Gillian Community


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le présent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Le présent   Mar 10 Jan - 23:03:05

Héhé, fausse joie! lol Oui c'est une nouvelle fic, mais non je ne la posterai pas tout de suite! lol C'est pour faire comme Thyss et préparer la place! lol

Pour vous mettre l'eau à la bouche (j'espère) je vais vous donner des mots clés :

Scully
Un présent
Mulder
Mauvaise humeur
Agent Manning
Baisers
Jalousie


hihihi, ne vous inquiétez pas, elle ne va pas tarder!!! J'en ai déjà tapé plusieurs pages mais je veux prendre de l'avance car des fois je modifie des choses écrites un peu avant, je ne veux pas me mélanger ou perdre le fil!!!

Voilou, 4 grandes parties je pense, les 2 premières pendant la semaine normalement!!! Je suis de bonne humeur : j'ai fouaré la civilisation anglaise mais j'ai déchiré l'oral d'espagnol! mdr... oki je Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Le présent   Mar 10 Jan - 23:07:58

J'arrive,heureuse de lire une nouvelle fanfic', mais non c'était un appât...euh..viiite le début???

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Le présent   Mar 10 Jan - 23:10:20

mdr! c'est que cet agent?? et pis présent comme le tps ou le cadeau??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: Le présent   Mar 10 Jan - 23:12:43

ahahahahhaaha si sa continue je vais faire pareil ... moi aussi je suis entrain de taper et sa rique d'etre fort interessent .. hihihiih (nan c pas pour m'envoyer des fleurs mais deja moi je l'écrit et sa me retourne !! mdr !!)
Revenir en haut Aller en bas
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Le présent   Mar 10 Jan - 23:20:38

Polly: T'es une sadiiiique ! Comment j'étais trop heureuse, je croyais qu'il y en avait une nouvelle et... nan ! Sad

JeN. Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Le présent   Mar 10 Jan - 23:21:54

thyss a écrit:
mdr! c'est que cet agent?? et pis présent comme le tps ou le cadeau??

mdr, le présent c'est un cadeau!
je vais voir, il faut que j'atteigne un passage ce soir, si j'y arrive, je vous poste le début tout à l'heure!!!
bisooous!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le présent   Mar 10 Jan - 23:22:37

Moi aussi je me réjouissais à une nouvelle fanfic avant de partit pour étudier bhouuu monde injuste lol
Revenir en haut Aller en bas
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Le présent   Mar 10 Jan - 23:22:57

JeNScoully a écrit:
Polly: T'es une sadiiiique ! Comment j'étais trop heureuse, je croyais qu'il y en avait une nouvelle et... nan ! Sad

JeN. Suspect


looool, t'as rep en même tps que mouah!! promis, jme démène pour vous poster la suite dans... moins d'une heure!
kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Le présent   Mar 10 Jan - 23:25:37

Polly a écrit:
JeNScoully a écrit:
Polly: T'es une sadiiiique ! Comment j'étais trop heureuse, je croyais qu'il y en avait une nouvelle et... nan ! Sad

JeN. Suspect


looool, t'as rep en même tps que mouah!! promis, jme démène pour vous poster la suite dans... moins d'une heure!
kiss

Ca c'est de la synchronisation Laughing
Ouin, c'est pas du juste, moi je dois retrouver mon lit, je tiens toujours pas debout, c'est trop inzuste Sad
Je la lirai demain!

JeN. Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Le présent   Mar 10 Jan - 23:50:40

et mon inc/d ... que penses-tu de commencer nous aussi a jouer les sadiques ??? on peut comme elles vue que ca a l'air à la mode Razz
Revenir en haut Aller en bas
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Le présent   Mar 10 Jan - 23:54:25

LOL je suis tout à fait d'accord moi mon inc/d Laughing

Ca va criser dans les chaumières ce soir nom d'une pipe ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Le présent   Mar 10 Jan - 23:55:30

Maria a écrit:
LOL je suis tout à fait d'accord moi mon inc/d Laughing

Ca va criser dans les chaumières ce soir nom d'une pipe ! Smile

Ah vous aussi alors? Eh bien je vais ouvrir six post' alors ce soir! Vous êtes toutes que des sadiques! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: Le présent   Mar 10 Jan - 23:55:43

Olaaaa olaaaaaaaaa je signale que je suis persecutatrice PRO !! z'allez entendre parler de moi si vous commencez !!
Revenir en haut Aller en bas
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Le présent   Mar 10 Jan - 23:55:44

iiiiiiiiiiiiiiiiiin
je te laisse l'honneur de créer le sujet ?!
I love you I love you I love you I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Le présent   Mar 10 Jan - 23:56:22

Timmy a écrit:
iiiiiiiiiiiiiiiiiin
mon inc/d je te laisse l'honneur de créer le sujet ?!
I love you I love you I love you I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: Le présent   Mer 11 Jan - 0:03:40

Bien sur ... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Le présent   Mer 11 Jan - 0:39:07

bon, avant de vous laisser dériver... Je poste ma fic!! En entier parce que finalement je l'ai racourcie, je n'aurais pas eu le temps de la finir demain ou après demain, ça m'aurait narguée et détournée de mes révisions... lol (je trouverai bien une autre raison de toute façon alors! lol)

Voilou, j'espère que vous la trouverez pas trop "niaise" lol


Le présent


J. Edgar Hoover
Mardi 7 février 1998
11H48


Scully attendait patiemment que les portes de l’ascenseur s’ouvrent, relisant pour la seconde fois le dossier que Mulder venait de lui transmettre. Depuis la fermeture des affaires non-classées et la nomination de Kersh en tant qu’Assistant Directeur, leur quotidien était des plus moroses. Bien sûr, les cas qu’ils avaient à traiter lui permettaient de trouver des explications probables et plausibles, mais tout l’intérêt de la recherche et du questionnement avait disparu.

De plus, on ne pouvait plus dire que Mulder et elles étaient de réels partenaires, Kersh les noyait sous la paperasse et les histoires sordides, chacun de son coté.

Elle soupira, rejoignant son bureau d’un pas las, essuyant les regards de quelques collègues masculins. Depuis qu’ils travaillaient à l’étage, c’était bien ce qu’elle détestait le plus. Elle n’avait pas aimé être appelée « Miss Ice Queen » ou « Mme Spooky » lorsqu’elle travaillait aux côtés de Mulder. Mais désormais, elle regrettait ce temps-là, au moins, personne ne posait ses yeux sur elle avec insistance dès lors qu’elle osait mettre une jupe… Ou en tout cas, ceux de Mulder ne la dérangeaient pas autant.

Soupirant, Scully s’installa à sa place habituelle, déposant son dossier devant elle. Ce fut à ce moment là qu’elle l’aperçut, une enveloppe où était inscrit son nom. L’écriture était imprimée mais très élégamment choisie. Avec curiosité, elle en décolla le rabat et fit glisser son contenu dans sa main. La jeune femme examina l’objet, le sourcil droit redressé, elle découvrit un cœur brisé. Il s’agissait plus particulièrement de la moitié d’un cœur, en argent et monté en pendentif. Un frisson parcourut son échine lorsque ses pensées vagabondèrent jusqu’à Philip Padgett.

Néanmoins, elle se replongea dans l’étude du bijou, le retournant à la recherche d’une inscription. Malheureusement, aucun détail ne pu la mettre sur la voix de la personne qui lui offrait ce médaillon.

Sans pouvoir se retenir, elle esquissa un sourire qu’elle dissimula instantanément derrière une mèche de cheveux en baissant la tête. Qui pouvait bien lui laisser un pareil message ? Scully fut coupée dans sa réflexion par l’arrivée animée de Mulder.

« J’en ai vraiment ras-le-bol de ce fils de… » Il ne termina pas sa phrase, conscient qu’il n’était plus dans son bureau, au sous-sol et à l’abri de chastes oreilles.

« Qu’est-ce qui se passe Mulder, tu as un problème avec ton affaire ? » Le questionna Scully, glissant hâtivement le pendentif et son enveloppe dans la poche de sa veste.

« L’affaire ça va, de toute façon, un gamin de 5 ans pourrait la régler en une journée… » Marmonna-t-il en s’asseyant à son bureau mais faisant pivoter sa chaise dans la direction de sa collègue. « C’est cet enfoiré de Kersh, ça fait deux fois qu’il me demande de reprendre un rapport parce que je cite “vos hypothèses sont hors de tout contexte, vous ne travaillez plus pour les affaires classées alors une affaire normale nécessite un discours normal” » Se lamenta-t-il en imitant grossièrement son supérieur.

Agacé, il jouait avec le crayon de Scully, le faisant tourner entre ses doigts en expirant longuement. Scully posa sa main sur la sienne, attendant qu’il lève la tête, ce qu’il fit rapidement.

« Ne te décourage pas, je sais qu’on trouvera un moyen de rouvrir les affaires non-classées. C’est une question de temps. » Essaya-t-elle de le réconforter en parlant tout bas.

« Mais tu ne comprends rien ! Laisse tomber Scully ! Je sais très bien que tu n’en as rien à faire qu’on parvienne à les rouvrir ou pas de toute façon ! Toi tout ce qui t’intéresse, c’est d’avoir ta petite vie tranquille, de te trouver un bon mari et de vivre une vie “normal” » lui reprocha Mulder, insistant sur le dernier mot avant de se relever et de s’éloigner d’elle.

Scully, quelque peu blessée par son comportement égoïste, resta stoïque. Elle détestait quand il lui parlait de cette manière, elle qui avait tant fait pour lui, qui lui avait tant sacrifié et qui s’était battue pour gagner sa confiance. C’était comme s’il lui fichait une bonne gifle en plein visage alors qu’elle n’était coupable de rien.

Une chose était sûre, ce n’était pas Mulder qui avait pensé à lui faire cet agréable présent quelques minutes plus tôt… Ou alors, jamais il n’aurait osé l’envoyer balader de la sorte après un geste si touchant.

Elle le fixa un instant, il lui tournait le dos et s’était à priori remis à travailler sur son rapport. Elle jeta un coup d’œil à sa montre, l’heure du déjeuner approchait alors elle profita de l’occasion. Attrapant sa veste qui reposait sur le dossier de sa chaise, elle traversa l’allée des bureaux et s’éclipsa par les escaliers sans accorder le moindre intérêt à Mulder. Il valait mieux pour lui qu’il vienne rapidement lui présenter ses excuses ou alors il aurait le droit à mutisme permanent et ce, jusqu’à nouvel ordre.

***


Chez Giono - Restaurant
Mardi 7 février 1998
12H25


Cela faisait un bon quart d’heure qu’une belle salade verte attendait que Scully veuille bien la déguster. Au lieu de ça, elle tapotait parfois sa fourchette contre le rebord de l’assiette, plongée dans ses pensées. Mulder était de plus agaçant depuis qu’ils n’étaient plus affectés aux affaires non classés. Constamment à se plaindre, à ronchonner, à lui faire des remarques désobligeantes…

Elle soupira pour la dixième fois de la journée, toujours penchée au dessus de son assiette pleine, une main soutenant son menton. Et dire qu’elle croyait que Mulder lui avait offert ce médaillon pour se rapprocher d’elle, peut-être pour se faire pardonner de son mauvais caractère aussi… Ce qu’elle pouvait être idiote ! Mulder, se repentir ? Accepter ses torts ?

La fourchette s’échoua dans l’assiette, accompagnée d’un énième soupir. Un mouvement lui fit lever les yeux. Un homme, grand, brun, plutôt bien bâtit se tenait devant elle, un sourire commercial sur les lèvres. L’Agent Manning dans toute sa splendeur.

« Cela fait une heure que je vous observe et vous semblez particulièrement seule et fatiguée. » Lui dit-il pour engager la conversation.

« Alors vous feriez mieux de fuir car je crains que ça ne soit contagieux… » Répliqua-t-elle en se redressant, se tenant désormais parfaitement droite, l’armure de glace bien en place.

Elle n’avait pas envie de parler et elle ne tarderait à le lui le faire comprendre. Il fit un signe vers la chaise en face d’elle.

« Je peux ? »

« On est en démocratie. » Répondit-elle, plus froide que jamais.

« Je vois que les rumeurs continuent à se justifier. » Commenta-t-il en piquant sa fourchette dans un morceau de viande.

« A propos de quoi ? » Demanda Scully, s’attendant à ce qu’il lui sorte une bonne vieille phrase bateau.

« Vous savez… Miss Ice Queen… » Dit-il entre deux bouchées.

Scully le gratifia un regard noir de sa propre composition, ce qui n’eut pas forcément l’effet escompté. Il ne semblait pas plus mal à l’aise, il se mit même à sourire davantage.

« Mais elles disent aussi que vous êtes toujours aussi élégante et… charmante. Je dois dire que je partage cette version. » Lui confia-t-il avant de boire sa dernière gorgée d’Evian.

Avec de gros efforts, Scully parvint à ne pas lui répondre sèchement, gardant le silence elle réfléchissait. Sans penser réellement à l’homme qui lui parlait, elle pensait à ce médaillon, elle était même obsédée par cette image.

« Je peux ? » Se risqua-t-il, désignant la bouteille de Scully, restée intacte.

Elle hocha les épaules en signe d’assentiment. Au moment où elle allait se lever, il recommença à lui parler.

« Vous savez, je comprends votre situation. Ce n’est pas forcément plaisant d’être réaffecté à un autre service du jour au lendemain, de devoir tout recommencer. Mais, ne perdez pas courage, je suis sûr que tout s’arrangera pour vous. » Lui dit-il gentiment.

Scully se surprit à apprécier ce qu’il venait de lui confier. Il semblait compatissant et cette marque de sincérité n’était pas feinte.

« Ce n’est pas pour moi que c’est le plus difficile. Disons que Mulder en souffre et qu’il sait comment faire partager son mécontentement… » Se confia Scully, sans trop savoir pourquoi.

Bien sûr, elle connaissait l’agent Manning depuis un moment, l’un de ses seuls collègues à toujours être poli et courtois. Il leur était déjà arrivé de discuter d’une affaire, un autre agent du Bureau ou même du neveu de Scully. Mais ils n’avaient vraiment été plus loin, du travail les attendait ou Mulder venait dérouter la conversation en apportant des faits nouveaux. Pourtant, elle appréciait cet homme, elle voyait en lui sa sincérité et son honnêteté, ce qui la rassurait.

« Je ne connais pas vraiment l’agent Mulder donc je ne permettrais pas de faire de jugement sur lui, mais enfin… » Il hésita, visiblement gêné. « Vous permettez que je vous dise ce que j’en pense ? » Demanda-t-il au cas où.

« Evidement. » Affirma Scully, étrangement intéressée par son opinion.

« Et bien… Votre collaboration donne l’impression que vous n’êtes pas employée à votre juste valeur. » Il s’arrêta un instant, voyant le sourcil droit de Scully se redresser en signe de curiosité. « Ce que je veux dire, c’est qu’on dirait que Mulder se sert de vous comme paravent, comme si votre aide ne semblait pas l’intéresser et que votre seul atout est votre réputation. Ou du moins… Etait. Car à travailler avec lui, les commentaires déplacés ont peu à peu dévié sur vous plutôt que sur Mulder lui-même. » Expliqua-t-il, essayant d’être le moins blessant possible.

« Un paravent ? » Répéta Scully, ne saisissant pas réellement où il voulait en venir.

« Un alibi… Un… bouche-trou ? »

« Oh… » Laissa échapper la jeune femme, ne sachant pas comment elle devait le prendre.

« Ne vous méprenez pas ! Ce n’est pas ce que moi je pense de vous, c’est simplement ce que votre partenariat laisse transparaître. Je veux dire, vous les personnes qui s’en fichent d’en savoir plus. » Lui précisa Manning, ne voulant pas lui paraître irrespectueux.

« Et vous voulez en savoir plus ? »

« Je n’aime pas m’en tenir aux apparences. » Avoua-t-il, buvant une gorgée de plus dans l’ancienne bouteille d’eau de Scully.

« Alors nous sommes deux. » Déclara la jeune femme, dérobant une frite dans l’assiette de Manning, sous son regard amusé. « Mulder ne se sert pas de moi, je reste de mon plein gré. Je suis peut-être en quelque sorte une bouée de sauvetage pour lui, parfois… Je veux dire, à priori, je suis la seule ici à me soucier des affaires non-classées et à lui accorder mon intérêt. »

« Vous savez, les affaires non-classées m’intéressent, obtenir la réputation d’être un cinglé qui me prends pour Luke Skywalker simplement parce que je suis le collègue de Mulder… beaucoup moins. » Confessa-t-il en souriant à Scully.

« Oui, c’est vrai que Mulder a quelque peu contribué à ces rumeurs, dans le sens où il ne s’y est pas pris de la bonne façon, trop direct, trop avide de conspirations à dévoiler… Je pense qu’il aurait dû y aller plus doucement, essayer de convaincre avant de vouloir imposer. Il a pu en effrayer, mais majoritairement, les gens qui ne l’ont pas compris l’ont tout de suite pris pour un fou parce qu’il ne pensait pas de la même manière qu’eux. » Concéda Scully, les yeux perdus dans cette salade qui l’attendait toujours.

« Vous savez quoi, je retire ce que j’ai dit. » Lui lança Manning, mangeant l’une des dernières frites et remarquant le regard intrigué de Scully. « Les rumeurs ont toujours tort un jour où l’autre. »

« Je… » Souffla la jeune femme, intriguée.

« Vous n’êtes pas aussi froide que les gens aiment se le dire, ils ne vous parlent pas, c’est tout. »

Scully le gratifia d’un magnifique sourire qui faillit faire défaillir l’agent Manning. Intérieurement, il croisait les doigts pour que quelqu’un autre que lui ait eu la chance d’apercevoir ce bijou.

« Je suis navrée, je vais devoir retourner travailler. » S’excusa Scully en se levant, bientôt imité par l’agent en face d’elle.

« Ce fut un plaisir de partager de déjeuner en votre compagnie. J’espère que cela arrivera plus souvent. » Lui dit-il avec vérité.

« Je l’espère aussi. » Répondit Scully avant de s’éloigner.

***


J. Edgar Hoover
Vendredi 10 Février 1998
20H11


Mulder et Scully marchaient tranquillement en direction de la sortie du bâtiment. En prévention du froid, la jeune femme commençait à fermer son manteau et à mettre son écharpe en place.

Depuis que Mulder avait haussé le ton avec Scully, les choses s’étaient tassées et ils avaient recommencé à travailler et à communiquer normalement. Elle ne lui en avait pas tenu rigueur, mettant cela sur le compte de la fatigue et de l’énervement suivant son rendez-vous avec Kersh.

Il lui ouvrit la porte et au moment de se séparer pour que chacun rejoigne sa voiture, se retourna vers Scully.

« Dis-moi Scully, ça te dirait une s… » Mulder ne pu terminer sa phrase, interrompu par une voix venant de plus loin dans la rue.

Elle fit volte-face, reconnaissant la voix de l’agent Manning. Un sourire sur les lèvres, elle l’accueillit en lui faisant la bise et se tourna de nouveau vers Mulder.

« Agent Mulder. » Fit-il en guise de bonsoir.

Il n’obtint pas de réponse distincte de la part de l’agent, il avait comme l’impression qu’il allait passer la soirée touts seul.

« Est-ce que vous êtes sur une affaire ? » Questionna Manning, s’adressant plus particulièrement à Scully.

« Non, on allait rentrer. Vous avez des soucis ? » Demanda Scully avec intérêt.

« Oh, non, je me demandais juste si vous étiez libre. Vous avez dîné ? » Se risqua-t-il sans trop d’espoir étant donné l’heure déjà tardive.

« Pas encore, on a eu une journée bien remplie et on n’a pas arrêté. » Expliqua Scully alors que Mulder s’impatientait.

Il aurait aimé passer la soirée en sa compagnie, pour essayer de s’excuser. Une vidéo, des bières, du pop corn… Il savait qu’elle chérissait ces moments. Hélas, il n’avait pas été assez rapide et comprenait désormais que ses projets étaient sur le point de tomber à l’eau.

« Je dois vous laisser, le SuperBall m’attend ! » Lança Mulder, espérant que Manning ne fasse aucun commentaire sur le fait que ce n’était pas du tout la saison.

« Bonne soirée Mulder. » Lui souhaita Scully alors qu’il ouvrait déjà la portière de sa voiture.

« A vous aussi. » Répliqua-t-il aux deux agents, la déception pourtant tout à fait audible.

« Un bon resto chinois, ça vous dit ? » Proposa Manning à Scully une fois que le véhicule se soit éloigné.

« Pourquoi pas, avec plaisir ! Ca va me faire du bien de penser à autre chose qu’aux affaires non classées. »


__________________________________

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Le présent   Mer 11 Jan - 1:00:26

Polly tu sais que je t'aime toi ?!

Pcq bah je t'aime moi :D

Trop, trop, trop incroyable comme je les vois, devant moi, juste là !
Tu écris vraiment divinement bien ...

Le coup de l'Evian ... ... ... MDRRRRRRRRRR Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Le présent   Mer 11 Jan - 1:02:15

affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid A SUIVRE ???? affraid affraid affraid affraid affraid affraid
Revenir en haut Aller en bas
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: Le présent   Mer 11 Jan - 1:10:54

OUINNNNN j'adore !! trop bien écrit !! encoooore sioupléééé !!

Citation :
le sourcil droit redressé,

je vois que y'as pas que la meche rousse !! mdrr


Citation :
Luke Skywalker
C'estmon surnom !! hihih enfin une cops uen fois m'as apellé Lusky Wlaker !! j'ai trouvé sa funny !!
Revenir en haut Aller en bas
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Le présent   Mer 11 Jan - 1:14:23

Nom d'une pipas LULU ... lâche moi avec cette histoire de mèche rebelle !
Les vraies shippeuses bah elles en parlent ! Mouarf ... Rolling Eyes

Je suis sûr qu'elle va arriver bientôt ! N'est-ce pas Polly ?!

Pfff naméo quelle ch... cette Luke ! Razz Razz Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: Le présent   Mer 11 Jan - 1:18:57

Hihihihiihhiihiiiihhii !!
Revenir en haut Aller en bas
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Le présent   Mer 11 Jan - 13:23:12

bah en fait, le coup de la mèche, je l'ai utilisé dans dans "Le tégument" mais moi le sourcil droit je l'adore, jle mettais tout le temps dans mes fanfics sur le Caméléon parce que Andrea Parker elle le faisait trop bien aussi!! lol

N'empêche qu'à cause d'elles 2, toutes les fans de Tp et XF bah elles se sont choppé des crampes du front pour essayer de faire comme elles!! mdr.. Moi j'y arrive un peu mais c'est pas encore aussi bien qu'elles!! lol, la suiiiiiite :

__________________________________

***


Devant l’appartement de Scully, Georgetown
Samedi 11 février 1998
0H08


« Si ! Je te le jure, il s’est laissé tombé parterre, prenant son pauvre pieds entre ses mains et hurlant comme un fou. Tout le monde pleurait, lui de douleur et nous de rire ! » Raconta l’agent Manning, riant de bon cœur.

« Mais il a perdu combien d’orteils ? » Parvint à demander Scully entre deux éclats de rire.

« Bah en fait 1 mais il ne lui en reste plus que 3 parce qu’il s’était fait arraché le pouce dans un accident de voiture… Alors… » Il essayait de retrouver sa respiration. « Alors il s’l’était fait greffer le gros orteil !!! »

Tous deux n’étaient plus loin de l’étouffement, les larmes aux yeux, Scully peinait à trouver ses clés dans son sac. Ce fut le moment que Manning choisit pour glisser sa main autour de sa taille et embrasser tendrement sa nuque à moitié découverte par la chute de son écharpe.

Scully se retourna, indécise, mais ne l’arrêta pas quand il la tourna face à lui, l’étreignant contre lui et continuant à déguster la peau de son cou. Peu à peu, il remontait vers sa joue dans une infinie douceur, voulant lui laisser le temps de décider. Il ne voulait pas l’oppresser ou la mettre mal à l’aise alors il déposait de volatils baisers le long de sa maxillaire, espérant une réaction positive de la part de la jeune femme.

***


Devant l’appartement de Scully, Georgetown
Samedi 11 février 1998
0H06


Mulder emprunta l’escalier de Scully, ayant vu sa voiture il était certain qu’elle était rentrée. Il espérait qu’elle ne dormait pas et qu’elle accepterait au moins de l’écouter à propos de l’affaire que les Lone Gunmen lui avaient soumise. Pour ne pas déranger ses voisins, il ouvrit la porte qui débouchait à l’étage de sa collègue sans faire le moindre bruit.

Et ils étaient là, tous les deux… Tous les deux enlacés. Mulder ravala difficilement sa salive. Manning venait de serrer Scully contre lui, la tête enfouie dans les cheveux de son cou. Ce n’était pas ce qui le tendit le plus. En effet, cet agent ne se gêna pas pour la plaquer contre la porte et… l’embrasser.

Sans trop savoir pourquoi, Mulder resta planté là, hébété et… en colère. Son cœur battait la chamade, sa respiration était saccadée et ses mains devenaient moites. Résigné et ne souhaitant pas en voir davantage, il fit demi-tour. Il vérifierait cette affaire… tout seul.

***


J. Edgar Hoover
Lundi 13 Février 1998
7H58


« Bonjour Muder, bon weekend ? » Questionna Scully en accrochant son manteau à l’endroit adéquat.

« Hum… » Marmonna-t-il, faisant semblant de lire un dossier. « Tu as l’air bien en forme. C’est ton dîné avec l’agent Manning qui te met dans cet état là ? » Demanda-t-il feignant l’innocence et le détachement.

« Comment sais-tu qu… »

« Je vous ai vu rentrer chez toi. » Déclara-t-il simplement sans oser lever les yeux.

« Tu nous as suivis ? » S’étonna Scully, avec une pointe d’agacement dans la voix.

« Non ! Je voulais ton avis sur une affaire, je n’ai pas voulu vous embêter alors je suis rentré. » Mentit ouvertement Mulder.

« Oh… A propose de quoi ? »

« Quoi ? »

« L’affaire, celle dont tu voulais me parler. »
Eclaircit-elle, le trouvant décidément bien étrange aujourd’hui.

« Ah oui, assis-toi, je vais te résumer ça. »

***


[url]J. Edgar Hoover
Lundi 13 Février 1998
19H32[/url]

Mulder s’amusait à faire du basket avec des boulettes de papier et la poubelle. Scully avait passé la nuit avec Manning. Il essayait de rester de marbre, elle était simplement sa collègue, rien de plus. Alors pourquoi était-il de si mauvaise humeur depuis deux jours ?

Il se sentait mis à l’écart, oublié, négligé. Il était aussi surpris, ce n’était pas dans le genre de Scully de passer juste une soirée avec un homme et de… le ramener chez elle. Ou peut-être… Peut-être que ce n’était pas leur premier rancart ?

Mulder essaya de se souvenir et puis tout à coup, l’image apparut dans son esprit. Lorsque Manning était arrivé ce soir-là, Scully avait souri, pas un simple sourire gratuit, un vrai sourire, un sourire à la Scully : beau, franc, honnête… Une pile de dossiers atterrir par terre. Sept ans qu’il avait eu le coup de foudre pour elle et le c’est lorsqu’il met une stratégie en place qu’il se fait coiffer au poteau. Ridicule, pathétique… Il était lamentable, c’était sa faute si elle lui filait entre les doigts et se détournait de lui.

Il remarqua alors que Scully arrivait, reconnaissant le claquement singulier de ses talons. Il ramassa en vitesse les feuilles éparpillées sur le sol et en fit un tas plus ou moins instable. Mulder dressa l’oreille en entendant la voix de sa collègue, certainement au téléphone.

« Non, pas ce soir, je suis désolée Michael mais je suis vraiment très fatiguée… Oui, je les ai dans les bras… elles sont merveilleuses… merci… Non, vraiment, je ne serai pas de bonne compagnie… C’est gentil mais je préfère quand on ne me ment pas… Parce que je sais bien que je peux être très ennuyeuse quand je suis fatiguée… Si, crois-moi… Allez, je dois te laisser… Bonne journée. »

« Wow, Scully, c’est Manning qui t’offre ses fleurs ? » Lorsque Scully entra avec un gros bouquet de roses rouges dans les mains, Mulder s'efforça de cacher son agacement.

« Hum… » Emit-elle, peu convaincue.

« Quoi ? Il y a un problème avec Manning ? » Tenta Mulder, une lueur d’espoir dans les yeux.

« Disons qu’il ne ressemble pas à l’image que je m’étais fate de lui. J’en espérais peut-être trop… Je… Je crois qu’il tient plus à moi que… »

« Toi tu ne tiens à lui. » Termina Mulder, essayant de cacher sa satisfaction.

Scully l’observa un instant, toujours aussi surprise lorsqu’il terminait ses phrases. Il la connaissait donc si bien ?

« Tu sais, il m’avait laissé un pendentif magnifique, regarde. » Lui dit-elle en sortant l’objet qu’elle gardait dans sa poche. « Je pense que je le lui rendrait demain, avec un tel geste, il devrait comprendre sa signification. » Murmura-t-elle, pensive.

« Est-ce que tu regrettes ? » Questionna Mulder, sans quitter le bijou des yeux.

« Quoi dont ? »

« De l’avoir invité à… boire u dernier verre. » Hésita Mulder, pensant qu’il allait peut-être un peu loin.

« Oh, ça ? Non, de toute façon il ne s’est rien passé. »

« Ah bon ? Pourtant dans le couloir il… »

« Mulder ?! Tu nous espionnais ? »
S’exclama la jeune femme, sourcils arqués.

« Moi ? Non ! Je te l’ai dit, je vous ai vu quand j’arrivais… Je me suis senti de trop alors… » Bafouilla-t-il, pourquoi n’avait-il pas pu se taire ?

« Tu n’aurais pas dû… En fait, je crois que ce serait toi qui serait entré boire un dernier verre si tu l’avais fait fuir juste avant ! » Lança-t-elle sur le ton de la plaisanterie.

Mulder était de plus en plus mal à l’aise et il s’en voulait davantage encore. Pourquoi n’était-il pas intervenu ?? Au départ il s’en voulait de les avoir laissé agir de la sorte dans le couloir et désormais, il s’en voulait de ne pas avoir calmé les ardeurs de l’agent Manning de peur que Scully lui en veuille après…

« Euh… Scully… Ca te dirait une soirée télé, bières et pop corn chez moi ce soir ? » Proposa-t-il au hasard, sachant pourtant qu’elle avait dit être fatiguée.

« Hum… Avec plaisir, je te laisse même choisir le film si tu veux. » Répliqua-t-elle en souriant.

« Parfait. » Souffla-t-il à son oreille en glissant quelque chose dans sa main avant de d’enfiler son manteau.

Scully baissa les yeux, ouvrant ses doigts qui cachaient l’objet de son intérêt. Un sourire ravageur se dessina sur ses lèvres quand elle aperçut une moitié de cœur. Elle sentit Mulder déposer sa veste sur ses épaules et s’emparer de sa main.

Des bières, du pop corn, un film… ils devront certainement relouer la vidéo pour le voir en entier…

Fin


____________________________________


Et voilou!! Bon, je l'ai faite en deux soirées donc elles n'est pas parfaite mais je la trouve choute! lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Le présent   Mer 11 Jan - 14:25:52

héhé ma polly, j'aime beaucoup cette fin bien shippeuse, juste comme il le faut Smile

Et je suis contente que l'Agent Manning soit gentil aussi pcq d'habitude, "les prétendants" de Scully sont soit fous, soit débiles...

Merci pour ce moment de bonheur môman chérie Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Le présent   Mer 11 Jan - 14:42:22

Ca dérange quelqu'un si je m'auto-déclare la plus grande fan des fics de Polly? Non? Bah alors ça va !
Elle est géniale cette fic, pis cette fin... c'est trop shipper, j'aimeeee !

JeN. Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le présent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le présent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gillian Community :: Arts :: -
Sauter vers: