Gillian Community


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 À la recherche de la pyramide perdue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: À la recherche de la pyramide perdue   Ven 2 Fév - 22:45:38

aaarrrgggg!!!! fait chier!!!! je voulais mettre cette scène dans ma fic!!! jme suis fait couper l'herbe sous le pied!!! Rolling Eyes bon bah tant pis, elle a l'air deplaisir donc je lamettrai quand même!!! lol

en tout cas, bah, y ayant pensé moi-même à cette idée d'une silhouette à travers la tenture, j'adooooooooooooore!!!jte jure, j'ai passé des heures à l'imaginer!! lol sauf que moi Mulder sera pas sous la tenture avec elle!! lol!

en tout cas, trèèès bonne suite, mouarrfff, j'adore quand ils décident de se réchauffer tous les deux!!! lol
vite la suiiiite!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
trust_no1

avatar

Féminin Nombre de messages : 2085
Age : 28
Localisation : Canada, Qc
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: À la recherche de la pyramide perdue   Sam 3 Fév - 3:46:15

lol PoLLy... on est sur la même longueur d'onde !!! je te jure que j'ai pas voler l'idée à personne... ma fic est toute créer dans ma tete

enfin les filles vraiment MERCI pour vos beaux commentaires et soutient !! je vais tenter de poster la suite dès que possible ce qui veut dire dans les prochains jours là.... !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
élOdy

avatar

Féminin Nombre de messages : 2668
Age : 28
Localisation : trou perdu: La Verriere
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: À la recherche de la pyramide perdue   Sam 3 Fév - 17:05:04

affraid affraid aaaaaaaaaaaaahh!!
j'adoooooore mais un truc de fou!
j'ai mal aux yeux tellemnt j'étais prêt de l'ordi(genre ca allait finir plus vite!mdrr!)
mais, à quand la suite?
tu peux pas nous laisser en plan comme ca! je parie que pdt cette secousse, elle va nous faire une crise de froid la Scully! Embarassed mdr
mais c'est super beau tout ca!
continues par pitié! Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://an0ther-path.com/
trust_no1

avatar

Féminin Nombre de messages : 2085
Age : 28
Localisation : Canada, Qc
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: À la recherche de la pyramide perdue   Mer 7 Fév - 7:38:55

BON ... une autre petite suite... désolé pour le délais... mais le froid ici à bloquer un peu mon cerveau... et mes horaires de fou ne m,avait pas permis d'écrire... mais la C'EST FAIT ... et la suite devrait arriver vendredi !... sinon amusez vous bien en lisant celle la :D




Cette secousse n’avait rien pour rassurer les deux agents. Heureusement, elle cessa rapidement. Maintenant plus couvert par cette secousse inattendue, des cris se fit entendre comme un semblant d’écho provenait du tunnel qu’avait emprunter les jeunes hommes quelques minutes plus tôt. Tous se précipitèrent à l’endroit d’où provenait la voix.

Arrivé à la course, Mulder et Scully regardèrent l’étendue des dégâts. Le futur chef, Agwa, était étendu par terre, sans vie. Ces deux compagnons étaient près de lui tentant de le rassurer, mais sans grand succès. L’instinct de médecin de Scully resurgit aussitôt.


-Excusez-moi… je suis médecin
Elle parla comme s’ils pouvaient la comprendre.

Pourtant, pendant une fraction de seconde, elle hésitait si elle devait intervenir. Son instinct de médecin, resté intact malgré toutes ces années, se faisait ressentir. La décision était déjà prise avant même que le dilemme se soit installé.

Elle s’approcha et bouscula quelque peu les jeunes hommes qui la regardaient maintenant d’un drôle d’air. Depuis quand une jeune femme avait-elle le droit d’agir ainsi, en plus, face à un homme? Ils étaient outrés par cet agissement qui les mettait dans une position inférieure Une assurance comme celle-ci n’était pas commune chez les femmes de la tribut. Elles étaient toutes soumise et sans grand caractère visible, les rendant toutes aussi insipide les unes des autres.

Même s’il était difficile pour eux de l’admettre, cette femme à la crinière rousse et au charme envoûtant, irrésistible, avait peut-être plusieurs talents que ceux de leur tribut n’avaient pas. De toute manière, en cet instant il n’avait pas le choix. Beaucoup trop troublé, ils se résignèrent donc à la laisser passé et regarder ce que faisait ensuite.

Le professeur arriva pendant que Scully examinait le corps du jeune homme gisant sur le sol, inerte. Elle avait besoin d’en savoir plus sur les circonstances de l’incident, mais surtout sur ce qui s’était passé pour pouvoir mieux diagnostiqué le mal dont le jeune homme souffrait.


-Que s’est-il produit ?
Elle regardait les deux jeunes garçons, qui étaient à quelque pas d’elle. Voyant le regard interrogateur qu’il lui lançait, elle se souvint qu’ils ne pouvaient pas parlé sa langue. Elle se retourna vers le professeur laissant sous entendre qu’elle avait besoin d’une traduction, se qu’il fit.
-Ils disent que lors de la secousse, une pierre est tombée sur le crâne de Agwa. Il est tombé automatiquement sur le sol. Ils l’ont dégagés de là, mais il n’a pas repris conscience.

Scully écoutait d’une oreille tout ce que lui traduisait le professeur Woofer, pendant qu’elle examinait rapidement l’étendue des dégâts sur son patient. Cela ne prit pas une seconde avant qu’elle remarque que le jeune homme était en arrêt cardio-respiratoire. Elle entama automatiquement la réanimation sous le regard ébahit des deux jeunes guerriers et amis de Agwa qui n’avait jamais vu cette manière de faire.

Elle soufflait dans sa bouche et, avec le poids qu’exerçaient ces bras, compressait la cage thoracique pour tenter une réanimation. Après quelque tentative, elle parvint à le réanimer. Il ouvrit à peine les yeux, il n’était pas tout à fait sorti d’affaire, mais au moins il était toujours vivant.

Il avait une plaie ouverte au crâne, et il valait mieux régler tout ça toute suite. Elle envoya Mulder chercher sa trousse de premier soin qu’elle apportait partout avec elle.

Il revint à peine quelques minutes plus tard avec ce qu’il fallait pour soigner le futur chef.

Toujours le regard attentif des indigènes braqués sur elle, Scully recousu Agwa avec l’habilité d’une chirurgienne de renom après l’avoir désinfecter.

Mulder éprouvait une légère fierté en sachant qu’il était le ‘ mari’ de cette femme fabuleuse, enfin le temps de cette enquête. Il n’en revenait pas de la voir aller avec autant de passion. Elle se dévouait même pour des personnes qui n’en auraient probablement pas fait autant pour elle. C’est ce qui était le plus incroyable. Cette femme ne faisait pas attention au statut ou à l’origine de ce garçon, simplement qu’il soit dans une fâcheuse position suffisait pour qu’elle s’occupe de lui. À un point tel, que Mulder se demandait ce qu’il faisait ici et se sentait presque inutile dans ces moments.


-On doit le sortir d’ici et le mener dans une tente… il doit se reposer…
Presque habitué, le professeur traduisit une fois de plus cette phrase. Toujours ébahit par ce qu’ils venaient de voir, les compagnons écoutèrent quand même ce que disait monsieur Woofer. Sans questionner, les jeunes hommes sortirent en courant chercher de quoi transporter leur ami malade. Ils revirent une minute plus tard avec un semblant de civière. Ils le placèrent sur la dite civière et tous sortirent un après l’autre, sous le regard interrogatif des habitants qui s’était rassemblé à la sortie de la pyramide. Scully avait les mains couvertes de sang, ce qui attirait encore plus de l’interrogation en provenance des membres de la tribut.

Un peu gêné de la situation, Mulder suivit de Scully, traversèrent le village sous le regard exagéré que portaient les habitants sur eux. Pour arriver finalement à leur petit oasis personnel, ou ils seraient débarrasser de ces regards insistants et intimidants. Une fois dans la tente, Mulder ne perdit pas un instant pour faire une remarque, comme à son habitude
.

- Ouff ! enfin arriver… c’était presque suffoquant cette chaleur…
- Moi je dirais qu’il n’y avait pas que cela de suffoquant…
Mulder rétorqua aussitôt, comme s’il avait lu dans les pensées de sa collègue
- ….Scully… tu as été parfaite tout à l’heure… tu as sauvé la vie à ce jeune garçon… et ça n’a pas de prix… peu importe ce que tu diras ou tous les regards qui te seront adressé pour t’en dissuader…c’est la pure vérité

Scully savait que Mulder avait raison. Elle adorait quand il l’a rassurait ainsi, comme nul autre ne savait le faire d’ailleurs. Tout ce qu’il avait dit, elle le savait, par contre l’entendre de sa bouche lui apportait un sentiment plus fort qui lui procurait un bien fou. Ils se regardaient avec intensité, comme pour souder cette entente sous entendu et rassurer que l'un serait toujours présent pour l'autre.

À peine entrer dans leur tente, quelqu’un vint ‘cogner’ à leur porte pour y faire intrusion, coupant la bulle que c'était créer les deux amis. C’était le professeur et une femme d’un certain âgé, avec un sourire éclatant, ce qui surprit les deux agents, puisqu'ils voyaient rarement une femme sourire avec autant d'éclat et encore moins dans leur direction. Monsieur Woofer prit la parole pour la femme.


-C’est la mère du jeune Agwa, elle voulait vous remerciez pour ce que vous avez fait… Son mari, le père du jeune homme, a organisé une soirée pour célébrer la vie de son fils et sa résurrection a la vie. Pour eux, c’est tout un miracle. Ils veulent que vous soyez des leurs…....hum si je peux me permettre une petite parenthèse, c’est un immense honneur que d’être invité à une de leur soirée, même moi je n’aie jamais eu ce droit… ils doivent vous prendre pour une déesse ma jeune dame....

Voyant une interrogation dans les yeux de la jeune agent, il s’empressa d’ajouter

-C'est que pour une femme… ça ne c’est jamais vue… de plus ils pourront vous faire plus de confidence s’ils vous prennent pour l’une des leurs… tout sera plus simple pour régler votre enquête et retrouver mon étudiant saint et sauf le plus rapidement possible....vous ne pensez pas … ?
Scully regarda Mulder qui semblait être d’accords avec cette idée. Après tout, le professeur n’avait pas tort. Cette fête pourrait les faire avancé beaucoup plus rapidement en plus qu’ils avaient pris du retard avec tous ces petites péripéties. S’il voulait un jour terminé cette enquête et la mené a bien, le temps leur était compté. Scully le savait. Mulder aussi. En un seul regard, ils conclurent que c’était la chose à faire, du moins la meilleure.

-d’accord… nous acceptons…
Dans une excitation extrême, le professeur dit
-ÇA VA ÊTRE GÉNIAL !!!
Il sorti toute excité par la nouvelle de se préparer pour une cérémonie du genre. Il fit la traduction à la femme à côté de lui qui semblait emballer mais non aussi excité que l’était le professeur. Les deux sortirent de la tente, laissant les deux ‘ époux’ ensemble. Mulder était content de pouvoir assisté à une coutume du genre et en apprendre plus, mais surtout pouvoir se divertir. Scully, pour sa part, avait presque déjà hâte que ça se termine, elle ne savait pas pourquoi mais cette soirée ne lui disait rien qui vaille.

Ce ne fut que quand les deux personnes avaient quitté leur logis et que l'étonnement d'un évènement comme celui-là, que Mulder et Scully réalisèrent qu’il n’avait pas du tout pensé à un détail bien important avant d’accepter, c'était l'exitation et les arguments convaincants du professeur qui leur avait fait échapper ce genre de détail. Les deux partenaires pensaient maintenant à la même chose et en même temps, ce qui était une habitude.

Scully dit tout haut ce que les deux pensaient tout bas, avec une pointe de crainte dans la voix

- Mais… qu’est-ce que je vais pouvoir mettre ?


à SUIIIIVREEEEUUUHH !

J'ESPÈRE que ca vous a plut !! j'ai toute lhistoire en tête... maintenant suffit de le mettre sur papier... je peux pas dire si elle sera longue ou courte... mais bon ! au moins je vous promets quelle finira un jour... lol... jespere que vous me lisez tjrs mes fidèles lectrices?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clem
Invité



MessageSujet: Re: À la recherche de la pyramide perdue   Mer 7 Fév - 10:10:47

Muler et Scully à une soirée Egyptienne, ça met l'eau à la bouche !
Et puis moi aussi je me demande ce qu'il vont pouvoir se mettre
A chaque fois qu'une partie se termine il ne me tarde qu'une chose, la suivante donc si je demande la suite, ça ne surprendra personne
Revenir en haut Aller en bas
Mary

avatar

Féminin Nombre de messages : 906
Age : 32
Localisation : Lille
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: À la recherche de la pyramide perdue   Mer 7 Fév - 16:19:39

Je la sens bien cette soirée, Scully va attirer tous les regards, ce qui ne va pas rassurer Mulder.......
Veux savoir ce qu'ils vont porter bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
élOdy

avatar

Féminin Nombre de messages : 2668
Age : 28
Localisation : trou perdu: La Verriere
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: À la recherche de la pyramide perdue   Mer 7 Fév - 16:35:48

hehehe!!moi je veux savoir si Mulder va être jaloux de voir Scully se faire dévisager par tous ces regards admiratifs, devant une si belle beauté!^^
merci pour cette partie!exellent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://an0ther-path.com/
Spooky_Amy

avatar

Féminin Nombre de messages : 339
Age : 29
Localisation : dans les bras de mon homme...
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: À la recherche de la pyramide perdue   Mer 7 Fév - 18:27:52

Mulder et Scully à une soirée, devant de faire passer pour un couple marié...Scully qui attire tous les regards de ces égyptiens, ils vont vouloir l'acheter !! je suis sure qu'elle vaut au moins 10 chameaux !!!!! mdr

Enfin, en tout cas, très hate de lire et de voir comment va se passer cette soirée en l'honneur de Scully !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://commentgagnerdeuros.ifrance.com
trust_no1

avatar

Féminin Nombre de messages : 2085
Age : 28
Localisation : Canada, Qc
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: À la recherche de la pyramide perdue   Jeu 8 Fév - 7:42:15

déjà une autre suite ... oui oui oui !!! amusez-vous comme des ptits fous ( et bien... folle dans ce cas-ci lol)... en espérant que c,est clair( pcq je suis fatigué et c'est écris sous l'effet de la fatigue... au pire j'éditerai si c'est si illible... mais JE SOUHAITE ARDEMMENT QUE NON) et que vous allez aimé ! bounce ... en tk... il y a de la lecture lol désolé de ne pas mettre plus de dialogue.. mais je trouve que dans cette partie... les regards et tout le reste veulent tout dire...




Mulder lui jeta un regard qui exprimait la même interrogation. Cette fois, il n’avait vraiment pas penser à ce léger détail, néanmoins important. Au même moment, une dizaine de femme entrèrent dans la tente et ‘emportèrent’ dans une vague Scully, laissant Mulder bredouille qui ne comprenait décidément rien à rien.

- Mulder… ?!?
Ils s’échangèrent un dernier regard pendant que Scully était amené par les femmes, qui semblait pourtant très joyeuse et qui n’arrêtait pas de parler. Il ressentit que sa partenaire n’était pas très confortable dans cette situation. Il voulut les suivre pour ramener Scully avec lui. Mais le professeur arriva au même moment et le retena.

-Ha non non… vous vous restez ici ! Je vais m’occuper de vous…
Voyant que Mulder n’avait pourtant pas le regard assuré et qui tentait désespérément de retrouver la silhouette de sa partenaire derrière monsieur Woofer, il ajouta dans le but de le calmer

-Ne vous en faites pas… elles vont bien s’occuper d’elle… ils vont simplement lui donner de quoi se vêtir pour ce soir… sous ordre de la famille du chef et plus précisément de Agwa…
- hum… je vois…

Mulder n’était pas enchanté par ce dernier détail. Il avait l’impression nette que quelques choses clochaient chez ce Agwa. Peut-être était-ce autre chose qui le dérangeait? Peu importe, ils se devaient de trouver ce qui se tramait mais aussi terminer cette enquête qui était beaucoup moins simple à résoudre qu’il l’aurait bien voulu. D’ailleurs, à chaque tentative pour faire évoluer l’enquête, il y avait quelques choses qui les en empêchaient. Encore dans ces réflexions, le professeur le sorti de cette transe

-Maintenant c’est à votre tour… on va vous trouvez de quoi vous vêtir… suivez-moi!

Mulder ne savait pas quoi faire exactement, il était méfiant, et savoir sa collègue loin de lui ne le rassurait pas du tout. Plutôt que de se bombarder de question sur la situation étrange dont il était l’un des éléments importants, il régla le tout en se disant que sans Scully, ce n’était pas la peine de continuer à tenter d’élucider le mystère de cette enquête. Le moyen le plus efficace sans attiser la fureur du reste de la tribut, c’était de se plier à leur exigence et d’aller à cette fameuse soirée. Après tout, c’était le moment ou jamais de tisser des liens plus étroits avec les membres de la tribut et ainsi en apprendre plus sur une panoplie de choses, et qui sait, peut-être terminé cette enquête plus rapidement.

Scully regardait l’image de Mulder qui se faisait de plus en plus petite dans cette ouverture de la tente ou elle se trouvait il y a à peine une seconde. Le regard de cet homme lui manquait déjà et elle n’avait qu’une envie, cette même envie secrète, de minimiser cette distance qui se faisait un peu trop importante. Elle tentait de capturer à nouveau son regard, mais la force de cette vague féminine l’empêchait d’en faire autant. Par la même occasion, elle était très intriguée par tous ces drôles de son qui sortait de la bouche de ces femmes enjouées qui l’entouraient et l’entraînaient à un endroit indéterminé. Espérant trouvé un peu de réconfort en voyant le professeur près d’elle, elle le supplia du regard sans pour autant pouvoir arrêter cette force d’attraction qu’était la vague.


-Ne vous inquiété pas…
Elle n’entendit pas le reste de la phrase à cause des voix de femme qui monopolisait son audition. De toute manière, ce n’était pas cela qui la rassurait. Elle sentit une vague de panique l’envahir. En croisant à nouveau le regard de Mulder, celui-ci avait perçut sa détresse. Il voulut se porter à son secours, mais le professeur l’en avait empêcher par Dieu sait quel moyen.

La journée passa, sans que Scully ni Mulder se soit vu. Ayant comme simple communication le professeur qui était venu une fois ou deux durant la journée pour prendre des nouvelles de ses protégés. Cette séparation commençait à peser lourd sur les épaules autant pour l’un que pour l’autre des agents. L’un s’inquiétant pour l’autre depuis leur séparation. Pourtant, il n’avait pas tenté de se voir, sachant très bien la colère probable des indigènes qui les abritaient et que c’était loin d’être diplomatique.

Le soleil était en train d’amorcer sa chute de l’horizon lointain. C’était l’annonce du début des festivités. Scully avait accepté tout cela car elle savait que l’enquête pourrait qu’en bénéficier si tout se passait comme il se devait. Ce n’était pas vraiment son genre de s’adonner à ce genre de chose, mais elle se dit que c’était pour la bonne cause.

Mulder, de son côté, prenait cela avec un brin d’excitation. Il était curieux de voir ce qui pouvait constituer ce genre de fête. C’était surtout cette curiosité qui le poussait à vouloir comprendre depuis toujours tout ce qu’il trouvait d’inexpliqué. Pourtant, une présence lui manquait, et il savait très bien laquelle. Il n’avait pas cessé de penser à elle, dans le plus grand des secrets, tentant de savoir ce qu’elle faisait et surtout si elle allait bien. Peu importe, il serait bientôt fixé car il entendit des bruits de plusieurs instruments retentirent.


-Ceci annonce le début des festivités monsieur Mulder…
Le professeur était resté presque toute la journée avec Mulder, pour lui trouver de quoi se vêtir et aussi avoir des nouvelles d’Amérique. Le professeur aussi s’était habillé d’une manière peu conventionnelle qui était loin de démontrer son américanisation, mais démontrant plutôt que sa présence ici n’était plus récente

-Ils feront ce bruit pendant deux minutes environ, ensuite, les hommes sortiront et se placeront en ligne, côte à côte….
- Et les femmes…

Monsieur Woofer comprit ou voulait en venir ce jeune agent. Il cherchait la belle femme qui l’accompagnait. Il l’avait probablement cherché durant tout le jour. Il lui répondit avec une pointe de rire dans la voix

-Elle arrive après que tous les hommes se soient placés... elles se placent face au soleil, ainsi elles sont éblouit et doivent choisir un homme pour la soirée avec qui elle dansera et ce, avec l’aide d’une simple silhouette.

Mulder sentit un pincement au cœur. Il se voyait mal avec une autre femme où voyait encore plus mal Scully avec un autre homme. Il pria tous les dieux secrètement pour que rien n’empêche son amie de le reconnaître.

C’est alors que les bruits s’arrêtèrent. Scully, ne comprenant pas du tout quoi faire face à cette excitation de la gente féminine dont elle faisait parti, se contenta de suivre le rythme. De toute manière, elles ne lui en donnèrent pas vraiment le choix. Soudainement, elle ressentit une gêne. Cette accoutrement n’était pas du tout son genre, et encore moins s’exhiber de la sorte. Il était trop tard pour reculer maintenant. Les femmes commençaient déjà à l’entraîner une fois de plus avec elles.

Mulder regarda attentivement les femmes qui sortaient une par une de la grande tente. Le soleil commençait à se coucher, laissant une vision presque angélique de celle-ci. Toutes avaient les cheveux noirs et une silhouette exagérément musclée, parfaite et inévitable dans ce désert rude. Au fur et à mesure que les femmes sortaient de leur cachette, Mulder pouvait sentir une certaine excitation et une impatience monter chez les hommes autour de lui. Ils se tenaient de plus en plus droit, pour pouvoir avoir la chance de courtiser une femme qui leur plairaient par leur simple silhouette. Tentant de montrer leurs muscles et leurs meilleurs atouts physiques. Mulder avait remarqué près de lui des figures familières. Entre autre, le professeur et Agwa, qui lui était d’une stature impressionnant. Une inquiétude s’installa en lui voyant un homme de cette prestance. Scully le choisirait peut-être. Pour tenter d’effacer un sentiment qu’il s’expliquait mal, il jeta un bref regard autour de lui. Désintéressé par ces femmes insipides qui déroulaient devant lui, il prit le temps d’examiner son environnement.

Les vieilles femmes au loin, gardant sagement les enfants des autres, regardaient cet émoi avec une nostalgie du passé. Autrefois, c’était elle qui était là, et maintenant elles devaient se contenter de garder les enfants d’une autre. Pourtant, elles se plaisaient à regarder ces scènes avec un sourire aux lèvres, cette excitation qui planait dans l’air était vraiment une chose unique. Un feu était près à être allumer, un gibier près à être mangé. Tout était à point… pour fêter tard !

C’est alors qu’il l’aperçut du coin de l’œil. Une silhouette se démarquant des autres et qui le fit tourné la tête pour mieux voir. De stature beaucoup plus minutieuse et délicate, elle s’approchait tranquillement, laissant la chance aux hommes de dévoiler son identité. Mulder ne prit pas une seconde à la reconnaître. C’était bien Scully. Elle était vêtue de plusieurs fines mailles formant un semblant de tissus et laissant passer l’air aisément, couvrant à peine son corps. De plus, ce vêtement traditionnel était ajusté, laissant dévoilé toutes les formes qui faisaient d’elle une femme si désirable. Ce genre de vêtement n’était pas ce qui ressemblait à sa partenaire, ce qui ajoutait à l’incompréhension de Mulder. Il s’expliquait encore moins pourquoi elle le portait dans cette occasion, mais en remarquant les autres femmes autour de lui, il comprit vite que ce vêtement était loin d’être le plus osé. Pourtant, il ne pouvait s’empêcher de constater qu’elle était particulièrement séduisante et envoûtante. Il devait même se l’admettre, il était jaloux de partager ce spectacle avec ces autres hommes qui la dévorait littéralement des yeux. Ces réflexions se firent interrompre par ce trop plein de sensation qui venait troubler avec insistance sa vision.

De plus en plus proche, on pouvait maintenant déceler des traits plus définit de la jeune femme. La lumière du coucher du soleil venait se reflété et presque donner l’impression de flamber avec la couleur de ces cheveux. Ces rayons transperçaient douloureusement les yeux de la jeune femme, laissant voir une mer bleu azure presque fluorescent. De plus, ce maquillage délicat, mais pourtant assez visible, vint adoucir les traits de son visage déjà si délicat et ce noir venait définir le contour de ces yeux, laissant l’impression de retenir cette mer qui coulait dans ces yeux. Tout le monde se tut, les vieillards, les femmes, les enfants, les guerriers, tous arrêtèrent face à cette image peu commune. Comme si la terre s’était arrêtée un instant, comme si le temps lui-même aurait voulu capturer ce moment dans ces archives. On aurait juré que cette femme était la création des dieux.

Les femmes brûlaient soudainement de jalousie pour cette femme avec laquelle il était impossible de rivaliser et qui capturaient tous les regards de ces hommes. Elles ressentaient le regard de leur prospect sur cette étrangère, leur laissant moins de chance de pouvoir les séduire. Plusieurs remercia le ciel de savoir que cette femme était déjà marié et qu’elle n’était ici que pour un petit lapse de temps.

Scully n’avait pas conscience de l’impacte qu’elle créait sur ces hommes, tous désireux de l’avoir pour eux seul. Elle ressentit cependant un grand malaise l’envahir, sans pouvoir expliquer réellement ce qui lui provoquait cette émotion. Mise à part cette sensation d’être regardé et d’être presque nu devant tous ces gens, elle souhaitait que cette soirée se termine le plus rapidement possible sans trop d’embûche.

De plus, avec ces rayons de soleil aveuglant, elle n’arrivait pas à discerner son partenaire pour retrouver un confort qui l’aurait rassuré. Heureusement, elle savait qu’il était là, elle le sentait tout près.

Après ce brin d’émoi, les femmes se mirent en ordre d’âge. Laissant les plus vieilles, donc celle pour qui ce ferait probablement l’une de leur dernière cérémonie, prédominer dans la sélection masculine. C’était une forme de respect qui s’était installé au fils des années dans cette tribut apparemment indigène.

Ne sachant pas l’âge de la femme à la chevelure de feu, elles placèrent la belle rouquine dans le milieu de la chronologie. Ce qui donnerait une chance en même temps à Scully de comprendre un peu ce qui se passait et déceler ce qu’il fallait faire au juste.

Heureusement, elle comprit vite leurs petits manèges. Chacune choisissait un homme, la plupart prenaient celui dont elle voulait être courtisé ou du moins celui qu’elle croyait être leur homme. Elle se plaçait devant celui choisit, qui posait à son tour sans un mot un ruban autour de la tête couvrant ainsi les yeux. Il l’entraînait ensuite à l’écart, attendant le choix des autres pour retirer le ruban.

Scully était environ la 5ieme à devoir faire un choix. L’angoisse se faisait ressentir et montait en elle. Comment reconnaître Mulder à travers toutes ces ombres?


Le temps passait vite et c’était à son tour de choisir. Scully était aveuglé et même en tentant de percer cet abîme de lumière, rien n’y faisait. Il faudrait qu’elle fasse confiance à son instinct. D’un pas peu assurant qui ne lui ressemblait pas, elle longea le corps des hommes virils qui étaient près d’elle. Soudain, elle s’arrêta et se plaça devant un homme qui était qu’une ombre parmi tant d’autre. Elle souhaitait ardemment que ce soit celui que son cœur réclamait et non un de ces guerriers sans intérêt. Elle devait faire confiance en son instinct. De toute manière, c’était le seul moyen qu’elle avait. Il plaça le bandeau autour de ces yeux et la guida près des autres ‘couples’ d’un soir. La nervosité était présente dans l’air pour la jeune femme. Et si ce n’était pas l’homme qu’elle espérait?



toujours et encore... À SUIIIIVRE !!!

HAAA ce que je me fais du plaisir à écrire cette fic... j'espère que vous en avez autant à me lire... enfin moi ca moccupe l'esprit... je sais trop pas comment ca finira EXACTEMENT ... mais bon c'est pas pour bientôt la fin... heureusement pour certaine et malheureusement pour dautre !!! ... bon je vais pas radotter pour ce qui est d'écrire des commentaires... HA OUPS ... jles dis Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spooky_Amy

avatar

Féminin Nombre de messages : 339
Age : 29
Localisation : dans les bras de mon homme...
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: À la recherche de la pyramide perdue   Jeu 8 Fév - 10:40:28

ahhhh mon dieu faites que ce soit Mulder siouplait !!!!!!
j'implore tout les dieux !!!!


j'adore cette partie !!!
j'en veux une autre !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://commentgagnerdeuros.ifrance.com
Mary

avatar

Féminin Nombre de messages : 906
Age : 32
Localisation : Lille
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: À la recherche de la pyramide perdue   Jeu 8 Fév - 17:34:39

Dit moi que c'est Mulder stp, peux pas l'imaginer avec un autre homme là....
La suitttttteeeee stp c'est trop bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clem
Invité



MessageSujet: Re: À la recherche de la pyramide perdue   Jeu 8 Fév - 17:43:39

Lol, je ne sais pas pourquoi mais j'étais sûre que tu allais couper à ce moment là Twisted Evil
Il FAUT que ce soit Mulder.
J'aime bien cette petite mise en scène de la cérémonie, c'est une très bonne idée, on se demande presque comment ça peut sortir de ton cerveau ce genre d'idée Razz
Donc comme d'hab', une suite please
Revenir en haut Aller en bas
élOdy

avatar

Féminin Nombre de messages : 2668
Age : 28
Localisation : trou perdu: La Verriere
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: À la recherche de la pyramide perdue   Jeu 8 Fév - 18:48:50

affraid trop bien!^^
J'avais imaginé qu'il y aurait ce genre de scenes!"tout pareil"lol
Sinon, je suis come Clem: comment t'arrive à imaginer tout ca?c'est fou!
et puis, tes suites sont beaucoup plus longues que pour Possession(j'ai chécké!)!Donc, j'ose penser que t'a, soit plus d'imagination, soit plus de plaisir à écrire, et a me fait plaisir pour toi mme!
Eh bien, que dire de plus à part: bravo!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://an0ther-path.com/
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: À la recherche de la pyramide perdue   Ven 9 Fév - 12:19:06

wouaw!! trop fort, cette cérémonie.. Je ne sais pas si ça existe mais ent out cas, wouaw, trop bnne idée. C'est vraiment intéressant en plus parce que l'on découvre un univers auquel on n'est pas du tout habituées.

J'aime vraiment beaucoup donc j'espère que la suite arrivera rapidement!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
sassou

avatar

Féminin Nombre de messages : 456
Age : 25
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: À la recherche de la pyramide perdue   Ven 9 Fév - 16:06:05

C'est sublime....
J'adore l'histoire et tout, mais.... ... c'est cruel d'avoir coupé l'histoire ici !!!! Le suspense, je vais pas tenir longtemps !!!!!

La suiiiiiitttteuh !!! faites que ce soit mulder, faites que ce soit mulder....
Laughing :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-sarah1506-x.skyblog.com/
Loa

avatar

Féminin Nombre de messages : 72
Age : 33
Localisation : near toulouse!
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: À la recherche de la pyramide perdue   Sam 10 Fév - 1:49:11

JE MEURS!!! affraid

tu es vraiment diabolique!!! Twisted Evil Quel talent! Razz

La suiteeeeee!!! !!!! !! ! !! ! ! ! !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trust_no1

avatar

Féminin Nombre de messages : 2085
Age : 28
Localisation : Canada, Qc
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: À la recherche de la pyramide perdue   Dim 11 Fév - 4:16:59

merci les filles je vous adore .... justement pour célébrer la fête à PoLLy... voici un petit CADEAU de ma part pcq quand même... quest ce quon ferait sans cette polly la qui poste MÊME LE JOUR DE SA FÊTE ... alors ca aurait été vraiment vilain de pas en faire tout autant!!! ...si j'ose dire... et puis j'espère les autres que vous apprécierez !!! bonne dégustation lol!



La sélection des couples d’un soir était maintenant terminée. Le soleil était presque couché complètement, fidèle à la tradition. Scully se maudissait encore d’avoir accepté cette soirée qui pourrait la mettre dans une situation inconfortable. Elle espérait tant ne pas s’être trompée en faisant son choix. Et si c’était le cas ? Que se passerait-il ?

Le moment était venu de jeter le voile qui l’empêchait de voir comme il se devait. Quand le voile tomba, elle resta quelques secondes les yeux fermés, pour tenter de maintenir une certaine sécurité qu’elle trouvait plus rassurante que la vérité.

Un coup de vent poussa une odeur jusqu’à elle. L’odeur de l’homme qui se trouvait face à elle. Maintenant, le suspense était trop intense pour elle. De toute manière, elle ne pouvait rester ainsi indéfiniment. Il faudrait qu’elle ouvre les yeux un jour. C’est alors qu’elle les ouvrit et le vit. Elle voyait un peu mal à cause de ces changements de lumière qui s’était opéré depuis la dernière heure.

Cependant, la lumière du soleil était toujours présente, mais juste assez pour pouvoir voir les traits majeurs de la personne. Les muscles bien définit était extrêmement attirant. Il était d’une taille plutôt imposante, mais dans ces mouvements il avait tout l’air d’un homme tendre. Il avait les cheveux plutôt courts et les yeux bruns, ce qui revenait à dire qu’il ressemblait à tous les autres hommes du village. Il portait le costume habituel de la tribut. Finalement, Scully n’était pas plus avancé pour savoir qui se trouvait réellement devant elle. C’est alors qu’un autre coup de vent vint poussé une autre odeur. Ne sachant pourquoi, elle se trouva immédiatement rassuré par celle-ci. Maintenant que ces yeux étaient habitués à leur état, elle comprit immédiatement dès qu’il ouvrit la bouche qui il était.


-marcos flit ?
Le visage de Scully resta stupéfait. Ce n’était pas Mulder. Comment cela se pouvait-il? Comment avait-elle pu se tromper à ce point? Elle n’aurait probablement jamais la véritable réponse à sa question, mais maintenant elle devait subir les conséquences de sa mal chance. Elle voyait au loin Mulder avec une autre femme, probablement la raison de la provenance de son parfum à elle. De plus, c’était une belle femme, une des plus belles d’après elle. Cette femme devait être de la même age qu’elle, mais dans une grande forme physique assez impressionnante.

Mulder regarda, quand même déçus, la jeune femme souriante qui se présentait devant lui. Elle était certes très séduisante, mais elle n’était pas celle qu’il voulait qu’elle soit. Il maudissait presque Scully d’avoir fais le mauvais choix. Et si elle l’avait fait exprès? Si son choix avait été intentionné ? La soirée se passerait maintenant sans elle. Ce qui inquiétait le plus Mulder, c’était que Scully passe cette soirée non seulement sans lui mais avec ce Agwa. Cet homme regardait à l’instant sa partenaire d’une manière un peu trop profonde pour lui. Il savait qu’elle ne laissait pas les hommes indifférents, mais cette fois on dirait que sa proximité avec sa partenaire le dérangeait plus que tout autre.


Scully sorta de sa torpeur, pour tenter de répondre à la question de son partenaire de la soirée. Elle détourna le regard pour ne pas affronter ce regard intimidant qui la dérangeait étrangement. Pourtant, il faudrait qu’elle assume, alors aussi bien s’habituer toute suite plutôt que de passer une soirée morose et ennuyeuse remplit de mélancolie.

Après tout, elle lui avait sauvé la vie, c’était peut-être de là que provenait cette profondeur dans le regard. Le professeur, toujours là au bon moment, se retourna et traduisit simplement
.


-Il vous invite à prendre place au buffet qui est juste ici …
Scully se retourna et vit l’immense feu, quelque temps plutôt inerte, prenant de l’ampleur.

-ha d’accords…
Elle le suivit de près pour être mené non loin de là.

Les invités avaient déjà pris place tranquillement, avec leur compagnon ou compagne d’un soir. Les regards s’échangeaient tout comme les rires, au rythme des tambours qui résonnaient à travers le désert. Mulder et Scully se regardaient le plus souvent possible sans vraiment pouvoir s’en empêcher, tout en prenant soin de ne pas contrarier leur partenaire.

Puis, ver la fin souper, Agwa se leva et porta un toaste à la manière de la tribut. Pendant son discours, Scully et Mulder tentait de comprendre ce qu’il disait, mais en vain. Soudainement, il se retourna et tendit sa main vers Scully. Elle avait comprit, et Mulder aussi. Il l’invitait à danser. Depuis le début, la jeune rouquine se sentait inconfortable près de cet homme qui lui était inconnu. Pourtant, au rythme de la musique, elle se laissa emporter par les chants et la musique, apprenant grâce à l’homme et aux autres femmes les pas de danse. Peu à peu le reste du village embarqua dans cette cacophonie qu’était devenu la fête. Scully mêlait rire et larme tout en dansant.

Passif enfin en tout apparence ainsi, Mulder regardait au loin cette jeune femme aux cheveux de feux qui la mettait dans un drôle d’état. Ces cheveux illuminés par la clarté du feu le troublaient. Ces rires qui venaient résonner au creux de son oreille, malgré les roulements de tambour et des autres instruments, étaient la plus douce musique qu’il pouvait désirer entendre. Ces mouvements étaient gracieux et habile même si elle n’avait pas l’habitude, il devait admettre qu’elle se débrouillait vraiment bien. Un talent de plus insoupçonné chez cette femme en apparence au cœur de pierre.

Voyant que Scully ne le regardait, il avait presque un pincement au cœur. Sa source de bonheur n’était pas lui, mais plutôt cet homme aux allures sauvages et attirants. Il voyait qu’elle éprouvait un réel plaisir à être avec cet homme, qui avait l’air d’être du même avis qu’elle…. Il en avait plus qu’assez de regarder ce spectacle sans pouvoir y faire quoi que ce soit. Il remarqua sa partenaire, qu’il avait délaissée au profit de Scully, et l’invita en mimant à danser. Ce qu’elle accepta volontiers.

La soirée se déroula agréablement. Tous étaient plus gay les uns que les autres. Rien ne pouvait gâcher cela. Les rires étaient présent, et quelconque friction ou tension n’était même pas présent. Tout le monde faisait partie d’un tout. Mais plus la soirée se déroulait, plus Mulder se fatiguait. Il s’effondra sur le sol, complètement épuisé par ce genre de danse et ces pensées vinrent le hanté. Il n’avait pas encore adressé la parole à Scully, il savait que de toute manière ce serait presque égoïste de tenter de lui parler quand elle s’amuse si bien… sans lui. Un petit groupe d’homme, placé en retrait, discutait de chose et d’autre. Même s’il ne parlait pas un mot de ce langage, Mulder décida de prendre part à leur discution qui semblait légère. Mulder se dit qu’il devait se changer les idées s’il ne voulait pas devenir fou, tout sauf trop pensé. Tel était sa devise de la soirée.

Quand il fût assis, des paroles vint se faire entendre par un des hommes déjà présent.

-shika mayoui ?
- Je suis désolé….je ne parle pas votre langue…
Réalisant soudain qu’il avait oublié qu’il n’était pas de son clan,les hommes se tut. Mulder, complètement désespéré, voulait parler. Peu importait qui était ceux qui l’écoutaient, il en avait besoin. Il commença à parler de sa vie, de Scully, de tout ce qui le chagrinait. Les hommes de la tribut de comprenait strictement rien à tout ce charabia, mais ils savait que c’était quelque de profond et douloureux. Dans cette région aride de l’Égypte, on devait utiliser différent moyen de distraction considéré comme anti-dépresseur. Après que Mulder ait tout raconté, les hommes dirent dans leur dialecte.
-Je crois qu’il en a besoin
- HA oui ça c’est évidant… ça doit provenir de la déesse aux cheveux de feu…les femmes sont hypnotisante alors imaginez celle qui sont des déesses terriennes… les dieux n’ont pas épargné cet homme….
- … on doit l’aider…
- effectivement…et si…


Une idée leur vint à l’esprit au même moment. Mulder les regarda, stupéfait de leur dialogue mouvementé dans lequel il n’y comprenait rien. Un des hommes se leva et parti pour revenir avec un objet ressemblant à une pipe. Un après l’autre, ils fumèrent un peu pour ensuite le passé à l’autre. Quand fût le tour de Mulder, il hésita un moment. Puis après se résigna. Après tout, il avait bien le droit d’oublier et aussi de s’amuser comme tout le monde. Même si ce n’était pas dans ces habitudes, il n’y voyait rien qui pouvait réellement l’en empêcher. Il porta l’objet à sa bouche et respira profondément, comme si cette fumée ferait partir en poussière tous ces ennuis. Un des hommes présents tira un cri d’admiration, exprimant à la fois la réaction des hommes, il était peut-être un étranger, mais il était décidément pas une feluette. Devant cet exploit, un homme dit aux autres dans un éclat de rire.
- La fin de la soirée risque d’être intéressante….

A SOUIIIVRREEE

jattend les répercussion lol lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clem
Invité



MessageSujet: Re: À la recherche de la pyramide perdue   Dim 11 Fév - 4:41:35

AAAAh mais comment as tu osé ?? affraid affraid
J'étais persuadée qu'elle avait fait le bon choix ! Ca pour une surprise Rolling Eyes
Bon ceci dit c'est vraiment pas mal du tout même si tout ne se déoroule pas au mieux.
J'attends une explication et un retournement de situation parce que là, scully qui fait mumuse avec un autre homme et mulder qui se met à fumer je sais pas trop quoi, rien ne va plus lol!
Tss tss tss, la situation est préoccupante, mais...j'adore !

Ah oui, une dernière chose, "tous étaient plus gay les une que les autres" c'est..gaie ! lol! Enfin moi, ça me dérangent pas qu'ils soient tous gay au sens que tu le dis mais bon, ça risque de créer d'autres complications. Pas sûr qu'ils connaissent la gay pride dans cette tribue (il est tard je dis n'importe quoi Shocked )
Revenir en haut Aller en bas
Mary

avatar

Féminin Nombre de messages : 906
Age : 32
Localisation : Lille
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: À la recherche de la pyramide perdue   Dim 11 Fév - 14:57:51

Mdr Clem
Pourquoi mais pourquoi ce n'était pas Mulder...........
Je me demande dans quel état on va le retrouver Exclamation
J'espère que la suite arrivera vite, je veux savoir bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: À la recherche de la pyramide perdue   Dim 11 Fév - 16:14:16

ah sympa le cadeau d'anniversaire!!! lol je sui SHIPPEUSE moi!!! lol nan trop fort, au moins tu nous prends audépourvu c'est encore mieux je trouve!! lolpour les "gay" j'ai aussi tripé dessus!!! le "il sorta" aussi (il sortit c'est mieux quand même! lol) et "feluette" c'est quoi en français? j'ai pas encore ma mâitrise de québécois!! lol "femmelette" je présume?? lol viiiite la suiiiite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
sassou

avatar

Féminin Nombre de messages : 456
Age : 25
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 17/10/2006

MessageSujet: Re: À la recherche de la pyramide perdue   Dim 11 Fév - 16:49:01

C'est trop biennnnnnn !!!! la suite !!!!
Trop dommage que c'était po mulder mais l'histoire est encore plus captivante comme ça !!! fais nous une tite scène de jalousie mais qui finit bien !!!mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-sarah1506-x.skyblog.com/
trust_no1

avatar

Féminin Nombre de messages : 2085
Age : 28
Localisation : Canada, Qc
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: À la recherche de la pyramide perdue   Dim 11 Fév - 18:51:59

LOL ... bon pour toutes les expressions ... on s'entend que JÉTAIS FATIGUÉ pour l'écrire donc dsl... c'était pas voulu.... pour la suite et bien j'ai ma petite idée depuis longtemp !!! je vais p-t poster pour mardi. .. enfin tout dépendra de mon temps ! merci pour ces comms les girlz... même si vous riez un peu de moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
élOdy

avatar

Féminin Nombre de messages : 2668
Age : 28
Localisation : trou perdu: La Verriere
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: À la recherche de la pyramide perdue   Lun 12 Fév - 15:23:07

affraid j'y crois pas!!méchante và!!je pensais pas du tout que ca allait se passer comme ca!!alala!!
mais, le suspens shippeur est fort, ca pardonne le reste!mdr!
et pour gay, me suis aussi fait un trip devant mon écran!surtout pour..."f***ette"je sais pas quoi!lol!
la suite, ca promet!!donc, vite?!Razz
ps: pk jsuis toujours la derniere à commenter!Rolling Eyes mdr!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://an0ther-path.com/
trust_no1

avatar

Féminin Nombre de messages : 2085
Age : 28
Localisation : Canada, Qc
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: À la recherche de la pyramide perdue   Lun 12 Fév - 16:52:32

une petite suite sur le pouce lol ... amusez vous bien !! :D




Plus la soirée passait, plus Scully sortait de sa torpeur. Elle avait apprécié la présence de ces gens qui lui était auparavant inconnu, mais il lui manquait une présence. La présente habituellement constante et vital, celle de Mulder. La dernière fois qu’elle l’avait aperçu, il était en train de s’éloigner de la fête. Elle n’avait pas osé le suivre, supposant qu’il avait peut-être besoin d’être seul puisque depuis leur arrivée en Égypte, il était toujours ensemble. Peut-être que sa solitude lui manquait ? Mais peu importait, elle voulait absolument le voir pour s’assurer que tout ce passait bien pour lui.

Scully s’éloigna à son tour de la troupe de personne, sous le regard plus que désolé de Agwa. Elle alla dans la direction que Mulder avait pris il y a environ 1h de cela. Maintenant, elle s’en voulait presque de ne pas avoir accourut pour le suivre à cet instant là. Scrutant malgré la pénombre le paysage désertique meublé d’ombre, Scully avança et vu à quelques mètres d’elle un feu où se trouvait plusieurs personnes. Elle s’approcha, un certain stress au ventre, et distingua de plus en plus ces personnes. Ils riaient de bon cœur, semblant tous se moquer d’un homme. Plus elle avançait, plus elle comprit que cet homme ne lui était pas étranger.


-Mulder ?!?
Mulder riait toujours et encore. Quand Scully dit son nom, il se retourna. Dans ces yeux, Scully vit qu’il n’était pas dans son état normal, sans pouvoir dire qu’elle était la raison.
-Haaaaaaaaaaa…. SCULLY…. Justement c’est de toi dont on parlait… c chmouette ici tu strouves pazzz ….
Maintenant, les pires doutes de Scully s’avéraient véridiques. Mulder avait bel et bien pris quelques choses. Mais quoi ?
-Mulder… qu’est ce que tu as pris… ? Ça ne te ressemble pas du tout tout ça....
- Zquelllyyy… soit pas si rabajoie …
- …

Voyant le regard contrarié de Scully, Mulder ajouta une question qu’il n’aurait peut-être pas du poser. Il tendit la pipe et dit d’un ton enfantin et nahif
-t’en veux un peu ?
-…..

Décidément, Scully était maintenant dépassé par les évènements. Depuis quand Mulder prenait-il des substances illicites ? Le connaissait-elle aussi mal que ça ? …. Elle se regarda et constata qu’elle n’était pas elle-même non plus. On dirait que depuis leur départ de Washington D.C., tout n’était plus comme avant. Mais était-ce une si mauvais chose ? Ne comprenant plus rien à rien, sans un mot de plus pour Mulder, elle quitta les lieux. Laissant Mulder, complètement mélangé et boucanée par toute cette fumée enivrante, seul.

Voulant rejoindre Scully, Mulder avança de peine et de mystère vers sa tente. Il voulait retrouver Scully, mais il savait qu’il n’était pas en état de le faire. Le simple fait de mettre un pied devant l’autre était en soi tout un exploit. En entrant dans la tente, il constata avec regret que sa partenaire n’était pas là. Il se dit que c’était peut-être mieux ainsi, voyant de quoi il avait l’air. Pathétique, était le mot qu’il pouvait s’attribuer.

Il s’effondra de tout son long sur le lit de fortune, néanmoins confortable, pour y pousser un long soupir qui voulait tout dire de son état physique et moral. Maintenant qu’il s’était enfin rendu à l’endroit qu’il le voulait, son esprit était de moins en moins intoxiqué.
Pensant tout haut, il se mit à parler.


-Ha mais quel idiot je peux être parfois… qu’est-ce qui m’a pris ?
Il mit ses mains dans sa figure, espérant que cela changerait la monumentale erreur qu’il avait l’impression d’avoir commis. Pourquoi se sentait-il aussi honteux face à Scully ? Pourtant, il était majeur et vacciné. Il ne devrait pas se sentir ainsi, il ne lui devait rien. Même ces constatations ne le rassurèrent pas et ne réussit aucunement à faire disparaître cette honte qui avait monté en lui. Il se souvenu de l’image de celle-ci, au début de la cérémonie d’ouverture. Il entendait même encore ces rires portés à ses oreilles. Décidément, cette fumée lui avait réellement brouillé l’esprit. À moins que le contraire c’était produit et que plutôt il y voyait plus clair maintenant. Il ne savait plus et n’était pas sur de vouloir savoir. C’était déjà trop pour une journée. Sa soif de vérité était étouffé par ce gout profond de dormir.

Il se tourna sur le dos, pour décidé de ne plus y bouger. Il regarda le plafond de sa tente tout en admirant ces motifs. Quand soudain, il cru entendre la ‘porte’ de la tente s’ouvrir. Il redressa à peine la tête pour regarder qui faisait intrusion à une heure aussi tardive, quand le reste du village dormait. C’était Scully. Elle était si belle qu’il croyait ne s’était un rêve dont on ne souhaite jamais se réveiller. Son cerveau mit quelque instant à réagir. Il bondit, du mieux qu’il peut et se précipita vers Scully. Il devait faire quelques choses, au moins lui apporté des explications.
À quelques pas d’elle, il s’exclama, en prenant toute la concentration et la contenance qu’il pouvait.


-Scully… je….
- Chut…

Elle mit un doigt sur ces lèvres en signe qu’elle ne voulait rien entendre. Scully le regardait d'un regard ravageur, près à tout, presque même sauvage. Mulder était perdu. Depuis quand Scully réagissait de la sorte ?


À SUIVRE


alors... c'était comment... enfin je sens que vous sentez pas la suite !! JAIME FAIRE DANS LIMPRÉVUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LuLu
Invité



MessageSujet: Re: À la recherche de la pyramide perdue   Lun 12 Fév - 17:07:26

Aaaaa sa fait longtempsq que j'ai pas posté ici je sais mm pas pourquoi ... Bref j'aime vraiment beaucoup ... L'histoire est interressente et jamais vue dc jadhère ! et Mulder completement a l'ouest jmmm ! et Scully toujours la jmmm aussi !!!
Encooooore !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À la recherche de la pyramide perdue   

Revenir en haut Aller en bas
 
À la recherche de la pyramide perdue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» A la recherche de la bougie perdue....
» A la recherche de la barque perdue ? Lilial
» Clé CD XP perdue:
» À la recherche de mes aïeux avant 1600 A.D.
» recherche ex M 908

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gillian Community :: Arts :: -
Sauter vers: