Gillian Community


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 RETOUR (en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Sam 3 Mar - 17:11:22

Je viens de finir, désolée pour le retard! Franchement mais que dire? Je suis ébahie, époustouflée par tant de beauté, de précision...tu t'investis dans ton istoire et tu arrives à retranscrire chaque émotion, chaque parole, chaque souffle avec une précision ahurissante: c'est Mulder et Scully, il n'y a pas de doute, ce sont eux!
Et lorsque Scully raconte leur histoire avec ce côté franc et honnête, tout en douceur et finesse...quelle apothéose pour cette lecture! J'attends la suite cette fois ci avec impatience, e tout cas j'admire ton écriture, tu écris formidablement bien, c'est touchant et prenant, c'est fort. Sincèrement, bravoo et merci mille fois! A trés vite!

:thud
:

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
docmagoo
Invité



MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Dim 4 Mar - 0:28:25

Que dire devant tant d'éloges................a part que voici LA SUITE

-Ca a dû créer pas mal de friction entre nous ?
-Disons que notre vision des choses était différente. Ma présence auprès de toi n’était pas voulut et comme tu me soupçonnais de t’espionner, tu t’es montré pas mal méfiant. Cela dit j’aurais sûrement eu la même réaction que toi dans ce genre de situation Mais il faut croire que j’ai su te prouver ma loyauté. Je respectais ton travail, tes théories et tes intuitions. Tu respectais ma foi dans la science, mes convictions et ma condition en tant que femme. Les agents masculins, sont pour une certaine majorité, un brin macho et arrogants, surtout si une femme ose leur montrer leurs faiblesses et ont une fâcheuse tendance à se prendre pour des héros alimentés à la testostérone et à l’adrénaline ! Même si ils cherchent toujours à te prouver le contraire, « chasse le naturel et il revient au galop ! ». Avec toi c’était différent. Tu ne m’as jamais jugé même si je te prouvais que tu pouvais avoir tort. Tu ne m’as jamais fait sentir que je pouvais être inférieur à toi, du fait de ma féminité. Tu m’as aider à ouvrir mon esprit à des possibilités plus….extrêmes. Mais par dessus tout, tu m’as enseigné le courage et donner la force de ne jamais renoncer à se battre pour ce que l’on croit. L’ironie de la vie a fait que ce qui devait nous diviser, nous a rapproché. De ce rapprochement est né une confiance, presque aveugle, l’un envers l’autre, sur lequel est venu se greffé au fil du temps les racines d’une amitié sincère et profonde.

Il sentait dans sa voix une certaine nostalgie. Il était flatté voir, presque, soulagé de constater qu’elle le plaçait bien au dessus des autres hommes qu’elle côtoyait dans le cadre de son travail. Il attendait la suite de son récit car il sentait que les choses allaient se préciser mais ne voulant pas la brusquer, il ne fit aucun commentaire l’encourageant d’un simple regard à poursuivre. Elle comprit le message et poursuivit son récit dans un murmure tant l’émotion qu’elle ressentait lui nouait la gorge.
-Cette amitié était si forte entre nous que lorsque l’un de nous avait mal, l’autre souffrait avec lui. Au fil des années tu es devenu mon meilleur ami, mon confident. Nous nous connaissions tellement bien que nous n’avions pas besoin de nous parler pour nous comprendre. C’est d’ailleurs ce qui nous a sauvé un nombre incalculable de fois notamment aux cours de nos nombreuses enquêtes. Ce lien, presque télépathique, qui existait entre nous avait quelque chose de paranormal!

Un léger sourire étira ses lèvres lorsqu’elle prononça le mot paranormal. Il ne comprenait pas la signification de ce sourire mais il le trouva magnifique aussi léger soit-il. C’était comme une lumière qui venait éclairé son âme et ravivait la flamme de la passion dans ses yeux si sublimes. Elle reprit là où elle s’était arrêter retrouvant son calme.
-Moi-même je n’ai jamais pu me l’expliquer. Cela fonctionnait si bien entre nous que je crois que toute tentative d’explication aurait été superflue et totalement inutile de toute façon. C’était la première fois que je vivais une relation aussi intense avec un homme. Tu m’offrais ta présence discrète dans les pires comme dans les bons moments. Tu étais l’ami fidèle, le partenaire de travail qui anticipait la moindre de mes actions et réactions sans jamais en tirer un quelconque avantage.

Il l’écoutait totalement suspendu à ses lèvres. Il reçut toute cette admiration et cet amour de plein fouet. Il était sonné de l’entendre parler de lui ainsi et de mesurer enfin à quel point il lui était important. Il sentait qu’elle cherchait son regard mais il ne pouvait se résoudre à croiser le sien. Il se sentait honteux de l’écouter car il n’arrivait pas à se reconnaître même s’il aurait aimé lui aussi lui dire des choses si belles. Seulement il n’avait aucun souvenir de ce qu’avait été cette relation qui semblait si fusionnelle.
Elle le vit baisser la tête comme totalement absorber dans la contemplation du linoléum. Elle ne s’avait pas comment agir. Encore une fois elle était totalement désarmée devant lui. Un lourd silence s’installa entre eux. Elle n’osait s’approcher de peur de violer la bulle dans laquelle il semblait s’être réfugier. Elle ne pouvait mesurer les changements imperceptibles qui s’opéraient en lui. Réalisant qu’elle n’avait pas repris le cours de son histoire, il consentit enfin à relever la tête et à plonger ses yeux dans les siens. Il brisa le silence qui pesait sur Scully tel une chape de plomb. Et c’est avec de l’émotion dans les yeux qu’il lui dit :

-Je….je ne sais pas quoi dire ! J’suis perdu là. Je m’en veux tellement de ne pas avoir conservé la moindre parcelle de souvenir de ce qui nous a unie. Tout ce que tu fais passer quand tu parles de nous est tellement fort que…. je n’ai pas l’impression de mériter autant d’éloges!
Jamais elle n’aurait imaginé qu’il réagisse avec cette sensibilité presque à fleur de peau.
-Mais pourquoi dis-tu ça !?!
-J’sais pas….laisse tombé ! Tout ça est….sans importance. Et puis il faut que j’y aille ! Sa voix était nerveuse et ces mots saccadés. Elle voyait sa poitrine se soulever rapidement comme si son cœur s’était subitement emballé.
-Quoi ! Mais enfin…Mulder !

D’un bond elle le vit quitter la cuisine et se diriger vers la porte d’un pas rapide. Elle se lança à sa suite et le rattrapa avant qu’il n’atteigne la porte. Elle agrippa son bras au passage et sentit toute la tension qui avait subitement prit possession de lui. Ses narines pincés et ses yeux fuyant exprimaient la peur. Il respirait comme s’il venait de courir un cent mètre. Mais qu’est-ce qu’elle avait bien pu faire ou lui dire qui le mette si subitement dans un état pareil ?
-Attends ! Mais qu’est-ce qui te prends !?!
-Je…il faut que je rentre chez moi !
Sans prendre de gant, elle lui demanda :
-De quoi as-tu peur, enfin !?!
-Arrêtes ! Laisse moi !

Et il dégagea son bras de son emprise mais elle ne se laissa pas surprendre et elle le retint fermement en l’agrippant plus fort cette fois. Bien vite elle avait comprit qu’il subissait les assauts d’une sorte de crise d’angoisse. Cela vous prenait sans crier gare. L’instant d’avant, on se sentait bien puis l’instant d’après l’impression des mûrs qui se rapproche pour vous écraser est telle que la crise d’angoisse surgit comme un fantôme derrière une porte. Elle aussi avait connu ce phénomène brutal suite à son enlèvement. Elle savait que, malgré toute la rationalité dont l’individu pouvait faire preuve, seule la fuite semblait être la meilleure échappatoire. A ce moment le sentiment de panique est tel que l’on s’imagine que si on se retrouve à l’extérieur cela disparaîtra. Mais il n’en est rien. L’immensité est bien plus écrasante surtout celle de la nuit.
Déstabilisé par sa volonté de le retenir, il sentit son front se couvrir de sueur et sa respiration se faire encore plus difficile. Il fallait qu’il sorte sinon il mourrait asphyxié il en était persuadé. Il lui fallait de l’air. Seul l’air de l’extérieur pourrait à nouveau alimenter son système respiratoire. Mais elle le tenait toujours et se tenait à quelques centimètres de lui, lui bloquant le passage vers la porte d’entrée. Il se mit à lui hurler.

-Mais tu ne comprends pas !!!! Il faut que je sorte…..je….peux plus…..respirer !
-Calme toi, Mulder ! Et écoutes moi. Il faut que tu respires profondément. Que tu ralentisse ton rythme cardiaque.
Elle prit son visage entre ses mains et se mit à respirer profondément, en l’invitant du regard à suivre son rythme.


To be continued
Revenir en haut Aller en bas
trust_no1

avatar

Féminin Nombre de messages : 2085
Age : 28
Localisation : Canada, Qc
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Dim 4 Mar - 2:29:46

HOOOO HOOOOOO.....

c'est trop mignon moi je CAPOTE BIN RAIDE ( comme on dit lol )
j'aime trop ca je dévore j'en redemande je suis déja en manque !!!

attend pas la bounce !!! sinon c trop long pour rien...lol

pitier !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Dim 4 Mar - 3:18:49

Ahahahaha ça y est je suis de retour, deuxième commentaire, je fais des progrès lol!

Plus sérieusement encore une trés belle partie, Scu' a cette façon de décrire leur histoire(d'accord tu as cette façon) et c'est trés beau, trés sincère et surtout trés vrai. La scène de la crise d'angoisse est trés prenante, on souffre avec , on ressent les peurs et les douleurs différentes mais pourtant proches des deux, bref c'est encore du lourd comme partie, vivement la suite pour voir où cela va les mener!

Merci!

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
docmagoo
Invité



MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Dim 18 Mar - 22:45:55

L'inspiration semble être de retour alors je me permets de vous en faire profiter avant que celle ne décide de me fuir de nouveau
SUITE


Elle prit son visage entre ses mains et se mit à respirer profondément, en l’invitant du regard à suivre son rythme. Elle continuait de lui parler d’une voix calme et posée en l’invitant à penser à des choses agréables afin de le détourner de la sensation d’oppression qu’il ressentait.

-Imagine que tu te trouves sur une plage. Le vent du large caresse ton visage et s’engouffre dans tes poumons les remplissant d’un air pur et iodé. Tu sens ta poitrine se soulevé au rythme des vagues venant s’écraser sur la lagune. Tu es calme et serein. Tu te laisse emporter par le bruit de l’océan, le cris des oiseaux et le chant du vent qui emplit tes oreilles d’un sifflement mélodieux. Tu fermes les yeux et tu laisses les doux rayons du soleil chauffé ta peau. Tu sens une douce chaleur qui se diffuse lentement à travers tout ton corps. Les muscles de ta nuque et de tes épaules se détendent sous l’effet de la tiédeur qui t’envahit.

Il se laissait bercé par sa voix si douce et réconfortante. La chaleur de ses mains réchauffait doucement son visage. Il sentait ses muscles se détendre au fur et à mesure que les images envahissaient son cerveau. Il sentit sa poitrine se relâcher et l’air qui semblait lui faire défaut revient emplir à nouveau ses poumons. Sa respiration se calma et il sentit l’angoissante étreinte qui lui resserrait la poitrine se relâcher. Toujours les yeux fermé, il sentit que ses mains quittaient son visage afin de se poser sur ses épaules. A travers sa chemise, il ressentit une légère pression sur ses trapèzes à un endroit précis et automatiquement ses muscles se relâchèrent. Tout le poids qui semblait l’écraser quelques minutes plus tôt disparût comme par magie. Il était de nouveau détendu. Elle continuait de le masser en exerçant de légères pressions sur la base de sa nuque. Il réouvrit les yeux et tomba dans son regard azuré et serein.

Sentant que cette séance de relaxation éclair lui avait été bénéfique, elle laissa ses mains glissées le long de ses bras jusqu à ses mains, ses doigts venant s’entremêler aux siens.
-Ca va mieux ?
Elle l’entendit lâcher un profond soupir de soulagement avant de répondre.
-Oui… merci. J’suis désolé ! Je…je sais pas ce qui m’a pris !
-Ce n’est pas la première fois, n’est-ce pas !?!

Il fut surpris de l’entendre affirmer cela comme si c’était une évidence.
-Non….je enfin ça m’arrive de temps en temps. Sans crier gare !
-Tu as déjà consulter pour ce genre de crise ?
-Non….je sans vouloir te froisser j’essaye d’éviter autant que je peux toute forme de médecine. Mais je constate que celle que tu as pratiqué sur moi a plutôt l’air bénéfique !
-Mulder ! ce phénomène est souvent lié à un fort état d’anxiété. Tu devrais vraiment consulter, crois-moi !
-Je sais….. mais je ne serais pas un bon patient.
-Là n’est pas la question, Mulder ! Si tu veux que ces troubles cessent, il faut que tu extériorise ce que tu ressens!
-Si je racontais mes souvenirs au premier psy que je trouve dans le bottin, il me ferait sûrement interné en moins de temps qu’il ne faut pour le dire !

Elle décela une sorte de désappointement dans le ton de sa voix. Il passa devant elle et alla s’asseoir lourdement dans le canapé. Elle le vit porté ses paumes à ses yeux et expiré lentement. Elle le rejoignit et s’assit sur le canapé. Elle s’accouda sur le dossier, la tête dans sa main en repliant ses jambes sous elle. Ses paumes n’avaient toujours pas quitté son visage alors elle prit une de ses mains afin qu’elle puisse voir de nouveau son visage. Il se laissa faire mais se refusa à croiser son regard. Elle serra sa main plus fort dans la sienne. Il pencha la tête en arrière contre le dossier du canapé et essaya de faire refluer l’angoisse qui le saisissait de nouveau. Elle sentait que cela devenait urgent pour lui de se confier seulement il ne semblait pas avoir trouver l’interlocuteur idéal. En son for intérieur, elle espérait être celle qui recueillerait sa confession. Elle se décida à rompre le silence et d’une voix douce, elle lui murmura :

-Si tu veux en parler, je suis prête à t’écouter.

Un sourire désabusé étira ses lèvres. Il évitait toujours de la regarder sans doute par peur du moindre jugement. Comme si elle avait pu lire dans ses pensées, il fut stupéfait de l’entendre rajouté :

-Le jugement porté par l’un de nous sur l’autre n’a jamais eu sa place dans notre relation. Seule la confiance en est la clé.
-Je ..enfin ça paraît tellement incroyable que ça en est difficilement racontable.
-Mulder, au cours de notre collaboration, j’ai vécu et vu des phénomènes qui défiaient toutes les lois de la physique et qui ne pouvaient être considéré comme faisant partit du domaine du possible. L’expérience dont tu as été la victime est loin de m’être étrangère. D’une part parce que j’ai vécu une expérience similaire à la tienne et d’autre part parce que je connais les circonstances de ta disparition.

Il la regardait complètement abasourdit par ce qu’elle venait de lui dire. Avant d’avoir pu lui demander des explications sur ce qu’elle venait de dire, elle rajouta :
-Ce que j’essaye de te faire comprendre c’est que je ne porterais aucun jugement ni sur toi ni sur ton histoire.
-Attends ! tu viens de dire que toi aussi tu as vécu ce qui m’est arrivé !?!
-Dans une moindre mesure, j’imagine que nos expériences doivent avoir des points communs.

Instantanément ce qu’il venait d’entendre le rassura et lui confirma ce qu’il pensait. Qu’elle était la seule qui pouvait écouter et comprendre ce qu’il gardait au fond de lui comme un secret que la honte empêchait de dévoiler.


To be continued
Revenir en haut Aller en bas
Spooky_Amy

avatar

Féminin Nombre de messages : 339
Age : 29
Localisation : dans les bras de mon homme...
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Dim 18 Mar - 23:26:04

continuuuuue !!! faut pas que ton inspiration nous quitte de nouveau !!!
elle est passionnante ton histoire !!!! j'adore !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://commentgagnerdeuros.ifrance.com
Clem
Invité



MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Dim 18 Mar - 23:34:22

AAAh, ça faisait longtemps !

Depuis un petit moment, Mulder et Scully sont tous les deux dans l'appartement et ne font que parler. Je trouve ça très intéressant parce qu'on a l'impression d'assister à un huis-clos, c'est comme si on rentrait dans leur intimité. C'est très prenant et tu arrives vraiment bien à analyser la situation. Bravo.
Revenir en haut Aller en bas
trust_no1

avatar

Féminin Nombre de messages : 2085
Age : 28
Localisation : Canada, Qc
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Lun 19 Mar - 0:31:03

haaa.... douce brise qui vient appaisser ma journée chiante !!!
tu devrais en faire plus souvent !


bref moi jaime tjrs et je suis tjrs a fond dedans !
j'ai juste hate de voir comment tu vas faire évoluer tout ca !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
docmagoo
Invité



MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Mer 21 Mar - 23:34:25

Merciiiiiiiiiiiiiii les girls donc je continue sur ma lancée


SUITE Exclamation Exclamation Exclamation


Instantanément ce qu’il venait d’entendre le rassura et lui confirma ce qu’il pensait. Qu’elle était la seule qui pourrait écouter et comprendre ce qu’il gardait au fond de lui comme un secret que la honte empêchait de dévoiler.

-Raconte-moi ton histoire …enfin seulement si tu le désire !

Son regard faisait mentir ses paroles car elle y lut une supplication muette. Alors elle ferma les yeux et se replongea dans les seuls souvenirs que l’hypnose régressive du Dr Gerber avait fait remonté à la surface.

-Et bien ça s’est passée il y a quelques années de cela. A l’époque on nous avait séparé. Le service des affaires non-classées avait été fermé. J’étais retourné à Quantico donné des cours tout en continuant mon travail de médecin légiste pendant que toi tu étais affecté aux écoutes téléphoniques. On t’avait attribué un nouveau partenaire. Nous avions ordre de ne plus avoir de contact quelque qu’ils soient alors nous organisions des rendez-vous clandestin afin de nous voir et de se rassurer mutuellement.Un sourire étira ses lèvres à l’évocation de ces rendez-vous qui n’avaient pour but que d’avoir un contact physique afin d’être sûr que tout allait bien. Se recentrant aussitôt sur son histoire, elle poursuivit :

-Tout a commencé quand un forcené du nom de Duane Barry s’est échappé de l’asile où il était interné pour comportement violent associé à un délire de persécution. Il était persuadé d’avoir été enlevé régulièrement par des extraterrestres et de leur servir de cobaye. Il pensait que pour briser ce cercle vicieux, il devait leur apporter une autre victime qu’ils enlèveraient à sa place. Un échange en quelque sorte ! Seulement cet échange devait avoir lieu à un endroit bien précis appelé « skyland mountain ». C’est pour cette raison qu’après s’être évadé, il a crût bon de prendre en otage une agence de voyage. Ton partenaire, a qui on avait attribué l’affaire, te mis sur le coup. Parallèlement tu t’arrangeais pour me tenir au courant afin que je mène des recherches sur cette affaire. Ton nouveau partenaire fut partit prenante dans mon enlèvement. Il fit tout pour que tu gobes l’histoire de Duane et permettre à ce dernier de m’enlever afin de servir de monnaie d’échange à ces prétendus persécuteurs.
-Que s’est-il passé ensuite ?
-J’ai été ramené on ne sait comment à l’hôpital de Washington. J’étais dans le coma, perdu pour les médecins et ma famille sauf pour toi. Je n’avais aucun souvenir de ce qui avait bien pu m’arrivé durant ma disparition. Je faisais beaucoup de cauchemar mais malheureusement je n’en gardais que des images vagues et imprécises à mon réveil. Et puis un jour j’ai voulu me souvenir alors j’ai eu recours à l’hypnose régressive. Lors de cette hypnose des souvenirs, d’expériences pratiqués sur moi et d’hommes qui m’entouraient semblant être à l’origine de ces expériences, sont remontés à la surface mais j’ai pris peur et je n’ai fait qu’une seule séance. Par la suite, au cours de nos différentes enquêtes, certains événements liés à ma disparition sont remontés à la surface. Ces événements ont prouvé que l’on avait manipulé mon ADN et que l’on m’avait inoculé le cancer par l’intermédiaire d’une puce placée à la base de mon cou que j’avais fait retiré quelques années plus tôt. Malheureusement je n’étais pas au bout de mes surprises. Alors que mon cancer s’était déclaré et que tu cherchais un traitement permettant une hypothétique guérison, tu as découvert que l’on m’avait également prélevé des ovules. Après avoir retrouvé un échantillon des mes ovules que tu as fait analysé, j’appris que j’étais devenue stérile.
-Te rappelles tu de ce que tu as subit? Il voulait en savoir plus sans pour autant être indiscret malgré tout elle répondit sans ciller à sa question.

-Non pas vraiment. Je me souviens que j’étais allongé sûrement sur une table. Tout étais blanc autour de moi. Des voix me parlaient me disant de ne pas m’inquiéter, que tout irait bien. Je pouvais seulement distingué le contour de leur silhouette. Je ne voyais pas leur visage. J’ai toujours supposé que c’était des hommes de par leur voix et de par le contact physique que l’un deux a établie en me prenant la main.
Il sentit une pointe de scepticisme dans sa voix. Il ne pu s’empêcher de lui demander :
-Tu ne semble pas convaincu par ce que tu dis !
-Ce sont des souvenirs qui ont été extirpé de ma mémoire sous hypnose. Je ne conteste pas ce que j’ai vécu seulement je ne peux m’empêcher de croire que l’hypnose, que je considère comme étant suggestif, est influencé mes souvenirs de part les question du Dr Gerber.
-Combien de temps a duré ta disparition ?
-D’après le dossier que tu as ouvert concernant mon enlèvement, mon absence a duré un peu moins de 4 mois.

Il était conscient qu’elle avait raison quand elle disait que leurs expériences présentaient des points communs. Seulement les instigateurs de son histoire semblaient être humains alors que dans son cas la différence était de taille. Les souvenirs de ce qu’il avait subit étaient ancrés au plus profond de sa mémoire et bien vivaces. Et rien ne lui laissait envisagé l’intervention d’un quelconque être humain dans les tortures qui avaient subit tout au long de ces quatre années.


To be continued
Revenir en haut Aller en bas
Spooky_Amy

avatar

Féminin Nombre de messages : 339
Age : 29
Localisation : dans les bras de mon homme...
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Mer 21 Mar - 23:44:48

c'est moi ou...c'est court ??? lol
non bah voila quoi, juste a fond dedans, excellent comme d'habitude. J'adore et ........



LA SUITE !!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://commentgagnerdeuros.ifrance.com
trust_no1

avatar

Féminin Nombre de messages : 2085
Age : 28
Localisation : Canada, Qc
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Jeu 22 Mar - 2:32:12

j'avoue que ... c'est tout rikiki !!!
mais c'est dans le domaine du COMPRÉHENSIBLE Wink

j'aime bien la manière dont tu résumes l'histoire de Scully ! finalement qqn qui ne connait pas x-files n'aurait qua lire ta fic pour comprendre... dans le fond tu fais un résumé de 9 ans et c'est génial ca rafraichit la mémoire lol

bon allez !! fais nous une SWEET SUITE lol
allez up ... et PLUS VITE QUE CA MOUSAILLON!! ....

hihi... stp .... lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clem
Invité



MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Jeu 22 Mar - 15:48:03

Merci !!!
Tout ça me donne envie de lancer un petit:
X-files powaaaaaaaaaaaaaaa
(voilà, ça c'est fait)

Reparler de Duane Barry etc, ça me rapelle des souvenirs.
J'aimerais que Mulder ait un déclic dû à je sais pas quoi et retrouve la mémoire et ses sentiments pour Scully intacts.
Revenir en haut Aller en bas
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Jeu 22 Mar - 17:35:59


c'est qui qui vient de lire 3 parties d'un coup?? lol J'avoue, j'attendais pour en avoir plusieurs d'un coup sinon je meurs!! lol
purée j'ai la honte, la manière dont tu racontes ça, la confrontation entre l'enlèvement de Mulder et celui de Scully, je veux dire, c'est trop étrange qu'on ait toutes les deux eu la êm idée mais je suis trop fan de la manière dont tu l'as interprété!!!
Scully est tellement rassurante et humain, Mulder tellement empli de doutes... c'est vraiment superbe, entre toi, Julia et Helo, on est au paradis des fics en ce moment!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
MeryliciOus
Admin et Scribouilleuse de fanfics
avatar

Féminin Nombre de messages : 6404
Age : 29
Localisation : Dans un magasin de fleurs, hésitant entre les pois de senteur et une brassée de rOses.
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Jeu 22 Mar - 18:58:10

AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH deux parties d'un coup, quel bonheur mais je te jure c'est pas assez, il faut que tu postes la suite!!!

La prose de Scully(donc la tienne) est magnifique: lorsqu'elle raconte son histoire c'est avec une sincérité à la fois touchante et profonde, c'est fort d'arriver à la faire parler avec autant de faciliter, cela pourrait être vraiment elle, c'est magnifique!!

Le fait de confronter leurs deux histoires c'est un élèment que j'adore, elle se retrouve en lui comme lui se retrouve en elle, c'est Mulder et Scully, deux êtres étroitements liés à tout jamais! Tu écris un véritable scénario, il y a beaucoup de respect par rapport à l'oeuvre de Chris Carter, chapeau!
Le fait de reparler de Duane, c'est aussi trés fort, ça rappelle des souvenirs douloureux, ainsi que sa stérélité...bref en gros tu m'as achevé!

J'adore ton écriture, c'est si agréable de te lire!

Vivement la suite et merci!

_________________


Fan.Fan.Fan.Fan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://casisiempre.skyblog.com/
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Mer 4 Avr - 17:37:14

LA SUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIITE????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
PoLLy

avatar

Féminin Nombre de messages : 13135
Age : 30
Localisation : BREIZH!
Date d'inscription : 20/12/2005

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Sam 7 Juil - 23:15:31

PoLLy a écrit:
LA SUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIITE????


je sais, double post de mouah-même mais ça veut dire que quand même quoi : tu ne veux pas essayer de la terminer?? même avec 1 post par mois?? nan parce que je l'adorais cette fic!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andreaparcoeur.skyblog.com
trust_no1

avatar

Féminin Nombre de messages : 2085
Age : 28
Localisation : Canada, Qc
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Lun 9 Juil - 1:46:04

HAAA POLLY
tu viens de faire naître un faux espoir la !!
bon aller alors !

UNE SUITE MAINTENANT
pas le choix lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ariane
Invité



MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Mar 24 Juil - 15:23:45

mon dieu!!!! mais pourquoi n'y a-t-il pas de suite??? mais c'est intolérable!! Je vais porter plainte!!

Oui,oui, j'arrête les conneries, à la condition que steph nous poste une suiiiiiiiite!!
Revenir en haut Aller en bas
docmagoo
Invité



MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Mer 25 Juil - 23:56:28

D'avance sorry pour la fausse joie Twisted Evil
mais juste pour vous dire que j'en prend bonne note (dans mon cas c'est déjà pas mal )
et que si j'ai un peu de temps avant de partir en vacances bah je vais essayer de sortir une suite présentable de mon misérable cerveau

Je remercie Polly, Ariane, Karine....pour leurs encouragements à poursuivre et leur fidélité envers ma pôve fic qui n'avance plus.

Merci les filles
Revenir en haut Aller en bas
trust_no1

avatar

Féminin Nombre de messages : 2085
Age : 28
Localisation : Canada, Qc
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Jeu 26 Juil - 5:03:34

en ce qui me concerne t'inquiete pas moi je lâche pas le bout !!! lol

j'espere que ton cerveau produira qqc pour nous lol
surtout profite quand meme de tes vacances !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ariane
Invité



MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   Jeu 26 Juil - 12:53:38

De toute façon, une fic comme celle-là, on ne peut pas l'abandonner!
Bon, en attendant, j'ai quand même une une fausse joie!lol

et sinon, ça n'a aucun rapport mais Polly a dit double post de moi-même dans son dernier message dans ce sujet et c'est drôle et voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RETOUR (en cours)   

Revenir en haut Aller en bas
 
RETOUR (en cours)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Un soldat français de retour d'Afghanistan témoigne sur RTL
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» Un pti cours de Photo !
» Régularisation des diplômés en cours de carrière
» menus noel en video du cours de cuisine de vendredi dernier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gillian Community :: Arts :: -
Sauter vers: