Gillian Community


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Emotion insatiable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Emotion insatiable   Jeu 8 Mar - 3:42:25

Ce n'est pas vraiment une fanfiction mais un début de thérapie plutôt, un besoin soudain d'écrire une cascade d'émotions. Je ne sais pas ce que ça vaut, envie de partager au cas où.
Euh... Un poil NC-17 mais c'est trèèèès soft hein!
Un grand merci à Julia et JeN, vous êtes les perles.


***


Une boîte vide. Un aquarium sans son eau. Un corps dont l’âme a été dérobée sans scrupules puis abandonné en plein vol. Voici les sensations qui vinrent assaillir Scully une fois sa confession terminée.

Elle avait porté ce poids sur ses épaules pendant tant d’années qu’elle avait fini par s’habituer aux courbatures que l’effort entraînait. Oh, la mascarade avait été parfaite, trop peut-être… Elle avait su tout dissimuler, refoulant les émotions au plus profond de son être mais régulièrement elles refaisaient surface.

Elle s’éveillait le soir, nichée au creux de son lit froid, seule sous des couvertures devenues oppressantes. Elle fermait toujours les yeux de toutes ses forces et s’efforçait de penser à tout sauf à cela, espérant distraire son esprit, en vain. Ces bribes de sentiments asphyxiés par un mutisme total la harcelaient chaque jour un peu plus, la narguaient de cette douleur que rien, absolument rien ne pouvait atténuer.

L’ignorance des gens autour d’elle lui fendait le cœur. Elle aurait aimé leur jeter à la figure ces souffrances immondes qui la torturaient et la laissait pantoise, penchée au dessus de la cuvette des toilettes… Chaque soir le rituel était rigoureusement similaire. La solitude qui s’éprenait d’elle l’éloignait de tout ce qui fut auparavant une énergie inépuisable. Ses plaisirs anodins, ses amis qui l’appréciaient, sa famille qui ne la saisissait plus…

Des heures et des heures à se poser des questions qui lui faisaient honte et lui étreignaient les tripes avec un plaisir indigeste et insolemment amer. Le goût de la bile au fond de la gorge l’accompagnait à chaque pas qu’elle effectuait, lui rappelant que quoi qu’elle fît, elle n’échapperait jamais à ce passé impitoyable.

Sa main fut délicatement soulevée pour être effleurée de caresses, de lèvres rassurantes. Son regard ne revêtait aucune pitié ou jugement, simplement une compréhension qu’elle avait implorée sans jamais oser l’imaginer plausible.

Un bras autour de ses épaules et elle n’était plus seule, le couvercle était refermé sur la boîte vide. Peu à peu elle recommencerait à se remplir d’instants précieux, de moments à chérir jusqu’à la fin. La vraie. Pas celle qu’elle avait voulu lâchement s’infliger un soir de détresse insoutenable, la main tremblante incapable de maintenir la lame aiguisée sur son poignet… Ou celle qui n’avait pas pu mener suffisamment de cachets blancs et vaporeux jusqu’à ses lèvres craquelées de gerçures.

L’aquarium se remplissait peu à peu, l’eau salée ne s’échappait plus pour fuir en empruntant ses joues, itinéraire familier et terriblement lassant. Peut-être de majestueux poissons multicolores garniraient l’ensemble afin de relever l’aspect général du tableau. Le chevalet ne serait plus bancal, il soutiendrait cette œuvre écorchée jusqu’au jour où son possesseur la révèlerait au monde entier, lui conférant vigueur et fierté. Quelle douce sensation oubliée.

« L’âme est invisible mais les blessures sont bien présentes. Nous les soignerons ensemble, pas à pas. » Murmura-t-il à son oreille, faisant ciller une mèche de cheveux grâce à son souffle chaud.

« Donne moi tes bras… Donne-moi ton cou… » Chuchota-t-elle en l’attirant contre sa poitrine.

« Je te donne tout. Tu possèdes déjà tout et mon cœur le premier. » Affirma-t-il avec une certitude qui la déstabilisa quand elle se rendit compte qu’elle connaissait tous ces mots depuis une éternité.

L’étreinte était intense, son viril courage se transmettait à elle indiscutablement, elle revivait après six longues années de mort clinique. Son corps l’avait quittée depuis si longtemps, laissant son âme se sauver et se perdre dans les méandres de ses indomptables cauchemars. Le tunnel courait à sa fin, arpentait les abîmes d’une montagne qui ne s’écroulait plus, résisterait aux intempéries les plus perfides.

Elle se sentit partir. Oui, elle tombait, à la renverse, en arrière, sans rien à quoi se rattraper, pas même un mince espoir. Non, il était là, son vaillant protecteur au regard troublant, c’était lui qui la faisait délicieusement choir. Les coussins moelleux accueillirent leurs corps entremêlés dans un rebond imperceptible.

Chemin de feu sur la peau de sa nuque. Traînée brûlante le long de sa clavicule. Seraient-ce les battements de son cœur qui reprenaient une cadence oubliée, hésitant ça et là, tambourinant sa poitrine jusqu’à l’étourdir ? Elle entretint la possibilité quelques secondes, mais elle reconnut ses mains, défaisant les boutons de son chemisier et autorisant l’air ambiant à frôler sa poitrine frissonnante de désir. La vie reprenait son cours, sa torpeur était vaine après un si long combat, elle trouvait enfin le salut mérité. A ses côtés.

Ses mains s’échouaient sur son dos, les muscles saillants et actifs de cet homme la firent trépigner d’impatience. La barrière que représentait son tee-shirt s’évapora quand elle en prit soin, tout comme la boucle de sa ceinture.

Une thérapie étrange mais elle correspondait aux symptômes qui devaient disparaître sans tarder. Le traitement était simple : soigner le mal par la racine, lui courbant l’échine et l’arrachant de son sol nourrissant. Ses doigts recourbés sur son sein, ses lèvres sur sa peau rosie de désir. Un gémissement émit par mégarde, accentuant néanmoins leur ardeur irrépressible.

Un contact singulier et soudain qui faillit les faire fondre sur place, mêlant une âme à une autre. Leurs peaux se touchaient enfin, et avec tant d’intensité qu’ils n’auraient pas été surpris de démontrer l’existence certaine de la combustion humaine spontanée.

Ses larges mains se faufilèrent sous ses cuisses, les soulevant avec habileté et tendresse. Instant exquis de désinhibition totale. Ouverte et soumise, elle criait son besoin, oui, elle le voulait plus que tout en elle pour clôturer l’étape finale de sa guérison.

Il ne la déçut pas et elle le lui fit savoir, ne pouvant réprimer un cri. Joie, douleur, plaisir, soulagement… Une pluie de sensations la baignèrent, elle flottait à deux pas de son corps, l’observant tel un témoin examinant une victime. Elle était satisfaite et contentée de la manière la plus complète et unique qui soit. Des vagues se succédaient, le bien-être intégrale la sustentait jusqu’à plus soif. Il prit tout son temps et usa de tous ses charmes. Capturant un sein de ses lèvres, il l’attaqua avec ferveur, la guidant avec certitude jusqu’au sommet de cette montagne qui faisait décidément face à toute forme d’assaut.

Son épaule trempée de sueur fut le nid qu’il trouva pour se réfugier, sa respiration perturbée à un point considérable. Il mordit sa peau, la faisant sienne.

Un sourire béat ornait les lèvres de la jeune femme. La confession avait porté ses fruits, la conduisant directement à l’arbre pilier de sa vie. D’un simple échange était née une compréhension évidente. L’amour avait déserté sa vie comme une biche prend la fuite à la moindre présence suspecte. Il était revenu plus doucement, observant le terrain et puis, tout à coup, entièrement assuré que les risques étaient écartés, l’amour l’avait accaparée et étouffée d’un espoir sans égal.

Oui, le sacrifice valait d’être commis. Le premier pas devait aussi, parfois, être effectué par celui qui n’avait rien à se reprocher. De la douleur insurmontable pouvait surgir un amour inaliénable et incandescent. Tout effort se vaut quand il est récompensé. Elle le saurait à l’avenir.

Fin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Emotion insatiable   Jeu 8 Mar - 15:29:31

Voilà je pense que tu viens une fois de plus de me tuer et j’interdis à quiconque dans un avenir proche à poster une fanfic, sérieusement, pourquoi écrire après avoir lu quelque chose d’aussi intense et aussi beau? Tout le monde se rhabille et on retourne jouer au bac à sable, Polly vient de rentrer dans la cour des grands et elle a jeté la clé empêchant l’accès aux mortels que nous sommes!
Je sais que ce texte a du te causer peut être beaucoup de souffrance ou beaucoup de soulagement, c’est peut être un exutoire, un défouloir, un récipient à émotions refoulées, en tout cas il y a une intensité palpable, c’est dingue! Je ne veux pas m’étaler mais encore une fois, voici un texte poignant et magnifique.

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
¤JeNy¤

avatar

Féminin Nombre de messages : 5272
Age : 29
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Emotion insatiable   Jeu 8 Mar - 15:52:46

Je ne pouvais pas ne pas déposer de commentaire ici. C'est aussi pour dire que je vais rattraper tout cet affreux retard en matière de fanfics. Tu ne peux pas savoir dans quel état te lire m'a mise, c'est court mais on ressent effectivement une cascade d'émotions, je suis dans un état second. Je crois que tu as choisi la meilleure thérapie qui soit et même si ça a sans doute été écrit dans la plus grande des douleurs, je ne doute pas du fait que ça t'ai fait le plus grand bien, ça se ressent tellement lorsqu'on te lit... Je ne vais pas faire long histoire de ne rien gâcher mais sache que je suis complètement bouleversée, ce texte est tellement fort et il est d'une beauté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapez-mOi.skyblog.com
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: Emotion insatiable   Jeu 8 Mar - 16:23:10

merci les filles, j'ai écrit ça d'un coup, à vif en fait et ça m'a calmée en un rien de temps, j'ai toujours écrit pour ça de toute façon. merci d'avoir pris le temps de me lire en tout cas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: Emotion insatiable   Jeu 8 Mar - 20:28:58

Que dire aprés les deux ecriveuses !
euh ben in love !
Ecris plus souvent ... ah mince tu carbures deja bien comme il faut ... ben t'arretes pô alooors !!
merciii
Revenir en haut Aller en bas
trust_no1

avatar

Féminin Nombre de messages : 2085
Age : 28
Localisation : Canada, Qc
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Emotion insatiable   Ven 9 Mar - 6:39:15

je vais mabstenir de mots... pcq quoi que je ressente je pourrais pas l'exprimer de la manière dont tu le fais .... alors ...

affraid


je crois que ca peut ... faire un peu un résumé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
docmagoo
Invité



MessageSujet: Re: Emotion insatiable   Ven 9 Mar - 19:55:14

Bon c'est juste pour dire que je suis devant ta fic. Vu les comms de Ju et Jen bah je préfére rien ajouter car leurs reviews résument parfaitement ce que je viens de me prendre en pleine tronche quand je t'ai lu. Du coup je crois que je vais arrêter d'écrire des fics parce que au vu de ce que des écrivaines comme toi etJu peuvent produire comme chef-d'oeuvre bah j'me dis que je peux aller me rhabiller avec mes fics de gamines lol!

Merci pour ces émotions et ton écriture si riche et si parfaite.

Revenir en haut Aller en bas
Thyroary
Invité



MessageSujet: Re: Emotion insatiable   Sam 10 Mar - 23:47:35

C'est très beau!
Et servi par une écriture superbe...
Que dire de plus? Rien, il ne faut pas gâcher...

Bravo.
Revenir en haut Aller en bas
RedCheek
Invité



MessageSujet: Re: Emotion insatiable   Dim 11 Mar - 20:20:52

Les mots : je suis entrain de les chercher. Comment résumer clairement et explicitement l'effet que procure ton écriture ?
Tu deviens maîtresse. Maîtresse de mots que peu d'entre nous sont capable de gérer avec tant de talent. Maîtresse d'un jeu d'émotions qui fascine.
Aucune jalousie. Aucune rancune. Tu as le talent et tu l'exploites.
Tu nous entraînes dans des lectures éprouvantes mentalement dont l'effet est celui d'un bon bol d'air frais tant ce qui en découle est à chérir.
N’hésite jamais. Poste à ta guise. Tes fans sont là.
Revenir en haut Aller en bas
Mary

avatar

Féminin Nombre de messages : 906
Age : 32
Localisation : Lille
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: Emotion insatiable   Lun 12 Mar - 17:40:27

Toujours aussi fan de ton écriture
Merci pour cette superbe fic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emotion insatiable   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emotion insatiable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le conte de l’arc-en-ciel des émotions. Jacques SALOME
» votre toute première vraie émotion artistique
» brassage d'émotion intérieur
» bébé = éponge à stress?
» Trop d'émotion???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gillian Community :: Arts :: -
Sauter vers: