Gillian Community


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 RETOUR (en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
docmagoo
Invité



MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Ven 26 Jan - 0:34:24

Bon me revoici pour une NEW SUITE mais étant en manque d'insipration bah..... j'sais pas ce que j'ai mais je cale et j'arrive pas à redémarré la machine scratch . Alors je m'excuse par avance d'être si courte et si abrupte (on se refais pas.... )

Quelques minutes plus tard, elle arrêta la voiture le long du trottoir. Elle en sortit afin de lui ouvrir la portière notant au passage son teint pâle et son regard qui la fuyait. Sans rien dire, elle lui ouvrit la portière et l’aida à s’asseoir. Elle le vit grimacé de douleur et remarqua que ses vêtements commençaient à se tâcher du sang de sa blessure. Elle contourna la voiture et se glissa rapidement derrière le volant. Elle mit le moteur en marche et prit la direction de son appartement. Il ne dit rien essayant de concentrer son esprit sur ce qui venait de se passer afin d’occulter la douleur mais ce fut peine perdu. Malgré la conduite souple de la jeune femme, les moindres soubresauts de la voiture se répercutait au niveau de sa blessure. Se tenant toujours le côté afin d’avoir moins mal, il sentit le sang chaud mouillé ses doigts. Un haut le cœur lui remontât dans la gorge et le fit toussé accentuant encore un peu plus la douleur. N’y tenant plus, il lui demanda les dents serrés et d’une voix sourde.
-Arrêtez la voiture !
-Quoi !

-Arrêtez la voiture !!!
-Mais comment….
-Vous allez arrêtez cette putain de voiture !!!!
Choquée par cette brutale invective, elle stoppa la voiture violemment. Sans attendre, elle le vit ouvrir la portière et sans pouvoir descendre du siège il vomit dans le caniveau. Une fois la nausée passée, il se laissa allé contre le dossier de son siège encore plus pâle que lorsqu’il était monté. Elle se pencha vers lui et prit une bouteille d’eau qui se trouvait dans la boîte à gant. Elle la dévissa, sortit un mouchoir de sa poche et l’imbiba du liquide. Sans rien dire, elle lui tendit la bouteille et lui passa le mouchoir sur le visage. Il la laissa faire, agréablement surpris par son geste. Elle le regarda descendre la bouteille d’eau à une allure vertigineuse.
-Est-ce que ça va mieux ?
-Oui merci. Désolé pour cet écart de langage mais c’était ça…… ou je refaisais la déco de la voiture !
Elle sourit à cette remarque. Si il avait perdu la mémoire, il n’avait en tout cas pas perdu son humour teinté d’ironie. Il vit son sourire illuminé son visage si parfait la rendant encore plus séduisante. Elle était magnifique. Il était sous le charme. Le simple fait de la regarder lui faisait oublier sa douleur. Elle semblait si proche, si attentionnée qu’il se demandait quel lien ils avaient pu entretenir. Elle le sortit de ses réflexions de sa voix si douce.
-Tu devrais aller t’allonger à l’arrière. Ca sera peut-être plus confortable pour toi.
-Ca ira merci.
Elle remit le moteur en marche. Durant tout le trajet elle l’observa du coin de l’œil, attentive à la moindre de ces réactions. Enfin ils arrivèrent à destination. Coupant le contact, elle se tourna vers lui et se mit à l’observer. Il avait rejeté sa tête en arrière contre l’appui tête. Elle savait qu’il ne s’était pas endormi mais il ne bougeait pas. Ses yeux étaient fermés. Ses lèvres, légèrement entrouverte, étaient pour elle toujours aussi séduisantes et à cet instant elle aurait donné tout ce qu’elle avait pour pouvoir en dessiner délicatement le contour avec ses doigts. Son regard engloba son visage. Avec émotion elle en redessina les contours pour mieux les graver dans sa mémoire. Elle découvrit de fines rides, qu’elle ne lui connaissait pas, au coin de ses yeux. Ses joues étaient ombrées par sa barbe naissante lui donnant ce côté sauvage qu’elle avait toujours aimé. Ses cheveux plus court qu’à l’accoutumé le rajeunissait étrangement et renforçait le pouvoir d’attraction qu’il avait sur elle. Elle sentit ses doigts fourmillé d’impatience rien qu’à l’idée de plonger sa main dans cette texture si douce et soyeuse.


To be continued
Revenir en haut Aller en bas
Spooky_Amy

avatar

Féminin Nombre de messages : 339
Age : 29
Localisation : dans les bras de mon homme...
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Ven 26 Jan - 0:44:12

alors je ne sais pas ce que les autres en pense....mais moi je suis complètement fan et accro !!! Ton écriture est irréprochable (en ce qui me concerne tout du moins ! lol), fluide, ça se lit sans aucune difficultés.

Hâte de lire la suite !!!!
alors sitiplé fait au plus vite ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://commentgagnerdeuros.ifrance.com
trust_no1

avatar

Féminin Nombre de messages : 2085
Age : 28
Localisation : Canada, Qc
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Ven 26 Jan - 3:35:42

ha !! jaime vraiment ca c'est super !! ta tout mon support pour encore et toujours une suite... en plus sincèrement je sais vraiment pas a quoi mattendre pour la suite !! ce qui fait que jai ENCORE PLUS HATE que tu poses la suite... jespere que tu auras de linspiration bientot pcq moi je tiens plus !!! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary

avatar

Féminin Nombre de messages : 906
Age : 32
Localisation : Lille
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Ven 26 Jan - 19:35:02

Merci pour cette nouvelle partie
Haaa que dire à part que j'aime et que je suis super impatiente de voir la suite bounce bounce
C'est vraiment incroyable, l'histoire, ton écriture......enfin tout quoi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
docmagoo
Invité



MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Sam 27 Jan - 17:34:26

Merkiiiiiiii mes fidèles lectrices. Du coup vos sympathiques coms m'ont remotivé alors sans plus attendre SUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIITE Exclamation Exclamation Exclamation

Elle sentit ses doigts fourmillé d’impatience rien qu’à l’idée de plonger sa main dans cette texture si douce et soyeuse. Elle ne désirait qu’une chose. C’était de renouer un contact physique avec lui. Même un simple frôlement de main aurait suffit à la rassurer. Mais elle savait qu’à cet instant su été prématuré de faire ce genre de geste. Elle le sentait fuyant et mal à l’aise en sa présence. Elle savait que dans cette situation, elle se devait de prendre un maximum de précaution avec lui sous peine de le perdre définitivement cette fois.
Se sentant observé, Mulder réouvrit les yeux lentement et tourna la tête en plongeant son regard dans le sien. Il se noya dans cet océan d’émotions qu’elle lui offrait. Une sensation de « déjà vu » le prit aux tripes. Une vision fugace d’un instant volé lui traversa la mémoire faisant remonter une image d’elle tourné vers lui avec le même regard. Dans cette vision, il la voyait approché son visage du sien. Des sensations oubliées s’emparèrent de lui comme par surprise. Il sentit son souffle sur son visage et la douceur des ces lèvres sur les siennes. Il aurait même pu décrire leur goût fruité et acidulé tellement l’instant était riche en sensations pour lui. Etait il son mari ? Son amant ? Gêné par le trouble qu’il ressentit à l’évocation de ce genre de questions, il baissa les yeux brusquement s’arrachant à son pouvoir hypnotique. Le silence était pesant et il se sentait toujours sous le feu de son regard. Il allait prendre la parole afin de briser ce silence, presque, insupportable pour lui quand une sonnerie de portable résonna dans l’habitacle. Surprise, Scully fouilla dans sa veste à la recherche de celui-ci s’arrachant avec regret de sa contemplation, elle décrocha :


-Scully, j’écoute !
-C’est John. Alors ou en êtes-vous dans vos recherches !?!
-Je l’ai retrouvé. Son regard se reportât de nouveau sur Mulder.
-Où est-il ?
-Avec moi.
-Vous avez prévenu Skinner ?
-Non…. pas encore.
-Vous voulez que je m’en charge ?
-Oui….. si ça ne vous dérange pas !
-Pas de problème. Comment va Mulder ?
-Ecoutez agent Doggett, je vous rappelle plus tard d’accord ! Et sans plus de cérémonie, elle raccrocha.

Sans rien ajouter, elle descendit de la voiture et lui ouvrit la portière. Il descendit et sans poser de question, il la suivit. Elle voulut l’aider mais il l’en dissuada d’un geste de la main. Ils montèrent à son appartement, elle déverrouilla la porte et le laissa passer en premier. Il franchit le seuil et une autre impression de « déjà vu » s’empara à nouveau de lui. Il était déjà venu ici. Il reconnaissait tous ce qui l’entourait. Il se voyait assoupit dans ce canapé. La porte qu’elle referma derrière lui, lui rappela qu’il s’était endormit dans ce canapé en l’attendant et lorsqu’elle était rentré, cela l’avait réveillé. Il s’était tourné vers elle et avait déceler une immense tristesse dans son regard. Il s’était approché, lui avait parlé et il avait vu des larmes glissées sur son visage. Alors il l’avait embrassé sur le front et elle s’était blottit dans ses bras. Fin du flash-back.
Scully savait qu’il subissait un bouleversement quand son regard devenait fixe et vague. Elle se posta devant lui et cette fois osa lui prendre la main. Son contact sembla le brûler et il retira sa main en se reculant. Il vit la même tristesse, comme dans son flash-back, traversé son regard quand il se recula. Elle baissa la tête et cela lui fit mal car il savait qu’en ayant cette attitude, il l’avait blessé. Alors il fit un geste qu’il n’avait pas fait depuis bien longtemps. Il renoua le contact avec elle en tendant sa main timidement vers la sienne. Il frôlât ses doigts mais il ne sentit aucune réaction de sa part. Alors il les agrippa plus fermement et entremêla ses doigts aux siens. Elle ne pouvait se douter de ce qu’il lui en coûtait de faire ce simple geste. Mais sa détresse lui donnait un sentiment de culpabilité si fort qu’il avait envie de se racheter. Il prit la parole dans un murmure :


-Pardon….pour ce…genre de réaction un peu…brutale. Je ne….j’voulais pas vous froisser. Je suis désolé.
Elle défit ses doigts des siens et se détourna de lui sans lui montrer son visage, trop émue par son geste et ces paroles qui lui firent un bien fou. Elle lui répondit d’une voix contenu par l’émotion :
-Ce n’est rien. Il faut soigner ta blessure. Je vais préparer ce qu’il faut.


To be continued
Revenir en haut Aller en bas
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Sam 27 Jan - 22:26:03

arggghhh!!!!!
Je ne peux pas croire que j'ai attendu aussi longtemps pour lire ce bijou!!
Alors là, c'est clair, tu es mon coup de coeur du mois!!!
Jte jure, j'ai fondu en lisant ta fic, enfin, en la relisant depuis le début car je voulais en profiter complètement et franchement, bravoooooo!!!!

Cette fic est passionnante du début à ce dernier chapitre, je ne sais pas, je craque totalement pour ton style, ton vacabulaire varié et précis, ta manière d'aborder les personnages avec une sorte d'admiration dans ton écriture.

Je trouve les personnages tellement attachants, Dogget qui se soucie pour Scully mais sait rester en retrait... J'adore... Scully, toujours été ma préférée mais tu en parles si bien que je ne peux pas m'en lasser... Et même Mulder, je sais pas, j'en suis folle, l'imaginer les cheveux courts et la barbe naissante...


Bref, je suis fan tout du long car ton histoire est tellement maîtrisée que c'en devient hallucinant. Je sais pas, je suis fan de ce genre de scénario, celui qui mélange une enquête et aussi le personnel, les disparitions de Mulder et ces retrouvailles qui sont toujours vues différemment selon les personnes. Et ta vision est un pur délice, alors merciiii mille fois pour cette sublime fic et mille excuses pour avoir mis autant de temps à rattraper mon retard de lecture!!


Dernière édition par le Dim 28 Jan - 0:01:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
Mary

avatar

Féminin Nombre de messages : 906
Age : 32
Localisation : Lille
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Sam 27 Jan - 22:27:41

Mercccccciiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
Je suis pas du tout accro, bon çà va j'avoue
Contente que ta motivation est prise le dessus parce que là j'ai vraiment très très envie de voir la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trust_no1

avatar

Féminin Nombre de messages : 2085
Age : 28
Localisation : Canada, Qc
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Sam 27 Jan - 23:22:17

HAAA moi je suis accros et je m'assume TOTALEMENT... ca fait languire de voir mais QUAND est ce quil vont se sauter dessus... haaa ... vraiment jadore ta manière d'écrire !!!

lâche pas !! moi je veux UNE SUITE bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
docmagoo
Invité



MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Sam 27 Jan - 23:29:21

Polly Exclamation Exclamation Exclamation nan mais tes reviews sont à et je sens la chaleur envahir mon visage Embarassed tellement j'suis fière de ce que je viens de lire. Etre ton "coup de coeur du mois" m'honore, vraiment j'suis hyper flatté là Cool .
Mary en ce sui te concerne j'apprécie ton assiduité et tes compliments. J'suis trop contente que l'histoire et mon écriture te plaise Embarassed .

Bon tout ça pour dire que j'en remets une couche et que je ne suis pas prête d'écrire le mot "end" car j'ai encore pleins d'idées. Tout ce que je souhaite c'est de ne pas vous saoulez à la longue lol! . En tout cas pour l'instant je continue car vous m'avez reboosté à mooooooooooooooort avec vos coms.

SUITE



Elle se dirigea vers la salle de bain et il l’entendit farfouiller dans la pièce. Suite à ce qui venait de se passer, il ne savait pas trop quelle attitude adopter. Il resta planter au milieu du salon attendant qu’elle revienne tout en continuant de jeter des coups d’œil circulaire à son environnement. Un bien-être relatif s’empara de lui alors qu’il l’entendait produire des bruits familiers dans la salle de bain. Il sentit toute la tension de cette journée le quitter peu à peu comme si la sérénité du lieu le rassurait. Il devint sensible aux odeurs qu’il percevait dans la pièce. Un mélange de lavande, saupoudrer d’un reste d’encens mêlé à l’odeur de bougies à la cannelle envahir ses narines. Sans savoir pourquoi, il inspira une bouffée de cet air à pleins poumons et un nouveau flash percuta son cerveau.
Il se trouvait dans cette pièce allongé sur le canapé avec elle dans ses bras. Ils étaient nus, car il pouvait sentir une autre chaleur corporelle se mêlé à la sienne. Elle était allongé sur lui bras et jambes entremêlés aux siens. Son menton, à lui, reposait sur le dessus de sa tête tandis que la sienne reposait sur son torse en se soulevant au rythme de sa respiration. Il sentait le chatouillis de ses doigts contre son bras que ses caresses provoquaient. La pièce était plongé dans la pénombre seulement éclairé par la lueur des bougies à la cannelle donnant au salon un éclairage intime. Ils avaient fait l’amour et se reposait dans les bras l’un de l’autre. Un frisson s’empara de lui au souvenir des contacts physiques échangés avec cette femme qu’il trouvait sublime. Cela faisait si longtemps qu’il n’avait ni embrassé, ni caressé une femme. Le désir était devenu une chose abstraite et absente pour lui. L’envie d’un autre corps ne s’était jamais manifesté depuis ce qu’il avait vécu. Mais avec elle s’était différent car tout remontait à la surface.
Cette puissance, de sentiments enfouis accompagné d’une brusque envie, qui s’emparait de lui quand elle était là le terrifiait car il ressentait son attente, ses envies et il n’était pas sûr de savoir comment faire quand l’envie deviendrait la plus forte des deux côtés. Son retour dans le salon mit fin à la tempête qui l’agitait de l’intérieur. Il fit une rotation sur lui-même et la regarda s’activé. Elle prépara la table de la cuisine, mit les rallonges, passa un désinfectant et pour finir elle prépara un champ opératoire stérile qu’elle déposa dessus. Puis il la vit sortir des instruments de chirurgien, sous emballages stérile, qu’elle aligna consciencieusement sur un coin de la table à porter de main. Elle prit une bouteille dans sa mallette et se versa le contenu sur ses mains en les frottant puis elle sortit une paire de gant en latex qu’elle enfila. Etonné devant sa maîtrise et tout ce déploiement de savoir-faire, il ne put s’empêcher de lui dire :


-Attendez….. ne me dites pas que vous êtes aussi médecin !?!
Ca aussi il l’avait oublier, elle lui expliqua son double métier
-Je suis agent du FBI mais je pratique aussi la médecine légale et je…..il l’interrompit :
-Minute…vous disséquez les morts et vous voulez exercer vos talents sur moi ? C’est hors de question ! et il se dirigea vers la porte avec la ferme intention de s’en aller. Elle fit le tour de la table afin de le rattraper. Alors qu’il commençait à ouvrir la porte, elle posa la main dessus et la referma violemment.
-Très bien ! tu ne veux pas que j’exerce mes talents sur toi, ça je peux le comprendre ! Saches seulement que si tu laisses ta blessure dans l’état, elle s’infectera obligatoirement dans quelques jours. La fièvre, dû à l’infection, s’invitera et d’affaibliras. Ensuite si la plaie n’est toujours pas refermé et que tu n’es pas sous antibiotiques, l’infection se propagera dans ton organisme et une septicémie pointera le bout de son nez en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Sois tu termineras, dans le meilleur des cas, aux urgences soit dans un frigo d’une morgue !
Il fut surpris par la tonalité froide de sa voix et sa détermination à le retenir. Il laissa passer quelques secondes de réflexion. Il allait capituler quand elle lui dit cette phrase toute simple :
-Ais confiance. Je veux juste que tu sois bien.
Il se prit cette phrase et son regard plein de sincérité en pleine figure. Il sentit une vague d’émotion le submergé devant autant de dévouement. Il abaissa sa garde et lui répondit :
-D’accord.


To be continued
Revenir en haut Aller en bas
Spooky_Amy

avatar

Féminin Nombre de messages : 339
Age : 29
Localisation : dans les bras de mon homme...
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Sam 27 Jan - 23:48:10

S'il te plait !!! ne t'arretes pas !!!
j'adore, je suis complètement dedans. En plus ces flash backs, j'ai l'impression de les vivres aussi, trop beau. Trop d'émotions. Un chef-d'oeuvre ! Je n'exagère pas !

Vraiment la suite je l'attends de pieds fermes, je trépigne d'impatience !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://commentgagnerdeuros.ifrance.com
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Dim 28 Jan - 0:08:27

mon expression actuelle :



So in love with it...
Je ne sais pas quoi dire, tu les connais par coeur c'est incroyable, même si Mulder est différent de part ce qu'il a vécu, c'est toujours tellement lui et Scully, mon Dieu, Scully, criante de vérité...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
Mary

avatar

Féminin Nombre de messages : 906
Age : 32
Localisation : Lille
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Dim 28 Jan - 14:37:59

Haaaa je meurs...........enfin non pas tout de suite, il me faut le reste de ta fic.....
Merci beaucoup , les mots me manquent mais je suis tellement à fond dedans. Je suis extrêmement impatiente de lire la suite, c'est pas de ma faute si je suis accro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
docmagoo
Invité



MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Lun 29 Jan - 1:40:23

Z'êtes trop sympa les filles, je vous n'aimeuhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh Exclamation Exclamation Exclamation Exclamation donc je dis.....................

SUITE


Il fut surpris par la tonalité froide de sa voix et sa détermination à le retenir. Il laissa passer quelques secondes de réflexion. Il allait capituler quand elle lui dit cette phrase toute simple :
-Ais confiance. Je veux juste que tu sois bien.
Il se prit cette phrase et son regard plein de sincérité en pleine figure. Il sentit une vague d’émotion le submergé devant autant de dévouement. Il abaissa sa garde et lui répondit :
-D’accord.
Il vit le soulagement sur son visage et un léger sourire étira ses lèvres exquises. Elle retourna vers la cuisine. Il la suivit sans rien dire mais avait compris que la cuisine servirait de salle d’opération. Elle se tourna vers lui et le regarda qui observait la table avec appréhension. Elle prit la parole :

-Je sais que c’est archaïque mais au moins tu seras à hauteur. Le regard toujours fixé sur la table, il lui répondit :
-J’espère seulement que la table supportera mon poids !
-Et bien si elle te résiste, je pourrais dire qu’elle vaut bien le prix que je l’ai acheté ! Maintenant si tu veux bien prendre place.

Gêné de devoir se déshabiller devant elle, il lui demanda s’il pouvait le faire dans la salle de bain. Se retenant de sourire, à l’idée qu’elle connaissait déjà son anatomie dans ces moindres recoins, elle lui indiqua le chemin de la salle de bain. L’opération ne prit que quelques minutes. Pendant ce temps, elle remonta le chauffage afin qu’il n’ai pas trop froid. De la salle de bain, elle l’entendit lui demandé :

-Est-ce qu’il faut que j’enlève mes sous-vêtements ?
-Non ce n’est pas nécessaire, pourquoi ?
-Parce qu’il est plein de sang et je me disais que ce ne serais pas très hygiénique.
-Attends une minute ! Elle passa devant la salle de bain pour se rendre dans sa chambre. Elle tira un tiroir de sa commode et trouva ce qu’elle était venue chercher. Elle tendit le bras à travers la porte entrebâillé au bout duquel pendait un boxer et lui dit :
-Tiens en voici un propre.
-Je ne suis pas sûr que votre mari soit d’accord pour que vous prêtiez ses sous-vêtements au premier venu !
-D’abord je vis seule et ensuite ce boxer t’appartiens.

Interdit par ce qu’elle venait de dire, il prit le boxer sans rien ajouter.
Il traversa le salon dans son boxer propre afin de la rejoindre. La couleur rouge du sang qui avait coulé et séché sur sa cuisse attira son regard. Ses yeux remontèrent plus haut et elle découvrit avec stupéfaction des cicatrices, aux formes étranges, disséminées un peu partout sur son ventre, sa poitrine, ses épaules mais aussi sur ses bras. La plus choquante était celle qui partait de la cage thoracique traçant une ligne parfaitement droite jusqu’au nombril. Elle n’était ni gonflée ni boursouflée pourtant. Sa couleur était plus rosée que la couleur de sa peau et donc parfaitement visible. En remontant son regard vers ses épaules, elle retrouva la cicatrice en forme d’étoile qui marquait son épaule droite suite au coup de feu qu’elle avait été dans l’obligation de tirer sur lui afin de l’empêcher de tuer Krycek quelques années plus tôt. Elle nota que son corps s’était affiné et redessiné, les muscles de sa poitrine et ses abdominaux ressortaient plus que dans son souvenir. Une brusque bouffée de désir monta en elle et vint s’enrouler autour de son bas-ventre libérant une pulsion animale qu’elle n’avait plus ressentit depuis qu’il avait été enlevé. Elle détourna brusquement son regard de son corps afin de chasser le trouble et le désir qu’il l’avait envahit sans qu’elle puisse les contrôlés.
Il avait remarqué qu’elle l’avait détaillé. Il se sentait gêné d’être à moitié nu devant elle surtout avec toutes ces cicatrices qui parsemaient son corps dans sa totalité. Ces satanés cicatrices étaient toujours là pour lui rappelé sans cesse ce qu’il avait vécu. Rien, il n’avait rien oublié de la terrifiante expérience qu’il avait vécut. C’était les seuls souvenirs qui lui restaient mais il aurait largement préféré ne jamais les avoir conservé dans sa mémoire. Ca l’étouffait et le rongeait de l’intérieur comme un acide qui se répandrait lentement. Ce poids pesait tellement lourd sur sa poitrine qu’il avait, parfois, l’impression de manquer d’air. Il savait que seule la parole serait libératrice. Mais qui, sur cette foutue planète, serait capable d’écouter son histoire sans le prendre pour un fou ou un illuminé ? Un flash refit son apparition mais là, il n’était plus acteur mais spectateur. Il se voyait dans un lieu humide et glacial entouré par des cocons de glace baignant dans une lumière verte et fluorescente. Il se voyait observé ses cocons dans lesquels des humains, mais aussi d’étranges créatures, se trouvaient à l’intérieur baignant dans une sorte de liquide visqueux. Un tuyau sortait de leur bouche où circulait un liquide. Il semblait cherché quelque chose ou quelqu’un quand brusquement il s’arrêta devant l’un deux. Il chassa la glace qui l’empêchait de distinguer ce qu’il y avait à l’intérieur et le visage de cette jeune femme rousse apparut.
Il sentit qu’on lui secouait le bras et cela le sortit de la vision étrange dont il avait été témoin. Revenant à la réalité, il vit ses yeux inquiets le dévisagé. Avec effroi il la regarda car il venait d’avoir la réponse à sa question.
Une fois encore, il était retombé dans cet état absent et comme déconnecté de la réalité. Elle n’aurait su dire combien de temps cela avait duré mais ça avait été assez long pour qu’elle soit vraiment inquiète. Elle se demandait ce qui pouvait bien le mettre dans cet état. Son front s’était couvert de sueur, son visage avait pâlit, ses yeux semblaient s’être fixé sur un point invisible et sa respiration était devenue saccadée comme si quelque chose le terrifiait. Elle rageait intérieurement de ses connaissances limitées en neurologie. Au moins elle aurait pu établir un diagnostic, même sommaire, auquel elle aurait pu se raccrocher.


-C’est ta blessure qui te fait souffrir ?
-Oui…mais il n’y a pas que ça. J’ai… peur… de perdre… les pédales. Je ne sais pas ce qui m’arrive. J’ai des visions qui m’assaillent et je n’arrive pas à les interpréter.
-Ecoute voilà ce qu’on fait faire. Je te soigne, tu te reposes et après ça on en rediscutera, d’accord ?

Il se contenta de hocher la tête et prit place sur la table. Elle installa un autre champ stérile autour de sa blessure puis prépara une légère anesthésie qu’elle lui administra. L’opération ne prit que quelques minutes. Une fois la plaie nettoyé et protégé par un pansement propre, elle l’aida à se relever puis elle l’accompagna dans sa chambre afin qu’il se repose. A son grand étonnement, il se laissa faire et se glissa dans les draps frais et propre sans protester. Elle tira les rideaux afin de plonger la pièce dans la pénombre puis quitta la chambre sans un bruit. Il fallait absolument qu’elle s’occupe l’esprit afin de ne pas penser au dernier échange qu’elle avait eu avec lui avant de recoudre sa plaie. Elle retourna dans la cuisine afin de lui rendre sa fonction première. Puis elle se rendit dans la salle de bain afin de s’occuper de ses vêtements souillé et telle une adolescente en mal de son petit ami, elle enfouit son visage dans son sweater retrouvant son odeur restée intacte. Elle ferma les yeux afin de mieux ressentir l’effet que cette odeur produisait sur elle. Mais bien vite elle se reprit un peu honteuse de son comportement. Alors qu’elle s’apprêtait à mettre la machine en route, un léger cognement à sa porte se fit entendre. Elle se dirigea vers la porte d’entrée, non sans jeter un coup d’œil dans l’œilleton. Ne s’attendant pas à trouver ce visiteur derrière sa porte, elle ouvrit la porte et lui dit :

-Monsieur….mais que faites vous ici ?
-Je ne vous dérange pas ?
-Non bien sûr que non !
-L’agent Doggett m’a prévenu. Je peux entrer ? Elle s’effaça afin de libérer le passage pour qu’il puisse entrer. Alors qu’elle refermait la porte derrière lui il se retourna vers elle, sa voix trahissant son inquiétude.
-Comment va-t-il ?
-Mieux. Il se repose dans ma chambre.
-Est-ce qu’il vous a parlé !?! Expliqué se qui s’est passé cette nuit là !?!
-Non. Il semble avoir perdu la mémoire.
-Quoi ?
-Il ne se souvient pas de qui je suis. C’est pour ça qu’il s’est enfuit quand il m’a vu. Il a cru que je venais pour l’arrêter.
-Dana ! Je ne sais pas quoi vous dire tellement je suis heureux que vous l’ayez retrouver. Ca fait si longtemps que je me sens coupable de ne pas avoir pu l’arrêter et de l’avoir laissé partir sans pouvoir rien faire !
-Je sais mais il est là maintenant. Tout ça est derrière nous !
-C’est un tel…. soulagement pour moi que j’ai…. pas pu attendre. J’avais besoin de savoir ! Elle pouvait lire dans ses yeux l’émotion qu’il essayait avec force de retenir. Mais elle savait que cette hypothétique barrière pouvait s’effondrer à tout moment et venant de lui cela lui resserrait le cœur menaçant aussi de rejaillir sur elle. Afin de chasser l’émotion qui l’envahissait à la vue de celle de son supérieur, elle se dirigea vers la cuisine.

-Asseyez-vous je vais faire du café.

Il fit ce qu’elle lui dit et se débarrassa de son manteau afin d’être plus à l’aise. Il se renversa dans le canapé, ôta ses lunettes et se passa la main sur le visage comme pour chasser la tension qui s’était installé en lui. Tout en préparant le café, elle lui demanda :
-Comment ça se passe au bureau ?
-Oh ! Comme je l’avais prédit, c’est le branle-bas de combat. Kersh ne me lâche pas d’une semelle mais il semble qu’il ait gobé mon histoire concernant votre affectation et celle de l’agent Doggett sur l’affaire des Poltergeist. Il veut que je mette en place une équipe dans l’optique de retrouver la trace de Mulder. Je crois que même si je lui affirmait que Mulder se trouve sous son nez, il ne me croirait pas tellement il semble persuadé que celui-ci se trouve au Nouveau-Mexique !

Elle revint dans le salon chargé d’un plateau sur lequel était disposé 2 tasses, la cafetière fumante de café, dont l’odeur embaumait le salon, ainsi qu’une assiette contenant quelques gâteaux secs. Elle déposa le plateau sur la table basse et s’installa près de son supérieur. Celui-ci s’empara de la cafetière et remplit les tasses du puissant breuvage. Il lui en tendit une à Scully.

-Merci. Mais pourquoi le Nouveau-Mexique ?
Tout en remplissant sa tasse Skinner lui répondit :
-Il a épluché tous les x-files sur lesquels vous et Mulder aviez travaillé. Celle concernant la tribu des Navajos l’a intrigué et il est persuadé que Mulder se cache par mis eux. Ma mission est donc de constituer une équipe d’agent afin de fouiller la tribu. Autant vous dire que cela ne m’enchante guère seulement, si je veux que mon mensonge tienne la route je n’ai pas le choix il va falloir que je m’exécute.

Ils terminèrent leur café en silence puis Skinner se leva et remis son manteau signifiant implicitement à Scully qu’il allait partir. Elle se leva à son tour afin de le raccompagner, il posa la main sur la poignée et se tourna vers elle.

-Merci pour le café. Je pense que Mulder va avoir besoin de vous donc je vous accorde au minimum une semaine de congé enfin si vous êtes d’accord !
Elle sourit touchée par cette attention et lui répondit :
-Quel être humain, un temps soit peu censé, pourrait refuser une offre pareille !?! Surtout quand elle vient de son supérieur !
Il sourit à son tour.
-Très bien je repasserais vous voir dans la semaine pour être sûr que tout va bien. Prenez soin de vous et de lui. Il allait sortir quand il s’arrêta :
-Ah j’allais oublier ! Je enfin….j’avais pensé qu’en cas de problème vous pourriez vous mettre à l’abri avec Mulder dans la résidence secondaire qui appartenait à mes parents. Elle se situe dans le Connecticut, elle est un peu retirée et c’est idéal lorsque l’on veut être tranquille !
-Pourquoi ? Vous craigniez quelque chose !?!
-Avec Kersh, on ne peut jamais être sûr de rien ! Il plongea la main dans sa poche et en retira une enveloppe qu’il lui tendit.
-Vous trouverez un plan indiquant la direction pour vous y rendre ainsi que les clés. De toute façon si la situation devenait inquiétante, je vous appellerais.
Elle prit l’enveloppe qu’il lui tendait, se rapprocha de lui et se hissa sur la pointe des pieds afin de l’embrasser sur la joue pour lui montrer toute sa reconnaissance. Il fut troublé par son geste et franchit le seuil en refermant doucement la porte derrière lui.


To be continued
Revenir en haut Aller en bas
trust_no1

avatar

Féminin Nombre de messages : 2085
Age : 28
Localisation : Canada, Qc
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Lun 29 Jan - 3:44:46

HAAA MYSÈRE affraid !!! ... ca encore une fin de suite qui laisse tellement d'opportunité... moi ca me rend DINGUE bounce !!

gêne toi pas pour nous postez une suite ILLICO PRESTO !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary

avatar

Féminin Nombre de messages : 906
Age : 32
Localisation : Lille
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Lun 29 Jan - 16:49:47


Haaaa c'est possible de mourir en plusieurs fois........
Je suis fan, accro tout ce que tu veux mais il me faut une suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Mar 30 Jan - 1:51:04


quelle longue et belle partie!!!c'état un pur délice!!
Dumoment où elle lui présente son boxer,à celui oùellerespire sn pull en passant parla visite de Skinner. Ta fic est tellement téaliste c'est hallucinant!!
Et puis tu penses à tous les détails, le coup du Poltergeistou de la pseudo présence de Mulder au Nouveau Mexique chez les Navajos...
Et pour finir, hummmmmcette cabane dans le Connecticut... : GROUILLE TOI DEPOSTER CETTE PARTIIIIIIIIIIIIIIIIIE!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
Mary

avatar

Féminin Nombre de messages : 906
Age : 32
Localisation : Lille
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Ven 2 Fév - 22:17:11

J'implore une suite stp (j'arrive pas à attendre) bounce çà me manque de trop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Ven 2 Fév - 22:29:32

je me joins à Mary!! je sais j'abuse, je posteà deux à l'heure et jte demande de poster souvent!! lol!! s'il te plaît!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
docmagoo
Invité



MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Ven 2 Fév - 22:44:22

Bon les filles puisque vous trépignez d'impatience voici donc une suite mais c'est très court car à l'origine je ne devais pas poster ce soir lol! .
En espèrant que vous aurez quand même du plaisir à la lire scratch

Appartement de Dana Scully.
8h pm.


Doucement il refit surface s’arrachant aux limbes du sommeil qui le libérèrent de leur tentacules. Désorienté par l’obscurité, il mit quelques secondes à se rappeler ou et surtout chez qui il se trouvait. Il termina de se réveillé en restant quelques minutes allongé sur le dos. Il se rendit compte que, pour la première fois depuis bien longtemps, les cauchemars l’avaient laissé en paix. Il avait dormi d’un sommeil lourd , profond et calme sans aucune agitation ni hurlement nocturne. Il attribua cet état au fait qu’il se sentait comme chez lui dans cet appartement. Cela devait être vraiment le cas puisqu’il y avait laissé des affaires dont le fameux boxer qu’il portait. Il se passa les mains sur le visage afin de se réveiller complètement. En faisant ce simple geste, il sentit la douleur au niveau de son côté droit le tiraillé. Il repoussa les draps et alluma la lampe de chevet qui l’éblouit quelques instants, lui faisant fermé les yeux brusquement. Il constata avec soulagement que le pansement était resté intact. Un vrai travail d’orfèvre qui le ramena à cette jeune femme dont il avait oublié le nom. Elle l’attirait comme un aimant et suscitait chez lui d’incroyable bouleversement. Il avait vécu tellement de choses, à son contact, en 24 heures. Elle avait bouleversé sa vie et tout cet équilibre précaire qu’il s’était efforcé de construire, s’était effondré en rien de temps. Il frissonna à la pensée des perspectives d’avenir qu’elle pourrait lui offrir en lui révélant ce passé qui s’obstinait à le fuir. Voulant continuer à profité du moment présent, il laissa ces considérations et se décida à se lever.
Toujours en boxer, il ouvrit la porte et se dirigea vers la salon. Une lumière tamisé avec en fond sonore la télévision branché sur une chaîne musical l’accueillit. Il se laissa guider par les bruits ainsi que les odeurs provenant de la cuisine. Il la trouva faisant face à son plan de travail à préparer les prémices du dîner. Lui tournant le dos, elle ne l’avait pas vu, ni entendu arrivé mais ayant sentit sa présence elle se retourna. Elle s’était changé et portait une tenue décontractée sur laquelle elle avait rajouté un tablier afin de se protéger d’éventuelle salissure. Il la trouvait resplendissante et particulièrement séduisante. Il adorait ses yeux et le regard qu’elle posait sur lui le fit frissonné d’émoi.
Il était craquant, à moitié nu, les cheveux ébouriffés, ses joues ombrés par sa barbe plus prononcé et les yeux encore pleins de sommeil. Il se tenait dans l’embrasure de la porte les bras croisés sur la poitrine comme pour ce tenir plus chaud. Elle lui demanda :


-Alors ? Bien dormi ?
-Comme un bébé. Je dois dire que ça faisait longtemps que ça ne mettait pas arrivé ! Au fait quelle heure est-il ?
-Pas loin de 8 heures ! Tu as faim ?
-Là tout de suite….sans vouloir vous vexez, pas vraiment mais un peu plus tard je pense que je ne dirais pas non. Il désigna de la tête le plan de travail. Alors qu’est-ce vous mijotez ?
-Un poulet aux olives accompagné d’un risotto aux cèpes.
-Je ne connais pas mais ça m’a l’air prometteur. Il se passa les mains sur ses avants-bras pour en chassé les frissons naissant sur sa peau nue. Elle réalisa alors qu’elle n’avait pas pensé à lui proposer des affaires de rechange.
-Oh ! J’ai nettoyé tes affaires, elles sont en train de sécher. Je vais te chercher ce qu’il faut. Elle enleva son tablier et se rendit dans sa chambre. Il la suivit. Elle ouvrit sa commode, prit un tee-shirt. Elle ouvrit ensuite sa penderie y farfouilla quelques instant et en tira une paire de jeans ainsi qu’une chemise bleu pâle qu’elle lui tendit. Il prit les vêtements et en les regardant lui dit :
-Apparemment je n’ai plus de secret pour vous ! Et avec un regard qui en disait plus long que n’importe quel discours, elle lui répondit :
-Sûrement plus que tu ne le penses ! Sous ses yeux pleins d’interrogations, elle sortit en tirant la porte légèrement.

To be continued
Revenir en haut Aller en bas
Spooky_Amy

avatar

Féminin Nombre de messages : 339
Age : 29
Localisation : dans les bras de mon homme...
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Ven 2 Fév - 22:51:28

marchiiii pour cette suite !!!
mais c'est court !!! bon..c'est mieux que rien c'est sur !
Mais je trépigne d'impatience de connaitre la suite (de façon assez rapide j'espère !!!!!! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://commentgagnerdeuros.ifrance.com
Mary

avatar

Féminin Nombre de messages : 906
Age : 32
Localisation : Lille
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Ven 2 Fév - 22:57:26

Ouuuuuuuuuuuuuuiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
Je vais implorer plus souvent, tu es prévenue

je sais plus quoi dire maintenant
J'aime tellement ta fic, ton écriture........
Juste une chose J'EXIGE LA SUITE au plus vite stp (je me calme)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Sam 3 Fév - 16:42:56

aaaaarrrghhhh
je voulais te mettre ma review tout à l'heure mais j'ai été interrompue par ma moman qui me disait que 'javais du courrier d'angleterre, tu comprends, le ES Mag, ça pouvait pas attendre!! lol

Bref, tout ça pour dire, mon Dieu, court mais intense!!! j'adoooore tes descriptions, elles sont simples mais arrangées, structurées et au vocabulaire varié et très bien choisi. C'est vraiment imagé etr passionnant, vivement la suiiiiiiiiiite!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
trust_no1

avatar

Féminin Nombre de messages : 2085
Age : 28
Localisation : Canada, Qc
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Sam 3 Fév - 17:39:41

tout a fait d'accors avec toi PoLLy !!!

mais WOW ... j'aime trop la moi j'en peux pu qui se saute pas dessus !!! c'est une torture agréable disons ! ... mais bon je lis tjrs avec autant d'attntion et j'atted tjrs avec autant dimpatience LA SOUUUITE bounce !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clem
Invité



MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Lun 5 Fév - 14:36:16

AAAAAh, ça faisait longtemps que je ne t'avais pas lue, je sais pas pourquoi. Mais je viens de rattraper tout mon retard et affraid je suis sur le c** (pour être polie ).
En te lisant, je me suis rongée les ongles Embarassed c'est te dire dans quel état de stress tu m'a mise. Je me sens tout excitée. Je craque littéralement pour cette fic et maintenant que je me suis remise dedans, il me tarde qu'une seule chose, la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
docmagoo
Invité



MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Ven 9 Fév - 0:56:35

Bien bah voici une suite mais hyper réduite, j'ai honte car la longueur est ridicule m'enfin "hasta la vista". J'dois être hyper pour oser sortir un truc pareil. Allez bah bonne lecture quand même Embarassed


-Apparemment je n’ai plus de secret pour vous ! Et avec un regard qui en disait plus long que n’importe quel discours, elle lui répondit :
-Sûrement plus que tu ne le penses ! Sous ses yeux pleins d’interrogations, elle sortit en tirant la porte légèrement.Sans se poser plus de questions, il s’habilla tranquillement la tête vide mais l’esprit reposé et serein. Il la rejoignit dans la cuisine quelques minutes plus tard.

-Alors ! comment j’suis ? Elle le regarda de la tête au pied. Il avait mis sa chemise négligemment par dessus ses jeans en prenant soin d’en rouler les manches jusqu’aux coudes comme à son habitude. Habillé de cette manière avec ces cheveux court, toujours en bataille, et ses joues ombrés de barbe, elle sentit le désir qu’elle avait de lui revenir en force. Ne voulant pas précipité les choses, elle détourna sa propre attention en s’affairant de nouveau. C’est avec un ton badin qu’elle répondit à sa question.
-Vu le résultat, je dois avoir bon goût ! Surpris, il répondit sur la même lancée.
-Non... moi j’dirais plutôt que c’est celui qui porte ces vêtements qui donne ce résultat si harmonieux et agréable à regarder !
-D’accord ! et si tu ouvrais la bouteille de chianti qui se trouve au réfrigérateur au lieu de délirer sur ton charme ravageur.

Parfaitement détendu et appréciant de plus en plus l’intimité pleine de décontraction qui s’installait entre eux, c’est avec un sourire sur les lèvres qu’il se dirigea vers le frigo. Il prit la bouteille glacé placée dans la porte et instinctivement se dirigea vers le tiroir qui se trouvait prés d’elle. Il prit le tire bouchon, commença à défaire la collerette de la bouteille et voulant profiter de ce moment privilégié, il en profita pour lancer la conversation sur leur rencontre.

-Comment s’est on rencontré ?
Surprise qu’il aborde le sujet aussi directement, elle choisit de répondre par une autre question.
-De quoi te souviens tu ?
Toujours occupé à sa tâche, il répondit d’une voix distraite :
-De rien. Est-ce que j’ai de la famille ? une femme, des enfants, des parents, des frères, des sœurs ? Je l’ignore. Je ne sais pas qui j’étais avant, ni ce que je faisais ! Est-ce que j’étais un type bien ou ais-je franchit les limites ? Je ne sais pas.

Un lourd silence s’abattît sur eux. Il était à côté d’elle et semblait prendre un soin particulier à ouvrire cette bouteille. Elle sentait son émotion, sa peur aussi qui transparaissait dans ses gestes malmenant la bouteille de chianti. Sans rien dire, elle posa sa main sur la sienne. Il ne leva pas le regard sur elle, trop honteux de montrer ses faiblesses à cette femme à la fois étrangère à ses souvenirs mais si proche émotionnellement et physiquement. Il rejeta la tête en arrière et ferma les yeux afin de juguler la peur qu’il sentait monter en lui à l’approche des réponses qu’elle allait lui donner. Sa voix calme et douce le fit tressaillir.
-Viens! le temps de ta vérité est venu.


To be continued ([/color[color=orange]]même si j'suis pas trop satisfaite de court passage. A vous de juger lol! )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   

Revenir en haut Aller en bas
 
RETOUR (en cours)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un soldat français de retour d'Afghanistan témoigne sur RTL
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» Un pti cours de Photo !
» Régularisation des diplômés en cours de carrière
» menus noel en video du cours de cuisine de vendredi dernier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gillian Community :: Arts :: -
Sauter vers: