c'est ca le pire ... j'ai commencé à dériver et ju m'a suivie et voila quoi !!
Revenir en haut Aller en bas
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Ven 24 Fév - 21:01:07

ben alors regarde stigmata si tu l'as pas vu pcq déjà ce film est génial ms tu vas voir comme l'ambiance ressemble!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
El0die
Invité



MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Ven 24 Fév - 21:15:36

han bin dite donc quelle regale les fille vous en avez mis un paquet c'est trop super !!!!!!!!!
j'adore votre fic elle est manifique splendide hihi !!!
la suite vite vite !!!!!!!!!!!!!
ENCOREEEEEEEEE !!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Ven 24 Fév - 21:54:48

Pouah, j'étais dedans, là. Cette fic est une merveille, c'est terrible! Le titre m'intriguait trop, moi la pauvre cruche qui a pas de culture ! Et, aaaaah, c'est trop prenant, plus vous nous en donnez, plus j'en veux ! Epousez-moi toutes les deux Laughing

JeN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
Sid

avatar

Nombre de messages : 265
Age : 28
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 04/02/2006

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Ven 24 Fév - 22:40:30

ouaaaaaaaaa c génial!!!!!! :D
en plus la on a eu le droit a un grand bout! trop bien!! Razz
c trop bien les filles bravo l'ambiance et tt tt est super!!
encore cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monicaetchandler.skyblog.com
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Ven 24 Fév - 23:03:09

j'ai mourru ...
Suis fana de chez fana !!la suite merdeuuu lol
Revenir en haut Aller en bas
Dine

avatar

Féminin Nombre de messages : 1598
Age : 30
Localisation : L'Ouest
Date d'inscription : 26/01/2006

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Ven 24 Fév - 23:16:40

oh my god....c'est génial !!!!
jen ss encore tte chamboulée
la suiteeeeeeuhhhhhh :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cat

avatar

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Sam 25 Fév - 0:14:54

C'est... WAOUW!!!
BOULEVERSANT
je n'ai pas pu decrocher du debut à la fin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Sam 25 Fév - 0:17:23

Merci pour TOUS vos beaux commentaires, ca fait chaud au coeur et donnent envie d'écrire la suite de suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
El0die
Invité



MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Sam 25 Fév - 1:07:06

han ouai vite ma flash et ma moitié tien d'ailleur en parlant d'elle ou est elle je l'attend depuis 21h00 ptdr
Revenir en haut Aller en bas
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Sam 25 Fév - 1:22:16

oh mon Eli!!!!!!!!!!!!!!

J'adoooooooooooore!! comment elle est trooop prenante votr fic les filles, une fois dedans on ne peut plus s'arrêter. L'intrigue est ultra bien faite et ultra bien menée, on se pose tant de questions, c'est trop intéressant j'vous jure. Et puis tout est si bien écrit, on ne sent même pas la différence d'écriture entre vous deux, je suis bluffée par votre fic les filles!! alors postez vite la suite siou plaît!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Sam 25 Fév - 2:51:30

rho ma fallut du temps à comprendre ton "Oh mon Eli !!!!!!"
mdr

en tout cas merci du beau compliment mamour ... dire qu'on ne nous distingue plus et qu'on ne fait qu'une pour écrire ... pour moi c'est un giga compliment d'écrire comme ma ptite mie !!!

merciiiiiiiiiiiiiiiiii
heureuse que ca te et vous plaise Wink
Revenir en haut Aller en bas
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Sam 25 Fév - 3:34:23

Trop :

UNDER LE CHOQUE !!


Beauuuuuuuuuu comment que c'est beauuuuuuu ! LOL

*en mode : à l'Ouest completement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
'Lo
Invité



MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Sam 25 Fév - 14:16:18

WAOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOH !
J'en ai des frissons partout !
Attendez les filles vous êtes trop douée p****n !
J'ai essayé de dire quelque choses mais aucun son n'est sortit de ma bouche .... c'est tellement bouleversant ( dans le bon sens ) !
Raaa il nous faut la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Sam 25 Fév - 15:10:22

under le choque? suis fan de toi ma maria!!! tu te lulu-ises?? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   Sam 25 Fév - 15:14:52

LOL je me suis dis exactemment la même chose : je me lullu-ise !
C'est fou d'être fan réciproquement ! On est fan l'une de l'autre ! Si c'est pas de l'x-files ça, je veux bien me couper la main (enfin non, je veux bien euh ... je veux bien juste embrasser Byers Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eli, Eli, lamma sa bacthani ~~Fic Terminée~~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quels sont ces produits MAC que vous avez terminé?
» Suspicion de diabète... c'est pas terminé !
» Logan / James Howlett / Wolverine (Terminée)
» Pacioretty : Saison terminée
» Contrat de travail à durée indéterminée à temps complet (modele)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gillian Community :: Arts :: -
Sauter vers: