Gillian Community


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Yeux Fermés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Les Yeux Fermés   Mer 1 Mar - 22:59:35

Il y a quelque chose de douloureusement bon dans cette fic. Après la lecture, un goût amer, un goût de sang reste dans la bouche.Voilà ce que j'aurais pu dire. Là tout de suite, je sais pas si je dois pleurer ou angoisser. D'après ce que tu nous laisse entendre, il n'y a plus de chance ni pour Mulder ni pour Scully. Il y a un trvail d'écriture formidable réalisé sur te fanfic': certes il y a une action bien présente mais elle est moindre tant on a envie de s'attacher à la tournure des phrases parfaites, à la description des émotions si réalistes et si sensationnelles. Chaque bout posté me rappelle combien tu écris bien, tu as cette façon de nous offrir des sentiments avec legereté, alors que toute la gravité est là. La souffrance, la colère, la haine, l'amour, la peur...tout est là. Et nous, pauvres lecteurs, nous sommes impuissants face à ce que tu infliges à Mulder et Scully.

Il est vital que tu nous fasses cette suite ma femme,parce que c'est trop beau. J'adore.

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.


Dernière édition par le Jeu 2 Mar - 0:18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Les Yeux Fermés   Jeu 2 Mar - 0:04:34

wohohoho ju que dire après un si beau post qui résume tellement bien ce que l'on ressent! alors moi je vais juste dire que j'adore même si c'est dur de les voir ds cette situation et que ça a beau être court c'est très intense! j'attend dc la suite ac impatience en éspérant que ça ne se termine pas trop mal pr eux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Les Yeux Fermés   Jeu 2 Mar - 3:10:15

purée, vous vous êtes passé le mot pour toutes poster en même tps et toutes faire des trucs trooop triiiistes?? lol en tout cas, les fics où Scully est maltraitées et Mulder désespéré, j'adooore et tu sais particulièrement bien exploiter le filon!!! vite la suiiite!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Les Yeux Fermés   Dim 12 Mar - 18:24:10

Je vais me faire massacrer, mais c'est pas grave, je sais que c'est court Laughing Je me suis dit qu'il fallait bien que je la finisse un jour, celle-là, et c'est pour bientôt. Donc voilà un petit bout.


"Trop. La porte claqua brusquement pour offrir à Mulder le spectacle le plus affreux qu'il n'ait jamais vu. Le vide. Juste le vide. Celui qui remplissait la pièce qu'il venait de découvrir. Une deuxième télévision diffusait une cassette, apparemment tournée ici, quelques temps plus tôt. Lentement, il se traîna jusqu'au lit et tomba à genoux devant les draps tâchés de sang. Sa main tremblante s'écrasa sur le sol glacé et il put sentir entre ses doigts une sensation étrange, mais pas inconnue. Un fil d'or glissa dans sa paume. Le pendentif de Scully. Cétait trop tard. Elle n'était plus là. Vide.

_____________________


Mulder reprit lentement son souffle. Son regard se posa sur une table où des lames rougies par le sang étaient éparpillées. Sur la chaise gisait un portable. Un moyen de sauver sa peau et celle de Scully ? Peut-être. Son rythme cardiaque n’avait de cesse d’accélérer. Il s’empara du précieux objet et quitta définitivement la pièce, lui laissant le souvenir des souffrances que Scully avait endurées. Un profond soupir déchira le silence. C’était le sien. Pas de réseau. Il aurait dû s’en douter. Peu importait, son instinct lui disait que cet objet n’avait pas été oublié ici par hasard. Il poursuivit sa route à travers ce long couloir qui ressemblait étrangement à un labyrinthe sans issue. Il se traîna avec le peu de forces qui lui restait, s’agrippant aux murs blancs pour ne pas s’écrouler au sol. La vérité éclatante de ce lieu lui sauta alors aux yeux. Toute sa vie tenait dans ce seul couloir. La recherche d’une vérité fuyante et insaisissable. Sa solitude. Seul. Par sa faute. C’était sa faute s’il avait perdu tous ceux qu’il aimait. C’était sa faute s’il avait peut-être déjà perdu Scully. Son rythme cardiaque était à son apogée. Il fut soudainement pris de vertiges. C’était un cauchemar. Il allait se réveiller. Oui… je vais me réveiller… elle sera là… elle sera… Le sol accueillit le corps de Mulder pour la énième fois dans un bruit sourd.

_____________________


Noir. Et rien d’autre que ça. Du noir. Et le silence, peut-être. Un silence pesant, envahissant, presque trop bruyant tant sa présence était encombrante. Insupportable. Elle choisit de briser ce silence en laissant échapper un sanglot. Enfin… peut-être qu’elle ne l’avait pas choisi. Cette larme qui coulait sur sa joue, elle n’avait pas pu la retenir. Où était-elle, maintenant ? Pourquoi était-elle là ? Pourquoi… personne ? Seule ? Pourquoi ne voyait-elle rien ? Mais, parfois, avoir les yeux fermés valait bien mieux que de voir la réalité vous sauter aux yeux, vous éblouir. Quoiqu’il en soit, elle n’aurait pas dû briser ce silence. Oh que non. Elle fit lentement glisser ses jambes le long du sol pour ramener ses genoux sous son menton, faisant ainsi résonner dans la pièce un bruit lent et angoissant. Lumière. Blanche. Aveuglante. Elle laissa échapper un cri de surprise et referma ses paupières de douleur, tant la clarté soudaine avait été agressive. La réalité des lieux s’offrait maintenant à elle, autant que le froid dévorait sa peau par d’incontrôlables frissons.

- Oh mon Dieu…

La pièce était en fait infiniment petite, mais grande par l’impact provoqué sur la jeune femme. Des photos d’Emily ornaient les murs tout autour d’elle. Ces photos étaient elles-mêmes encadrées par des articles de presse en tout genre, sur le cancer, sur la stérilité, et même sur le fétichiste Donnie Pfaster. Partout, sur tous les murs, sur le plafond, et même sur le sol, la même question était posée en lettres de couleur rouge vif : « Pourquoi l’avez-vous suivi ? ». Ses yeux brûlaient. L’impact des images avait été beaucoup trop violent, beaucoup plus fort qu’elle. Ces images étaient imprimées dans sa mémoire, à tel point que même lorsqu’elle fermait les yeux, elle les voyait toujours. Ne pas se laisser submerger par ces images. Surtout pas. Elle n’avait pas le droit. Pas maintenant. Elle prit sa tête entre ses deux mains et plia son corps sur le sol gelé.

- Pourquoi ? ! hurla-t-elle de toutes ses forces.

C’était trop tard.

_____________________


Une sonnerie. Une deuxième. Un, deux, trois. Il ouvrit brusquement les yeux et fouilla rapidement ses poches pour en ressortir l’objet qui allait peut-être les sauver. Erreur. La seule réponse fut le silence.

- Allô ?

Silence.

- Allô ?

Encore le silence.

- Allô ?

Toujours le silence.

- Allô ? ! hurla-t-il.

La respiration saccadée, les mains tremblantes, il lâcha le téléphone. Il avait eu une réponse. Une réponse qui n’en finissait pas de se faire entendre. Le cri de Scully avait été enregistré. Son appel au secours. Son « Mulder ! » qui résonnait continuellement. Le cœur déchiré, il ramassa le téléphone, et, de ses doigts tremblants, tenta de l’éteindre. Impossible. Toujours le cri de Scully. La rage au cœur, il lança cet objet maudit de toutes les forces qui lui restaient à l’autre bout du couloir. Le plus loin possible, hors de sa vue, de ses oreilles, de son esprit. Il passa ses mains dans ses cheveux humides avant de reprendre sa course insensée vers une quelconque issue. Son cœur s’arrêta instantanément de battre lorsqu’il tomba sur une nouvelle porte. Il reprit son souffle et posa sa main sur la poignée. La porte céda sans difficulté aucune. "


To be continued...


JeN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Les Yeux Fermés   Dim 12 Mar - 18:31:08

OH MY GOOOD!!! c'est indescriptible! tte cette tension! et cette façon d'écrire qui fait monter la pression en core plus! je suis définitivement fan de cette fic malgré qu'elle soit dure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Les Yeux Fermés   Dim 12 Mar - 18:35:33

Plus jamais je ne poste une ligne sortant de ma plume. Quel bijoux ta fic': je ne m'attendais pas à ça: la scène de Scully enfermée dans cette salle avec les photos d'Emily est une idée géniale, jamais je n'aurais pensé à voir ça! Et tu écris si bien! Trop bien? *en mode jalouse* Non je t'assure je suis trop trop trop fière de toi, parce que tu nous livres à chaque fois une nouvelle partie encore plus parfaite que la précédente. Cette fic' à le mérite d'être sobre mais aussi riche à la fois par le fait que tu nous livres beaucoup de sentiments et d'émotions et que le lecteur se les prend comme...une trés grosse masse sur la tête. C'est ça, on se prend ta fic' en pleine tête tellement tout nous parle, tout nous fait mal. On est Mulder et Scully tout à la fois, on est celui qui tombe par terre et celle qui laisse échapper ce sanglot symbolique. J'attends la suite, sûre que l'évolution sera encore plus belle si cela est possible vu le niveaux de perfection que tu viens d'atteindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Les Yeux Fermés   Dim 12 Mar - 19:10:54

sous le charme, mais alors, complètement, c'est le style d'écriture que j'adore, imagée, abstrait mais précis, terriblement ordonné et angoissant. Merci de nous offrir une telle fic, parce que franchement, je flippe grave pour notre petit couple là, je souffre pour eux à travers ton écriture et à travers leur sensations. Formidable! Vite la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
Spooky
Invité



MessageSujet: Re: Les Yeux Fermés   Dim 12 Mar - 20:53:50

Pouah Ju tu sais tu te plaint quand t'es en retard... Bah c'est pas si mal que ça car on sait plus quoi dire après nous lol!

Je suis toujours aussi namoureux de ta façon d'écrire Embarassed
Par contre je suis un peu moins dedans n'ayant pas vu tout les épisodes enfin n'étant pas fan à ce point et je sais pas j'ai limpression de louper quelque chose et ça m'énerve lol!

Mais zaime et comme personne te l'a encore dit suis ton fan number one na! Razz

EDIT: Ah oui j'allais oublié...Un jour t'as dit: Ma fic ressemblera au chef d'oeuvre qu'est Saw... Je crois que tu l'as dépassé... Enfin c'est comme moi (attention j'ai pas la prétention d'atteindre ton niveau hein ^^) la base est là, mais ce que tu y apporte, la retrenscription de M-S est tellement bien faite... C'est vraiment Saw un niveau au dessus je trouve, quand on lit on oublie vite Saw très vite même... Et c'est juste... waouuuuu Sad (juste la pièce avec les photos je suis deg je voulais utilisé cela pour ma fic mais pas avec emily (bien sur)... mais bon suis sur tu l'as mieux utilisé que moi alors ça va :cyclops: )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Yeux Fermés   Dim 12 Mar - 21:09:09

C'est haletant comme rythme. On a mal pour eux à chaque respiration !!!
Sadique và ! Pourquoi les faire tant souffrir ces tits nounou-là...

Enfin bon, j'adooooooooooooooooooooooooore beaucoup très énormément Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Sid

avatar

Nombre de messages : 265
Age : 28
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 04/02/2006

MessageSujet: Re: Les Yeux Fermés   Dim 12 Mar - 21:18:05

oua mais c'est magnifiqueeeeeeeeeeeeeee jadore
C'est super bien écrit on est tte suite à fond dedans et on a aussi envie de savoir la suite! Laughing
C'est génial continue comme ca!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monicaetchandler.skyblog.com
Dine

avatar

Féminin Nombre de messages : 1598
Age : 30
Localisation : L'Ouest
Date d'inscription : 26/01/2006

MessageSujet: Re: Les Yeux Fermés   Dim 12 Mar - 22:15:41

je crois ke c'est une de mes fics préféré
jss resté scotché du début à la fin et jle ss encore
le décor, l'ambiance enfin tt é bien écrit
c'est vraimen waouuuu
je demande qu'une chose la suiteeeeuhhhh stp :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cat

avatar

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Les Yeux Fermés   Lun 13 Mar - 0:59:01

Que de talent sur ce forum!!! Je ne m'en lasserai jamais!!!!
Cette fic est à la fois fascinante et déchirante!!!!
Un grand BRAVO !!!! et surtout vivement la SUITE !!! bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Les Yeux Fermés   Lun 13 Mar - 13:23:56

mon placard c'est excellent la tension est vraiment au sommet et j'adore ca !!! tes descriptions sont ... mamaaaaaaaaaaaaaaaaaan !!! et puis .... que va-t-il leur arriver ?!?

Te n'aimeeeeeeeeeee
Revenir en haut Aller en bas
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: Les Yeux Fermés   Mar 14 Mar - 13:18:51

gaaaaa suis par terre !! j'adore le style l'histoire, les détails ... tout tout ... continue steplaiiit !!
Revenir en haut Aller en bas
Spooky
Invité



MessageSujet: Re: Les Yeux Fermés   Mar 14 Mar - 19:39:49

J'ai un scoop et j'espère que ça va la faire changer d'avis... Mais la prochaine partie c'est déjà la dernière!!!! Vous croyez qu'une pétition marcherait...?

*pris...*
Revenir en haut Aller en bas
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Les Yeux Fermés   Mar 14 Mar - 19:56:24

naaaaan c'est trop court!! moi je signe la pétition!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Les Yeux Fermés   Mer 15 Mar - 18:51:39

Voili voilou, il était temps qu'elle arrive, celle-là. Vous allez me tuer hein... Je le sais ^^ Mais vous m'attraperez pas tongue
OK, je me calme. Donc, voici la fin de ma fic'... Peut-être qu'il y aura une suite, mais c'est pas garanti.
Ah oui Pook' ! J'ai jamais dit: "Ma fic ressemblera au chef d'oeuvre qu'est Saw", j'ai pas cette prétention lol! J'ai dit: "Ma fic est en train de virer Saw, quelque chose de méchant!" lol!
Marchi à tous !


"La respiration saccadée, les mains tremblantes, il lâcha le téléphone. Il avait eu une réponse. Une réponse qui n’en finissait pas de se faire entendre. Le cri de Scully avait été enregistré. Son appel au secours. Son « Mulder ! » qui résonnait continuellement. Le cœur déchiré, il ramassa le téléphone, et, de ses doigts tremblants, tenta de l’éteindre. Impossible. Toujours le cri de Scully. La rage au cœur, il lança cet objet maudit de toutes les forces qui lui restaient à l’autre bout du couloir. Le plus loin possible, hors de sa vue, de ses oreilles, de son esprit. Il passa ses mains dans ses cheveux humides avant de reprendre sa course insensée vers une quelconque issue. Son cœur s’arrêta instantanément de battre lorsqu’il tomba sur une nouvelle porte. Il reprit son souffle et posa sa main sur la poignée. La porte céda sans difficulté aucune.

_________________________


Elle était là. Sous ses yeux. Repliée sur elle-même, le visage meurtri par toutes ces larmes qui avaient coulées. Non, il ne rêvait pas. C’était bien elle. Il s’avança lentement, oubliant de retenir la porte qui claqua dans un bruit sec. Impossible de la rouvrir. Le bruit avait ramené Scully à la conscience, et, lorsqu’il se retourna vers elle, c’est un regard emplit d’une froideur jusque là inconnue qu’il croisa. Un regard pénétrant qui le glaça instantanément.

- Scully…

Elle ne répondit pas, lui offrant un visage de marbre. Il s’approcha d’elle, et, voulant replacer une mèche de ses cheveux derrière l’oreille :

- Ne me touche pas ! lui dit-elle d’un ton glacial.
- Scully, c’est moi… assura-t-il la voix suppliante, avant de se laisser tomber à terre.
- Je sais que c’est toi… D’ailleurs, tout ça, c’est toi ! C’est de ta faute si j’en suis arrivée là ! hurla-t-elle avant de fondre à nouveau en larmes.

Il la prit dans ses bras alors qu’elle se débattait de toutes ses forces.

- Lâche-moi ! criait-elle sans arrêt, la voix mêlée de sanglots.

Son corps se démenait pour échapper à l’étreinte protectrice de son ami. Les bras de Mulder qui l’enlaçaient. L’odeur de sa peau. Sa tête perdue tout contre son torse. Autant de facteurs qui finirent par la calmer.

- Ta faute…

Sa voix n’était plus qu’un murmure qui finit enfin par mourir pour laisser place au silence.

- Pardonne-moi… finit-il par dire.

C’en était trop. Scully se libéra de son étreinte avec une force soudaine.

- Te pardonner ? Tu as vu tout ça ? Est-ce que tu as vu tout ça ? Ce que ma vie est devenue à cause de toi ? hurla-t-elle en pointant du doigt les murs qui les entouraient.

C’est avec lenteur qu’il releva la tête, cherchant où poser son regard pour ne croiser que la blancheur des murs.

- Oh mon Dieu… murmura-t-elle en découvrant avec effroi une chose terrible : l’absence.

Les murs blancs étaient vierges de toute inscription, de toute photo, de tout article. Rien. Il n’y avait rien. Il n’y avait jamais rien eu.

- Mulder… dit-elle en retournant se réfugier dans ses bras. Je suis désolée…
- Non. Tu as raison. Je ne t’ai rien apporté de bon.
- Ne dit pas ça
, dit-elle en plantant son regard dans le sien. Je t’interdis de dire ça.

Un regard plus que convaincu.

- Mulder, c’est moi qui ai choisi de rester. Moi aussi j’ai besoin de réponses, autant que toi, en tout cas.

Elle se blottit encore plus contre lui, avant de sentir ses lèvres déposer sur son front un tendre baiser. Il sortit alors de sa poche droite le fin collier d’or qu’il replaça avec douceur autour du cou de la jeune femme. Elle releva la tête et plongea ses yeux dans les siens. Un regard qui s’accroche, affamé, assoiffé, enivré des yeux de l’autre. Ces mêmes yeux qui brillent, qui jettent des « je t’aime plus que tout » sans jamais avoir besoin de mots pour le dire. Entremêlés. À tout jamais. Juste ça. Lentement, ils se laissèrent glisser sur le sol. Attendre qu’on les trouve, c’était tout ce qu’ils pouvaient faire. Elle posa sa tête sur son torse. Lui, passa ses doigts dans ses fins cheveux roux, avant de la serrer encore plus contre lui. C’est ainsi que le sommeil les emporta. Les yeux fermés. Vers une même nuit.

_________________________


Un corps qui se tord soudainement. Un sourire de douleur dessiné sur un visage d’homme. Un cri qui déchire la nuit, le silence. Ce corps, ce sourire, ce cri : c’était Mulder. Scully se réveilla brusquement, s’éloignant alors de son ami. Les yeux emplit d’une inquiétude certaine, elle tenta de calmer son corps déchaîné, remué par des spasmes incontrôlables.

- Scully… articula-t-il avec difficulté, sentant ses forces le quitter petit à petit.
- Mulder… Qu’est-ce qui se passe ? ! dit-elle d’une voix tremblante.

Elle posa ses mains sur son visage, le forçant à le regarder. Elle l’avait vu pleurer un bon nombre de fois, mais cette vision toucha instantanément ce qu’il y avait de plus sensible en elle. Les larmes de la jeune femme s’échappèrent alors de ses yeux grisés par le désespoir, se mêlant ainsi à celles de son ami.

- Mulder, calme-toi… Dis-moi quelque chose… Je t’en prie…

Un son à peine audible sortit de la bouche de Mulder.

- Pardonne-moi…

C’était tout. Son corps s’était brusquement calmé. Plus aucun mouvement, pas même celui de sa repiration. Plus rien. Juste ses yeux. Grands ouverts. Mourir les yeux ouverts. C’était fini.
Un cri de douleur. Celui de Scully. Et, plus rien. Elle s’éloigna lentement de son ami et s’installa plus loin, la terreur imprimée à tout jamais sur son visage. Sous le choc, elle était incapable de prononcer un mot. Même les larmes n’osaient plus couler. Seule. Pour de bon.
Une sonnerie finit par retentir. Elle resta immobile quelques instants, puis, reprenant un semblant de conscience, observa la pièce pour comprendre d’où provenait l’affolante mélodie. Rien, il n’y avait rien. Juste elle. Et le corps inerte de Mulder. Elle se retourna alors et remarqua derrière elle, au sol, une brique instable qu’elle tenta tant bien que mal de déplacer. Une fois cette opération effectuée, elle se pencha et découvrit enfin l’objet qui allait peut-être la sauver. Un portable. De sa main tremblante, elle s’en saisit, et, nerveusement, elle le porta à son oreille et décrocha. Une voix d’homme. Elle connaissait cette voix. Pas un interlocuteur réel, non, juste une voix qui lui annonçait qu’un poison avait été administré à Mulder, à son insu, avant qu’il n’arrive ici. Une mort lente qui épuisait peu à peu toutes les forces de la victime, jusqu’à la voir se tordre de douleur dans un dernier souffle. Ricanements. Le téléphone finit par s’écraser violemment sur le mur opposé. Un cauchemar. Elle se releva et hurla de toutes ses forces, avant de retomber au sol, repliée sur elle-même, le corps ravagé par le dégoût et le désespoir qui avaient pris possession de tout son être. Mourir. Elle aurait voulu mourir.

_________________________


Le parc verdoyant était bercé par le chant des oiseaux, qui annonçaient enfin le retour du printemps. De timides rayons de soleil traversaient la fenêtre et vinrent caresser le visage de marbre de la patiente. Dans le couloir de l’hôpital psychiatrique, deux hommes discutaient. Arborant tous deux une blouse blanche, l’un était grand, brun, d’apparence robuste et calme, l’autre, plus petit, le crâne chauve. Il arborait une paire de petite lunettes rondes, qui lui conféraient un sérieux indéniable. Jouant nerveusement avec son stylo, le plus petit, le docteur Jefferson, prit la parole :

- Ca fait 5 jours qu’elle est là et elle n’a pas encore ouvert la bouche une seule fois, dit-il, les yeux rivés sur son stylo.

Le regard perdu vers la chambre de la patiente en question, l’autre répondit :

- C’est un miracle qu’elle soit encore en vie…
- Qu’est-ce que tu veux dire ?

- Le FBI l’a retrouvée dans un sale état. Il était temps, d'ailleurs. Deux hommes aussi. Morts tous les deux. L’un s’est suicidé, il avait une maladie incurable et allait mourir. L’autre empoisonné. Elle a dû voir des choses terribles… dit-il, songeur.

Dans la chambre, la jeune femme était assise dans son lit, le regard vide, refusant de manger ou de dire quoi que ce soit depuis son arrivée. Se laissant examiner sans broncher, écoutant les médecins lui dire qu’il fallait qu’elle parle pour aller mieux, c’est sans grande conviction qu’elle retournait à son lit, le regard et l’esprit toujours aussi vides. Un mouvement de la tête. Ses yeux se posèrent sur la table de chevet, où, mis à part quelques médicaments, une carte d’agent du FBI gisait. Sa main tremblante s’en empara, et, pour la première fois depuis longtemps, un faible sourire éclaira quelque peu son visage lorsqu'elle découvrit la photo d’un grand homme brun. Repoussant les couvertures, elle quitta enfin son lit et s’approcha de la fenêtre. Dehors, la vie. Serrant dans son poing la précieuse carte, son regard s’illumina de l’étincelle de vie qui lui avait jusque là manqué et se perdit au loin avec assurance. Un deuxième sourire se dessina sur ses lèvres. Un sourire décidé à ne pas la quitter de si tôt. Puis, elle ferma les yeux, apaisée. Immortelle."



FIN.




JeN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Les Yeux Fermés   Mer 15 Mar - 18:57:43

Pouah.* Respect, s'incline* Euh Pouah. Un commentaire beaucoup plus complet lorsque je me serai remise de ce choc.

Edit': Donc. Par où commencer? Déjà demain je te botte les fesses parce que tu devrais nous faire plus de fics avec le talent que tu as. Quelle histoire...époustouflante! J'aurai aimé plus de détails sur la fin, je ne voulais pas que ça s'arrête de cette façon et aussi vite. C'est tellement bien écrit. Quoique tu as réalisé une fin assez ouverte qui nous laisse supposer que soit tu nous accorderas une partie qui expliquera un peu plusles raisons de cette histoire surprenante soit tu es trés sadiiiiique et c'est à nous de chercher le pourquoi du comment. Cette fic est vraiment génial, un chef d'oeuvre pour faire court.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Les Yeux Fermés   Mer 15 Mar - 19:08:32

malgré un giga fou rire j'ai réussi a me concentrer pour lire ton chef doeuvre ... c'est vraiment superbement bien ecrit (presque aussi bien que martine mdr)
non serieux tu m'as encore bluffé la !!!

je taimeeeeeeeeeeee
Revenir en haut Aller en bas
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Les Yeux Fermés   Mer 15 Mar - 19:10:20

Timmy a écrit:
malgré un giga fou rire j'ai réussi a me concentrer pour lire ton chef doeuvre ... c'est vraiment superbement bien ecrit (presque aussi bien que martine mdr)
non serieux tu m'as encore bluffé la !!!

je taimeeeeeeeeeeee

Qu'est ce qui te faisais rire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
El0die
Invité



MessageSujet: Re: Les Yeux Fermés   Mer 15 Mar - 19:13:08

ouai * mode sous le choc Crying or Very sad *
c'est super bien my god !!!!
a qd la prochaine ? :D
Revenir en haut Aller en bas
Dine

avatar

Féminin Nombre de messages : 1598
Age : 30
Localisation : L'Ouest
Date d'inscription : 26/01/2006

MessageSujet: Re: Les Yeux Fermés   Mer 15 Mar - 19:32:43

oh my god, suis sous le choc affraid
cette fic é vraiment l'une de mé préféré, là jss sur
han mon dieu m'en remet tjr pas lol
jveux pas qu'elle se finisse cette fic en + ...
pffffiioouuu ke démotion ce soir
moi jdemande vite une autre fic ? siou plait :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sid

avatar

Nombre de messages : 265
Age : 28
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 04/02/2006

MessageSujet: Re: Les Yeux Fermés   Mer 15 Mar - 22:36:31

ahhhhhhh comment ca fini affraid affraid
Sous le choc aussi!
Mais la fin est trop belle trop bien décrite.....parfaite! :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monicaetchandler.skyblog.com
Lily

avatar

Nombre de messages : 197
Localisation : Viva Normandia !
Date d'inscription : 02/03/2006

MessageSujet: Re: Les Yeux Fermés   Mer 15 Mar - 22:42:46

en un mot : GENIAL !! j'adore ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Les Yeux Fermés   Mer 15 Mar - 23:15:34

waaa c'est dur comme fin ms ca colle tellement bien à ce style et au reste du scénario... franchement je suis impressionée! ce style je l'adore, il retranscrit tt ce qu'on a besoin de ressentir et même plus que ça! je suis fan.... voilà!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Yeux Fermés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Yeux Fermés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gillian Community :: Arts :: -
Sauter vers: