Gillian Community


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Nightmare

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: Nightmare   Ven 13 Jan - 20:52:32

AAA mais trop !! mais moi aussi sa me turlupinais !!
Revenir en haut Aller en bas
Sam

avatar

Féminin Nombre de messages : 825
Age : 30
Localisation : Bdx, France
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Nightmare   Ven 13 Jan - 21:12:27

JuScoully a écrit:
Sam a écrit:
Ah, j'aime bicoup cette enquête !
Le mec il veut faire un monstre à la Frankstein !
C'est trop giga bien, en plus j'adore tout ce qui ce rapporte à Dieu et tout le tintouin, ainsi qu'à la mythologie grecque, c'est passionnant !
Et ton Marc Spencer me titiller depuis le début !
Et voilà ce qui me turlupinait :

Je savais que Marc Spencer ça sonné quelque chose de déjà vu dans ma n'oreille !
La suiteuh pliz' !

Chuuuut Sam...je voulais placer encore un Louis Vuitton!

Oops Embarassed Disolée...
Tu m'en veux pas trop hein ? Dis ? Tu m'en veux pas hein ? Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone1013.skyblog.com
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Nightmare   Ven 13 Jan - 21:14:32

Ah!! je suis pas parano alors pour le Mark Spencer! mdr
Sinon ta fic est mortelle, j'adooore, tout est si maîtrisé c'est hallucinant et la relation M/S est passionnante, bon, j'aime pas quand ils se disputent mais généralement c'est bon signe : va falloir faire la paix! looool... nan j'ai pô l'esprit mal placé! lol viiiite la suiiiite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
El0die
Invité



MessageSujet: Re: Nightmare   Ven 13 Jan - 23:54:44

j'adore trop !!!!!!!!!!!!
bravo c'est une belle fic !!!! cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Nightmare   Sam 14 Jan - 0:36:21

Voici la fin de la première partie! Vous allez peut être pas comprendre la dernière scène, vous allez même peut être la détester mais je vous assure qu'elle a un sens et qu'elle est expliquée dans la deuxième partie. bonne lecture et encore merci pour tous ces commentaires si gentils.

(...)

Scully prit un taxi et demanda à ce qu’on la ramène à leur hôtel. Elle paya le chauffeur et avant d’aller chercher la clé de sa chambre, elle s’alluma une cigarette. Fumer était signe d’une grande nervosité et elle n’avait trouvé que ce moyen pour se calmer. Mulder et elle venaient d’avoir leur première dispute ce qui l’affligeait profondément. Pourtant elle n’avait pas l’attention de s’excuser la première: après tout c’est lui qui avait fouillé dans ses affaires. Elle savait que son attitude était égoïste, mais de se dévoiler aussi vite lui faisait peur. Elle n’avait jamais vécu avec quelqu’un, elle aimait sa solitude. Mais ne devait elle pas faire certaines concessions? L’amour pouvait il la faire évoluer, lui faire accepter de changer certaines de ses habitudes en l’échange du bonheur avec celui qu’elle aime?
Ayant relevée sa clé, elle partit s’installer, ruminant des pensées sombres. Elle se rendit compte que sa chambre et celle de Mulder avait une porte communicante. Elle amorça le geste pour toquer à sa porte mais au dernier moment elle se ravisa: c’était à lui de venir en premier, elle était beaucoup trop fière et surtout beaucoup trop têtue pour faire le premier pas. Elle glissa la copie de la liste des noms sous la porte afin qu’il puisse aussi avancer dans cette affaire.

De son côté, Mulder venait de finir sa bouteille de vodka. Il se sentait mal et l’alcool n’y était pour rien. Il ne savait même plus pourquoi il s’était disputé avec Scully et cela lui faisait du mal. Il lui en voulait de ne pas avoir dit tout de suite qu’elle avait été avec ce Marc Spencer. Le bruit du dossier glissé sous la porte le fit sursauter: il se leva, titubant légèrement, pour aller le ramasser. Il ne comprenait pas pourquoi il avait tant de mal à réfléchir: l’alcool n’avait pas cet effet là sur lui d’habitude. Il s’assit et commença à éplucher avec soin le dossier. Tous les noms étaient suivis d’une fiche descriptive. Il dut relire plusieurs fois le nom qu’il venait de voir. Comment avait elle osé lui cacher ça? Elle avait été son élève en 1993, année où elle était arrivée aux affaires non classées .Son esprit entièrement embrumait l’empêchait d’avoir des idées cohérentes. Tout d’un coup elle comprit. Pourquoi Scully avait elle autant de connaissances sur cette affaire? Pourquoi avait elle eu autant de facilité à établir un dossier aussi parfait? Et si elle était la meurtrière? Après tout pourquoi semblait elle aussi attirée par cette histoire sordide? Étant agent du FBI, elle avait eu accès à toutes les informations. Soudain animé par une rage insoupçonnée, Mulder se leva et ouvrit avec fracas la porte communicante, sans se soucier de l’absurdité de son hypothèse. Scully, sortant de la douche, était en nuisette noire et ses cheveux mouillés dégoulinaient le long de son dos. Elle le regarda et sut tout de suite qu’il n’était pas dans son était normal:


- Mulder tu as bu?
- Un peu…assez pour y voir plus clair sur toi.
- Sur moi?
- J’ai compris ton petit jeu Scully. J’ai tout compris.

Il approchait dangereusement d’elle. Elle chercha son arme et la vit posée sur son lit. La panique commençait tout doucement à la submerger: elle n’avait jamais vu Mulder dans cet état et elle savait combien l’alcool pouvait décupler les forces d’un homme.

- Mulder on va parler, calmement. Tu vas m’expliquer ce qui ne va pas.
- Mais il n’y plus rien à dire, il ne reste plus qu’à agir.

Tout d’un coup, Mulder se jeta sur elle, la plaquant violemment contre le mur. Elle ne pouvait pas faire le poids et elle se sentait telle une proie piégée. L’haleine de Mulder empestait la vodka et elle sentait son souffle chaud tout près de son visage. Le bras contre sa gorge, il tentait de l’étouffer, une lueur folle animant son regard injecté de sang. Les pieds de Scully ne touchaient plus le sol, et son souffle devenait de plus en plus court. Dans un geste désespéré, elle attrapa sur sa droite la lampe de chevet et l’envoya se fracasser avec force contre le crâne de Mulder. Celui ci tomba inerte à ses pieds. Scully, complètement choquée, se lissa glisser au milieu des débris de la lampe. Son corps était secoué de violents frissons et des larmes brûlantes ravagées son visage déformé par la terreur. Mulder avait essayé de la tuer. L’homme en qui elle avait le plus confiance venait de la brutaliser. Elle se releva avec difficultés et attrapa ses menottes: elle attacha Mulder à un des pieds du lit et partit voir dans sa chambre. Elle trouva la bouteille vide et la liste ouverte à la page où son nom était cité. Lui avait elle fait autant de mal pour qu’il se mette dans un était aussi misérable? Elle retourna dans sa propre chambre où il était toujours inconscient. Un léger filet de sang s’écoulait du front de celui ci: elle nettoya la plaie et fit un pansement de fortune. Elle s’enroula dans sa couverture, prit son arme et s’installa par terre, à quelques mètres de lui. Ainsi passa la nuit.
Aux premières heures du jour, Mulder émergea de son état comateux: un violent ma de tête lui souleva le cœur. Il était gelé et il lui fallut un certain temps pour qu’il se rende compte qu’il était attaché par terre. Il tourna sa tête avec précaution et la vit: beauté outrée, beauté blessée. Elle ne prononça pas un mot mais son regard valait le plus grand des discours. Les yeux encore baignés de larmes lui firent comprendre l’ampleur de la tragédie qui s’était déroulée dans la nuit.


- Scully, que s’est il passé?
- A toi de me le dire.

Son ton dur et froid figea Mulder. Il n'arrivait pas à aligner deux souvenirs ensemble, un épais brouillard obscurcissant son esprit.


- Je ne me rappelle de rien Scully.
- Alors je vais t’aider: hier nous nous sommes disputés. M’abandonnant, tu es rentré seul à l’hôtel. Dans la soirée je t’ai passé un dossier et quelque temps après tu es arrivé dans ma chambre littéralement ivre et tu as tenté de me tuer. Tu veux peut être des détails?
- Ca ne se peut pas Dana…

D’un coup, les souvenirs refirent apparition: le corps de Scully si fragile dans ses mains, sa gorge qu’il aurait pu briser comme une brindille….Des larmes s’écoulèrent lentement: comment avait il pu être dans un était aussi pitoyable? Comment avait il pu faire du mal à celle qu’il aimait? Scully se leva et s’agenouilla à côté de lui. Elle fit tourner la clé dans la serrure des menottes et le libéra.

- Mulder je te demande de retourner dans ta chambre. Arrivée à Washington, je demande ma mutation dans un autre service et tu viendras chercher tes affaires au plus vite.
- Non Scully attends je peux t’expliquer.
- Mais il n’y a plus rien à expliquer, désormais je préfère agir.

A suivre!

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Nightmare   Sam 14 Jan - 0:45:30

affraid affraid affraid affraid affraid affraid
a nooooooooooooooooooooooon
ju tu ne peux pas faire ca
affraid affraid affraid affraid affraid affraid
moi je dis nooooooooooooooooooooooooooon !!!

autrement encor eune fois trop bien écrit !!!

viiiiiiiiiiiiiiiiiiite la suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite

I love you I love you I love you I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: Nightmare   Sam 14 Jan - 0:59:28

AAAAAAAAAAA je meuuuus t'es cruelle !!! Si j'arrete de couper ma fics n'importe ou tu arretes aussi ??
Revenir en haut Aller en bas
Sam

avatar

Féminin Nombre de messages : 825
Age : 30
Localisation : Bdx, France
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Nightmare   Sam 14 Jan - 1:20:09

Wouah ! Ca c'est de l'action ! :D

Pinaise je le voyais trop le Mulder avec son regard de psychopate, j'sais plus dans quel épisode il nous en pond un bon, et là, il s'est trop bien glisser dans ta fic' !
J'adore quand y'a pleins de rebondissements comme ça !
Youhou ! Me tarde encore plus la suite maintenant, c'est malin ! Rolling Eyes
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone1013.skyblog.com
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Nightmare   Sam 14 Jan - 2:19:21

ds les amants maudits je trouve qu'il en fait un beau de regard de psycho!!!

ju nooooon mulder ne peux pas avoir réagit comme ça c'est pas possibleeeeeuuhh!!! jms!!!! je veux comprendre! c'est à cause de ce spencer il l'a drogué c'est obligé!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Nightmare   Sam 14 Jan - 13:58:46

wouaw ! je suis à fond dedans là ! je pensais pas que j'allais aimé ce qui se passe entre Mulder et Scully mais en fait ... SI !
je trouve ça tellement fou que ça en est sublime ! leur relation va enfin être plus compliquée grâce à toi ! pour une fois ils se disputent avec une telle violence ! ça en devient magique ! je ne sais pas si je m'exprime clairement pcq je suis quand même une inc' mais bref ... J'ADORE !

*en mode : j'attends la suite avec une énorme impatience !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Nightmare   Sam 14 Jan - 15:55:36

Je vais me mettre à ramper à tes pieds tellement t'es douée... Oui je sais que je devais la lire chez toi mais j'ai pas pu me retenir et... J'suis encore toute bouleversée, j'suis un peu comme Maria, sur le coup j'me suis dit "nan c'est pas possible elle a pas écrit ça" mais après... enfin ça donne une dimension différente à la MSR j'sais pas comment dire (vais pas tarder à me faire appeler incomprise aussi moi Laughing). J'attends de voir la suite, t'as interêt à la poster vite! J'espère juste que ça se finira pas mal, j'veux dire entre nos chéris Laughing

*RESPECT*

Mademoiselle JeN. Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
Sam

avatar

Féminin Nombre de messages : 825
Age : 30
Localisation : Bdx, France
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Nightmare   Sam 14 Jan - 16:58:35

thyss a écrit:
ds les amants maudits je trouve qu'il en fait un beau de regard de psycho!!!

ju nooooon mulder ne peux pas avoir réagit comme ça c'est pas possibleeeeeuuhh!!! jms!!!! je veux comprendre! c'est à cause de ce spencer il l'a drogué c'est obligé!!!

Ouais ! C'est dans les amants maudits !
On dirait qu'il est possedé ! Il fait trop peur, j'lui voyait exactement la même tronche pendant qu'il faisait sa fête à Scucu' ! :face:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone1013.skyblog.com
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Nightmare   Sam 14 Jan - 19:44:47

ouais moi aussi il me fait trop flipper à ce moment là!! il le fait trop bien!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Nightmare   Sam 14 Jan - 21:22:31

OH LA VACHE!!!!
Mais t'es trooooop douée ça fait peuuuuuuur!!! Mulder aussi fait peuuuur!! Je ne pensais pas que j'arriverais à aimer le fait que Mulder se comporte comme ça et qu'ils se disputent et tout mais ça fait tellement de bien de lire une fic différente des autres!!! Alors là je suis bouche bée jte jure, je suis à fond dedans depuis ledébut et là, j'ai trop envie d'avoir une explication de son comportement. Tu manies si bien l'art du suspence et de la structure ordonnée de tes fanfics c'est impressionnant!!!
Groooooooos bisous la miss et viiite la suite!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nightmare   Dim 15 Jan - 2:47:36

Quel monde cruel! je suis accro il me faut la suite pour survivre mdrrr.
Maria et Jen je comprends ce que vous voulez dire lol je le ressens comme ca aussi
Revenir en haut Aller en bas
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Nightmare   Dim 22 Jan - 20:18:50

Alors voici le début(vraiment début) de la deuxième partie. Je dois vous avouer que cette partie sera maigre en actions, mais elle va servir à répondre à toutes les questions afin de lancer l'ultime partie! Comme toujours bonne lecture!

Résumé de la première partie:Mulder et Scully vivent ensemble. Scully décroche l'affaire du tueur en série et semble vraiment affecter par cette histoire. Entre temps elle souffre de migraines inexpliquées et Mulder et elle voient leurs liens affectifs se resseraient. En enquêtant à Seattle, Scully rencontre un ancien amour de jeunesse,ce qui provoque pas mal de jalousie chez Mulder. L'histoire dégénérant, il va l'attaquer en leine nuit sous le coup de l'alcool. Au petit matin,Scully le quitte.(et puis vous l'avez lu,nan?)

(...)

De retour à Washington, la vie s’écoule lentement, fleuve noir de rage, rouge de colère, gris de peine. Pour Mulder, le plus dur avait été d’aller récupérer ses affaires lorsque l’avion les avaient déposé sur le sol de leur vie. Ils avaient partagé le même taxi, sans un mot, jusqu’à Georgetown. Scully semblait enfermée dans une prison de verre où chacun pouvait lire sa détresse mais où personne ne pouvait entrer. Pendant qu’elle était allée dans sa chambre, Mulder avait repris habits, livres, ballon de basket et souvenirs. S’imprégnant une dernière fois de son parfum, il partit le cœur meurtri. La porte claqua derrière lui dans un bruit sec qui se répercuta dans tout son être. La deuxième épreuve fut le lendemain: il fut convoqué dans le bureau de Skinner. La peur au ventre, il s’installa. A son grand étonnement, Scully lui lança un sourire chaleureux. Skinner prit enfin la parole, expliquant la situation:

- Mulder, l’agent Scully vient de me demander sa mutation. Je pense de toute façon que vous deviez déjà le savoir. C’est dommage d’interrompre une si belle collaboration mais si l’agent Scully veut s’essayer aux crimes violents, je pense que ce sera un excellent tremplin pour sa carrière. Je dois quand même vous préciser que vous allez devoir finir cette affaire Scully: vous l’avez si brillamment commencé, je vous fais une entière confiance pour la clore avec brio. Donc l’agent Mulder et vous même avait encore un bout de chemin à faire ensemble.

- Aucun problème pour moi Monsieur.
- Ni pour moi, ajouta Mulder.
- Très bien alors allez y.

Scully et Mulder sortirent en même temps du bureau. Dans le couloir le jeune homme lui attrapa le bras avec fermeté, l’obligeant à se retourner et à lui faire face:

- Très jolie comédie Scully, je ne te connaissais pas ce don.
- C’était ça où tu recevais un blâme pour coups et préjudice sur un agent du FBI.
- Je t’ai dit que j’étais désolé. Tu m’avais fait tellement de mal et je ne sais pas pourquoi j’ai bu….et je ne sais pas pourquoi une telle violence s’est emparé de moi.
- Mulder baisse d’un ton s’il te plait! Tu es en train de t’offrir en spectacle.
- Mais je m’en fous Scully. Ces gens m’importent peu, ce qui m’importe c’est toi. C’est toi que j’aime.
- Tu appelles ça de l’amour?

Tout en chuchotant ces derniers mots, Scully baissa le col roulé de son pull: des légères marques rouges rappelaient la cauchemardesque nuit qu’elle avait eu à subir. Mulder parut sincèrement horrifié: avait il été aussi violent que ça? Un soupçon l’empara: le simple fait de boire ne pouvait pas le mettre dans cet état.

- Scully il faut que tu me crois, je n’étais pas moi….je te le prouverai.
- Il n’y a plus rien à prouver. Tu as bu, tu m’as vu comme une meurtrière et …et tu m’as attaqué. Arrêtes de vouloir arranger les choses et profites plutôt du fait que je n’ai pas porté plainte contre toi. Laisse moi maintenant.
- On ne peut pas tout arrêter comme ça. Pas de cette façon.
- Mulder ,c’est trop tard.

Elle dégagea son bras et s’éloigna vers l’ascenseur. Appuyant sur le numéro 4, elle attendit que la porte se referme sur Mulder, sur sa vie, sur son cœur. Elle regrettait déjà ses paroles mais elle ne pouvait pas lui pardonner: que serait il arrivé si elle n’avait pas eu la force de le combattre? La porte s’ouvrit enfin sur un étage inconnu, ouvrant ainsi une nouvelle page du grand livre de sa vie. Elle marcha avec assurance au milieu de ce nouveau couloir: de suite plusieurs regards convergèrent vers sa beauté exceptionnelle. Elle reçut ses nouveaux ordres et on lui indiqua le bureau numéro 43. Elle poussa la porte et entra: une odeur de tabac flottait dans l’air. Un homme l’attendait, une cigarette à la main, un sourire arrogant à la bouche:- Agent Scully?
- Oui?
- Je me présente. Paul Clue. Je suis votre coéquipier.
- Coéquipier?
- Oui, notre directeur adjoint a pensé que vous auriez besoin d’une aide pour vos premiers jours au sein de ce nouveau service.
- Je…c’est une excellente idée.
- Enchanté de travailler avec vous. J’ai cru comprendre que vous êtes la seule à avoir réussi à former un dossier très convaincant concernant l’affaire du tueur en série. Ce doit être un cas passionnant.
- D’ailleurs vous m’excuserez, mais je dois me remettre au travail.
- Si vous avez un problème, je sera à côté…Dana.
- Merci agent Clue.

Dès qu’il referma la porte, le corps de la jeune femme perdit de sa raideur. Elle détestait l’arrogance qui se dégageait de ce Paul Clue. Cet homme l’angoissait au plus haut point et elle avait un sentiment étrange. Celui de le connaître.

A suivre!

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.


Dernière édition par le Dim 22 Jan - 21:02:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Nightmare   Dim 22 Jan - 20:35:29

Haaaaaaan, mais alors toi dans le genre sadique, t'es une pro !!
Mais mon Dieu que c'est bien écrit, et ce que je ressens là tout de suite je saurais pas mettre de mot dessus... C'est tellement fort et... tellement bizarre de les voir comme ça...
La suiteuuuuuuuuh !!

Mademoiselle JeN. Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
Sam

avatar

Féminin Nombre de messages : 825
Age : 30
Localisation : Bdx, France
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Nightmare   Dim 22 Jan - 21:02:02

Han, t'sais quoi, ta fic me donne des frissons. Laughing
J'aime comment t'écris. j'aime les réactions de Scully.
En gros, j'aime. :D
A quand la suite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone1013.skyblog.com
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Nightmare   Dim 22 Jan - 21:04:30

ro j'en reviens pas ...
tu nous coupes toujours l'herbe sous le pied ptite sdique en puissance !!

et encore une fois tu oublies mulder !!! et ses sentiments ... pffffffffffffff
heureusement que je te force à penser à lui de temps en temps ...

dépecheeeeeeee la suiteeeeeeeeeeeeeeeeee !!!
I love you
Revenir en haut Aller en bas
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Nightmare   Dim 22 Jan - 21:09:07

Timmy a écrit:
ro j'en reviens pas ...
tu nous coupes toujours l'herbe sous le pied ptite sdique en puissance !!

et encore une fois tu oublies mulder !!! et ses sentiments ... pffffffffffffff
heureusement que je te force à penser à lui de temps en temps ...

dépecheeeeeeee la suiteeeeeeeeeeeeeeeeee !!!
I love you

Timmy avant de me faire des reproches,attends la suite(petite description de Mulder en vue et là tu ne pourras plus rien dire)

En plus c'est une killeuse d'enfants qui me dit ça....mdr!

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Nightmare   Lun 23 Jan - 0:06:30

JuScoully a écrit:
Timmy avant de me faire des reproches,attends la suite(petite description de Mulder en vue et là tu ne pourras plus rien dire)

En plus c'est une killeuse d'enfants qui me dit ça....mdr!

mes remarques vont enfin porter leur fruits ... ne l'oublie pas pour autant dans le notre Razz

tu sais ce qu'elle te dit la killeuse d'enfants ?????!!!!!


















....



















je t'adoooooooooooooore
Revenir en haut Aller en bas
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Nightmare   Lun 23 Jan - 1:46:04

Avant d'aller me coucher, je vous poste encore un bout !

(...)

Cela faisait à peine deux heures qu’elle était dans son nouveau bureau et déjà elle se sentait mal. En plus des nausées qui la dérangeaient depuis plus d’une semaine, sa rancœur envers Mulder s’évanouissait de plus en plus pour laisser place à de la tristesse et de la mélancolie. N’avait elle pas fait une erreur en quittant les affaires non classées, quittant ainsi Mulder et leur passé commun? Comment l’homme qu’elle aimait tant avait il pu lui faire ça? Leur relation était si unique et si magnifique, qu’elle se demandait encore comment ils en étaient arrivés à ce point de non retour. Tout d’un coup, elle comprit: Mulder n’était pas le genre d’homme à lever la main sur une femme. Sûre de son intuition, elle ravala sa colère et sa fierté, et composa le numéro de son ancien coéquipier:


- Mulder? C’est moi.
- Scully? Qu’est ce qui se passe?
- Ne te fais pas d’idées, ne pense pas que je t’ai pardonné, je veux juste savoir une chose: lors de la nuit à Seattle, où as tu acheté la vodka?
- Je ne l’ai pas acheté, elle était dans le mini-bar de ma chambre. Pourquoi?
-Pour rien.
- C’est pour ça que tu m’appelles? Histoire d’enfoncer le couteau encore plus profondément dans mon cœur? Pour me rappeler combien je t’ai fait mal?
-Non je…je te passe ce coup de fil sur ordre de la direction.
- De la direction?
- Oui. La prise de sang pour la visite médicale des agents est avancée à aujourd’hui et en tant que médecin je me suis proposée de faire la tienne pour t’éviter un déplacement et la direction a de suite accepté.

Le mensonge était gros, mais elle tentait le tout pour le tout. C’était maintenant ou jamais pour sauver leur couple.

- Tu viens me la faire en bas ou je dois monter dans tes nouveaux quartiers?
- Je viens. Je prends le matériel et j’arrive.

Il raccrocha, une moue sceptique ayant remplacé son visage triste et fatigué. Depuis deux jours, il vivait un enfer. De fines rides étaient apparues au coin de ses yeux, révélant son extrême épuisement. Les évènements s’étaient déroulés comme dans un mauvais film: la fameuse nuit, le réveil brutal, le retour à la réalité et la séparation. Séparés. Ils étaient séparés. Il voyait encore au petit matin le visage marbré de douleur de Scully. Il avait failli la tuer. Tout ça pour sa jalousie maladive. Quel imbécile! A ce moment, il se haïssait comme il haïssait le fait que Scully soit loin de lui. Pris d’un accès de colère, il attrapa le premier objet qu’il trouva et le lança de toutes ses forces sur la porte qui s’ouvrit deux secondes après le choc. Surprise, Scully se pencha et ramassa le cadre qui s’était fracassé contre la porte. Avec douceur elle ramassa les morceaux de verre et la photo : c’était celle qu’elle avait prise lors d’une ballade dans un parc, elle les représentait tous les deux en train de sourire sous un magnifique soleil de printemps.

- Au lieu de jeter ce qui nous appartient, tu devrais le ranger. On ne brise pas un rêve en le fracassant contre une porte.
- Et on ne brise pas des rêves en changeant de service. Si tu es là pour me faire des reproches, tu peux repartir.
- Je viens juste pour la prise de sang.

Elle avait fait un détour par le labo du FBI, volant avec le plus de discrétion possible une pochette réfrigérante, conçue spécialement pour transporter le sang, ainsi que tout le kit stérile pour pouvoir réaliser la prise de sang.
Énervé qu’elle est surpris son geste et incapable d’adopter l’attitude adéquate en ce moment si délicat, il attendit qu’elle parle, les yeux perdus dans le vague.
- Mulder il faut que tu enlèves ta chemise s’il te plaît.
- Pardon?
- Tu veux que je te fasse la piqûre à travers la chemise? Je peux toujours essayer.

Il se leva, partagé entre amour fou et colère dévastatrice. Un à un, les boutons de sa chemise furent ouverts. Scully le regardait droit dans les yeux, évitant de descendre plus bas. Derrière les sentiments négatifs, autre chose commença à naître au plus profond d’elle même. Cette alchimie sensuelle qui était en eux ne semblait pas morte, au contraire. Les joues légèrement teintées de rose, Scully s’approcha de Mulder. Poussée par un désir croissant, elle l’aida à enlever sa chemise. Ses mains glissèrent sur son torse, comme par inadvertance. Qu’était elle en train de faire? Mulder se sentit frémir sous la légère caresse de Scully, il aurait voulu l’embrasser en cet instant mais lorsqu’il plongea son regard dans celui de la jeune femme, il ne put voir que celui qu’elle lui avait lancé lors de cette fameuse nuit.

- Fait moi cette prise de sang, qu’on en finisse.

Le sang de Scully ne fit qu’un tour: frustrée, elle attrapa le bras de Mulder, passa un coup de désinfectant et cherchant approximativement une veine, elle le piqua sans douceur, savourant le léger cri de douleur qu’il laissa échapper.

- Oh, je t’ai fait mal?
- Non.
- Laisse ton bras plié quelques minutes.

Elle rangea ses affaires, jeta les gants et les cotons usagés, et installa dans la pochette gelé la précieux flacon de sang.

- Mulder je pense que nous devrions discuter.
- Je n’ai rien à dire. Et puis de toute façon j’ai du travail qui m’attend Scully. Merci de m’avoir épargner ce déplacement inutile.

Scully sortit de la pièce, encore sous le choc de ce qu’il venait de se passer. Elle n’avait pas compris sa propre attitude: elle était à la fois répugnée et attirée par Mulder. Soucieuse de mettre à jour la vérité, elle se dirigea en vitesse à Quantico.


A suivre!

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Nightmare   Lun 23 Jan - 12:59:17

Voilà j'ai une heure de perm' et au lieu de lire Les Métamorphoses, je viens vous poster encore un bout!

(...)

Arrivée à Quantico, elle se précipita au laboratoire d’analyse sanguine. En tant qu’agent du FBI, médecin et ancien professeur, on lui laissait le libre accès à tout le matériel. Le professeur Mattews la salua chaleureusement : il aimait travailler avec Scully car elle montrait des aptitudes hors du commun lorsqu’il s’agissait d’émettre des hypothèses.


-Sur une nouvelle affaire agent Scully ?
- Oui et non….Il faudrait analyser cet échantillon de sang si possible.
- Vous êtes chez vous.
- Merci !

Vingt minutes plus tard, elle pu commencer son analyse. Le professeur Mattews poussa en même temps qu’elle cri de stupéfaction :

- Eh bien cet homme ou cette femme doit être dans un état inimaginable.
- Mais comment ? Comment cela se fait ?
- Vous connaissez la personne ?
- Oui c’est un ami à moi et il est également agent au FBI.
- Je n’avais jamais une dose aussi forte dans du sang humain. Vous avez reconnu ce que c’est ?
- Oui c’est…c’est l’ombre du mal, un dérivé de l’ecstasy pur…Dans une de nos enquêtes nous avons découvert cette drogue. A très forte dose elle change radicalement la façon d’être d’une personne. Le bon sentira des pulsions mauvaises…
- Et le calme deviendra très violent. Cette drogue est vraiment horrible. Savez pourquoi votre collègue en a tellement dans le sang ?
- Je pense qu’on lui en a fait boire. Les effets peuvent durer de 2 à 6 jours, n’est ce pas ?
- Oui. A votre avis cela fait combien de temps qu’il est drogué ?
- Environ deux jours. J’espère que les effets vont vite s’estomper. Je vous remercie de m’avoir aider.
- Vous semblez pâle, vous êtes sûre que ça va aller ?
- Oui merci.

Elle s’éloigna d’un pas rapide jusqu’à sa voiture. L’angoisse montait peu à peu : et si Mulder était encore sous le coup de cette drogue ? Un nœud se forma dans son estomac : s’il venait à apprendre qu’elle avait utilisé son sang et qu’elle lui avait menti, il pouvait devenir violent. Soucieuse d’éclaircir cette histoire avant de mettre Mulder au courant, elle appela l’hôtel dans lequel ils avaient passé la nuit à Seattle. L’hôtesse décrocha :

- Bonjour, excusez moi de vous déranger. Je suis l’agent spécial Dana Scully. Oui les deux agents d’il y a deux jours, oui c’est ça. Un problème ? Non, non je voulais juste vous poser une question. Qui s’occupe de placer l’alcool dans le mini bar des chambres ? Ce n’est pas l’hôtel de lui-même ? C’est à la demande des clients ? Est-ce que mon coéquipier avait demandé à ce qu’on lui monte de l’alcool ? Non c’était un cadeau ? Comment ça ?

Alors l’hôtesse lui raconta qu’un homme s’étant présenté comme un ami de Mulder et il avait fait déposer un colis contenant des bouteilles et la direction de l’hôtel, soucieuse du bien être de ces clients, avaient fait mettre les bouteilles dans le mini bar de la chambre de Mulder.


- Et vous n’avez aucun souvenir de cet homme ? La trentaine, banale. Et il n’a pas laissé de nom ? Il ne s’est pas présenté ? D’accord, merci pour votre aide. Si autre chose vous revient vous avez mon numéro.

Tout doucement les pièces du puzzle se mettaient en place. Mulder n’était pas fautif, loin de là. Il n’était pas lui lorsqu’il avait attaqué. Mais alors qui avait tenté de leur faire du mal ? Qui leur en voulait à ce point ? Elle avait failli perdre sa vie, et en ce moment Mulder n’était toujours pas redevenu lui-même. Reprenant la route pour Washington, Scully réfléchissait à toute vitesse. Ses talents d’enquêtrice étaient mis à rude épreuve en ce moment et la fatigue et la maladie ne l’aidaient pas. S’engageant sur l’autoroute, elle attrapa son portable et composa le numéro de Mulder :


- Mulder ?
- C’est moi, Scully.
- Qu’est ce que tu veux ? M’amputer de mon deuxième bras valide ?
- Tu as mal ?
- J’ai la moitié du bras droit recouvert d’un bleu-vert charmant.
- Je suis désolée, j’ai peut être négligée ma façon de piquer.
- Sérieusement que me vaut cet appel ?
- Il faut qu’on parle Mulder. J’ai quelque chose à t’annoncer.
- Tu es enceinte ?
- Très drôle mais ça ne me fait pas rire.
- C’était pour détendre l’atmosphère.
- Je veux que l’on parle de ce qui s’est passé l’autre nuit.
- Scully je suis désolé je n’ai pas envie de parler. J’ai besoin d’être seul. Je me sens…bizarre, il vaut mieux que je reste loin des gens.
- Attends Mulder…
- A plus tard Scully.

Il raccrocha, inconscient de ses actes. Il ne savait pas du tout ce qu’il faisait. Depuis la fameuse nuit, il se sentait mal. Mal puisqu’il souffrait de cette situation, mais mal aussi physiquement. Son corps était parcouru de violents tremblements, et il lui arrivait de ne pas se reconnaître dans sa façon de parler ou d’agir. Il préférait rester loin des gens, de peur de redevenir violent.
Après s’être fait raccroché au nez, Scully jeta avec violence son portable sur le siège passager. Montant le son de son lecteur CD, elle tenta, l’espace d’une minute, se laisser bercer par la musique. Se concentrant sur la route, elle écoutait avec émotion la partie la plus importante du morceau la Mamma Morta de la Callas. La note monta encore et encore, donnant des frissons incontrôlables à Scully. Une unique larme coula le long de sa joue gauche et avant de pénétrer dans le parking souterrain du FBI, elle se promit de ne plus jamais écouter son caractère emporté au détriment de son cœur.


A suivre!

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.


Dernière édition par le Lun 23 Jan - 13:04:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Nightmare   Lun 23 Jan - 12:59:23

tu as le don de t'arrêter quand on est à fond dedans miss

c'est trop bon, torp bien écrit miss ... vite la suite ...
bounce bounce bounce bounce bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Sam

avatar

Féminin Nombre de messages : 825
Age : 30
Localisation : Bdx, France
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Nightmare   Lun 23 Jan - 19:14:09

Super enquête, y'a pas à dire, c'est génial !
T'as réussi à mêler la MSR et une enquête du tonnerre, franchement j'en oublie presque la MSR !
Trop trop biiiien !
Me tarde trooooop la suite ! drunken
DOnc après Franklin, Bob l'éponge, qui est ce que ça pourrait être... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zone1013.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nightmare   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nightmare
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gillian Community :: Arts :: -
Sauter vers: