Gillian Community


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Harcèlement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Harcèlement   Ven 6 Jan - 19:49:57

j'ai pas commencé j'ai dit donc c'est pas à cause de mes révisions que j'avance pas!! lol mais là j'ai copié une page de plus!! ça arriiiive vite!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
El0die
Invité



MessageSujet: Re: Harcèlement   Ven 6 Jan - 23:45:26

allez polly la suite la g tt lu d1 coup et la c le drame il ni a + de suite tin tin tin .....
nannnnnnnnnnnnn ta po le droi de faire sa !!!!!!!!! Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad vite la suite la povre tite scully !!!!!
snif
Revenir en haut Aller en bas
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Harcèlement   Sam 7 Jan - 2:10:03

La suiiiite!!! Vous avez vu, je ne me suis pas moquée de vous hein, ya la dose!! lol J'ai passé l'arpèm dessus!! lol j'ai trois pages d'avance donc la fin la prochaine fois si tout va bien!! bisous à tout le monde et bonne nuit, un mattage de saison 9 s'impose à mouah! lol

_________________________________________


Dans le couloir, elle referma les pans de sa veste sur sa poitrine à moitié dénudée. Discrètement, elle essuya les larmes qui avaient perlé sur ses joues et s’approcha de la petite fontaine à eau. Le liquide froid coulait entre ses doigts, elle amena ses mains à son visage pour se rafraîchir. Une fois que ce fut fait, elle appuya sur le bouton pour appeler l’ascenseur et souffla longuement pour essayer de se calmer.

Il fallait qu’elle se reprenne ou sinon Mulder remarquerait immédiatement qu’il lui était arrivé quelque chose. Elle ne souhait absolument pas avoir à se justifier ou à lui dire quoi que ce soit. Elle ne s’en sentait pas la force… Et que penserait-il d’elle ? L’agent Scully, incapable de se défendre, incapable de faire comprendre à un collègue qu’il ne l’intéresse pas le moins du monde…

La jeune femme soupira une fois de plus lorsque les portes se refermèrent dans son dos et qu’elle fixait la paroi de métal. Les doigts pressés contre ses temps, elle se concentrait sur sa respiration, contrôlant son rythme afin qu’il soit le plus régulier possible.

***


Fermant la porte derrière elle, Scully rejoignit sa chaise, fixant son regard sur le rapport qui l’attendait. A peine fut-elle assise que Mulder fit le tour du bureau pour lui montrer la photocopie d’un dossier médical. Il avait besoin de son aide pour déchiffrer les conclusions du praticien qui avait réalisée l’autopsie.

Lui tendant la chemise, il passa dans son dos pour lire par-dessus son épaule. Scully réprima un léger frisson, pour la première fois depuis longtemps, le sentir si près d’elle la mit mal à l’aise. Elle sursauta même lorsque Mulder posa une main gauche sur son épaule, désignant de l’index droit le paragraphe en question. Il remarqua instantanément qu’elle était considérablement tendue et s’éloigna quelque peu pour la rassurer.

« Est-ce que tu peux me parler de cette plaie qu’avait la victime au niveau de la hanche ? » L’interrogea-t-il pour ne rien laisser transparaître.

Le jeune homme continua néanmoins à l’observer, se questionnant sur ce comportement distant. D’habitude, elle ne le repoussait jamais, elle semblait même apprécier sa compagnie. Tout à coup, il comprit. Cet homme avec elle deux jours plus tôt, c’était à lui qu’elle devait penser. C’était les mains de cet autre agent qui avaient le droit de se poser sur Scully désormais, plus les siennes. Il lâcha un faible soupir, peut-être était-ce égoïste mais qu’un autre que lui puisse intéresser Scully lui donnait mal au cœur.

Une fois son explication obtenue, il s’éloigna d’elle, retrouvant sa place derrière le bureau et replongeant dans son travail. Bien sûr, il jeta de temps à autres des petits coups d’œil discrets vers Scully, espérant décrypter ce regard bleu azur. Il nota un détail qui l’intrigua ; le bleu de ses yeux était différent, plus sombre qu’à l’accoutumé, plus dur et refermé. Mulder fronça les sourcils, il n’avait jamais ses pupilles aussi peu brillantes et profondes, c’était comme si elles étaient éteintes, sans vie. Quelque chose d’anormal avait dû arriver, ce n’était plus la Scully qu’il côtoyait chaque jour, tous ses membres lui criaient une vérité en plein visage : elle ne pouvait être amoureuse et avoir avec un tel regard.

***


Une tête familière se faufila dans l’entrebâillement de la porte. Scully se redressa, attendant qu’il lui dise ce qu’il était venu lui annoncer.

« Skinner veut nous voir dans son bureau, une petite réunions de 6 ou 7 personnes pour résumer nos rapports en cours. » L’informa Mulder avant de disparaître aussi vite qu’il était apparut.

Avec un long soupir, la jeune femme attrapa son dossier et quitta le bureau à pas nonchalant. Arrivée dans pièce ou se tenait l’entretient, il remarqua immédiatement la présence de cet homme autour de la table. Son rythme cardiaque augment presqu’instantanément, espérant de tout son cœur que Mulder s’asseye à coté de lui afin de lui laisser la dernière place libre, entre Skinner et lui-même. Hélas, ce ne fut pas le cas, sans remarquer le mal-être de sa collègue, Mulder s’installa exactement là où Scully priait qu’il ne le fasse pas.

Finalement, Scully reprit le dessus sur ses inquiétudes, que pourrait-il bien faire dans un bureau où se trouvaient également le Directeur Adjoint ? Elle ne risquait pas grand-chose. Lentement, elle vint s’asseoir entre les deux hommes, entre ces deux personnes que tout opposait. L’un terriblement gentil et prévenant, l’autre parfaitement odieux et méprisable.

Croisant ses jambes pour l’éloigner le plus de Cartwright, elle s’efforça de suivre le discours de Skinner sur l’importance de la bonne rédaction d’un rapport. Tout se compliqua soudainement lorsqu’elle sentit une main insistante et malvenue se poser sur sa cuisse. Elle serra les dents, s’empêchant de laisser échapper un cri. Scully avait désespérément envie de hurler, de se lever et de fuir jusqu’à chez elle pour s’enfermer à clé et oublier cet être abject.

« Bien sûr, il est inutile de vous rappeler que rendre son rapport à temps est le gage d’une enquête rondement menée et d’un intérêt pour le travail bien fait. » Enonçait Skinner, allant et venant d’un bout à l’autre de la table.

Malheureusement, il était à l’opposé de Scully et Cartwright, ainsi, il ne pouvait rien voir de se qui se tramait devant lui. Scully sentit ses doigts presser sa peau, glissant dangereusement entre cuisse. Refrénant un flot de larmes qui menaçait d’exploser aux coins de ses yeux, elle craqua.

La jeune se leva d’un bon et sous les regards étonnés de ses collègues, quitta la pièce en courant, une main sur la bouche. Mulder voulut la suivre mais Skinner le retint par le bras.

« Mulder, ça va être votre tour de vous exprimer. » Lui intima le Directeur Adjoint.

« S’il vous plaît, laissez-moi au moins voir ce qui lui arrive et je reviens faire mon intervention tout de suite après. » Le supplia presque Mulder, inquiet pour sa collègue et amie.

« Je peux y aller pour vous si vous le souhaiter. » Proposa Cartwright, arborant un air compréhensif.

« Très bonne idée, allez-y Cartwright, mais ne traînez pas. » Accepta Skinner, tournant son regard vers Mulder afin qu’il comprenne qu’il devait retourner s’asseoir.

A contrecœur, croisant Cartwright qu’il n’avait pas reconnu comme étant l’homme avec qui il avait surprit Scully, Mulder lui tendit un trousseau de clés. Cartwright s’en empara avec une expression de curiosité.

« Les clés de mon bureau, peut-être qu’elle s’est enfermée… » Murmura-t-il en connaissant d’avance les réactions de Scully.

Cartwright acquiesça et s’éclipsa rapidement du bureau pour rejoindre l’objet de tous ses désirs. Mulder reprit sa place initiale, marmonnant des mots que personne ne comprit et maudissant Skinner pour l’avoir empêché de rejoindre Scully.

« Mulder, c’est à vous. » Annonça son supérieur. « Nous vous écoutons. »

***


Claquant la porte derrière elle, Scully s’adossa à celle-ci en étouffant un sanglot. Elle se sentait si faible, si impuissante, insignifiante… Elle tourna le verrou et se laissa glisser le long de la paroi de bois. Ramenant ses genoux contre sa poitrine, elle enfouit sa tête entre ses bras croisés. Elle perçut les gouttes salées couler le long de ses joues et elle ne fit plus rien pour les retenir. Pleurer la soulageait quelque peu, c’était comme si elle se vidait de la culpabilité qui l’étreignait depuis sa rencontre avec l’agent Cartwright.

A moitié inconsciente, elle fut sortie de son état semi léthargique par de violents coups qui résonnaient contre la porte. Scully se leva et recula de l’endroit où s’abattaient de nouveau les poings de l’homme qu’elle avait reconnu.

Elle devait réfléchir, trouver une solution et vite car elle imaginait que la porte de résisterait pas longtemps à ces assauts répétés. Le silence enveloppa ensuite la pièce et elle percevait presque sa respiration haletante de l’autre coté de l’entrée. Puis elle entendit sa voix, rauque, métamorphosée par cette montée de folie qui s’était emparée de lui.

« Je sais que tu as là Dana… Tu ne pourras pas me résister bien longtemps ma belle… » Grogna-t-il, tel un animal menaçant sa proie.

Car c’était tout à fait ce que Scully ressentait, terrée dans ce piège que représentait le bureau de Mulder, leur bureau. Aucune autre issue, enfouie dans les sous-sols épais du bâtiment général du FBI, cette pièce n’était que la trappe qui l’empêcherait d’échapper à ce prédateur.

Appuyée contre le mur, la batte de baseball de Mulder semblait l’attendre à moitié dissimulée dans la pénombre d’un angle. Moins efficace que son arme à feu, mais moins dangereux pour elle-même, Scully l’attrapa et se posta près de la porte, attendant le moment fatidique où elle s’ouvrirait et que cet imposteur déboulerait devant elle.

Cet instant intervint quelques secondes après, lorsque qu’elle entendit le cliquetis du verrou. Il avait les clés… Sans comprendre comment il se les était procurées, Scully abaissa brutalement le manche en bois mais l’homme réagit plus vite qu’elle ne l’aurait cru.

Il la plaquait bientôt au sol, ses mains solidement accrochées à la batte, il l’arracha à Scully et la lança à l’autre bout du bureau. Agenouillé au dessus d’elle, il pesait de tout son poids et maintenait fermement ses poignets. Scully repensa à sa première agression, cette fois, étant donné sa position, son genou ne lui serait aucune aide. Cartwright s’assit sur ses cuisses et avec une rapidité qui terrorisa Scully, il réussit à ouvrir sa chemise d’un mouvement. Elle sentit le tissu craquer et les boutons qui sautaient les uns après les autres.

« Non… Je vous en supplie… » Murmura-t-elle, n’essayant même plus de lui résister.

Sa tête roula sur le coté alors qu’un flot de larme s’échappait de ses yeux cristallins. Une seule image hantait son esprit : Mulder. Elle priait de tout son cœur pour qu’il vienne à son secours.

Cartwright lui prit son arme et celle-ci atterrit bientôt aux cotés de la batte, hors de portée. Il sortit la sienne et la pressa sous le menton de Scully.

« Attends-moi une seconde, je dois régler un problème… » Souffla-t-il tout près de son oreille.

Il se leva et alla fermer la porte, laissant la clé dans le verrou pour prévenir toute tentative d’intrusion.

« Nous n’avons pas très longtemps malheureusement, à mon avis, dès que Mulder aura terminé, il accourra pour voir ce qui arrive à sa pauvre petite collègue… » Se moqua-t-il en feignant la tristesse.

Scully, toujours sur le dos, la chemise déchirée, s’était appuyée sur les coudes et reculait lentement. Il se jeta alors sur elle, appliquant ses lèvres froides sur les siennes et tenant sa tête avec une main dans sa nuque. Scully poussa sur les épaules de son agresseur, voulant l’écarter d’elle mais une fois encore, il avait bien plus de force qu’elle.

« Lâchez-moi… Arrêtez ! »

« Plus tu crieras, plus tu m’exciteras Dana… » La prévint-il d’une voix gutturale. « Et Mulder n’arrivera pas avant 10 au moins… »

Sa main rugueuse parcourut sa peau, allant de son cou vers sa poitrine et ce fut avec une violence inouïe qu’il lui arracha son soutien-gorge. Le tissu habituellement si doux contre son dos ce transforma en une arme redoutable, déchirant sa peau sous les aisselles. L’impact de la douleur expia un cri à Scully. Elle gardait les yeux fermés, incapable de l’observer, incapable de croiser son regard ou d’imprimer son expression faciale dans sa mémoire. Si elle le faisait, elle savait qu’elle ne pourrait jamais plus l’oublier.

___________________________________

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Harcèlement   Sam 7 Jan - 2:16:03

Frenchement, tu ne peux pas nous laisser comme ça !
Je pleure pour elle, je te jure que je pleure pcq je ne veux pas qu'il lui arrive quoi que ce soit !
Je t'en prie Polly, ne fais pas ça ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Harcèlement   Sam 7 Jan - 2:19:29

franchement, je me suis tâte longtemps avant de prendre ma décision... le fais ou le fais pô... puis... tu verras! lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Harcèlement   Sam 7 Jan - 2:29:43

affraid affraid affraid affraid affraid affraid tu me stresses de trop Polly !!
comment oses tu faire ca a moi ... !!!!
Revenir en haut Aller en bas
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Harcèlement   Sam 7 Jan - 2:32:38

mdr!! je poste la suite cette nuit!! sûrement la fin d'ailleurs!!! t'inquiète!! lol
kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Harcèlement   Sam 7 Jan - 2:33:02

Oh mon dieu Polly c'est horrible..c'est ...nan j'ai plus de mots là.

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: Harcèlement   Sam 7 Jan - 2:40:56

affraid affraid affraid GAaaaaa pale
Revenir en haut Aller en bas
Thyss

avatar

Féminin Nombre de messages : 1855
Age : 30
Localisation : Namur-Lille-Namur-Lille....
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Harcèlement   Sam 7 Jan - 12:42:11

mon dieu ms cmt ca va se passer! je t'en pris ne lui fais pas çaaaaa!!! Sad
ms cmt mulder va faire pr la sauver maintenant qu'ils st enfermés!!!!! gaaaaaaaa!!!! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thyssxf.skyblog.com/
El0die
Invité



MessageSujet: Re: Harcèlement   Sam 7 Jan - 13:43:19

nan allez vite la suite il nous faut la suite absolument la miss polly !!!!!!!
affraid affraid au secour je vai mourir !!!!!!!!
qu'es-ce qui va se passer ensuite ? mulder va arriver a temp ? on n'en c'est rien a par toi lol!
Revenir en haut Aller en bas
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Harcèlement   Sam 7 Jan - 16:26:39

Môman Polly tu abuses à fond là ! C'est ce que tu appelles :
" je poste la suite pdt la nuit " ?!

Tu nous fais languir et en plus on est sur les nerfs avec ce sale Agent Cartwright de m...

Dépêche-toi bon sang ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Harcèlement   Sam 7 Jan - 18:30:10

POLLY Exclamation Exclamation Exclamation Ca ne peu tplus durer là Exclamation Exclamation Exclamation rammene tes fesses et poste nous la suite ... sinon pas de cadeau d'anniv ... n'est-ce pas Maria Question Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Harcèlement   Sam 7 Jan - 18:41:06

POLLY je te jure on va craquer nerveusement d'ici peu....

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Harcèlement   Sam 7 Jan - 19:02:42

Polly nous laisse pas comme ça, tu peux pas nous faire ça, j'arrête pas de chialer c'est affreux... Pas à notre Scully... Sad Muldeeeeeeeeeeer viens ici ti d'suiiiiite !!!
*à bout*

JeN. Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
Roxane
Invité



MessageSujet: Re: Harcèlement   Sam 7 Jan - 19:05:16

On va la harceler ... remarque vue le titre de la fic ca colle plutot bien !

POLLY !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
El0die
Invité



MessageSujet: Re: Harcèlement   Sam 7 Jan - 19:22:06

ouai ta raison sa colle avec le titre lol! mais qu'es-ce qu'elle fai ?
Revenir en haut Aller en bas
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Harcèlement   Sam 7 Jan - 20:14:27

je suis là je suis là!!! désolée, jme suis endormie sur ma fic hier soir, enfin, ce matin sur les 3h30! lool Bon, je suis désolée de vous faire attendre, j'ai pas eu le tps de l'avancer aujourd'hui... *mets ses mains devant son visage pour se protéger* jvé vois si je peux vous poster un morceau pour vous rassasier!! lol En tout cas j'adoooooooore vos coms, vous êtes trop adorables!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
El0die
Invité



MessageSujet: Re: Harcèlement   Sam 7 Jan - 20:46:36

oui allez vite ma polly poste poste !!!!!!!!!
rien qu'un petit bout
s'il te plait pour nous faire plaisir !!!
Revenir en haut Aller en bas
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Harcèlement   Sam 7 Jan - 20:48:11

Polly: pooooooooooooooooooste! J'veux savoir... Crying or Very sad

JeN. Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Harcèlement   Sam 7 Jan - 21:18:13

mdr, bon, voici ce que je viens juste d'écrire!!

___________________________________


Mulder termina d’exposer leurs dernière recherches et d’un regard, demanda sa permission à Skinner pour partir. Celui-ci, compréhensif, hocha positivement la tête et son agent disparut en un éclair. Dévalant les escaliers, son esprit était obnubilé par Scully. Il était inquiet pour elle. Pourquoi avoir quitté la réunion si précipitamment ? Et son regard… vide… lourd… Elle n’était pas malade, c’était autre chose. Insidieuses, pénétrantes, il pouvait sentir la peine et la souffrance qu’éprouvait Scully au fond de son cœur.

Il était arrivé devant la porte, inspirant profondément, ne sachant pas à quoi s’attendre dans ce bureau. Mais un son attira son attention, une voix, celle de Scully de l’autre coté de cette porte. “Lâchez-moi, arrêtez”, étaient les mots qu’il avait saisis. Avec empressement, Mulder essaya de tourner la poignée mais la porte ne s’ouvrit pas. Il força, en vain.

« Scully ! Je suis là ! Ouvre-moi ! » Cria-t-il à travers la cloison, martelant bientôt la porte.

Il l’entendit alors prononcer son nom mais elle fut coupée avant d’en terminer la prononciation. Elle était en danger, elle avait besoin de lui et il ne parvenait pas à ouvrir cette satanée porte. Mulder lui infligea des coups de pieds, sans résultat. Il y mettait toutes ses forces, animé par une rage qu'il s'ignorait détenir. Il opta alors pour l’épaule et après maintes tentatives, le verrou céda et la vue du bureau s’offrit à lui.

Et il vit Scully. Et il sa terreur. Alors il se jeta littéralement sur l’homme qui était à l’origine de la peur de son amie. Il attrapa ses cheveux dans une poignée, tenant sa tête en arrière et il lui administra un coup de poing comme il n’en avait jamais donné. Cartwright vacilla en arrière, perdant l’équilibre et libérant Scully de son poids.

Mulder se précipita sur l’autre homme et le roua de coups de pieds, tous plus forts et plus puissants les uns que les autres. Une irrésistible envie de se défouler sur ce pantin sans vie s’était emparée du jeune homme. Il se déchargeait d’une haine qu’il avait accumulée sans même s’en être rendu compte. Il le frappait, appréciant les filets de sang qui maculaient le visage de Cartwright. Puis brusquement il s’arrêta, une lumière s’étant éclairée dans son esprit, cette lumière c’était le visage de Scully.

Mulder se retourna et elle était là, étendue sur le dos, par terre, dans la même position qu’elle tenait pendant que ce monstre avait osé poser ses mains sur elle. Les mains près de son visage, paumes vers le ciel et les doigts légèrement recourbés. Les yeux de Mulder ne descendirent pas plus bas que son cou, il avait bien vu que Cartwright lui avait ôté ses vêtement et ne voulait pas la mettre plus mal à l’aise qu’elle ne l’était déjà.

Le visage de Scully était comme figé, emprunt de la frayeur que venait de lui procurer cet intrus. Elle avait pleuré un peu plus tôt mais à ce moment-là, ses yeux ne faisaient que briller des larmes qui les remplissaient sans tomber.

« Scully… » Murmura Mulder de la voix la plus douce et plus compatissante possible.

D’une lenteur rassurante, il retira sa veste et avança vers la jeune femme dénudée, la recouvrant de son vêtement. Il voulait la prendre dans ses bras, la serrer contre lui la rassurer toute fois il ne le fit pas, cherchant d’abord dans ses yeux ce dont elle avait besoin. Mulder ne souhaitait pas qu’elle le repousse, pas maintenant alors qu’elle avait désespérément besoin d’aide… De son aide ?

Tout s’accéléra au moment où elle se redressa et se réfugia contre son torse, enfouissant sa tête dans son coup. Elle pleurait comme il ne l’avait jamais entendue pleurer et cela lui fendit le cœur. L’agent l’enveloppa de ses bras protecteurs, la berçant imperceptiblement. Il la sentait trembler contre lui, de peur, également de froid car sous ses vêtements, elle était gelée.

« Seigneur, que s’est-il passé ici ?! » S’exclama une voix qu’ils connaissaient tous les deux.

Gardant Scully tout contre lui, Mulder leva la tête vers le Directeur Adjoint Skinner qui se tenait dans l’entrée, les poings sur les hanches.

« Il a… Il a essayé de… » Balbutia-t-il, hésitant sur les mots à choisir.

« Il a essayé de me violer. » Affirma Scully qui fixait maintenant Skinner avec un regard qui se renforçait progressivement.

Les yeux de leur supérieurs devinrent ronds comme deux soucoupes et il s’agenouilla prêt de Cartwright qui reprenait ses esprits. Sans prévenir, il attrapa son bras, l’obligeant à se remettre sur pieds et l’entraîna à l’extérieur.

Les deux agents n’y prêtèrent pas plus attention et se relevèrent doucement, le bras de Mulder entourant la taille de sa collègue. Il réajusta sa veste sur les épaule de Scully, la fermant lui-même davantage encore afin qu’aucune parcelle de sa peau de soit à découvert. Il devinait toujours ce qu’elle ressentait. Elle sourit fébrilement à son geste, retrouvant toute sa confiance grâce à sa présence.

« Ca va Scully ? » Ne pu-t-il s’empêcher de lui demander, sachant pertinemment qu’elle ne serait pas honnête, ni envers lui, ni envers elle-même.

« Oui… Tu es arrivé à temps… » Mentit-elle en baissant les yeux.

L’espace d’un instant, Mulder ne pu réfréner une image : le visage de Donnie Pfaster. Elle avait eu exactement la même réaction lorsqu’il l’avait retrouvée, les mains liées et le visage abîmé, cinq ans auparavant.

Il passa une main dans ses cheveux, l’accueillant de nouveau dans ses bras. Il savait que ses jambes menaçaient de se dérober sous elle après le choc qu’elle venait de recevoir. La tenant contre lui, il était certain qu’elle ne lui échapperait plus.

« Viens, tu dois aller à l’hôpital. » Lui conseilla-t-il en commençant à marcher vers la sortie.

« Non Mulder, je vais bien… Je veux juste… »

« Rentrer chez toi, prendre une bonne douche et te blottir sous ta couette. » Termina-t-il pour elle en esquissant un semblant de sourire, crispé, il n’insisterait pas.

Scully tenta d’y répondre mais elle en fut incapable. Elle avait froid et malgré le fait que Mulder la tienne contre lui, elle ne se réchauffait pas. Tranquillement, ils rejoignirent le parking, il l’installa sur le siège passager en lui demandant plusieurs fois si ça allait et il finit par la reconduire jusqu’à chez elle.

____________________________________

A suivre, finalement, la fin c'est la prochaine fois!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Harcèlement   Sam 7 Jan - 21:31:34

Polly, t'es une déesse ma parole, t'écris sublimement bien... et... j'suis bouleversée et marquée à vie, là, c'est affreux... Je sais ce que je vais faire. Je vais pleurer, tiens, c'est sympa comme idée. Merci.

JeN. Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
Maria

avatar

Nombre de messages : 1537
Age : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Harcèlement   Sam 7 Jan - 21:40:13

SKINNER ! SKINNER ! Je veux savoir que Skinner lui a cassé la figure !!!

Love you so much Môman Polly (and love you to Walter Embarassed )

Tu es vraiment une déesse, Mademoiselle Jen à trouvé le mot que je cherchais depuis le début. Je suis vraiment trop fière d'être ton Ao, sans toi, pas de forum...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Harcèlement   Sam 7 Jan - 21:46:33

euh, vous allez peut-être un peu loin là les filles!! lol Maria : pas de fofo, c'est po mouah qui l'ait fait donc si!! lol
Sinon la suite devrait te plaire aussi Maria! mdr
kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: Harcèlement   Sam 7 Jan - 22:30:28

Rholalalala Polly je te tire mon chapeau ... Suis fan !! Bravo et ...
ENCORE !!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Harcèlement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Harcèlement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» l'harcèlement moral au travail
» Un gendarme dépose plainte pour harcèlement moral!!!!!
» Harcèlement et acharnement ordinaires en Gendarmerie
» Harcèlement téléphonique et en ligne : comment se défendre ?
» Harcèlement scolaire : discussions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gillian Community :: Arts :: -
Sauter vers: