Gillian Community


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jeu!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: Jeu!   Mer 21 Mar - 21:09:58

C'est quoi cette fic Polly ????
Revenir en haut Aller en bas
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Jeu!   Mer 21 Mar - 21:12:01

une fic de Syntax6, une de mes auteurs préférées, j'ai déjà lues toutes ses fics 15 fois mais j'avais envie de relire Overnight Sensation hier donc je m'y suis remise! lol le lien : http://www.omniscribe.com/overnight.html (mais c'est en anglais hein! et elle écrit des fics de 300 pages à la perfection!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
'Lo
Invité



MessageSujet: Re: Jeu!   Mer 21 Mar - 21:29:53


L'avant dernier paragraphe est tout simplement parfait. Je sais que tu es douée mais encore une fois tu viens de me bluffer. J'avais cette étincelle dans les yeux là... Celles que peu d'auteurs savent faire naître.
Bravo et surtout Merci!
Revenir en haut Aller en bas
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Jeu!   Mer 21 Mar - 21:36:54

Ben euh merci les filles, j'ai fait ça sans conviction, j'avais peur de me planter ou de taper à côtés!

Polly je sais que tu dirais action donc j'aimerai une scène, parès le retour miracle de Mulder dans la saison 8. Scully est enceinte jusqu'aux dents(et elle reste si sexy, mais bon c'est Gillian..je m'égare là non?) et donc bref leurs rapports sont assez...distants et froids...et bref ils vont rester coincés dans un ascenceur, ce qui va les obliger à parler(ou à faire autre chose)..enfin si ça te dit of course, donc en résumé Scu et Muldy dansun ascenceur sont coincés, lui est un peu distant sur les bords et elle fragile à mort...que va t'il se passer?

lol!

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Jeu!   Mer 21 Mar - 21:42:42

euh... c'est là qu'on dit "ah bah non pour une fois je dirais bien vérité!" lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Jeu!   Mer 21 Mar - 22:04:43

D'accord alors est ce que tu arriverais à me faire les pensées de Scu durant l'épisode All things? Son coeur qui hésite entre le renouveau de sa vie avec Mulder et le retour du Dr Daniel W.?

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
docmagoo
Invité



MessageSujet: Re: Jeu!   Mer 21 Mar - 22:41:27

Ju c'est pas possible tu es la réincarnation de Scu ou quoi Question lol! Tu arrives tellement bien à retranscrire ses pensées à chaque fois ça me laisse rêveuse et admirative Wink

2 très bonnes idées de défi et trop impatiente de lire la prestation de Polly

Encore merci Ju pour ce magnifique texte
Revenir en haut Aller en bas
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Jeu!   Jeu 22 Mar - 0:31:16

oui non je prends le coup de l'ascenseur hein, parce que faut pas pousser, je ne m'appelle pas Julia donc je suis incapapble de faire quelque chose concernant All Things, pour moi c'est sacré, c'est le coeur et l'esprit de Gillian, je ne peux pas essayer de faire quelque chose qui n'atteindrait même pas le petit orteil de Gillian au niveau du talent! Je te fais la discussiond ans l'ascenseur cette nuit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Jeu!   Jeu 22 Mar - 0:32:52

Sinon Polly tu fais un texte de ton choix, laisse parler ton coeur et ta plume, je veux pas t'imposer quoique ce soit , donc laisse toi aller et fais ce que tu veux, je suis désolée de te balancer des idées débiles.

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Jeu!   Jeu 22 Mar - 0:33:59

meuh nan, j'aime bien ma Scully enceinte, elle est plus belle que tout, je vais essayer de faire un truc qui soit digne de toi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Jeu!   Jeu 22 Mar - 1:44:10

dsl pour le double poste mais c'est poru la bonne cause!! lol Bon, c'est très niais mais bon, j'aime bien les histoire de M&S coincés dans les acenseurs et puis avoir notre Scully enceinte c'est trop chou donc bon bah, voilou ce que j'ai pu en tirer... Embarassed

***


Il n’était pas encore très tard mais Scully était éreintée, effectuer des autopsies lorsqu’un petit être pèse sur vous n’est pas des plus reposant. Elle fit craquer sa nuque en tournant sa tête en arrière et s’empara de son manteau avant de passer la porte. Quand elle traversa le couloir, elle soupira en voyant toutes ces personnes affairées, elle aurait aimé avoir la force de continuer davantage. Seulement, son dos la tiraillait et ses pieds lui donnaient la sensation de marcher sur des clous à chaque pas qu’elle faisait.

Quitter la salle de réunion lui montra combien l’endroit avait été silencieux sans les remarques ou les plaisanteries de Mulder. Se trouver dans la même pièce que lui était devenu gênant pour elle, oppressant, la présence de son collègue la mettant de plus en plus mal à l’aise. Ses regards semblaient la juger et l’accuser d’une faute qu’elle n’avait pas l’impression d’avoir commise.

Elle avait donc préféré monter s’isoler afin de rédiger son rapport d’autopsie avec tranquillité. Désormais, elle arpentait ces couloirs familiers jusqu’à rejoindre l’ascenseur qu’elle attendit à peine quelques secondes. Quand les portes s’ouvrirent, ce fut pour révéler une cabine presque entièrement vide, à l’exception d’un homme, celui qu’elle redoutait plus que tout. Mulder l’accueillit en inclinant légèrement la tête, la saluant pour la première fois de la journée. Ses traits étaient tirés, sa posture cambrée et son teint blafard. Il ne devait pas manger suffisamment se dit Scully, réalisant qu’elle ne pouvait s’empêcher de se soucier de lui ou de sa santé malgré son comportement effronté.

« Est-ce que tu vas bien ? » S’enquit-il néanmoins, pressant le bouton qui les mènerait au parking.

« On fait aller, j’ai simplement hâte de rentrer. » Avoua Scully, pourquoi daignait-elle lui répondre après tout ?

Il acquiesça sans un mot, comment engager la conversation lorsque deux personnes ne parviennent même plus à se regarder dans les yeux… Debout l’un à côté de l’autre, ils patientaient sous l’atmosphère chargé de ce lieu restreint.

Tout à coup, la cabine fut prise de légères secousses et son mouvement s’arrêta net, la lumière vacilla pendant quelques secondes avant de s’éteindre totalement, plongeant les deux occupants dans l’obscurité la plus profonde.

« Parfait, juste quand on en avait besoin… » Maugréa Mulder entre ses mâchoires serrées.

« Est-ce que tu peux trouver le bouton de l’alarme ? » Questionna Scully, contrôlant sa respiration de son mieux.

« Ca n’a pas l’air de réagir. Je vais essayer le téléphone de secours. » Proposa Mulder en ouvrant le boîtier prévu à cet effet.

Mulder patienta un instant mais la tonalité ne vint jamais, il raccrocha en soupirant longuement. Il était étrange qu’aucune solution ne fonctionne, cela ne présageait rien de bon. Fatigué et la colère montant sérieusement en lui, Mulder pressa tous les boutons les uns après les autres, sans résultat.

« Je ne comprends pas, ils ont bien dû se rendre compte que les ascenseurs sont bloqués, c’est bientôt l’heure de fermeture des bureaux. » Murmura Scully en plaçant ses mains sur ses reins afin de soulager la pression exercée sur son dos.

« Attends, assis-toi. » Suggéra Mulder en la recherchant dans la pénombre, par mégarde, sa main frôla la poitrine de la jeune femme qui recula d’un sursaut. « Oh, pardonne-moi. » S’excusa-t-il immédiatement, empoignant son bras avec douceur et l’aidant à s’asseoir sur le sol.

« J’espère qu’on ne restera pas enfermés trop longtemps. » Fit Scully en ôtant sa veste de tailleur, la chaleur devenait presque insupportable.

« Pourquoi, tu as un rendez-vous ? » Répliqua Mulder, Scully ne parvint pas à déceler la note d’humour dans sa voix.

« Si tu considères les toilettes comme un rencard, ça se pourrait. » Rétorqua Scully, sentant le bébé presser sur sa vessie avec insistance.

« Avec un peu de chance, dans moins d’une demi-heure on est sortis d’ici. A moins qu’il s’agisse d’une panne de courant générale et que tout le monde ait été prié d’évacuer les lieux. » Supposa Mulder, sa rancœur était évidente.

« Je n’en sais rien, mais qu’ils se dépêchent, on étouffe ici. » Souffla Scully, épongeant son front à l’aide de sa veste roulée en boule, elle n’en aurait plus besoin.

« Scully, ça va ? Tu es sûre ? » S’inquiéta Mulder, il vint s’agenouiller près d’elle.

« Oui, ça va très bien, dans deux secondes je vais simplement noyer le sol si on ne me sort pas d’ici tout de suite ! » S’exclama-t-elle durement.

« Hey, du calme, tout va bien. Je ne savais pas que tu étais claustrophobe. » Souligna Mulder, caressant gentiment son épaule.

« Je ne suis pas claustrophobe Mulder. Je suis enceinte de 8 mois avec une envie pressante d’aller aux toilettes et les hormones au plafond ! » S’emporta Scully, plongeant son visage dans ses mains pour s’apaiser, l’action ne fut pas des plus fructueuses.

« Ca va aller, reste tranquille, je suis sûr qu’on sera sorti de là dans quelques minutes. » Essaya-t-il de la rassurer, se montrant bienveillant au possible.

« Comment peux-tu le savoir ? Je veux dire, que tu prévoies les réactions de certains suspects en étudiant leurs comportements, d’accord. Mais on est bloqués dans un ascenseur bon sang ! Tu n’es pas encore devin que je sache ! » Lui reprocha Scully, peinant à se mettre debout, se rattrapant à la porte de la cabine.

« Ce n’est pas en réagissant comme ça que le temps passera plus vite. Tu te fatigues plus qu’autre chose Scully, assis-toi et patiente s’il te plaît, tu vas te faire du mal. » La pria Mulder, il lui tira sur la main et obtint finalement sa coopération.

Une fois au sol, il hésita à passer son bras autour d’elle mais il ne pu y résister davantage. Cela faisait si longtemps qu’ils n’avaient plus été proches, c’était sa faute et Skinner ne s’était pas gêné pour le lui faire comprendre.

« Je suis désolé Scully. » Dit-il en tremblant quelque peu.

« Mulder, ce n’est pas de ta faute si cet ascenseur est bloqué. » Se méprit Scully, serrant néanmoins sa main avec encouragement.

« Non, je veux dire, pour ma réaction… Pour le bébé et pour toi. » Eclaircit-il, détournant la tête comme si Scully pouvait voir son visage et la culpabilité qui le rongeait de toute part. « J’ai été abominable quand tu m’a raccompagné chez moi l’autre jour, après l’hôpital. Je ne sais pas ce qui m’a pris. » Se confia-t-il, fermant les paupières.

« Tu venais de ressusciter. » Lui rappela Scully, comme si toute cette situation était des plus normales.

« J’ai vécu un traumatisme et j’ai été aveuglé par tout ça… Je ne me suis même pas rendu compte de la façon dont je t’ai traitée mais… Skinner m’a remonté les bretelles et j’ai compris la leçon. » Avoua-t-il, un sourire ornant ses lèvres dans le noir.

« Pardon ? Skinner ? Mais qu’est-ce que… » Bredouilla Scully, si en plus leur patron se prenait pour leur père, ils n’étaient pas sortis de l’auberge.

« Il est venu chez moi hier soir et il m’a fait saisir le message. Tout ce que tu as enduré pendant mon absence, le fait que n’aies jamais abandonné, que tu n’aies jamais vraiment accepté Doggett, que ta grossesse ne semble pas être des plus faciles à cause de tout le stresse que tu t’imposes… Moi je n’ai fait que dormir pendant 6 mois et me réveiller comme la belle au Bois Dormant pour reporter toute mon aigreur sur la personne qui le mérite le moins au monde. Je suis un salaud. » Conclut-il, son honnêteté plus que déstabilisante.

« Oh Mulder… Je ne sais pas quoi dire… » Balbutia Scully dont le niveau d’élocution semblait s’être réduit de moitié.

« Je ne m’étais pas rendu compte, je croyais que tu m’avais remplacé par Doggett et que tu t’en fichais de moi. Et te voir enceinte, aussi radieuse, je me suis fait des films et j’ai cru que… enfin, tu vois… » Il ne pu terminer sa phrase, comptant sur leurs capacités étonnantes de communication invisible, il fut récompensé en un rien de temps.

« Jamais, Mulder. Je comprends que tu aies pu être troublé mais ne doute jamais s’il te plaît. Je… Jamais je n’aurais pu te trahir de la sorte, que ce soit sur le plan professionnel ou personnel, je t’ai toujours été fidèle. » Affirma Scully en retrouvant le don de la parole.

Leurs mains se trouvèrent dans l’obscurité et ils entremêlèrent leurs doigts pour les réchauffer et sceller cet accord mutuel de confiance une nouvelle fois.

« Alors… Tout est comme avant ? » Se risqua Mulder, sentant la tête de Scully se poser sur son épaule.

« Oui, tout est comme avant. » Assura-t-elle en réfrénant une larme qui se faisait persistante. « A part que je pèse 10 kilos de plus. » Ajouta-t-elle finalement, ils rirent tous les deux.

« Oui, mais ce sont 10 magnifiques kilos supplémentaires. » Certifia Mulder avant que le néon du plafond ne vibre de lumière.

« Je vais pouvoir sauver ma réputation ! » Se réjouit Scully, se voyant déjà courir jusqu’aux toilettes les plus proches.

« Il y a quelqu’un ? » Une voix extérieure se fit entendre.

« Oui ! Dépêchez-vous, c’est urgent ! » Répondit Mulder, assistant Scully quand elle voulut se lever.

« Vous êtes combien là-dedans ? » Demanda l’homme, s’obstinant sur les portes qui s’ouvraient progressivement.

« De… Trois ! On est trois. » Lança Mulder, échangeant un regard complice avec Scully.

Cette maudite larme parvint à s’échapper de son œil et alla se promener sur sa joue rosie d’émotion et de chaleur. Après quelques instants, elle décida d’aller rejoindre son cou, se faufilant sur sa peau douce et pleine vie, descendant toujours plus loin, continuant son chemin, encore et encore…


Dernière édition par le Jeu 22 Mar - 2:29:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Jeu!   Jeu 22 Mar - 2:03:54

Polly, veux tu m'épouser? Je suis sérieuse,je viens de mourir et de resuciter, ce texte je l'aime, c'est du toi pour eux et c'est magnifiques...donc toplé même si je suis qu'une fille, épouses moi, donne moi de ton génie mais fait quelque chose!


rhhhhhhhhhhhhhhhhhhhaaaaaaaaaaa j'aime ça!

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
'Lo
Invité



MessageSujet: Re: Jeu!   Jeu 22 Mar - 20:32:53

Polly c'est trop beau! Toi et Julia vous êtes Scully c'est pas possible autrement... En tout cas merci pour cette action plus que réussie!
Et par ta faute, je dois aller aux toilettes maintenant! lol!
Revenir en haut Aller en bas
atalya

avatar

Féminin Nombre de messages : 811
Age : 34
Localisation : a cuesmes brun tout l'monde desquin!
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Jeu!   Jeu 22 Mar - 20:41:35

trop beau!!!!!
vraiment trop!!
:D

hé il doit vraiment y avoir un message cacher la dedans car je suis aussi allée au toilette aprés avoir lu!!! lol! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Jeu!   Jeu 22 Mar - 20:52:16

mdr, et dire que j'ai envie d'aller aux toilettes depuis une demi heure mais que je me retiens parce que je voulais absolument avancer ma fiiiic!!! j'ai battu mon record, Eternel Passé devient ma plus longue fic sur X-Files!!! 25 157 mots!!!! bon, celle du Caméléon fait 60 000mots mais c'est pas grave!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
atalya

avatar

Féminin Nombre de messages : 811
Age : 34
Localisation : a cuesmes brun tout l'monde desquin!
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Jeu!   Jeu 22 Mar - 21:21:48

un FELICITATION s'impose je pense!!!! Laughing :D Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Jeu!   Jeu 22 Mar - 21:51:12

marchi la miss!!!

aller, euh... A qui je demande... Karine??
Bon, tu prends action... lol
Je voudrais... Que tu expliques un peu comment ça se passe dans Amor Fati, quand Scully vient libérer Mulder, on voit pas ce qui se passe entre cet instant et quand il est chez lui après! Donc si tu peux rajouter une scène par là, une explicattion, une description, quelque chose quoi!! lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
trust_no1

avatar

Féminin Nombre de messages : 2085
Age : 28
Localisation : Canada, Qc
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Jeu!   Ven 23 Mar - 0:49:24

LOL parfois jme demande si tu es pas dans ma tête PoLLy Suspect lol

pcq je l'aie écouté il y a pas deux heures et justement je me demandais si qqn l'avait fais et jessayais de me demander quest ce qui pourrait arriver...

bon on dirait qu'il faudra que je me pose la question plus... sérieusement lol.... alors je vais plancher la dessus toute suite apres ma job !! ... je vais tenter de pas trop trainer et de pas trop vous décevoir...

en plus c'est mon second défit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RedCheek
Invité



MessageSujet: Re: Jeu!   Dim 25 Mar - 14:51:23

Pfiouuu, je viens de lire les défis de Julia et de Polly... Et je crois que je peux retourner à l'école maternelle reprendre depuis le départ toute mon éducation pour peut-être un jour arriver à 20 ans à égaler 1 millième de ce que vous faites !
Entre Julia qui nous plonge dans la tête de Dana Scully dont les réflexions qui en ressortent subjugues; et Polly qui rend des situations banales magistrales... On se tait et on s’incline.
Revenir en haut Aller en bas
trust_no1

avatar

Féminin Nombre de messages : 2085
Age : 28
Localisation : Canada, Qc
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Jeu!   Lun 26 Mar - 8:23:27

bon ... la tu m'aides pas dutout RedCheekslol ... disons que je suis loin d'être une grande écrivaine comme Polly ou Julia ou peu importe !! alors la tu me fais juste peur de poster mon ''action '' ... mais bon je vais casser la cadance de '' WOW'' pour tomber à NORMAL dans vos critiques mais bref jai fais de mon mieux avec ce que j'avais ... si vous aimez pas et bien je suis désolé pour vous, vous avez qua faire mieux lol...... et ceux qui aimé et bien jen suis vraiment honoré et je suis contente de ne pas m'avoir cassé la tête pour rien lol!


VOICI ( bon c,est aussi long qu'une fic mais je ne me décide pas à faire cours surtout quand il y a autant de détail et tout et totu ... bref ca donne plus long lol... je sais pas pk ... tk ! amusez vous ! PS: je sais pas comment on écrit kritchgo... kritchgault... ENFIN vous voyez de qui je parle mais je sais pas comment pour autant alors lol ...... et soyez indulgente ( pour tout ) jétais fatigué quandje les écris Embarassed ....)







Son corps était engourdit par son manque d’inaction depuis les dernières semaines. Le simple mouvement qui lui permettait d’encercler la nuque fragile de sa partenaire lui était devenu un réel supplice. Cette femme semblait si délicate sous ces bras, qu’il avait presque honte de s’appuyer autant sur elle. En cet instant, il avait la sensation d’être beaucoup plus lourd qu’il ne voulait le laisser paraître. Par contre, il n’avait pas le choix.

Scully comprit tout l’orgueil que Mulder devait mettre en sommeil pour se laisser aider de la sorte. Afin de ne pas lui rendre la tâche plus dure qu’elle ne l’était déjà, elle l’attira vers elle pour lui éviter un trop important effort musculaire, qu’elle lui savait incapable de fournir dans l’immédiat.

Le corps de Mulder se souleva tranquillement sous sa force, faible mais néanmoins efficace. Ses pieds rejoignirent le sol glacial et lui rappela la dureté de la réalité dans laquelle il se trouvait. Heureusement, le corps chaud et chaleureux de Scully contre son corps frigorifié et peu habillé, lui sembla une véritable bénédiction contrairement à l’ambiance qui l’entourait.

À moitié conscient, il trouva en lui la force de mettre un pied devant l’autre. Toujours appuyer sur elle d’un seul bras, Scully craignait de ne pouvoir supporté ce poids supplément encore longtemps. Par contre, elle savait que sa volonté de le sortir d’ici était plus forte que sa faiblesse musculaire. Depuis toujours, une certitude s’était établit en elle, peu importe ce qu’il arriverait, elle ne sortirait pas d’ici sans lui. Mais comment pourrait-il se sortir de là ?

Mulder commença à frissonner de tous ses membres. Malgré le corps de sa partenaire, le froid martelait toutes les parcelles de sa peau.

Scully remarqua les spasmes dont était victime Mulder. Elle s’en voulut de ne pas avoir penser à lui donner de quoi se vêtir plus tôt. Elle devait réfléchir maintenant, car elle voyait bien dans le regard de son ami que c’était bien la dernière chose dont il pouvait s’occuper.

Un bref coup d’œil autour d’elle lui montra une pile de vêtements entassés dans le coin de la pièce. Ce n’était pas ceux de Mulder, mais il ferait l’affaire. Laissant Mulder appuyer frébilement sur un mur, elle enfila en vitesse une blouse de médecin non loin de là. Dans un souffle, elle dit doucement

-Ça pourra toujours être utile…

Mulder lui donna un bref coup d’œil dans sa direction mais n’arrivait pas à se concentrer sur tout ce qu’elle venait de dire. Tout était si embrouillé.

Sans qu’il n’en prenne connaissance, dans une finesse indescriptible Scully réussit à le vêtir du mieux que possible dans les circonstances. Rapidement, elle prit son bras et le mit autour de ses épaules. Ensuite, elle se dirigea avec lui vers la sortie.

Tout à coup, des bruits de pas retentir dans le couloir. Un bruit sourd ressemblant à celui d’une paire de soulier d’homme aisé. Le cerveau de Scully accéléra et tenta de trouver la meilleure des solutions dans les circonstances. Avant même qu’elle n’est eue l’occasion de réagir, l’homme qui portait ces souliers étaient face à eux.

* * * * * *

Scully, fidèle à elle-même mais surtout à Mulder, restait près de lui. Elle entendait ces battements si réguliers qui apaisent un cœur inquiet dans un milieu hospitalier. Leur respiration était au même rythme, doux et fort à la fois.

Comme à son habitude, elle lui tenait la main. Elle espérait peut-être par ce contact transmettre son énergie à cet homme qui lui avait si souvent offert la sienne.

Un homme poussa la porte et entra dans cette intimité que s’étaient construit les deux agents. Heureusement, cet homme n’était pas une grande menace et était plutôt un adjuvant dans leur quête de chaque instant
.

-Il est toujours inconscient ?
Monsieur Skinner posa la question comme un automatisme, même s’il savait fort bien la réponse.
-Oui, toujours monsieur. On ne sait pas quand il se réveillera mais, ce qui est sur, c’est il a subit un violent choc…
- Il s’en remettra ?
- Oui, enfin… on ne peut pas prévoir quand il sortira de cette inconscience… et donc on ne peut pas prévoir ce que sont les conséquences à long terme de tout ce qu’il a eut à subir.

Elle détourna le regard de Skinner pour poser son regard vers Mulder, impuissante face à cette réalité qu’elle ne voulait pas admettre.

Comme à bien des moments, Skinner se sentit de trop dans ce nouveau sanctuaire.

-Appelez-moi quand vous aurez des nouvelles.
Trop de question se bousculaient en elle pour avoir le courage de prononcer un seul mot qui ne sonne pas faux à son oreille. Dans ces conditions, Scully se contenta simplement de détourner la tête du corps inerte de Mulder et de lui faire un signe de tête en remarque d’approbation

Connaissant assez bien Scully pour remarquer qu’elle était tout de même troublée malgré sa tentative pour le dissimuler, il ajouta.

-Je vous appellerai aussi quand j’aurai des nouvelles de mon côté

Il sorti aussi rapidement qu’il était entré.

Elle avait presque oublié la demande qu’elle avait fait au directeur adjoint. Cette demande consistait à enquêter de son côté sur la provenance de la clé et aussi du livre sur le navajo qu’elle avait reçu. Ce genre de recherche, elle les effectuait par elle-même généralement. Par contre, cette fois-ci, le voyage l’avait épuisé et la nouvelle de Mulder dans cet état ne lui donnait aucun grand regain d’énergie.

Elle avait ce sentiment profond de solitude et d’incompréhension. Cette femme pourtant si forte et confiante, ne savait plus ou elle en était ni ou elle allait. Depuis quelque temps, elle ne reconnaissait plus ces repères si longtemps rassurant. Plus précisément depuis que Mulder n’était plus dans son état normal. Ces croyances misent à l’épreuve en Afrique, elle était comme une âme en peine complètement perdue dans un brouillard d’incompréhension.

Une pression sur sa main lui signala qu’il était temps de revenir sur cette réalité. Elle sorti de ces pensées pour se concentrer sur ce qui était sous ses yeux. Mulder. Il la regarda, avec des sentiments partagés qui lui présentaient un certain soulagement mélangé d’incompréhension des évènements.


-Scully… mais qu’est-ce qui se passe ? Où suis-je ?
En entendant une fois de plus sa voix, une pression énorme se s’envola des épaules de Scully. Les conséquences de ces derniers évènements ne semblaient pas avoir atteint sa santé, du moins à première vue.

- Nous sommes dans un hôpital… tu es resté inconscient depuis plusieurs jours…
Son attention se détourna rapidement du regard de sa partenaire.
-… ha ma tête ! …

Il prit sa tête à deux mains pour tenter d’exercer une pression, qu’il espérait être bénéfique. Puis, aussi vite que la douleur était apparut, elle s’était volatilisée. Scully n’était pas rassuré pour autant, mais elle savait que ce n’était pas le moment de l’inquiéter.

-Ça va Mulder ?
- Oui oui ça va ne t’inquiète pas.

Ils savaient tous les deux que cette théorie de ne pas s’inquiété pour l’autre n’était pas dans un leur option depuis plusieurs années déjà. Pourtant, ils n’ajoutèrent rien.

-À ce que je vois, vous etes réveiller ?
Mulder et Scully était tellement absorbé par leur retrouvaille, qu’il n’avait pas entendu l’arrivé du médecin dans la chambre. L’homme vêtu d’une blouse blanche dit cette réplique en introduction et tendit sa main pour se présenter comme son docteur
-Enchanté.
- Je n’irai pas par quatre chemins agents Mulder, nous avons encore beaucoup de teste à vous faire passer. Néanmoins,je crois que vous pourrez rentrer chez vous d’ici trois ou quatre jours.
- Depuis combien de jours suis-je ici ?
- Environ trois jours.
- Nous allons devoir changer vos bandages au plus vite, plus précisément celui situé autour de votre tête pour éviter toute forme d’infection. J’envois une infirmière faire cela.


Soudainement, le bipper du médecin en question se mit à sonner et une infirmière entra en panique dans la chambre.
-Vite docteur, nous avons besoin de vous au deuxième étage. Un accident de la route nous amène plusieurs blessés.
- Madame, vous pouvez changer les bandages de votre ami. Je crains qu’on ne puisse le faire dans l’immédiat.

Sans même attendre la réponse, il sortit en flèche. Scully se remémora l’adrénaline que l’on pouvait ressentir dans de pareils moments, et une nostalgie s’empara d’elle. Était-ce une forme de regrets qu’elle ressentait ?

Tous deux fixés vers le médecin quelques secondes plus tôt, Scully se retourna pour regarder Mulder à nouveaux. Une fois leur regard croisé à nouveau, il dit en premier.
-Alors docteur, c’est quand qu’on me découpe en rondelle ?
Mulder afficha un sourire tendre et chaleureux. Cela faisait chaud au cœur de voir que son collègue n’avait rien perdu de son humour et sa manière d’agir.

Comme simple réponse, elle fit un sourire en coin qu’elle ne pouvait lui dissimuler et se tourna va le plateau placé non loin d’elle.

De ces doigts minutieux, elle retira le ¨ vieux¨ pansement placé sur la tête de Mulder. Elle le fit avec la plus grande délicatesse, comme si elle avait peur d’un quelconque revirement de situations qui pourraient être fatal à son ami.

Sentir ces doigts sur son front lui fit un bien fou. Il avait l’impression que son cœur recommençait à battre pour une raison plus précise que la simple survie. Malgré ces symptômes physiques qu’il ressentait en sa présence, il avait besoin d’avoir certaines réponses à des énigmes qui venaient d’élire domicile dans sa tête.


-… j’ai de vagues souvenirs de ce qui sait produit… enfin plus précisément quand tu es venu me chercher… Je me souviens de ton regard devant un homme en face de nous…
Scully sentit une forme d’interrogation dans son intonation vocale

-Oui… c’était Kritchgault… il m’a donné un coup de main pour te sortir de là… il avait entendu parler de notre présence. À ce que j’ai pu comprendre, il est venu avant que les gardes nous trouvent et nous emmènent. Je ne te cache pas la difficulté que nous avons eut à sortir mais pourtant …c’est chose faite maintenant.
Tout en parlant, elle avait terminé de retirer son bandage qui avait était habillement entortillé autour de son crâne. Maintenant, il lui restait d’en remettre un nouveau.

Scully s’était minutieusement mis à la tâche, ne négligeant aucun détail. Mulder voyait le regard de son amie oeuvré avec attention sur son cuire chevelu. Ne pouvant réellement voir ce qu’elle faisait, il scrutait son regard et son visage. Ce visage si apaisant était la chose qui lui avaient le plus manqué durant cette vie qu’il avait choisit et qu’il regrettait presque d’avoir pris. Ce visage cachant tant d’expression de force, de désespoir et de bonheur. Une évidence lui vint à l’esprit. Son environnement pouvait changer du tout au tout, pourtant, elle serait toujours Scully, quoi qu’il advienne, elle serait toujours sa pierre de touche.

Scully sentait le souffle chaud de Mulder qui ressemblait a une brise chaude et humide, vint rebondir sur sa nuque. Ce rythme était constant et réconfortant, lui arrachant un doux frisson qui se propagea comme des vagues délicates dans tout son corps. Malgré cette constante agréable, elle restait concentré sur ce qu’elle faisait, prenant un grand soin de ne rien oublier le moindre détail.

Pendant son travail méticuleux, elle sentait le regard de son partenaire sur elle. Elle était partagée entre un profond sentiment de malaise et celui de joie suprême qui lui démontrait que rien n’avait changé entre eux. C’était bien la seule chose qu’elle avait le sentiment qui n’avait pas changé. Tous ces bouleversements dans sa vie l’avaient ébranlé et étourdis la survivante d’un ouragan dévastant même les bases le plus solides sur son passage. Elle ne savait plus où elle en était. Néanmoins, une chose était certaine. Elle et Mulder, peu importe sous quel angle elle pensait de sa relation, elle ne changerait pas. Elle avait la sincère et profonde certitude que cette relation ne pouvait évoluer dans un mauvais sens, comme si une forme de pureté les avaient enlacé ensemble.


-Et voilà !
Elle entama un mouvement pour s’asseoir sur le siège qu’elle avait modelé à son corps au fils des jours derniers
-Merci… Docteur Scully
Cette remarque accentuée lui tira un sourire, l’un de ces plus beaux sourires. Ce sourire était une forme de remerciement, pour tout.
Une discussion comme les autres s’entama par la suite, comme si de rien était.

Décidément, rien ne changerait... du moins… pour l’instant…



BON SUIVANT NEXT... que la honte passe plus vite lol .....


la je sais TROP PAS .... hum...

LULU !!! ouais... messemble que ca fait longtemp lol

Action... vérité.. ou cornichon... LOL OK mauvaise joke je suis fatigué !!! allez choisi !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atalya

avatar

Féminin Nombre de messages : 811
Age : 34
Localisation : a cuesmes brun tout l'monde desquin!
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Jeu!   Lun 26 Mar - 13:13:39

honte??? affraid
pourquoi?
c'est superbe!!! :D
faut pas se dévaloriser comme sa!! hein!!!

merci pour ce texte!!!!
hate de lire le prochain!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: Jeu!   Lun 26 Mar - 19:49:28

Bravoo ! Jm quand ils sont toujours l'un sur l'autre et nan l'un aidant lm'autre jveux dire !! :p

Eu j'ai fait ya aps longtemps mais c avec plaisir que je dis actioooooon
Revenir en haut Aller en bas
docmagoo
Invité



MessageSujet: Re: Jeu!   Lun 26 Mar - 20:28:50

Pari réussi pour un défi pas si évident que cela.
C'est trop bon cette proximité retenue qu'ils ont.
Scu est inquiète et Muld adore ça car il en profite pour se faire chouchouter et ainsi être au centre des préocupations de sa partenaire préférée lol! .

Bien j'attends avec impatience le défi que tu réserves à LuLu ainsi que ce qui va sortir de son cerveau si fertile.

Revenir en haut Aller en bas
trust_no1

avatar

Féminin Nombre de messages : 2085
Age : 28
Localisation : Canada, Qc
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Jeu!   Lun 26 Mar - 23:07:26

lol merci pour les commentaires positifs... au moins ce n'est pas un si grand navet comme jle pensais lol

bon ... Lulu... je te donne un bon défi action tout juteux lol ... je pense pas que c'est du déjà fais... mais bon !

je veux la séparation de Scully et William... du moment ou elle prend la décision et tout ... mais je te laisse aller !

bonne chance :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: Jeu!   Lun 26 Mar - 23:39:05

affraid j'ai vu l'épisode qu'une foiiiis !!!!!!!!!!
euh je releve toujorus les défis ... pale
ai peuuuuuuuur !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jeu!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeu!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gillian Community :: Arts :: -
Sauter vers: