Gillian Community


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Base-Ball

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Base-Ball   Ven 27 Jan - 20:35:25

Bon mes shippeuses, ça y est ! Le grand jour est arrivé ...
Je poste une de mes fics que j'ai crite début de l'année passé si je me souviens bien.
Bonne lecture, et n'oubliez pas : soyez pas vaches mais constructives !
_________________________________________________________

- Allais Scully ! S’il te plait !
- Mulder, je t’ai dit non !
- Mais juste pour cette fois, j’te jure, j’te revaudrais ça.
- Mulder…
- Pourquoi ?
- Parce que je n’ai pas envie de me taper des kilomètres en voiture pour aller voir un match de Base-ball !
- D’abord Scully, ce n’est pas n’importe quel match mais LE match du siècle et ensuite…
- Il n’y a pas de « et ensuite » Mulder, je t’ai dit non alors n’insiste pas !
- Mgrbl…
- Allez viens maintenant, on a du boulot.

De toute la matinée, ils ne s’étaient pas dit un seul mot hormis les discussions sur l’affaire en cours. Il était 13h quand ils décidèrent d’aller dîner. À peine étaient-ils installés à une table que Scully se leva et se dirigea vers les toilettes.
Pendant ce temps-là…

- Fox ?!
Mulder se retourne
- Fox ça va ?
- Ah Nick. Oui ça va bien et toi ?
- Super, je me réjouis d’être demain.
- Moi aussi, dit-il un peu nerveux. Mais tu sais, je crois que je viendrais seul pour finir.
- Oh non c’est pas vrai, alors tu m’as menti hein avoue, tu n’as personne dans ta vie n’est-ce pas ?!
- Si, si, je t’assure c’est juste qu’elle est un peu malade et ne préfère pas venir.
- Ahhh oui, oui Mulder c’est ça, je vois.

Scully qui avait tout entendu arriva derrière Mulder, le prit par la taille et dit :

- Mais voyons chéri bien sûr que je viendrais, je ne manquerais ça pour rien au monde !
- Scully, je …
- Ben alors, ne reste pas planté là, tu me présentes ?
- Euh… Nick je te présente euh…
- Dana, je m’appelle Dana, très heureuse de vous rencontrer enfin Nick. Alors c’est avec vous qu’on va aller voir LE match du siècle ?
- Euh oui bien sûr c’est avec moi et avec Jess.
Il se retourne est montre la table voisine où la fameuse Jess fais un signe de la main et sourit.
- Ohhh bien comme on est tous là, on pourrait manger ensemble. On travaillerait les derniers détails du week-end.

Tout le monde s’installe à table et la discussion se passe tout à fait normalement. Mulder est abasourdi, Nick a toujours un humour incompréhensible, Jess est finalement très sympathique quand on ne se fie pas au premier abord et Scully n’en revient pas de ce qu’elle est en train de faire.
- Bon ben, on se voit demain alors ?!
- Oui c’est ça, à demain.

Jess et Nick s’en vont de leur côté tandis que Scully et Mulder reste sur place encore un moment.

- Alors ?
- Alors ?! C’est tout ce que tu trouves à me dire ?
- Alors, à quelle heure est-ce que tu passes me prendre demain ?
- Scully ?!!
- Bon d’accord ! Je suis revenue des toilettes et je t’ai vu là, complètement perdu. Perdu dans tes mensonges entre parenthèses, tout cela n’est pas très joli Mulder. On ne t’a jamais appris que le mensonge n’entraîne rien de bon ?
- Ça va Scully, épargne-moi ce genre de remarques s’il te plait. Ce que tu as fait n’est pas très joli non plus !
- Comment ? C’est comme ça que tu me remercies ? Je te sors du pétrin dans lequel tu t’étais mis tout seul comme un grand et je me fais encore rabrouer et bien ça m’apprendra ! En plus, je suis obligée de venir maintenant !
- C’est bon Scully… Je suis désolé. Tu n’es pas obligé de venir. Je dirais que ta maladie t’en empêche.

Ils sourient tous les deux…

- C’est gentil, mais je crois que je viendrais
- …
- Enfin si je ne te dérange pas dans la voiture et tout ça…
- Tu plaisantes ou quoi ? C’est moi qui te l’ai proposé alors…
- Oui, proposé sans absolument rien derrière la tête, elle lève le sourcil.
- Oh Scully, je t’en prie, Nick me cherche depuis des mois, depuis qu’il est avec Jess à vrai dire. Pour qu’il me lâche, je lui ai dit que j’avais quelqu’un et comme tu es la première personne à laquelle j’ai pensé eh bien je me suis dit que j’allais te proposer de venir à ce fameux match.
- Alors voilà où nous mènent nos mensonges… On va être obligé de passer pour un couple et en plus je vais être obligée de regarder un match de base-ball.
- Tu verras ma chérie, tu vas adorer.

Ils sourient à nouveau.

La journée du lendemain se passa sans encombre et Mulder et Scully se quittèrent en un « à tout à l’heure ».

À 18h Mulder frappa à la porte de Scully…

- Mulder ? entre…
- Tu n’es pas prête ?
- J’y suis presque dit-elle en rentrant dans sa chambre.
- Je peux t’aider ?
- Non merci, ça va aller dit-elle en revenant dans le salon son sac à la main.
- Laisse-moi au moins prendre ton sac, il lui prend des mains en les effleurant.
- Merci. Je te suis.

Ça faisait plus ou moins 30 minutes qu’ils roulaient …

- Je me demande toujours dans quoi je me suis fourrée.
- Tu verras, je suis sûr que tu vas bien t’amuser, dit-il en souriant.
- Il ne faudrait pas que tu m’expliques un peu les règles du jeu au base-ball, tu sais, qui est qui et qui fait quoi ?
- J’en ne reviens pas que tu n’aies jamais regardé un match de ta vie Scully. Comment peut-on devenir un être humain aussi… Euh… Enfin je veux dire « aussi Scully » sans aimer le base-ball ?!
- À vrai dire, je regardais certains matches avec mes frères quand j’étais petite mais je n’ai jamais été une grande fan, ils rient.
- Je vais tout t’expliquer, tu vas voir, c’est assez simple.
- Tu m’étonnes, dit-elle en souriant.

Sur la route, Mulder s’arrête pour faire le plein d’essence. Quand il se retourne, il voit Scully profondément endormie sur le siège passager et ne se résout pas à la réveiller. Il sort, ferme la porte et en profite pour faire quelques courses pour la fin du voyage. Il décide de prendre un plat chinois qu’ils mangeront dans la voiture et en revenant vers la voiture passe devant un magasin de vêtements de sport où il rentre et se décide pour un merveilleux pull à la couleur de son équipe de base-ball préférée qu’il offrira à Scully en temps voulu. Enfin, il revient à la voiture et conduit encore 30 minutes avant de s’arrêter à nouveau pour manger.
Il regarda Scully, replaça une mèche de ses cheveux derrière son oreille et elle se réveilla.

- Comment va la belle au bois dormant ?
- Mmmmh… Je vais bien, je crois…
- Tu dors depuis un bon moment et je ne voulais pas te réveiller mais mon ventre commence à crier famine…
- Oh excuse-moi, tu as bien fait. Je meurs de faim moi aussi à vrai dire.
Ils se sourient et Mulder prend le plat chinois qu’il a déposé à l’arrière.
- Ça sent drôlement bon dis donc…
- Et je crois que ça l’est !

Ils finirent de manger et Scully vit Mulder un peu gêné.

- Mulder ? Ça va comme tu veux ?
- Oui tout va très bien même. Je suis content que tu sois venue.
- J’espère seulement que je ne le regretterais pas.
- Pour bien commencer ce week-end, laisse-moi t’offrir un petit cadeau.
- Mulder…, Dit-elle un peu gênée.
- Vas-y Scully, regarde…
- Wouaw Mulder, il est super, dit-elle en riant.
- Allais met-le ! dit-il tout enjoué.
Elle l’enfila par-dessus son t-shirt.
- Il te va à merveille.
- Merci beaucoup, elle le prend dans ses bras et ils restent un petit temps comme ça.
- Hé bien, je t’offrirais plus souvent des cadeaux.
Ils se sourient et Mulder reprend le volant.

Vers 1h00, ils arrivèrent enfin au chalet loué par Nick. Scully s’était à nouveau endormie et Mulde ne pu s’empêcher de sourire car, elle avait la bouche légèrement entrouverte et une mèche de cheveux qui lui barrait de nouveau le visage.

Il décida d’aller ouvrir la porte du chalet, et repartit chercher sa collègue. Il la prit dans ses bras et machinalement, elle passa les siens autour du cou de son partenaire. Il l’amena jusqu’à son lit, lui enleva ses chaussures et reposa les couvertures sur elle. Il l’embrasse sur la joue, elle le retint par le bras et lui glissa un « merci » à l’oreille. Il sourit et lui dit « merci à toi » puis l’embrassa à nouveau près de l’oreille cette fois, ce qui provoqua quelques frissons. Elle sourit et se rendormit profondément. Mulder, dans sa chambre, s’endormit un sourire aux lèvres, content qu’elle ait accepté son invitation.

A suivre ... directement pcq je ne suis pas une perverse sadique Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Base-Ball   Ven 27 Jan - 20:39:16

Le lendemain, elle se leva la première, prit une douche, se changea et remit son pull sur elle. Elle toqua à la porte communicante de Mulder et comme elle n’eut pas de réponse, elle ouvrit.
Elle laissa échapper un petit rire quand elle le trouva en caleçon et t-shirt, allongé sur son lit, les couvertures démises. Elle s’assit sur le bord du lit et le regarda dormir après avoir replacé les couvertures. Elle l’observait et ne pu s’empêcher de caresser la paume de la main ouverte de son collègue. Elle plaça sa main à l’intérieure de la sienne. Il ouvrit peu à peu les yeux…

- Si on m’avait dit que je retrouverais un jour Dana Scully, dans mon lit, de son plein gré, à mon réveil, je ne l’aurais pas cru.
Ils se sourirent.
- Ne te fais pas trop d’illusion tombeur.
- Je ne crois que ce que je vois moi…
- Et l’on peut savoir ce que tu vois ?
- Ta main dans la mienne…
- Oups, désolée, dit-elle en voulant retirer sa main.
- Non, non, non, tu ne vas pas t’en tirer comme ça !
Il la retourne sur le lit et ils commencent à se bagarrer comme deux gamins. Il la chatouille et elle rit comme jamais. Il est maintenant au-dessus d’elle, les rires se calmes et ils se regardent les yeux de l’un dans les yeux de l’autre. Mulder tien les poignets de sa partenaire fermement, il se rapproche doucement, dépose un baiser très léger sur sa joue et Scully profite de la situation pour le retourner sur le lit à son tour et elle lance un
- J’ai gagné ! fièrement avant de se lever.
- Tu n’as gagné que la première manche Scully. La bataille n’est pas terminée.
- Va te laver, je t’attends.

Scully s’installa dans le lit de son partenaire et commença à lire le livre qu’elle trouva sur la table de nuit. Elle ne pu s’empêcher de plonger sa tête dans l’oreiller et dans les draps de celui qui n’avait jamais été que son collègue car, il faut bien le dire, ça n’était que ça. Aux yeux de beaucoup en tout cas. Ça sentait tellement bon, la seule pensée qu’il avait dormi là où elle était allongée maintenant, la fit frémir. Elle se posait souvent des questions sur la relation qu’elle entretenait avec Mulder. Souvent elle pouvait le voir comme un collègue, souvent comme un ami, un confident, parfois, elle se surprenait à penser à lui comme un amant. Elle ne pensait jamais au sexe, mais souvent elle se demandait ce qu’elle ferait si Mulder était là, ce qu’il dirait dans telle ou telle situation. Ses pensées les plus extrêmes s’arrêtaient au baiser, à des enlacements interminables. Elle replongea sa tête dans son oreiller et ferma les yeux.

Mulder laissait couler de longs et fins filets d’eau tiède sur son visage, dans son cou, le long de son dos et ne pouvait s’empêcher de penser à Scully. Ce qu’elle peut être frustrante parfois. Il n’avait pas osé et pourtant il en avait tellement envie, il se voyait se rapprocher d’elle et puis un quart de seconde plus tard, il déposa ses lèvres sur sa joue. Il aurait voulu l’embrasser, mais il avait peur. De quoi ? il ne savait rien lui-même et peut être était-ce mieux ainsi. Elle n’a pas eu l’air déçu en tout cas. Elle avait pris ça pour un jeu et un point c’est tout.
- Mulder ?! Bouge-toi un peu ! On n’a pas que ça à faire !
- J’arrive, j’arrive…
- Un vrai gamin, c’est pas possible ça ! Je ne suis pas ta mère !
Ils sourirent tous les deux, chacun de son côté, chacun pour eux « et encore heureux… »

Le grand match était pour ce soir et Nick, Jess, Mulder et Scully avaient décidé de passer la journée ensemble, de se balader sur la plage, de faire un peu de shopping pour ses dames etc.

- Les filles ?
- Oui ?
Elles étaient loin devant et parlaient ensemble du prochain magasin ou s’arrêter. Mulder et Nick quant à eux marchaient ou plutôt, suivaient en retrait.
- On ne pourrait pas faire une petite pause ? dit Nick en s’asseyant sur un banc tout proche.
- Quoi mais on n’a fait juste une dizaine de magasins ! répondit Jess.
- On en peut plus nous… On aimerait faire une pause. On pourrait aller manger une glace ou quelque chose ? enchaîna Mulder en s’asseyant à son tour.
- Tout ça parce que tu sais bien que je ne pourrais pas refuser, fit Scully résolue.
- Allez, venez. On va bien trouver un endroit sympa ou s’arrêter… Et manger notre glace, dit-elle en souriant à Mulder.
- C’est bon, ne cherchez plus. On a déjà repéré l’endroit pendant que vous regardiez les boutiques.

Ils avaient décidé d’aller déposer les affaires dans la voiture et de marcher sur la plage y manger leur glace.
Par chance, Nick et Jess n’étaient pas du genre à se coller l’un à l’autre à longueur de temps ce qui permettait à Mulder et Scully de se comporter de la même façon.

Scully discutait avec Jess quand soudainement, cette dernière demanda

- Alors ? Pourquoi est-ce que toi et Mulder ne sortez-vous pas ensemble ?
- Quoi ? Mais… Mais…
- Alors ? Dis-moi
- Mais on est ensemble.
- Dana… Ça se voit comme le nez au milieu de la figure. Vous êtes gênés comme deux personnes qui ne savent pas trop s’ils doivent ou ne doivent pas ? comment s’y prendre ? que dire ? que faire ?
- Repérés, fit-elle un peu gênée.
- Alors ? pourquoi autant d’hésitation ?
- Je ne sais pas trop à vrai dire, ça fait 7 ans qu’on se connaît et ça a toujours été comme ça, assez tendu. Puis je ne sais pas si on est sur la même longueur d’ondes à ce niveau-là… J’ai peur que ça brise tout.
- Je ne crois pas que ses sentiments soient très différents de ceux que tu as à son égard.
- Je n’en sais vraiment rien à vrai dire…

A peine eu-t-elle le temps de finir sa phrase que Nick et Mulder arrivèrent derrière elles, les encerclèrent par la taille, les soulevèrent du sol pour les emmener jusqu’à la mer.
Elles avaient beau leur demandé de les déposer, mais ceux-ci continuaient et les faisaient tournoyer, les pieds dans l’eau, ils firent semblant des les jeter dans la mer et les déposèrent à côté d’eux. Nick et Jess commençaient à s’embrasser passionnément. Mulder et Scully se regardèrent un peu gênés. Il la prit par la main et se dirigea vers la plage.

- Bon les amoureux, on vous laisse, on va faire un tour. On se retrouve au chalet.
- Mmmmhhh…

Mulder et Scully se regardèrent et se sourirent. Ils avaient à peine fait un pas…

- Eh Dana ?! fit Jess.
- Oui ?
- N’oublie pas ce que je t’ai dit…

Elle la regarde et puis attire Mulder vers la plage.

- Viens, on y va !
- Euh... Scully, sans vouloir paraître indiscret… Qu’est ce que tu ne dois pas oublier ?
- Oh rien, un truc entre filles ; tu sais, rien de bien intéressant…
- Mmmhhh.

Ils marchaient depuis quelques minutes maintenant…

- Ils sont mignons tous les deux, tu ne trouves pas ?
- Oui, ils le sont, répondit-il en la regardant avec un petit sourire.

Scully frissonna…

- Tu as froid ?
- Un peu, depuis que tu m’as déposé les pieds dans l’eau. Et que le reste de mon corps a été éclaboussé par les vagues…
- Ohhh je suis désolé Scully, fit-il gêné.
- Ce n’est rien…
- Où est ton pull ?
- Dans la voiture.
- Tiens prend le mien.
- Merci, c’est gentil.

Il l’aida à enfiler son pull. Qui lui retombait à mi-cuisse.

- Il te va à ravir, fit-il en souriant.
- Rentrons… Tu vas commencer à avoir froid aussi… Dit-elle en reprenant sa main dans la sienne.

A suivre encore pcq c'est long tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Base-Ball   Ven 27 Jan - 20:39:34

Arrivés au chalet, ils se regardèrent et lâchèrent leurs mains.

- Je vais faire du feu, va prendre une douche et te réchauffer.
Il lui sembla bon de répéter un :
- Je suis vraiment désolé.
- Ce n’est rien du tout Mulder et puis, ça m’a plu… Dit-elle en se retournant et se dirigeant vers sa chambre.
Il sourit et se dit en lui-même « moi aussi ça m’a plu »…
Mulder s’était assis dans le divan en face du feu et pensait à cette soirée qui les attendait. Il se réjouissait de pouvoir enfin voir un match de base-ball avec Scully ; d’autant plus que ça n’était pas n’importe quel match… Il se réjouissait également d’y aller avec Jess et Nick car, pour la première fois depuis longtemps, il s’était surpris à retrouver le sens du mot amitié. En effet, il considérait Nick et Jess comme des amis. Bien sûr il y a Scully mais ce n’est pas pareil. S’il l’avait considérée comme une amie pendant de nombreuses années, il n’en était plus là à présent. Il avait besoin d’elle, il avait envie d’elle, il la voulait à ses côtés chaque seconde que Dieu lui permettait de vivre. Il voulait la tenir dans ses bras, sentir qu’il pourrait la protéger envers et contre tous. À ce moment précis, il avait envie de l’embrasser.

- Mulder ?
- Dana ?
- Tu dormais ?
- Non, non pas du tout, je pensais, c’est tout.
- Oh…
Elle alla s’assoire dans le fauteuil juste à côté du feu.
- Alors ? tu es réchauffée ?
- J’ai toujours un peu froid, mais ça va aller.
Elle était magnifique. Elle était redescendue plus belle que jamais. Ses cheveux donnaient une impression de brillance tellement intense et ses yeux pétillaient grâce au feu qui brûlait à quelques centimètres d’elle. Tout cela n’arrangea pas l’envie que Mulder avait il y a à peine quelques minutes, il désirait la sentir près de lui et l’embrasser comme jamais il n’avait embrasser personne auparavant.
- Viens t’assoire ici, dit-il dans l’espoir qu’elle ne refuserait pas sa demande et qu’elle ne prit pas celle-ci pour une invitation de dragueur pitoyable.
Sans rien répondre qu’un sourire, elle se leva et vint s’asseoir, recroquevillée, au côté de son partenaire. Il l’enroula de son bras gauche qui se déposa sur le bras de sa partenaire. Il prit la couverture qui se trouvait sur le divan pour l’enrouler autour de Scully.
- Merci.
- De rien. C’est un plaisir.
Ils se sourirent. Et elle posa la tête sur l’épaule de Mulder qui pouvait sentir l’odeur du shampoing nouvellement appliqué sur la chevelure de Scully.
Ils ne parlaient pas, ça n’en valait pas la peine. Ils se sentaient, se touchaient, savaient que l’un pensait à l’autre… Ils étaient bien, peu être même trop bien. Ils en avaient tellement peu l’habitude qu’ils en étaient gênés comme des adolescents à leur première rencontre.
Il caressait ses cheveux et posait ses lèvres sur la tête de sa partenaire. Elle se sentait bien et avait enfin suffisamment chaud mais ne se résignait pas à bouger de peur qu’il prenne le moindre mouvement comme un rejet à ses caresses et ses attentions aimantes. Elle prit la main libre de son partenaire et la caressa avec ses doigts. Le moindre recoin y passait. Elle se décida enfin et plaça sa main dans celle de Mulder ; leurs doigts s’entremêlèrent et ils les refermèrent comme un couple. Ça peut paraître idiot à certains mais ces contacts pourtant si anodins leur suffisaient amplement. Scully releva la tête doucement et ce qu’elle avait prédit arriva, il stoppa net toutes ses caresses. Elle s’en voulu et pourtant, elle avait tellement envie de voir son visage… Quand elle vit son regard posé sur elle, elle cessa de s’en vouloir et se félicita même d’avoir eut une si bonne idée. Leurs yeux étaient maintenant accrochés l’un à l’autre et sans vraiment s’en rendre compte, leur visage se rapprochait l’un de l’autre. Lentement mais sûrement maintenant, ils pouvaient sentir le souffle de l’autre sur leur peau. Ils se sourirent et chacun jouait avec le visage de l’autre, ils se tournaient autour sans jamais oser se toucher. Ils auraient voulu ne jamais arrêter ce petit jeu mais chaque bonne chose a une fin…
En effet, c’est le moment que Jess et Nick choisir pour rentrer (genre on casse l’ambiance…)

- Salut, fit Nick tout enjoué.
Apparemment, ils s’étaient bien amusés pendant leur escapade.
- Salut, répondit Mulder par simple politesse.
Scully se dépêcha de se rasseoir normalement sur le sofa à côté de Mulder ce qui fit sourire Jess.
- Alors, les garçons, ça vous dit qu’on se fasse un petit souper avant de partir ? lança Jess.
Nick répondit immédiatement par l’affirmative, Scully se leva pour aller aider Jess et il fallu un petit temps à Mulder pour se rendre compte de ce qui venait de se passer.

Le repas se passa plutôt bien, chacun était heureux de se retrouver et de pouvoir passer de bons moments ensemble.
Mulder et Scully se lançaient quelques regards dont ils avaient le secret et Jess et Nick ne se gênaient pas pour faire quelques remarques sur leur après-midi et la soirée qui allait visiblement se dérouler après le match.
Quand ils eurent terminé, ils décidèrent de se préparer pour partir assister au « match du siècle ».

Ils prirent tous place dans la voiture de Nick et ce dernier conduisait. Mulder était assis à l’avant et les deux filles avaient pris place à l’arrière. Scully ne pouvait s’empêcher de jeter des regards en direction de Mulder et elle savait qu’il aurait aimé en faire autant mais s’il s’était retourné ne serait-ce qu’une fois et l’avait regardé droit dans les yeux, ils n’auraient plus pu se détacher l’un de l’autre.

Jess se pencha vers Scully :
- Alors, je vois qu’on est arrivé au mauvais moment tout à l’heure. Tu lui as fait des confidences ?
- Vous n’êtes pas mal tombé, je… On parlait tout simplement.
- Oui, oui, vous parliez et comme vous aviez du mal à vous comprendre, vous avez décidé de vous rapprocher et de vous tenir la main.
- Jess, je t’en prie…
- Ok, ok Dana, ça ne me regarde pas mais je suis contente pour vous et désolée que l’on soit arrivé au mauvais moment.
Scully lui lança un regard amusé.

Ils arrivèrent enfin à destination. Jess et Nick se tenaient par la taille et Mulder avec un élan de courage saisit la main de Scully et lui glissa un « j’espère que ça ne te dérange pas ? » à l’oreille. Elle lui répondit en un seul sourire.
Ils prirent place et à la mi-temps, Mulder et Nick demandèrent aux filles si elles désiraient manger quelque chose. Seule Scully ne désirait rien, ce qui n’empêcha pas Mulder de l’obliger à mordre dans son sandwich afin qu’elle goûte aux merveilles du hot-dog de mi-temps. L’idée que les lèvres de Scully prennent place où il poserait les siennes ensuite ne le répugnait pas, que du contraire. Scully se rendit compte que finalement, les matches de base-ball pouvaient être passionnants et elle se surprit même à reparler de certaines phases de jeu dans la voiture avec les autres.

De retour au chalet, Nick et Jess saluèrent à peine leurs compagnons de week-end et se ruèrent dans leur chambre en un seul
- Bonne nuit les amoureux, super soirée. Merci…
- Décidément ils ne s’arrêtent jamais ces deux-là, fit Mulder.
Scully ne put s’empêcher de rire et Mulder la suivit. Quand ils se calmèrent enfin...
- Alors, tu vas monter te coucher je suppose, dit Mulder un peu mal à l’aise.
- Je ne sais pas, tu as quelque chose de plus passionnant à me proposer ?
- Euh… Non… Vas-y… Il se dirige vers le sofa… Et Scully ?
- Oui ?
- Bonne nuit…
- Bonne nuit Mulder… Elle s’approcha du sofa par derrière et déposa un baiser sur la tempe de Mulder, ses deux mains glissant sur son torse.

Il resta là, écoutant les pas de Scully s’éloigner, se maudissant de n’avoir rien tenté, de ne pas l’avoir retenue. La retenir mais comment ? Comment faire pour ne pas la brusquer ? Bien sûr il savait les mots à éviter ou encore les sujets à ne pas aborder mais alors pourquoi ne pas avoir essayé ?
- Non mais quel imbécile ! et il se frappa le front du plat de la main.
- Qu’est-ce qu’il y a Mulder ?
- Oh non rien, je me suis cogné contre la table basse…
- Et tu es sûr que ça va aller ? dit-elle un large sourire aux lèvres.
- Oui, oui, ne t’en fait pas pour moi. Bonne nuit…
- Bonne nuit Mulder et fait attention, j’ai entendu dire que les extra-terrestres se baladent en tables basses volantes ces derniers temps.
- C’est ça va, fiche toi de moi, je ne te dirais rien.

Quelques minutes plus tard, Scully était allongée dans le grand lit ; lit qu’elle devait partager avec Mulder qui entre parenthèses était son soi-disant amant. Tout cela était d’un ridicule. Pourquoi jouer la comédie ? Non, la vraie question serait plutôt pourquoi ne pas descendre rejoindre l’homme que j’aime se dit-elle. A peine eu-t-elle ouvert les draps qu’elle sentit le froid l’envahir, elle décida donc d’aller rejoindre Mulder accompagnée de leur couverture.
Dans la pénombre du couloir, elle marchait quand soudain…
- Aïïë !
- Mulder mais qu’est-ce que tu fais là ?
- Mais toi qu’est-ce que TU fais là bon sang ?
Scully le regarda d’un air qu’il connaissait bien et qui voulait dire « Mulder dépêche de me répondre et ne m’énerve pas surtout »
- Je montais dormir et toi, maman ?
- Je descendais te tenir compagnie.
- Oh… Le ton de Mulder se radoucit (nanana il n’était pas fâché c’est juste que ça l’a surpris de se prendre une Scully dans la figure).
- Mmmmh Mulder tu ne changeras jamais. Montre voir, tu as mal où ?
- Alors disons que dans la mesure où je me suis prit ton crâne sur le nez…
- Ok, laisse-moi voir.
Scully approcha sa main dans la pénombre et effleura les lèvres de Mulder du bout des doigts avant de palper son nez (MDR l’expression).
Scully pouvait sentir le souffle chaud de son partenaire sur ses avant-bras et elle en frissonna.
- Scully ? Tu as froid ?
- Euh… Non, non, ça va, je t’assure. Rien de casser Mulder. Mon crâne n’a rien de méchant, nous voilà tous les deux rassurés, j’en suis certaine.
- Oui mais j’ai quand même mal moi, dit-il avec son air de chien battu.
- Arrête d’y toucher aussi, c’est malin.
- Je crois qu’il veut un bisou…
- Alors là Mulder, tu peux toujours courir !
Elle fit mine de se retourner quand il la rattrapa par le bras et la retourna si brusquement qu’elle bascula contre le corps de celui-ci. Et ni une ni deux, il l’embrassa (un peu comme dans triangle pour ceux qui ne visualisent pas la scène hihi). Ce baiser dura quelques secondes lorsque leur deux visage se détachèrent l’un de l’autre comme s’ils venaient d’être expulsé par une force trop puissante pour résister.
- Mulder mais tu es fou !, ne sachant quoi dire, Scully fondit sur la première excuse se présentant à elle… Je croyais que tu avais mal au nez.
- Excuse-moi, je n’aurais pas dû… dit-il confus. Je ne sais vraiment pas ce qui m’a pris et je te promets Scully que… Mulder n’eut pas le temps de finir sa phrase que Scully s’était déjà rapprochée de lui, les deux mains sur son torse. Ses yeux bleus perdus, admirant le visage de son partenaire.
- Je te montre…
Etait-ce une question ? Mulder ne le saurait sans doute jamais. En effet, Scully venait de prendre les devants en déposant un léger baiser sur le bout du nez endolori de ce dernier. Pour répondre à ce geste de tendresse, Mulder prit le visage de Scully entre ses deux grandes mains imposantes dont Sculy avait déjà tant rêvé. C’est en étant si près l’un de l’autre -qu’ils pouvaient sentir leur souffle chaud sur leurs lèvres respectives- qu’ils se regardaient comme jamais ils ne s’étaient regardés jusqu’alors. Un mélange d’envie et de crainte se bousculait en chacun d’eux. C’est juste après un léger sourire que Mulder se décida à poser ses lèvres sur celles de sa collègue qui à présent était déjà bien plus qu’une simple partenaire de travail. À peine eurent-ils commencé à s’embrasser que leur étreinte se fit plus violente. Comme des amants trop longtemps séparés, ils s’étouffaient d’amour, chacune des parcelles de leur corps s’embrasant.
Aucun n’aurait osé faire le premier pas vers la chambre, ce qui aurait alors signifié bien plus qu’un baiser échangé. Etaient-ils sûrs, ne faisaient-ils pas une bêtise qu’ils regretteraient tout au long de leur vie ? Tant de questions en suspends dans leur esprit lorsque Nick, vêtu d’un caleçon et d’un t-shirt vint ouvrir la porte.
- Eh alors les amoureux, vous avez une chambre pour ce genre de chose…
- Nick ! … Hey Nick !
- Oui tu l’as déjà dit ça.
- Mais qu’est-ce que tu fais là ?
- Je vais au petit coin, si ça ne dérange personne… . Je reviendrais plus tard… Tâchez de faire ça proprement, c’est un couloir ici bon sang dit-il en ponctuant sa phrase d’un rire gras mais non grossier. Il ferma la porte.
- …
- Eh ben, je crois qu’on ferait mieux d’aller dans la chambre…
- …
- Dormir ! aller dans la chambre pour dormir Scully !
- Je prends le côté gauche !
- Comment ça « Je prends le côté gauche » ?!
- Mulder, je prends le côté gauche, je te dis, c’est comme ça, j’ai toujours dormi de ce côté du lit et…
- Alors là c’est ce qu’on va voir Madame la Martienne. (Il la souleva du sol, rentra dans la chambre et claque celle-ci avec son pied).
- Muldeeer !
_______________________________________________________

I made this !
Pour ce qui est du reste, je le laisse à votre imagination… hum hum
Et merci de m'avoir lue ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Base-Ball   Ven 27 Jan - 20:43:33

Ahh c'est gentil pour la suite. Enfin une gentille qui ne fait pas attendre. J'aime beaucoup et je savais pas que tu pensais a moi avant qu'on se connaisse lol ben ui suis dans ta fic lol!
J'adore et j'ai hâte de lire la suite tongue
Revenir en haut Aller en bas
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Base-Ball   Ven 27 Jan - 20:51:19

Il existe qq anomalies mais ce n'est que mon esprit d'incomprise qui joue des tours tongue

Par exmple, pourquoi Mulder et Scully ont une chambre différente au début et pas à la fin ? LOL
Si c'est pas de la fic d'incomprise ça !? Mon inc' revient vite pcq là, il me faut qqn ! Laughing

Chuuut mes shippeuses, "enjoyez" et c'est tout !

LOL Jess, c'était vraiment qu'on était destinée toi et moi à se rencontrer Razz


Dernière édition par le Ven 27 Jan - 20:56:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Base-Ball   Ven 27 Jan - 20:55:00

Ohh destinés, on étais toutes les deux destinées...
Dsl suis partie dans mon trip. Ca me fait penser a mon projet de fic d'ailleurs cette chanson.
Revenir en haut Aller en bas
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Base-Ball   Ven 27 Jan - 21:24:15

Faaaaaaaaaaaaaaaaaaan !! Je suis faaaaaaaaaaaaaaaaaan !! Désolée, je suis fan ! Je viens de me rendre compte que j'étais grave en manque de shipperisme, alors: encoooooore !!

Mademoiselle JeN. Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: Base-Ball   Ven 27 Jan - 21:59:22

AAAAAAAAAAAAAA terrible !! j'adore suis fan too et je dis encooooore ou la suiiiite !!
Revenir en haut Aller en bas
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Base-Ball   Ven 27 Jan - 22:23:49

et bien!! qu'est-ce que ça fait du bien de lire un concentré de shipperisme!! et puis le coup du "je fais passer scully pour ma petite amie", ça faisait trop longtemps que je cherchais une fic comme ça alors MERCIIIIIIII!!! c'est super bien écrit en plus, j'adooore!!! écris-en pleiiin d'autres, t'as trop de talent!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Base-Ball   Ven 27 Jan - 22:23:54

je viens de lire ta fic avant de partir ... j'ai tout compris et n'avait meme pas vu les défauts ... je te soutiens mon inc ... mas la tu n'es plu emon inc mais mon ind ... c'est trop trop trop beau ... j'adore ... c'est quand qu'on retaravaille ensembles ?Razz
Revenir en haut Aller en bas
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: Base-Ball   Ven 27 Jan - 22:26:06

finnissez d'abord !! oui je sais c fini mais pas pour nouuuus !!! hihih
oui encore MAriaaa pleaz
Revenir en haut Aller en bas
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Base-Ball   Ven 27 Jan - 22:29:00

wouaw merci les filles ça me fait super plaisir Smile

je posterais celles que j'ai écrites alors et je me relancerais dans de nouvelles aventures Rolling Eyes

vous êtes des amours ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Base-Ball   Ven 27 Jan - 23:40:58

Ouahh Maria!Merveilleux! Fantastique! génial!Surprenant! Tordant! Shippeur à fond! Je suis fan elle est trop trop bien!
Bravoooooooooooooo!

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
Sam

avatar

Féminin Nombre de messages : 825
Age : 30
Localisation : Bdx, France
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Base-Ball   Sam 28 Jan - 20:08:33

PTDR Laughing
C'est excellent ! J'étais morte de rire du début à la fin, enfin, apart pour les moments "tendus" où les deux loustiques se rapprochaient ^^
C'est super bien écrit !!
Encore ma Chupa' !!! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone1013.skyblog.com
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Base-Ball   Mar 31 Jan - 17:41:25

aaaaaaah maria elle est géniale ta fic! drôle, shippeuse, bien écrite.... j'adooooooore!! merci merci merciiiiii!!!! j'attend vite la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Base-Ball   

Revenir en haut Aller en bas
 
Base-Ball
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» jeux du cycliste
» Red Devils Base ball team
» [DATA BASE] Barbie Costume Ball-Barbie Fantasy
» Base de teint matifiante
» Zeebrugge naval base : news

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gillian Community :: Arts :: -
Sauter vers: