Gillian Community


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 The Smell of Apples

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: The Smell of Apples   Lun 4 Juin - 17:07:45

J'ai décidé d'ouvrir un sujet et je vous ai traduit deux petites choses, je compte vous traduire quelques passages de reviews/résumés par la suite!


Citation :
Target strikes six-film deal with Finch's Pink Sands
Wendy Mitchell in Cannes
20 May 2007 11:47

UK-based Target Entertainment has struck a six-film deal with Charles Finch and Kate McCreery’s production outfit Pink Sands.

Target’s slate will focus on UK films with a budget of about $2m, and the line-up includes Kfir Yefet’s The Smell of Apples, based on the novel by Mark Behr and starring Gillian Anderson and Jordi Molla; Ten Percent from writer Richard Burman; Stalin’s Gold; Kfir Yefet’s The Houdini Girl, Bushman; and cult novel Bleeding London from writer Geoff Nicholson.

http://www.screendaily.com/ScreenDai...2680&Category=


> Cela nous explique que l’association entre Pink Sands (Charles Finch –producteur et ami de Gillian- et Kate McCreery) et Target Entertainment donnera naissance à plusieurs projets de 2 millions de dollars, dont The Smell of Apples.




Jordi Molla (co-star, le général Chilien.)


Un résumé :

Citation :
"The dreams of the parents become the dreams of the children," observes Marnus Erasmus, the 10-year-old son of an affluent white South African family of the early 1970s. The irony behind his remark lies at the heart of this moving and tragic first novel, whose innocent narrator provides the perfect lens through which to view a culture in decay and self-denial. A boy who enjoys fishing and playing with his grade-school friends, Marnus lives in a beautiful house with his mother, a former musician, and his father, the youngest-ever major-general in the South African Defence Force. But doubts, many mirroring the unpleasant realities of South Africa itself, begin to burrow at the foundation of this seemingly idyllic life. The young son of the family's servant is severely burned by white men; Marnus's beloved aunt is exiled from the family for espousing "liberal" views, while his sister, Ilse, threatens to follow in her footsteps; a visit from a Chilean general inadvertently reveals to Marnus the moral rot within his own parents' marriage. Perfectly controlled and powerfully realistic, this novel is underwritten in the most positive sense: Behr creates a situation so potent that the characters seem to indict themselves. And yet the reader retains sympathy for Marnus, a boy just beginning to understand the horror around him and, in italicized passages seeded throughout the narrative, a man facing death 15 years later on the battlefields of Angola.

Traduction :

“Les rêves des parents deviennent ceux de leurs enfants.” Se rend compte Marnus Erasmus, un enfant de 10ans dans une famille affluente en Afrique du Sud, au début des années 1970. L’ironie de cette remarque est au cœur de ce premier roman, émouvant et tragique, où l’innocent narrateur nous ouvre la fenêtre sur une culture qui se dégrade et se renie elle-même. Marnus est un garçon qui aime pécher et jouer avec ses amis d’école, qui vit dans une belle maison avec sa mère, ancienne musicienne, et son père, l’homme le plus jeune à être devenu Major Général au sein de la Force de Défense d’Afrique du Sud. Mais les doutes, beaucoup reflétant les déplaisantes réalités de l’Afrique du Sud elle-même, commencent à creuser les fondations de cette vie apparemment idyllique. Le jeune fils de la servante est brûlé par des hommes blancs ; la tante bien aimée de Marnus est exilée de la famille pour avoir épousé des vues considérées comme « libérales », tandis que sa sœur, Isle, menace de suivre ses pas ; une visite d’un général Chilien révèle inopinément à Marnus la morale peu exemplaire sur laquelle est fondé le mariage de ses parents. Parfaitement manié et incroyablement réaliste, ce roman mène la charge et ce au sens le plus positif : Behr créé une situation si puissante que les personnages semblent s’accuser eux-mêmes. Cependant, le lecteur s’éprend de sympathie pour Marnus, un garçon qui comprend à peine l’horreur qui sévit autour de lui, dans des passages en italique égrenés à travers la narration, un homme qui 15 ans plus tard affrontera la mort sur les champs de bataille Angolais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
trust_no1

avatar

Féminin Nombre de messages : 2085
Age : 28
Localisation : Canada, Qc
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: The Smell of Apples   Lun 4 Juin - 17:23:12

ca semble quand meme interessant !!
en tk on dirait que c un peu mieux ficeller que SH !

bref vraiment interessant a premiere vue ... jai hate davoir dautre nouvel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ariane
Invité



MessageSujet: Re: The Smell of Apples   Lun 4 Juin - 18:17:10

Je trouve l'histoire interressante! Pas joyeuse, mais importante! Elle a l'aire touchante.. Bon, c'est de loin, donc je sais pas...
Est-ce qu'on sait quel Rôle aura Gillian?
Revenir en haut Aller en bas
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: The Smell of Apples   Lun 4 Juin - 18:43:30

Gillian devrait avoir le rôle de la mère... la suite en spoiler... Laughing


Spoiler:
 


Dernière édition par le Lun 4 Juin - 19:11:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
Clem
Invité



MessageSujet: Re: The Smell of Apples   Lun 4 Juin - 18:57:42

Merci pour les infos Polly.
Ce qui est en spoiler me plaît bien. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Smell of Apples   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Smell of Apples
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Smell of Freedom
» retro - gingerman
» Maybe you think that you can hide I can smell your scent for miles ? LOUCIAN MALONE
» Nina: I can smell your scent for miles.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gillian Community :: Cinéma/Projets :: -
Sauter vers: