Gillian Community


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 "Présence" by Gail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gail-scuder

avatar

Nombre de messages : 232
Localisation : Saint Denis - Réunion
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: "Présence" by Gail   Mer 15 Fév - 21:35:28

Cela faisait bien 4 mois que Mulder avait disparu, Scully pleurait chaque soir la perte de son être aimé !!! Mais où peut-il bien être ? Elle faisait des cauchemars où elle le voyait se faire torturé, elle avait besoin d'aller chez lui, c'était plus qu'un besoin, c'était une nécessité, son corps l'appelé à se rendre chez lui. Elle pouvait encore y ressentir sa présence, son ordeur. Elle restait de long moment à regarder cette pièce, ce salon où temps de fois elle vait retrouvé Mulder, toutes ses discussions qu'il avait eu. Argumentant chacun pour leur point de vue, afin de convaincre l'autre. Mais finalement, la Scully rationnelle, avait laissé place à une Scully qui croyait. Il avait fallu qu'il parte pour qu'enfin elle ose croire à ce qu'il croyait. Elle se dit qu'elle ne meritait pas d'etre séparer de lui. C'était trop douloureux, spychologiquement, moralement, mais physiquement aussi. Elle ne pouvait l'expliquer, Son corps avait besoin de se retrouver au bureau ou dans l'appartement de Mulder pour se sentir revivre. Elle se décida enfin à aller au bureau, l'agent Doggett devait déjà y être et devait jurer sur son retard. Elle prix un taxi, tout en regardant par la fenêtre elle sentit la déprime lui revenir. Enfin elle arriva au bureau et se dirigea au sous sol qu'elle connaissait tant. Celui même qui fut témoin de sa rencontre avec l'homme qu'elle aimait, celui même qui vit leur amitié se transformer petit à petit en amour, puis en véritable passion. Elle entra dans le bureau qu'elle connaissait par cœur, la présence de Mulder s'y resentait encore très fortement. Toutes ses photos, ce poster, ses crayons au plafond, c'était l'œuvre de Mulder, ils avaient survécu à son départ. Elle se souvient quand elle avait pris ses vacances, Mulder ne pouvait se passer d'elle et ne faisait que l'appelait. Quand elle était revenue les crayons étaient plantés et depuis ils n'avaient pas bougé, cela faisait bien 3 ans qu'ils étaient là ! Elle sourit en se remémorant ce souvenir ! Une larme coula sur sa joue, du revers de sa main elle l'essuya. Elle s'avança vers l'agent Doggett qui ne s'était pas encore apperçu de la présence de l'agent Scully, trop pris dans sa lecture du rapport d'enquète. Elle ouvrit la bouche et lui dit :

Scully: Bonjour agent Doggett comment aller vous ?

Doggett: Bonjour, je vais bien c'est plutot à moi de vous poser la question ?

Scully: Je vais bien, bébé aussi ! (Ils se sourirent) Où est l'agent Reyes ?

Doggett: Le directeur adjoint Skinner nous a appelé, je lui ai dit que nous vous attendions, alors il a demandé que l'un de nous aille chercher le dossier que nous allons devoir traiter. L'agent Reyes c'est alors proposé d'y aller. Tiens ça doit être elle qui arrive, vu le bruit que font les talons !

Scully: Oui, surement.

Reyes entra accompagné de Skinner.

Reyes: Bonjour agent Scully, vous allez bien ?

Scully: Bonjour agent Reyes, Monsieur le directeur. Oui je vais bien, merci ! Cette nuit je n'ai pas fait de cauchemar c'est déjà ça. Quelqu'un veut un café ?

Skinner: Oui j'en veux bien un, merci !

Doggett et Reyes: Non merci, ça ira !

Scully: Bien donc deux café noir avec sucre ! Mulder avait eu une bonne idée de mettre cette cafetière ici, ça nous éviter de devoir monter 2 étages pour un simple café.

Il y eu un silence et Skinner poursuivit.

Skinner: Bien je suis descendu afin de vous expliquer un peu les fait. Deux adolescents sont morts. Ils sembleraient que se soient eux même qui se soient infligé les blessures qui ont causé leur mort, ils se seraient entre-tués. Pourtant s'étaient des jeunes qui semblaient n'avoir aucun problème. On ne sait pas encore ce que revèlera l'analyse toxicologique. Mais on a également retrouvé des traces de rites vaudou sur les lieux du crime. Voilà pourquoi cette affaire vous retombe dessus.

Scully: Surement ont-ils étaient victimes de la drogue, mais effectivement l'analyse toxicologique nous révèlera ce qu'il en ait. Mulder m'aurait alors dit que dans bien des rites de sorcellerie l'emploi de drogue amène à ouvrir les portes d'autres monde. Qu'on en trouve en eux c'est plus que probable. Ça sera encore un moyen d'étouffer une affaire qui relève du paranormal.

Puis ce fut le silence, c'était un silence presque religieux, on venait d'entendre des bruits de pas dans le couloir. Tout le monde se retourna vers la porte comme si ils allaient assiter à un miracle. Il régnait alors une atmosphère mystique dans la pièce, c'était inexplicable. Enfin la personne qui marchait dans le couloir entra dans le bureau.
L'homme pénétra dans la pièce, tout le monde resta sans voix. Scully chercha alors un appuie derrière elle et s'assit sur une chaise, c'était si improbable, elle n'y croyait pas, pourtant s'était vrai. Les larmes lui monta aux yeux, le sourire lui revint enfin après tout ce temps de tristesse. L'homme avança vers Scully, n'eyant aucun autre but que de rejoindre la jeune femme et l'embrassa langoureusement, avec son pouce il lui caressa la joue et lui essuya les larmes qui s'étaient perdues sur le visage d'ange de Scully.

Scully : Mulder, je n'ose y croire c'est vraiment toi ?

Mulder : Oui c'est moi, Scully comme tu m'avais manqué. Dis-moi tu sembles avoir bien grossit durant mon absence.

Scully : (Elle rit) Oui je suis enceinte... de 5 mois.

Mulder : Si j'avais su, je serais revenu plus tôt.

Scully : Mais ou étais tu donc ?

Mulder : C'est une longue histoire.

Scully : Mulder tu sais durant tout ce temps ou tu n'étais pas là. J'ai vu des choses, auquelles avant je n'aurais jamais oser croire, pourtant j'y crois. Toutes ses choses que tu croyais tant, j'y crois aussi.

Mulder : Tu parles des extraterrestres ?

Scully : Oui Mulder.

Mulder : Mais ça n'existe pas les extraterrestres Scully !

Scully : Mulder qu'est ce que tu dis ? Voyons bien sur que si, tu les as vu, je les ai vu, le directeur adjoint Skinner les a vu également. Et le bébé que je porte pourrais bien être l'un des leurs.

Mulder : (Il ferma les yeux et soupira) Scully tu es allée chez moi, je présume.

Scully : Oui, aussi souvent que j'ai pu.

Meule d'or : Tssssss, j'étais en cure de désintox', j'ai planqué de la drogue chez moi, dans les conduit d'aération il y a de l'LSD.

Déna : Hein ??? Tu te fous de ma gôle ?

Meule d'or : Tu as fait des cauchemars récemment ? Tu as des moments de déprimes ? Puis cette paranoïa concernant ton bébé est-elle normale ?

Déna : Mulder, non I ... I don't want to believe. Il est vrai que j'ai été souvent chez toi. Mais cela n'explique pas tout ce que j'ai vu.

Meule d'or : Tu prends du café ici, avec du sucre. Les petites sucrettes ça n'en est pas. Ce sont des cachets d'héroines que j'ai reduit.

Déna : Non Mulder, spâ vrééééé ???

Boule de billard : Mulder vous délirez, je les ai vu moi aussi, j'ai vu le vaisseau, et je ne prends pas de sucrette.

Meule d'or : Le vaisseau c'était un hélicoptère on venait me chercher. Vous ne prenez pas des sucrettes, mais vous prenez du sucre. Le sucre en poudre dans le bocal, c'est de la coc'.

Nuggets : Et cela n'explique pas le comportement étrange de l'agent Reyes.

La zarbi : Euh..... ce que je fumes c'est pas des cigarettes normales. Ce sont des cigarettes qui font rire. Je suis une adepte du zamal(NDLR: le zamal est une herbe local de la réunion qui aurait les même vertu que le canabis). Désolé

Déna : Oh my god ! C'est un cauchemar ! Mais ta sœur tu l'as pourtant vu se faire enlever par des extraterrestres.

Meule d'or : C'était les années 70, mes parents étaient des junkies, des baba-cool fumeurs de Marie-Jeanne. Tout petit j'étais déjà dans le milieu. Pi en allant en Angleterre dans les années 80, c'était pas trop une bonne idée. C'était la crise du chomage à l'époque là-bas et je passais souvent mes soirées aux pubs. Je suis devenu accro.

Déna : Mais ta sœur à pourtant bien disparue.

Meule d'or : C'était la fille des voisins, ils ont déménagés quand j'avais 12 ans. Je te dis je vivais dans un milieu de junkies. Mais je suis clean maintenant. Au centre de désintox' ils nous interdisaient tout contact avec le monde extérieur. Voilà pourquoi je n'ai pas donné signe de vie. C'est mon père le drogué du tabac, qui a organisé ça. L'en avait marre de me voir me détruire, alors il a fait venir un hélicoptère pour m'amener à la clinique, ça pouvait paraître impressionnant comme moyen, mais ça a été utile.

Déna : Tout ce que j'ai mis du temps à croire, les doutes en ma foi, la remise en question de mes jugements scientifiques, tout ça serait du à la drogue ???

Meule d'or : Je sais que c'est difficile à croire ! Scully je sais que ce que tu endures est éprouvant, je t'aiderais à t'en sortir, pour toi, mais aussi pour le bébé que tu portes. Puis aussi parce que je t'aime.

Déna : Aaaaahhhhhhh Mulder dégage tu me dégoutes !!! Tu fais de moi une junkie, et tu me fais risquer la vie de mon bébé (elle bu gorgée de café) Puis qu'est ce que je fais là, je continu dans la connerie. Tu peux joué le malheureux, faire tes yeux de cocker genre c'est pas ma faute ! Mais là chui véner Mulder.

Meule d'or : Mais ma Scully d'amour, je ne voulais pas te faire de mal, si seulement j'avais compris plus tot tout ce qui m'arrivait.

Déna : Mmmm ! Bon je te laisse une deuxième chance, mais seulement parce que j'ai besoin de massage des pieds et que j'ai envie de revoir ton corps musclé nu sous la douche.

Meule d'or : Ok, ma Scully plus jamais je ferais ça ! Tu verras je vais être un Papa super modèle pour notre baby !!!!

Déna : Allez vient là mon Mulder, je ne peux plus attendre ! Et vous trois au lieu de zieuté comme plein de shipper voudré faire, laissé nous tranquils pendant au moins 4 bonnes heures. Et que je ne vous surprenne pas en train d'écouter à la porte.

Boule de billard, Nuggets et la zarbi : Oui maitresse !

Ils quittèrent le bureau et fermèrent là porte derrière eux. Une fois dans l'acenseur Skinner demanda à Doggett.

Boule de billard : Vous avez pu mettre en route la web cam ???

Nuggets :Oui c'était un jeu d'enfant.

Boule de billard : Oh vite allons dans mon bureau.

La zarbi : Ouiiiii du X aux X-files !!!!!!


Bon voilou Polly je supposes que Scully la dorguée CT cette fanfic. LOL Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: "Présence" by Gail   Mer 15 Fév - 21:44:39

lol! lol! Je m'en souviens comme si c'était hier...tu te rappelles? Tu m'avais fais du chantage sur ma fic' Alone et moi sur celle là!mdr je l'adore, ele est géniale!

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
gail-scuder

avatar

Nombre de messages : 232
Localisation : Saint Denis - Réunion
Date d'inscription : 10/02/2006

MessageSujet: Re: "Présence" by Gail   Mer 15 Fév - 21:59:02

Oui CT "non ne tue pas Scully STP."
"Non dit moi pas que C pas vré, la personne dans le couloir? C'est Mulder"
Bon je fé revenir Mulder et tu ne suicide pas Scully. LOL

CT marrant.
Me suis éclatée à l'écrire au début C genre wouhaaaaaaa ça va être tro shipper et la fin avec Boule de billard, Nuggets, La zarbi, Déna et Meule d'or. JE C n'importe koi! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: "Présence" by Gail   Mer 15 Fév - 22:22:42

xpdr !! suis cro fan !!!!
Revenir en haut Aller en bas
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: "Présence" by Gail   Jeu 16 Fév - 0:27:07

mouaaaarrrff!!! j'adore la fic qui commence troop sérieusement et qui d'un coup sans préveninr se barre en cacahuète!!! lol trop xpdr "Meule d'Or, spâ vréééééé??!!" trooop fooort!!! je regrette pas de l'avoir réclamée celle-là!! marchiiii Gaiiil!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
El0die
Invité



MessageSujet: Re: "Présence" by Gail   Jeu 16 Fév - 0:58:51

lol! lol! lol!

j'adore c'est trop !!!!!!! au début tout est parfait lol nuggets lol ptdr
et la c'est le drame tout barre en couille !!!!
ptdr
Revenir en haut Aller en bas
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: "Présence" by Gail   Lun 3 Avr - 0:05:42

spa vrééééé cmt j'ai fait pr zapper cette petite merveille??
je suis mdrrr! franchement génial! j'adore le big pétage de plomb de la fin c'est excellent!! pis nuggets rhooo j'y avais jms pensé!
j'adoooooore!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: "Présence" by Gail   Lun 3 Avr - 1:04:16

rhoooo!! encore aussi pété de rire que la première fois où je l'ai lue, ce que j'adore, c'est que ça commence hypra sérieux, genre si on n'a pas les larmes aux yeux et d'un coup, suffit que Mulder débarque pour que ça parte en cacahuète!! lol trop mdr!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
redhead

avatar

Nombre de messages : 375
Localisation : Everywhere
Date d'inscription : 07/02/2006

MessageSujet: Re: "Présence" by Gail   Mar 4 Avr - 15:57:45

c'est trop drôle je suis pliée en quatre... j'ai même mal aux abdos tellement je riogoles!!!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-filesfanfic.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Présence" by Gail   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Présence" by Gail
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le protectorat de l'ombrelle, 2 Sans forme (Gail Carriger)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gillian Community :: Arts :: -
Sauter vers: